Vous êtes ici : Accueil > Le long voyage coquin d’un couple libertin amateur Partie 7
Confession Intime Histoires taboues Récit érotique

Le long voyage coquin d’un couple libertin amateur Partie 7

Le long voyage coquin d’un couple libertin amateur Partie 7

Suite de la partie 6. Après Mireille je demandais s’il avait un commentaire à faire. Non je suis très heureux que Mireille a complètement changer et c’est grâce à vous deux, et surtout à toi Brigitte. Ainsi Mireille et moi-même avons convenu de tous nous raconter comme vous. Ainsi j’ai révélé à Mireille notre rapport de cet après-midi au retour d’Amélie. Dorénavant notre couple a repris un air de jeunesse.

Voilà, il commence à se faire tard, Mireille doit se lever tôt et vous aussi car malheureusement demain sera votre départ, Mireille a encore un vœu à formuler.

Oui Brigitte et Philippe mon vœux est que pour cette nuit je veux la passer avec Philippe si vous êtes d’accord ? Je regarde Philippe Si tu es d’accord je le suis aussi ! Et si Éric est d’accord ce sera sans problème. Tous sont d’accord. Et je m’apprêtais à emmener Éric dans sa chambre que Mireille dit stop. S’adressant plutôt à Éric qu’à moi, elle lui dit d’un air autoritaire Attention Éric que tu le veuille ou non à 5 heures du matin je te sors du lit. (Philippe en arrière-plan) et c’est moi qui prends sa place ! Mireille négatif toi je t’assomme ! Ce sera moi j’ai envie de dire au revoir à ma chérie (protestation en arrière-plan des deux hommes) quoi pendant une heure et demie pour se dire adieu c’est de trop. Ne râle pas Philippe je suis avec toi au lit de 23 h à 5 h c’est suffisant non ? Éric tu as un casque de moto à me prêter ? Bien allons y arriver en haut devant les portes de nos chambres j’avais quand même le droit de rouler une pelle à Philippe pour lui souhaiter une bonne nuit. Ce que Mireille et Éric ont fait aussi.

Aussitôt rentrer dans nos chambres j’enlaçais Éric l’embrassait langoureusement il m’allongeait sur le lit me caressait, chut avant de continuer oui dit moi Brigitte ? Mireille a déjà été sodomisé ? Euh non jamais et elle répétait sans cesse qu’elle refusera toujours cette pratique. Aie, car Philippe est spécialisé sur cela. Nous en saurons plus avec les murs tellement fins ont devrait déjà entendre un bruit. Non rien encore Elle ne l’a pas déjà assommé ? (mdr) aller fait moi l’amour Éric ! Tout y passa, cunnilingus, fellation, doigtage, baise dans plusieurs positions, levrette, missionnaire, debout, à califourchon de face, de dos, 69 et sodomie.

Du coté Philippe ce n’était pas la grande satisfaction Mireille acceptait la relation traditionnelle, cuni, fellation baise mais refusait la sodo. Ils avaient terminé avant nous alors qu’ils entendaient encore un long moment des gémissements des cris émanant de notre chambre.

Je m’endormais dans les bras d’Éric, quand vers 5 h du matin Mireille fit irruption dans la chambre. Elle nous secoua, Éric debout c’est l’heure de me laisser dire au revoir à ma chérie. Laisse-moi stp. S’il ne veut pas laisse le dormir viens ont descend au salon tu peux me dire au revoir dans le fauteuil. Oui tu as raison. Dans le salon elle s’allongea à même le sol elle me dit de m’allongé sur elle de suite prendre la position tête bêche. Je trouvais cet empressement bizarre car en principe il y a les préliminaires enfin c’est ainsi que je baise avec une femme. Mireille termine peut-être par les préliminaires, c’est peut-être une coutume de Mireille.

Nous étions encore tête bêche lorsque Éric et Philippe sont arriver. Éric passa par la cuisine récupéra un récipient qu’il remplit avec de l’eau froide et doucement rejoint les deux lesbiennes encore en action et déversa le récipient d’eau froide sur les deux corps afin de refroidir leurs ardeurs…

Salaud ! Ne fallait pas me réveiller nous dit Éric. Cette douche froide nous à fait cesser notre séance et Mireille me dit viens allons prendre une douche. Et toi Éric tu éponge et nettoie comme punition. Philippe comme tu es complice tu prépares le petit dé j. Bien madame, A vos ordres !

Éric me dit, dès qu’elles sortent tu peux y aller je la prendrais après le petit déjeuner. Mireille elle part quand ? Dans une petite heure ! Pourquoi ? Non rien juste pour savoir ! Tu avais encore envie

d’elle je pari ? Euh, oui elle m’a refusé la sodomie cette nuit, j’espérais que ce matin elle a changé d’avis. La sodomie oubli, moi-même je n’arrive pas à la convaincre et j’espérais que sur ce point elle changera d’avis en même temps que le reste. Tu pourras toujours refaire la demande tiens justement les voilà !

Que manigancer vous encore vous deux ? Qui nous ? Qui d’autre ? Rien ma chérie ! Philippe va pendre ta douche ! D’accord mais avant, j’ai quelque chose à demander à Mireille ! Oui Philippe ? J’ai envie de t’enculer ! Je t’aie dit non cette nuit et cela restera non, n’insiste pas. File prendre ta douche !

Philippe se rendit alors à la salle de bain vite rattrapé par Brigitte. Chéri attend, tu ne m’as même pas dit bonjour ce matin, tu es fâché ? Un peu ! Avec moi ? Non chérie ! Ah je comprends cela te contrarie que Mireille refuse la sodo ! Oui ! Embrasse-moi chéri, je t’aime et je vais essayer de convaincre Mireille pendant ce temps. Fait vite sinon Mireille va être en retard !

J’aidais Mireille à quelques taches ménagère en attendant Philippe, et je profitais de refaire la demande. Mais la réponse restait négative. Je veux bien lui faire une petite gâterie avant d’aller bosser mais ce sera tout. D’accord je n’insiste pas.

Philippe sorti de la douche et vint nous rejoindre à table. Mireille avala son café et ses tartines en vitesse, puis elle passait sous la table trouva Philippe assis en face de moi de la main droite elle prit le sexe le branla et le mis en bouche pour une fellation d’au revoir. Pendant qu’elle suçait l’autre main s’empara de la queue d’Éric pour le branler. De mon côté je me suis à me caresser puis j’ai pris la bouteille d’eau vide pour me goder. Je suis rapidement arrivée à jouir. Philippe crachait son lait dans la bouche de Mireille qui avala le tout et Éric éjacula dans sa main. J’aurais bien pu imiter Mireille, mais j’avais autre chose en tête.

Avant que Mireille se prépare à partir travailler Éric nous a fait cette annonce :

1 Mireille et moi-même nous sommes très contents d’avoir fait votre connaissance et je suis d’autant ravi que toi Brigitte tu a réussi à décoincer Mireille et même à l’initié aux plaisirs saphique. Mireille précisa sur ce dernier point qu’elle ne pense pas avoir une autre relation avec une autre femme. Brigitte je te resterais fidèle c’est toi que j’aime, même si l’occasion se présente d’avoir une relation avec une autre cela ne changera pas ma décision est prise et cela restera ainsi. Je ne pouvais faire autrement que d’aller lui faire la coutume Philippe !

2 Nous avions prévu d’aller passez nos vacances en Espagne au mois d’août, je vais les annuler et si vous êtes toujours d’accord nous les passeront chez vous. Éric, Mireille nous sommes heureux de vous accueillir, vous serez reçus comme nous avons été reçues chez vous. Merci Brigitte et Philippe mais je vous demande encore une chose. Comme nos vacances se font chaque année en famille en Espagne avec notre fille et son mari, nous vous demandons si vous êtes d’accord qu’ils viennent avec nous. Philippe me regarda. Je suis d’accord et toi chéri ? Pour nous aucun problème ils seront les bienvenus. Mais il y a un mais ! Tu penses à nos relations ? Oui ! Vont-ils accepter notre nouvelle façon de vivre ? Éric demanda à Mireille d’appeler Maryline ce soir tu les invite pour dimanche au déjeuner et nous en parlerons ensemble vont-ils accepter nous l’espérons. Ce jour il faudra rester habiller Mireille, bien entendu Éric juste une robe sans rien dessous. Brigitte je te donnerais un coup de fil dimanche soir.

Il est temps maintenant que j’aille me préparer. Tu viens Brigitte ? Oui ma chérie. Mireille je te sort la voiture pendant ce temps. Merci chéri. Elle sortit de son armoire son tailleur jupe veste, veste bouteille. Et de son tiroir son soutien-gorge blanc et machinalement une culotte. Mireille d’un ton

sec, Ah excuse-moi Brigitte c’était une habitude. Elle remit la culotte dans le tiroir. Elle passa son soutien-gorge et je lui agrafais, Elle passa sa jupe puis sa veste fermer par 3 boutons et décolleté en V Sur la poitrine avait agrafé le badge de la maison de cure avec comme inscription Hôtesse d’accueil Mireille. Je me demandais bien que j’ai déjà vue une même tenue. Oui Véronique ma remplaçante. Tu vois que tu peux être habillée plus sexy ta jupe arrive au-dessus des genoux sans être mini cela te va très bien. Mireille dit attend elle sera mini quand je m’assois. Hum cela me fait penser à ma jupe du tailleur. Fait voir Mireille assied toi, effectivement elle se troussa haut sur ses cuisses. Elle me demanda si l’on voit quelque chose, attend je recule, non chérie je ne vois rien, Croise ta jambe, décroise oui lorsque tu croise on voit légèrement. Et puis tu es assise derrière ton bureau d’accueil tu n’as rien à craindre. Sinon tu feras attention à ce que tu n’écartes pas trop les cuisses. Ce n’est qu’une question d’habitude. Tu me diras comment tu as passé ta première journée de travail.

OK viens c’est l’heure, elle se leva rabaissa sa jupe et se dirigea vers sa voiture ou l’attendait Philippe et Éric. Comme elle était pressée elle embrassa rapidement Philippe et Éric qui avaient passé un short, oh mince ou avais-je la tête j’étais toute nue dehors à la vue de tous. Je suis vite aller me cacher dans le garage en attendant que la mère avec ses deux enfants soit passé. Ouf elle n’a pas s’en apercevoir, trop absorbée par ces enfants qui n’arrêtait pas de se chamailler.

Tu peux venir Brigitte plus personne dans la rue pour le moment. Brigitte tu nous fait encore un café ? Volontiers. Éric quand devons-nous partir d’ici pour ne pas louper notre train ? Attends-je regarde sur vos billets l’heure de départ je ne m’’en rappel plus. D’ici 45 minutes nous devons partir et j’ai rajouté 10 minutes en cas d’imprévu, bouchons etc. Dit chéri (moment de silence) oui chérie que désir tu ? Tu crois qu’en 45 minutes on peut encore baiser ? J’en ai vachement envie ! C’est court surtout si tu veux baiser avec nous deux séparément et encore sans trop de préliminaire. Ensuite la douche cela va faire trop juste. Baiser moi ensemble sans préliminaires, Éric me baise et toi tu m’encule ou le contraire mais arrêter de réfléchir le temps passe. Alors ont monté ? Non ici dans la cuisine à même sur le carrelage. Éric va mettre la minuterie sur 40 minutes tant pis je prends la douche ce soir en rentrant. Ce qui fut dit fut fait. Éric s’allongea à même le carrelage je m’installai en levrette sur lui au passage j’ai mis un court instant sa queue en bouche pour une fellation rapide, Puis m’avançai plaçai sa queue à l’entrée de ma grotte, il y pénétra commençait son va et vient après quelques mouvements Philippe se mit en position frottais son sexe contre le trou de balle puis entamais la pénétration. C’est Philippe qui donnait le rythme. Je n’étais plus moi-même ma jouissance augmentait je hurlais de plaisir les passants et les voisins devaient s’en douter de ce qui se passait, personne à penser à fermer les fenêtres ni la porte. Philippe s’est retiré c’est branler et est aller éjaculer dans l’évier pour ne pas trop me salir. Il est parti ensuite dans la salle de bain se laver sommairement. Philippe me dit qu’il monte descendre nos affaires alors qu’Éric me baisait encore. Philippe me demandait ce que je veux mettre tout en gémissant et en ayant mon orgasme je répondis par saccades la même chose que hier je peux toujours me changer dans le train. Après qu’Éric a joui (dans sa capote) je me retirais parti dans la salle de bains me lava la chatte en vitesse mis ma minijupe rouge et mon t-shirt mes gros tétons encore bandé par l’excitation transperçait le fin tissus blanc. Il était grand temps de partir.

Philippe s’installa à l’avant avec Éric qui tenait nous conduisait vers la gare de Perpignan. Entre temps je me maquillais n’ayant pas eu le temps. Ma chatte était encore toute trempée et mon cul était en feu. D’un côté j’étais contente de rentrée, de l’autre triste de quitter mes deux nouveaux amours. Philippe a tu appeler Damien ou Julie pour lui donner l’heure d’arriver ? Non chérie pas encore, merci de me le rappeler. Il appela Damien pas de réponse, bon j’essaye Julie pas de réponse non plus. Au même moment ou Philippe raccroche mon portable se met à chanter c’est Julie je mets l’haut-parleur afin que son père entende aussi Allô ma chérie tout va bien ? Oui maman chérie, je

voulais savoir à quelle heure il faut vous chercher à la gare ? Attend chérie je te passe ton père. Oui ma belle ? Oh papa comment va tu ? Très bien, ce sera toi qui viens nous récupérer ? Oui papa à quelle heure. 23 h 30 tu nous attend à la sortie des quais dans le hall d’arriver. Repasse moi maman stp oui ma chérie j’ai eu un coup de fil du garagiste à cause de ta voiture, il ne trouve pas ta carte grise ; il doit l’avoir je lui avais donner pourtant attend je regarde dans mon sac à main. Mince j’ai dû la mettre par mégarde dans le sac. Maman je vais l’appeler. Merci ma chérie, et fait attention à toi ce soir quand tu nous cherche il fait nuit et tu sais très bien que dans ces endroit-là il y a des risques. Ne t’habille pas trop courte chérie. Ne t’inquiète pas. Je t’embrasse maman, je t’aime. Moi aussi ma fille je t’adore. Philippe s’énervait et dit à Éric ah ces deux-là quand elles sont au téléphone elle n’arrête pas de vraie pipelette. Ha ha ha.

Éric nous ferons connaissance avec vos enfants au mois d’août. Et nous espérons que Maryline et son mari pourront venir avec vous. Elle a qu’elle âge ? 23 ans ah Julie à 18 ans et Damien 20 ans.

Voilà Perpignan, vous voyez vous avez encore le temps d’aller au buffet de la gare prendre un café. Je ne vais pas rester je m’arrête ici Philippe descend va ouvrir le coffre tandis qu’Éric m’ouvre la porte et n’a que les yeux scotchés sur mon minou lorsque je sors. Il me prit dans ces bras me roula une pelle et passa une main entre nos corps pour venir titiller ma chatte. Aure voir Brigitte. Aure voir Philippe bon voyage. Merci Éric tu embrassera Mireille. Bisous, Bisous. A suivre.

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

postrecap

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Affamées de grosses bites

Son amant est un black avec une vraie BBC

Bons plans coquins

Liste des histoires taboues

Voir la liste des histoires taboues par ordre alphabétique

Bloqueur de publicités

Notre site web est rendu possible par l'affichage de publicités en ligne pour nos visiteurs. Veuillez envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité.

Visio Skype

skype tel rose amateur

Bons plans

Webcam Skype

telrosegol

Médias de la Communauté

Rencontres

Sexe à distance

téléphone rose pas cher