Histoires taboues et histoires de sexe Inceste

Le voyage : Inceste entre mère et fils Chapitre 1

Le voyage : Inceste entre mère et fils Chapitre 1

« Damien, je t’attends, on va être en retard mon chéri !

– Oui m’man, j’arrive ! »

Le jeune homme termina en vitesse de se coiffer, prit la veste posée sur son lit et descendit l’escalier en courant. C’était son dernier jour de cours et il avait hâte de rejoindre tous ses amis. Surtout, le lendemain, sa mère et lui partiraient en voyage en tête-à-tête à Venise.

Le séjour était prévu depuis 2 mois déjà et les valises attendaient près de l’entrée.

« Me voila, m’man !

–Ce n’est pas trop tôt, mon cœur ! »

Ils sortirent et montèrent dans la voiture, direction la fac.

« Tu n’oublieras pas de passer à la boulangerie quand tu auras fini, hein mon chéri ?

– Oui m’man, promis… ! »

Lorsqu’ils furent arrivés, il lui fit un petit bisou sur la joue en vitesse et effleura, malgré lui, les lèvres de sa mère. Sur le coup, il trouva ça étrange, mais il n’y repensa plus de la journée. L’ambiance était au rendez vous dans les amphithéâtres, les professeurs eux même se prêtaient au jeu. Damien profita au maximum de sa bande. Il se sentait étrangement trop bien. Il taquinait depuis un petit moment Catherine, une jolie blondinette de sa classe, qui le lui rendait bien.

Ils déjeunaient ensemble quand soudain, elle lui demanda :

« Et tu pars pour combien de temps ?

– Une semaine !

– Et vous ne serez que toi et ta mère à Venise ?

–Ben oui, elle a gagné un voyage pour 2 à la tombola de son travail…! »

Catherine avait l’air circonspecte. Damien savait bien qu’il lui plaisait un peu, mais l’idée qu’elle puisse jalouser sa mère lui paraissait, pour le moins, bizarre !

Le reste de la journée se poursuivit dans la bonne humeur et pour la première fois de l’année, c’est avec regret qu’il quitta la fac, après avoir chaudement salué ses amis. Catherine l’attendait devant.

«Je te manquais déjà ?

– Tu rêves ! »

Son regard et son sourire disaient le contraire. Elle s’approcha de lui et sans prévenir, elle l’embrassa en se pressant légèrement contre lui.

«Donne de tes nouvelles ! Et appelle-moi à ton retour !

– Oh que oui… ! »

Elle lui fit un petit clin d’œil et tourna les talons. Damien, quant à lui, passa rapidement à la boulangerie puis il se dirigea vers l’arrêt de bus avec sa baguette de pain, un large sourire aux lèvres. Les vacances s’annonçaient belles.

«M’man, je suis rentré !

– Parfait mon chéri, je suis en haut !»

Damien déposa le pain dans la cuisine et monta à l’étage. La chambre de sa mère était ouverte. Il s’approcha avant de s’arrêter net. Sur le miroir, au-dessus de la commode, il la vit devant le lit, uniquement vêtue de ses dessous. Elle portait un soutien-gorge noir et une simple culotte blanche, mais Damien avait pourtant le souffle coupé. À 46 ans, Brigitte était restée une femme superbe. Une belle brune avec une poitrine de taille moyenne mais qui paraissait encore bien ferme. Surtout, la culotte parvenait difficilement à masquer des fesses délicieusement rebondies.

«Ah, c’est toi, mon chéri ? Ne rentre pas, je finis de me changer… !

– Euh OK m’man… ! »

Il avait la gorge sèche. Il se dirigea rapidement vers sa propre chambre pour tenter de chasser l’image de sa mère. Il n’y parvint pas. Honteusement, il tourna la clef et entreprit une rapide masturbation.

Il entendit sa mère l’appeler pour le dîner. Il descendit avec une légère appréhension. Avait-elle remarqué qu’il l’avait vue ? Brigitte l’attendait, tout sourire aux lèvres.

« Demain, nous partons mon cœur !

– Oui m’man, ça va être génial ! »

L abonne humeur de sa mère était contagieuse. Voir ce petit bout de femme, tout excitée, le fit fondre. Spontanément, il la rejoignit au fond de la cuisine pour lui faire un câlin. Elle le serra fort contre elle à son tour et il sentit son doux parfum.

Damien ne put s’empêcher de se remémorer la scène de tout à l’heure. Le contact avec sa mère aggrava son trouble. Il se sépara d’elle dès qu’il sentit une érection commencer. « Bon sang, qu’est-ce qui se passe ?», se demanda-t-il.

Avec une petite moue de déception, Brigitte lui dit :

« Oh déjà, mon chéri ? Allez, mangeons et tu me referas un câlin ! »

Elle déposa un gros bisou sur sa joue, puis sortit le plat du four. Ce soir, c’était poulet rôti et frites. Non sans surprise, Damien vit Brigitte déboucher une bouteille de vin. Ils ne buvaient à table que lors des Fêtes.

« On célèbre quelque chose, maman d’amour ?

– Oui mon bébé, notre voyage ! »

Elle lui offrit un large sourire et leur versa un verre de vin blanc. La bouteille fut vidée en une demi-heure et Brigitte alla en chercher une deuxième. À la fin du repas, ils étaient tous les deux euphoriques. Sa mère avait les joues rouges, « sans doute comme moi », pensa Damien. Ses yeux étaient pétillants de malice et ils rigolaient pour un rien chaque minute.

« Je t’aime, maman !

– Je t’aime aussi, mon cœur ! »

Damien lui prit la main et y déposa un baiser. Sa mère le regardait étrangement. Il lui embrassa la main de nouveau, mais plus lentement cette fois-ci, sensuellement.

Brigitte se racla la gorge, puis dit :

« Je crois qu’on devrait dormir, demain on se lève tôt !

– Oui m’man, tu as sûrement raison… ! »

Il avait du mal à se résigner à lâcher sa main. Ils quittèrent la table, tant bien que mal, riant l’un de l’autre de leur maladresse.

À l’approche de l’escalier, Brigitte s’appuya sur l’épaule de son fils qui la prit contre elle. Ils montèrent les marches sans un mot. Damien pouvait sentir son parfum, ses cheveux à l’odeur de vanille, la chaleur qui irradiait d’elle. Ils n’étaient pas arrivés à la dernière marche qu’il constata, non sans gêne, l’érection qui déformait son pantalon.

À la fin de l’escalier, Brigitte tituba et se raccrocha à son fils qui était mortifié. Sa mère pouvait, à tout moment, remarquer l’effet qu’elle lui faisait !

Néanmoins, elle ne le lâcha pas, se serra même plus fort contre lui et déposa un léger bisou sur son cou.

« Je t’aime fort, mon bébé !

– Et moi, je suis fou de toi, maman ! »

Il l’embrassa longuement sur le front et ils arrivèrent sur le palier. Devant la chambre de Brigitte, ils s’arrêtèrent.

« J’ai passé une superbe soirée, un peu arrosée, mais qu’est-ce que j’ai rigolé !

– Moi aussi, maman ! Je t’aime… ! »

Elle se serra à nouveau contre lui et Damien se dit, avec inquiétude, qu’il était presque impossible qu’elle n’ait rien senti. Brigitte le regarda dans les yeux, avec de nouveau, ce même regard étrange et déposa un petit bisou sur les lèvres de son fils.

« Bonne nuit, mon amour, à demain !

– Bonne nuit, maman chérie ! »

Elle entra et referma la porte sans se retourner, laissant Damien tout à son émoi. Ce n’était, bien sûr, pas la première fois que sa mère lui faisait un bisou de la sorte, mais celui-ci était particulier. Il se dit qu’il aura de la chance si son caleçon n’était pas tout trempé après cette soirée.

S’affalant directement sur son lit, il s’endormit avec, comme ultime image, celle de sa mère en culotte blanche et en soutien-gorge noir.

Le lendemain, Brigitte entra sans chambre, ouvrant grand les rideaux.

« Debout, debout mon fils, nous avons une heure et demie pour se préparer avant que la voiture ne vienne ! »

Le voyage gagné incluait même le transport vers l’aéroport. Ouvrant difficilement les yeux, Damien eut le délicieux plaisir de voir sa mère toute fraîche et déjà prête, vêtue d’un chemisier blanc et d’un short qui s’arrêtait juste en dessous des fesses. À y réfléchir, il ne l’avait jamais vue avec un bas aussi court ! Il ne put retenir un sourire béa envoyant ses belles jambes bien galbées et ses cuisses blanches.

Brigitte lui déposa un bisou sur le front et sortit de la chambre. Damien ne se gêna pas pour la regarder. Le short lui faisant un cul terriblement envoûtant.

« Je t’ai mis de quoi grignoter dans la cuisine, file te doucher et rejoins-moi, petite marmotte !»

Dehors, le soleil était déjà haut. Le jeune homme quitta le lit en constatant qu’il bandait déjà. Il profita de la douche pour se soulager en repensant à l’étrange soirée d’hier. Il était vraiment heureux de passer cette semaine avec sa maman.

Il la trouva dans la cuisine en train de l’attendre, deux cafés sur la table.

« Mange mon bébé, on ne va pas tarder à y aller !»

Sa voix trahissait son impatience. Brigitte avait toujours voulu voir Venise et, y aller avec son fils, la ravissait. Elle avait eu peur qu’il ne refuse. Bien des jeunes hommes n’aimaient plus voyager avec leurs mères à l’âge de Damien. Mais son fils était différent. C’était l’amour de sa vie.

Avalant son café et son croissant en vitesse, Damien se releva et vint prendre sa mère contre lui. Il passa ses mains derrière son cou et ils restèrent l’un contre l’autre quelques minutes dans un silence total, une parfaite harmonie. Lorsqu’il consentit à la libérer de son étreinte, elle lui souriait amoureusement. L’instant d’après, on sonna à la porte. C’était la voiture.

Dans le taxi, ils étaient assis tous les deux à l’arrière. Damien tenait la main de sa mère dans la sienne, jouant avec ses doigts. Ils se regardaient souvent et souriaient sans rien dire. Lorsqu’ils arrivèrent, une demi-heure plus tard, à l’aéroport, le chauffeur de taxi crut bond de leur souhaiter un joyeux voyage de noces.

Damien et Brigitte pouffèrent de rire et se dirigèrent vers l’enregistrement des bagages, toujours en se tenant les mains.

Le vol durait depuis trois heures déjà quand Brigitte vint s’endormir contre l’épaule de son fils. Celui-ci était tout simplement aux anges. Il partait pour une destination de rêve avec la femme qu’il aimait le plus, celle qui lui avait donné la vie, celle qui faisait son bonheur.

Il avait hâte de découvrir la ville et de profiter de l’été.

Enfin, ils atterrirent. Damien alla récupérer les deux valises et ils sortirent. Un homme les attendait avec une pancarte portant leurs noms. Il les aida à charger les bagages, puis ils démarrèrent. De nouveau, mère et fils étaient assis côte à côte, jouant avec leurs doigts. La voiture s’arrêta devant un luxueux hôtel et ils reçurent immédiatement leur clé à la réception. Le voyage qu’avait gagné Brigitte incluait une chambre, mais ils avaient demandé à avoir 2 lits séparés. Dans l’ascenseur, Damien regarda sa mère avec amour. Il la serra fort et au moment où ils arrivaient à leur étage, il lui déposa un baiser sur les lèvres. Sans un mot, ils se dirigèrent vers la chambre.

« Oh, mais je leur ai bien précisé qu’on voulait deux lits !

– C’est fou ça ! On ira le leur dire ! »

En vérité, l’idée de dormir dans le même lit que sa mère ne dérangeait pas Damien le moins du monde. C’était une véritable chambre de couple qu’ils avaient eue !

La salle de bains comportait une large vitre, de telle sorte qu’on ne pouvait se doucher sans être vu entièrement par celui qui se trouvait dans la pièce.

Brigitte et Damien se regardèrent avec gêne. Ils n’avaient pas prévu la situation. Qu’importe, ils étaient ici et heureux d’être ensemble ! Ils se firent un court câlin, posèrent leurs affaires et se jetèrent comme deux enfants sur le large lit !

« Je suis tellement heureux d’être avec toi mon fils !

– Et moi, maman !

– Attrape ça… ! »

Et Brigitte lui jeta un gros oreiller moelleux que Damien intercepta avant de lui en relancer deux à la suite. C’était la guerre !

Ils s’arrêtèrent une dizaine de minutes plus tard, épuisés, mais joyeux. Damien s’allongea alors et Brigitte en fit de même. Quelques minutes plus tard, elle posa sa tête contre son torse et lui prit la main :

« Je t’aime, mon amour !

– Je t’aime, ma petite femme de rêve !

– Ah oui ? Je suis ta petite femme, maintenant ?

– Oui !

– N’importe quoi, jeune homme ! »

Elle se releva en dissimulant difficilement son sourire. Jetant un œil à la vitre de la salle de bains, elle dit :

« J’aimerais me doucher, mais c’est assez embêtant… Tu veux bien rester tourné ?

– Oui m’man, ça marche ma petite femme !

– Oh… ! »

Brigitte

A Suivre

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

        
postrecap

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Supprimer la publicité en devenant donateur

Merci

En devenant donateur, vous nous soutenez et pour vous remercier, nous supprimons toute la publicité. En prime, vous avez accès à des histoires taboues rien que pour vous !

Liste des histoires taboues

Voir la liste des histoires taboues par ordre alphabétique

Nouvelle Coquine

Solange 9

Sexe facile

Bloqueur de publicités

Notre site web est rendu possible par l'affichage de publicités en ligne pour nos visiteurs. Veuillez envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité.

Visio Skype

skype tel rose amateur

Webcam Skype

telrosegol

Médias de la Communauté

Rencontres

Sexe à distance

téléphone rose pas cher
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. View more
Cookies settings
Accept
Politique de confidentialité
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active
NOTRE POLITIQUE SUR LES COOKIES
En visitant notre site Web et en utilisant nos services, vous comprenez et acceptez la façon dont nous traitons les données personnelles conformément à notre politique de confidentialité. Nous respectons votre vie privée et le droit de contrôler vos données personnelles. Nos principes directeurs sont simples. Nous allons être ouverts avec quelles données nous collectons et pourquoi. Veuillez prendre un moment pour les lire. C'est important ! Les cookies sont de petites quantités d’informations stockées dans des fichiers au sein même du navigateur de votre ordinateur. Les cookies sont accessibles et enregistrés par les sites internet que vous consultez, et par les sociétés qui affichent leurs annonces publicitaires sur des sites internet, pour qu’ils puissent reconnaître le navigateur. Les sites Internet peuvent uniquement accéder aux cookies qu’ils ont stockés sur votre ordinateur.
En utilisant le Site Internet , vous consentez à l’utilisation des cookies déposés par notre Site. Le site Internet utilisent des cookies aux fins suivantes :
  • Usage du site : pour nous aider à reconnaître votre navigateur comme celui d’un visiteur précédent et pour enregistrer les préférences que vous avez déterminées lors de votre précédente visite sur le Site. Par exemple, nous pouvons enregistrer vos informations de connexion de sorte que vous n’ayez pas à vous connecter à chaque fois que vous visitez le Site ;
  • Réseaux sociaux : pour vérifier si vous êtes connectés à des services tiers (Facebook, Twitter, Google+…) ;
  • Ciblage : pour nous permettre de cibler (emailing, enrichissement de base) à postériori ou en temps réel l’internaute qui navigue sur notre Site ;
  • Mesure d’audience : pour suivre les données statistiques de fréquentation du Site (soit l’utilisation faite du Site par les utilisateurs et pour améliorer les services du Site) et pour nous aider à mesurer et étudier l’efficacité de notre contenu interactif en ligne, de ses caractéristiques, publicités et autres communications.
Vos Choix Concernant les Cookies et Balises Web Vous avez le choix de configurer votre navigateur pour accepter tous les cookies, rejeter tous les cookies, vous informer quand un cookie est émis, sa durée de validité et son contenu, ainsi que vous permettre de refuser son enregistrement dans votre terminal, et supprimer vos cookies périodiquement. Vous pouvez paramétrer votre navigateur Internet pour désactiver les cookies. Notez toutefois que si vous désactivez les cookies, votre nom d’utilisateur ainsi que votre mot de passe ne seront plus sauvegardés sur aucun site web. Pour plus d’informations relatives aux méthodes vous permettant de supprimer et de contrôler les cookies stockés sur votre ordinateur, consultez le site suivant : http://www.allaboutcookies.org/fr/ Comment configurer votre navigateur
  • Firefox :
    • 1. Ouvrez Firefox
    • 2. Appuyez sur la touche « Alt »
    • 3. Dans le menu en haut de la page cliquez sur « Outils » puis « Options »
    • 4. Sélectionnez l’onglet « Vie privée »
    • 5. Dans le menu déroulant à droite de « Règles de conservation », cliquez sur « utiliser les paramètres personnalisés pour l’historique »
    • 6. Un peu plus bas, décochez « Accepter les cookies »
    • 7. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Internet Explorer :
    • 1. Ouvrez Internet Explorer
    • 2. Dans le menu « Outils », sélectionnez « Options Internet »
    • 3. Cliquez sur l’onglet « Confidentialité »
    • 4. Cliquez sur « Avancé » et décochez « Accepter »
    • 5. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Google Chrome :
    • 1. Ouvrez Google Chrome
    • 2. Cliquez sur l’icône d’outils dans la barre de menu
    • 3. Sélectionnez « Options »
    • 4. Cliquez sur l’onglet « Options avancées »
    • 5. Dans le menu déroulant « Paramètres des cookies », sélectionnez « Bloquer tous les cookies »
  • Safari :
    • 1. Ouvrez Safari
    • 2. Dans la barre de menu en haut, cliquez sur « Safari », puis « Préférences »
    • 3. Sélectionnez l’icône « Sécurité »
    • 4. À côté de « Accepter les cookies », cochez « Jamais »
    • 5. Si vous souhaitez voir les cookies qui sont déjà sauvegardés sur votre ordinateur, cliquez sur « Afficher les cookies »
Save settings
Cookies settings