Histoires taboues et histoires de sexe Inceste

Le voyage : Inceste entre mère et fils Chapitre 2

Le voyage : Inceste entre mère et fils Chapitre 2

Les amoureux

Damien ne put s’empêcher de ressentir une pointe de déception en constatant que sa mère avait déjà quitté la douche. Il l’entendit allumer le sèche-cheveux et un quart d’heure plus tard, Brigitte sortait de la salle de bains, couverte d’un peignoir. Elle était magnifique, terriblement désirable, pensa Damien. Ses cheveux étaient soyeux et avaient pris un peu de volume. À chacun de ses mouvements, il apercevait, par ci, par là, une partie du haut de ses cuisses.

Brigitte vint lui faire un bisou sur la joue et Damien ne put se retenir d’en déposer un sur ses lèvres. Ils se sourirent mutuellement. Elle alla alors ouvrir sa valise et en sortit une petite pile d’habits qu’elle déposa sur le lit.

« Qu’en penses-tu ? À ton avis, je mets quoi pour sortir ? Je ne voudrais surtout pas que tu aies honte de la femme à tes bras

– Je suis le plus chanceux des hommes tu veux dire ! »

Damien n’en crut pas ses yeux. Il y avait une culotte blanche simple, un string noir et une sorte de dessous entre les deux qui ne lui couvrirait que la moitié des fesses, de couleur bleue et en dentelles.

Le jeune homme ne savait que choisir, mais il devait faire vite ! La culotte serait trop sage, le string trop provocant, il n’oserait pas. Timidement, il indiqua le dessous bleu.

Sa mère lui fit un sourire ravi avant de se retourner et s’asseoir au bord du lit. Elle mit délicatement ce que lui tendait Damien et ils profitèrent tendrement de l’occasion pour se toucher les mains.

Elle enfila alors un joli soutien-gorge assorti et elle laissa tomber le peignoir. Son fils cru s’évanouir. Sa mère était là, à quelques centimètres de lui, portant des dessous ultra-excitants !

« Quoi, tu ne dis rien ? Tu ne trouves pas ta petite femme assez belle pour toi ?

– M’man, tu es juste… waouh ! Tu es la plus belle des femmes du monde et tu es la mienne ! »

Et c’était vrai. Brigitte avait conservé un corps ferme et terriblement désirable. Elle avait de jolies cuisses charnues et une poitrine qui donnait si envie… Lorsqu’elle fit un petit tour sur elle-même, Damien put revoir ce fessier maternel qui l’envoûtait tant !

« Arrête de me regarder comme ça, j’ai l’impression que tu vas me sauter dessus et me manger, mon bébé ! »

Sa voix était langoureuse, délicieuse.

Damien ne répondit pas, trop hypnotisé par la vue de cette belle femme, sa propre mère. Brigitte pouffa et se rassit sur le lit, dos à son fils. Elle était en train de mettre ce qui ressemblait à du bas noir et qui s’arrêtaient à mi-cuisse. C’en était presque trop pour le jeune homme. Sa mère mit ensuite une jolie jupe noire et un élégant chemisier bleu avant de lui dire :

« Va te doucher, gros bêta, je me maquillerai entre-temps. Ce soir, nous sortons dîner en amoureux, mon cœur ! »

Lorsqu’il se releva pour partir à la salle de bains, Damien comprit que ça mère ne pouvait pas ne pas avoir remarqué son énorme érection. Après tout, tenta-t-il de se justifier, elle en était la cause !

Une demi-heure plus tard, ils étaient tous les deux prêts. Damien regarda sa mère et il se dit une nouvelle fois qu’elle était la plus belle des femmes. Il lui caressa délicatement la joue et elle lui sourit. Elle posa alors ses lèvres contre les siennes, les laissant en contact bien plus qu’elle n’aurait dû. Brigitte prit le bras de son fils et ils descendirent à l’étage du restaurant de l’hôtel. Un serveur les accueillit et les mena vers une table pour deux personnes. Tout autour, Damien ne vit que des couples d’amoureux. Son cœur battait vite. Face à face, mère et fils s’admiraient en se tenant la main par-dessus la table.

« Je t’aime, maman !

– Je t’aime tant, mon amour ! »

Le dîner fut à la hauteur de leur espérance, un pur délice ! Ils avaient bu presque deux bouteilles sans s’en rendre compte. Ce n’est qu’en repartant vers l’ascenseur qu’ils remarquèrent leur état en riant. Ils marchaient, blottis l’un contre l’autre, s’arrêtant chaque seconde pour se déposer des baisers sur la bouche. Une fois dans la cabine, Damien sentit, une fraction de seconde, la langue de sa mère contre ses lèvres et timidement, il retenta de faire la même chose. Brigitte le regarda dans les yeux, passa ses mains derrière son cou et l’attira contre elle. Pour la première fois, ils s’embrassèrent, tout doucement, tendrement. Damien se pensait au paradis. Il sentit la langue maternelle s’introduire furtivement dans sa bouche et il y répondit franchement. Ils ne cessèrent de s’embrasser qu’une fois arrivés à l’étage. Un autre couple attendait devant la porte et ils leur souhaitèrent bonne nuit avec un sourire chargé de sous-entendus.

Damien et Brigitte rirent en se regardant et dès qu’ils furent seuls dans le couloir, il reprit sa mère contre lui pour un long baiser qu’elle ne lui refusa pas.

Il avait du mal à se contrôler, il sentait son sexe dur contre sa mère et celle-ci ne lui disait toujours rien ! Au contraire, elle se pressait encore davantage contre lui.

« Je t’aime, Damien, tu es mon amour !

– Maman, je suis fou de toi, tu es ma petite femme à moi ! »

Ils ne séparèrent leurs lèvres que pour ouvrir la porte de la chambre. Brigitte se dirigea vers la salle de bains et ferma derrière elle, laissant Damien l’attendre sur un nuage. Lorsqu’elle sortit, il vint la reprendre contre lui et ils s’embrassèrent à nouveau, riant entre chaque baiser.

« Maman, tu sais, c’est vraiment vrai ce que je te dis, tu es ma petite femme, mon amour, mon bonheur !

– Oh mon fils, mon homme ! »

Brigitte l’embrassa avec fougue, puisse laissa tomber sur le lit. Elle avait toujours ses talons, mais du fait de sa position, sa jupe remontait suffisamment pour que Damien puisse apercevoir la limite des jarretières et le haut de ses cuisses. Il avait la gorge sèche et respirait à peine.

Brigitte se redressa et lui sourit, les yeux pleins d’amour.

Et Damien vient aussi délicatement que possible s’allonger sur elle, lovant sa tête près de son cou. Il sentit les jambes de sa mère venir se resserrer contre lui. Sa jupe remonta davantage et il pouvait désormais voir ses belles cuisses charnues.

« Je t’aime tant, mon fils !

– Ma femme ! »

Et ils s’embrassèrent à nouveau. Damien avait son sexe dur qui pressait contre la culotte de sa mère et même à travers son pantalon, il sentait, là en bas, une merveilleuse chaleur. Brigitte était véritablement son amour, celle qui lui avait donné la vie, celle qu’il désirait plus que toutes, sa petite femme. Imperceptiblement, Brigitte et lui ondulaient tout en s’embrassant. S’il ne s’était pas masturbé plus tôt sous la douche, Damien se dit qu’il aurait déjà explosé. Jusque-là, il s’était forcé à rester aussi sage que possible, mais il ne put se retenir de déposer ses mains contre les douces hanches maternelles. Il attira davantage Brigitte contre lui, pressant toujours plus son sexe contre le sien. Sa mère poussa un léger soupir qu’il interpréta comme une autorisation d’aller plus loin. Damien était fou de bonheur !

Il remonta une main jusqu’à sa poitrine et elle lui sourit toujours avec autant d’amour. Son autre main descendit plus bas, jusqu’à ses fesses. Brigitte ondulait tandis qu’il jouait avec son sein et profitait de ses fesses. Elle lui dit soudain, d’une voix suave :

« Enlève ton pantalon, mon fils ! »

Il se releva et le retira en vitesse, constatant au passage que son caleçon était bien trempé ! Il allait se rallonger contre elle, mais il s’arrêta au niveau de son ventre qu’il couvrit de petits bisous. Son chemisier s’était remonté de lui-même et il osa venir goûter sa peau avec sa langue. Irrésistiblement, il descendit plus bas et s’arrêta au niveau de la culotte. Il vit avec ravissement qu’elle était bien humide. Une douce et envoûtante odeur lui parvenait déjà. Une odeur de femelle, affolante, envoûtante. Brigitte respirait vite. Il contourna le tissu pour venir découvrir, de ses lèvres, les cuisses nues maternelles, passant de l’une à autre, en remontant tout doucement à chaque fois. Le bassin de sa mère semblait accompagner ses mouvements. Lorsque enfin, il vint poser sa bouche contre la culotte, Brigitte lui dit :

« Non mon fils, pas maintenant… je veux qu’on attende mon amour ! »

Damien n’eut pas le temps d’être déçu. Brigitte s’était relevée pour s’asseoir sur Damien qui était sur ses genoux. Ses douces jambes l’entourèrent, venant mettre en contact les deux tissus humides. Le jeune homme crut qu’il allait exploser sur-le-champ. Ils s’embrassèrent, tout en ondulant, soumettant leurs deux corps à une terrible tension sexuelle. La respiration de Brigitte s’accéléra très vite et, soudain, elle se mit à onduler plus rapidement, se collant toujours plus contre lui. Il sentait véritablement le sexe humide et bouillant de sa mère venir presser le sien. Elle se figea en poussant un feulement ravi. Elle posa les yeux sur son fils et lui dit :

« Oh mon amour, tu me rends folle ! Je t’aime, je t’aime ! Mets-toi là mon cœur !»

Damien ne se fit pas prier pour s’asseoir sur le bord du lit. Sa mère se mit par terre, sur les genoux, face à lui, le regard gourmand. Elle posa ses mains sur son caleçon et Damien se releva légèrement.

« Oh… ! »

Brigitte avait devant elle le sexe de son fils, la chair de sa chair, entièrement dressé. Damien retint son souffle. Il se concentra de toutes ses forces pour ne pas céder lorsque la main maternelle vint prendre son pénis déjà bien humide pour y faire de délicats va-et-vient.

« Maman c’est si bon !

– Tu aimes ce que je te fais, mon fils ? »

Damien lui répondit par un sourire coquin. Centimètre par centimètre, Brigitte se rapprochait du sexe de son fils. Ses cheveux vinrent le chatouiller, lui arrachant un petit soupir de plaisir. Lorsque sa bouche ne fut qu’à quelques millimètres, ils se regardèrent, les yeux dans les yeux et Brigitte purent lire dans son fils tout l’amour qu’il lui portait. Elle entrouvrit alors ses lèvres et abaissa doucement sa tête. Damien sentit que son sexe pénétrait la bouche maternelle, délicieusement chaude et humide. Brigitte s’arrêta, puis remonta doucement, utilisant sa main pour masser le pénis de son fils.

Elle fit ainsi quelques mouvements, en gardant toujours les lèvres à peine entrouvertes, offrant à son amour un moment d’extase. Damien sentit la langue de sa mère venir jouer avec son gland, tandis qu’elle accélérait doucement la cadence.

« Maman, je ne vais pas tenir longtemps ! »

Sa mère ne répondit pas, montant et descendant plus vite. Ses lèvres venaient presser sa colonne de chair tandis qu’elle le pompait véritablement. Damien sentait la sève monter de plus en plus vite, il voulait prévenir sa mère, mais celle-ci ne semblait pas du tout disposée à se retirer. Au contraire, Brigitte prit les mains de Damien dans les siennes et les posa sur les jambes de Damien. Et soudain, il se sentit exploser, une jouissance pure, complète ! Jet après jet, il se vida dans la bouche de sa mère, les doigts entrelacés fermement avec les siens.

Brigitte avala, continuant à pomper son fils jusqu’à la dernière goutte. Enfin, elle releva les yeux, plongeant son regard dans celui de Damien, son sexe toujours au fond de la bouche.

« C’était magique, ma petite femme ! »

Brigitte se redressa, essuyant d’un doigt une petite goutte du sperme de son fils au coin de ses lèvres. Elle vient alors se blottir contre Damien qui l’embrassa franchement.

« Je t’aime, mon homme !

– Maman, je suis fou amoureux de toi ! »

Sans même se changer, ils se glissèrent sous le drap et Brigitte se mit de dos, contre son fils.

Ce dernier n’en revenait pas de cette soirée ! C’était la plus belle de sa vie. Sa mère était désormais sienne et il était définitivement à elle. Il sentit son sexe se durcir très vite contre les fesses de sa mère. Elle lui prit la main, posant sa cuisse en arrière, sur la sienne.

« J’ai si envie de toi mon amour… tu sais, tu es ce que j’ai de plus important, je veux attendre le bon moment pour qu’on ne fasse plus qu’un… !

– Je sais mon amour ! »

Il l’embrassa tendrement sur le cou, passant son bras sur elle. Ils s’endormirent quelques minutes plus tard, heureux d’être ensemble.

A Suivre

Brigitte

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

        
postrecap

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Supprimer la publicité en devenant donateur

Merci

En devenant donateur, vous nous soutenez et pour vous remercier, nous supprimons toute la publicité. En prime, vous avez accès à des histoires taboues rien que pour vous !

Liste des histoires taboues

Voir la liste des histoires taboues par ordre alphabétique

Nouvelle Coquine

Solange 9

Sexe facile

Bloqueur de publicités

Notre site web est rendu possible par l'affichage de publicités en ligne pour nos visiteurs. Veuillez envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité.

Visio Skype

skype tel rose amateur

Histoires lues en ce moment

Webcam Skype

telrosegol

Médias de la Communauté

Rencontres

Sexe à distance

téléphone rose pas cher
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. View more
Cookies settings
Accept
Politique de confidentialité
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active
NOTRE POLITIQUE SUR LES COOKIES
En visitant notre site Web et en utilisant nos services, vous comprenez et acceptez la façon dont nous traitons les données personnelles conformément à notre politique de confidentialité. Nous respectons votre vie privée et le droit de contrôler vos données personnelles. Nos principes directeurs sont simples. Nous allons être ouverts avec quelles données nous collectons et pourquoi. Veuillez prendre un moment pour les lire. C'est important ! Les cookies sont de petites quantités d’informations stockées dans des fichiers au sein même du navigateur de votre ordinateur. Les cookies sont accessibles et enregistrés par les sites internet que vous consultez, et par les sociétés qui affichent leurs annonces publicitaires sur des sites internet, pour qu’ils puissent reconnaître le navigateur. Les sites Internet peuvent uniquement accéder aux cookies qu’ils ont stockés sur votre ordinateur.
En utilisant le Site Internet , vous consentez à l’utilisation des cookies déposés par notre Site. Le site Internet utilisent des cookies aux fins suivantes :
  • Usage du site : pour nous aider à reconnaître votre navigateur comme celui d’un visiteur précédent et pour enregistrer les préférences que vous avez déterminées lors de votre précédente visite sur le Site. Par exemple, nous pouvons enregistrer vos informations de connexion de sorte que vous n’ayez pas à vous connecter à chaque fois que vous visitez le Site ;
  • Réseaux sociaux : pour vérifier si vous êtes connectés à des services tiers (Facebook, Twitter, Google+…) ;
  • Ciblage : pour nous permettre de cibler (emailing, enrichissement de base) à postériori ou en temps réel l’internaute qui navigue sur notre Site ;
  • Mesure d’audience : pour suivre les données statistiques de fréquentation du Site (soit l’utilisation faite du Site par les utilisateurs et pour améliorer les services du Site) et pour nous aider à mesurer et étudier l’efficacité de notre contenu interactif en ligne, de ses caractéristiques, publicités et autres communications.
Vos Choix Concernant les Cookies et Balises Web Vous avez le choix de configurer votre navigateur pour accepter tous les cookies, rejeter tous les cookies, vous informer quand un cookie est émis, sa durée de validité et son contenu, ainsi que vous permettre de refuser son enregistrement dans votre terminal, et supprimer vos cookies périodiquement. Vous pouvez paramétrer votre navigateur Internet pour désactiver les cookies. Notez toutefois que si vous désactivez les cookies, votre nom d’utilisateur ainsi que votre mot de passe ne seront plus sauvegardés sur aucun site web. Pour plus d’informations relatives aux méthodes vous permettant de supprimer et de contrôler les cookies stockés sur votre ordinateur, consultez le site suivant : http://www.allaboutcookies.org/fr/ Comment configurer votre navigateur
  • Firefox :
    • 1. Ouvrez Firefox
    • 2. Appuyez sur la touche « Alt »
    • 3. Dans le menu en haut de la page cliquez sur « Outils » puis « Options »
    • 4. Sélectionnez l’onglet « Vie privée »
    • 5. Dans le menu déroulant à droite de « Règles de conservation », cliquez sur « utiliser les paramètres personnalisés pour l’historique »
    • 6. Un peu plus bas, décochez « Accepter les cookies »
    • 7. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Internet Explorer :
    • 1. Ouvrez Internet Explorer
    • 2. Dans le menu « Outils », sélectionnez « Options Internet »
    • 3. Cliquez sur l’onglet « Confidentialité »
    • 4. Cliquez sur « Avancé » et décochez « Accepter »
    • 5. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Google Chrome :
    • 1. Ouvrez Google Chrome
    • 2. Cliquez sur l’icône d’outils dans la barre de menu
    • 3. Sélectionnez « Options »
    • 4. Cliquez sur l’onglet « Options avancées »
    • 5. Dans le menu déroulant « Paramètres des cookies », sélectionnez « Bloquer tous les cookies »
  • Safari :
    • 1. Ouvrez Safari
    • 2. Dans la barre de menu en haut, cliquez sur « Safari », puis « Préférences »
    • 3. Sélectionnez l’icône « Sécurité »
    • 4. À côté de « Accepter les cookies », cochez « Jamais »
    • 5. Si vous souhaitez voir les cookies qui sont déjà sauvegardés sur votre ordinateur, cliquez sur « Afficher les cookies »
Save settings
Cookies settings