Histoires taboues et histoires de sexe Inceste

Le voyage : Inceste entre mère et fils Chapitre 4

Le voyage Inceste entre mère et fils Chapitre 3

Un goût de paradis

Main dans la main, ils quittèrent l’hôtel sous le regard un peu surpris de quelques clients. Ni Damien ni Brigitte ne s’en offusquèrent. Ils étaient tous les deux sur un véritable nuage de bonheur pur, follement amoureux l’un de l’autre.

Dehors, le soleil au rendez-vous.

« Tu es sûr que je suis bien comme ça ? »

Le ton un peu inquiet de Brigitte fit fondre son fils. Elle avait opté par une jupe rose pastelle très courte et un débardeur blanc. Damien la trouvait terriblement désirable.

« Maman, tous les hommes de Venise m’envient !

– Arrête d’exagérer, beau parleur ! »

Elle sentit ses joues rougir légèrement. Les yeux rieurs de Damien la firent craquer. Elle s’arrêta et s’approcha de lui, plongeant son regard dans le sien. Ils s’embrassèrent comme ça, en plein milieu de la rue, devant tous les passants. Personne ne leur prêta attention. Ils n’étaient que deux amoureux parmi des milliers d’autres à Venise.

Ils partirent en direction de la Place Saint Marc.

Il était déjà 19 heures quand ils rentrèrent à l’hôtel. Bras dessus bras dessous, ils cherchèrent la clé de leurs chambres puis prirent le chemin de l’ascenseur. Malgré la fatigue des heures de marche, elle se sentait légère et heureuse. Elle n’avait qu’une envie, se blottir contre son amant.

Dès que les portes se refermèrent, ils se jetèrent presque l’un sur l’autre, s’embrassant avec fougue. La langue de Damien retrouva tout de suite celle de sa mère tandis que ses mains parcourent son corps avec passion. Il lui caressa les jambes puis les fesses, arrachant à Brigitte des petits gémissements. Elle remonta sa jupe d’elle-même et vint plaquer son bassin contre la bosse qui déformait le short de son fils.

« Il faut qu’on arrête, on peut nous surprendre, dit Brigitte d’une voix à moitié étouffée par les baiser de son fils ».

Damien s’en moquait. Le pape lui-même aurait pu les voir qu’il ne se serait pas arrêté de toucher le corps de sa mère. Elle était sienne, elle était sa femme.

Par chance, personne n’attendait l’ascenseur à l’étage. Le trajet jusqu’à la chambre leur parut interminable.

D’une main, Damien ouvrit la porte tandis que de l’autre, il continuait à peloter les fesses maternelles. Brigitte se sentait folle d’envie, son bas-ventre lui intimait de s’offrir là tout de suite à son homme. C’était plus qu’un simple désir, c’était un véritable besoin. Dès qu’elle entendit la porte claquer derrière eux, Brigitte se laissa tomber sur la moquette, les jambes écartées. Son fils s’allongea contre elle. Ils s’embrassèrent quelques secondes puis Brigitte le repoussa. Damien allait abaisser son short quand elle lui murmura : « Pas encore mon fils, pas encore ». À nouveau, il n’eut pas le temps d’être déçu. Les mains de Brigitte se posèrent sur son cou tandis qu’elle écartait davantage les jambes.

Damien, le pénis presque douloureux de son érection, n’y croyait pas. Religieusement, il descendit vers le sexe maternel. Son string noir était entièrement mouillé, moulant parfaitement les deux grandes lèvres. Il l’embrassa sur l’aine langoureusement puis posa sa bouche directement sur le tissu. Brigitte inspira fort. L’odeur puissante qui se dégageait l‘envoûta tout de suite. Très délicatement, il repoussa le string sur le côté, dévoilant enfin à ses yeux l’intimité de sa mère. Brigitte, les yeux clos, ne respire presque plus.

Damien est subjugué. Il advint le fruit défendu, la source de tous les plaisirs. Sans hésiter, il colle ses lèvres dessus.

« Hum, mon prince charmant, mon amour… Lâcha Brigitte en soupirant »

Tendrement, amoureusement, les lèvres de son fils s’unirent aux siennes. Il embrassa alors son sexe comme il embrassait sa bouche quelques minutes auparavant. De sa langue, il parcourut les contours de sa vulve, découvrant comme un explorateur chaque millimètre carré de ce doux paradis. Puis il remonta un peu plus haut à la rencontre du petit renflement de chair, venant délicatement l’effleurer. Brigitte sentait des vagues de plaisir se succéder, les yeux clos, elle savourait l’instant. Quand la langue de son fils commença à s’agiter un peu plus rapidement et avec plus de vigueur sur son bouton d’amour, elle sentit que l’explosion n’était plus loin.

Sans pouvoir se contrôler, elle poussait son bassin contre la bouche de Damien tandis qu’elle se caressait fort les tétons. Brutalement, ce fut l’apothéose. Dans un bref feulement, Brigitte sentit l’orgasme la dévaster. Son vagin se contractait de façon rythmique à mesure les ondes de plaisirs se faisaient de plus en plus fortes, violentes, dévastatrices.

Entendre sa mère jouir était juste magique pour Damien. Soudain, elle le repoussa.

« Mon homme, tu m’as… Tu m’as donné tant de plaisir !

Elle se redressa et l’embrassa avec passion. La bouche de son fils avait le goût de son propre sexe.

« – Maman, je suis tellement heureux de t’avoir fait du bien

– Si tu savais mon trésor ! »

Brigitte passa vite à la salle de bains puis elle retrouva son homme. Damien était dans le lit. Il la dévorait des yeux.

Elle éteignit la lumière en silence puis elle vint se blottir contre lui sous les draps. Sa main passa alors en arrière et se saisit de l’élastique du caleçon de son fils. Il comprit et sans un mot, Damien le retira. Ils s’embrassèrent puis Brigitte se tourna, dos à lui. Elle posa sa main contre le sexe tendu de son fils puis le dirigea entre ses cuisses. Elle ondula alors amoureusement. Il était tellement excité que le liquide pralinâmes lubrifiait naturellement. Les mains sur les seins de sa mère, Damien l’embrassait dans le cou pendant qu’elle le branlait avec ses cuisses. Soudain, il buta contre le sexe maternel. Il était à l’entrée de sa vulve. Il sentait là-bas une chaleur folle et un liquide onctueux en coulait littéralement. Brigitte continuait à onduler en soupirant, le pénis de Damien coulissant entre ses grandes lèvres. Il fit quelques va-et-vient puis il sentit l’orgasme venir.

« Maman je vais jouir…

– Vas-y mon fils, vas-y… »

Elle prit sa main dans la sienne et se cambra pour laisser le pénis de son fils frotter entièrement son sexe.

Alors Damien se laissa aller, éjaculant par saccades, le visage enfouit dans le cou de sa mère. Du sperme coulait de sa vulve, tant sur ses cuisses que sur les draps.

Ils s’endormirent en silence, amoureux et heureux.

C’était une folie, une hérésie aux yeux des Hommes et des Dieux mais qu’importe, se dit Brigitte en se réveillant nue contre son fils.

Ce dernier dormait encore et elle avait son pénis contre elle. Même au repos, il lui semblait tellement massif… Elle sourit puis posa une main contre la hanche de Damien. C’était le plus beau et le plus doux des hommes, son véritable amour.

Imperceptiblement, son entrecuisse devint un peu plus moite et chaud. Ses tétons se durcirent. Elle inspira longuement en se blottissant fort contre son amant. Toujours endormi, Damien enserra sa mère machinalement.

Brigitte glissa alors sa main vers son sexe et se laissa traverser par un délicieux frisson lorsque ses doigts rencontrèrent sa vulve bouillante. En quelques secondes, des petits bruits obscènes se firent entendre au rythme de sa respiration rapide. Damien, réveillé, l’embrassa tendrement sur la nuque, le pénis soudain très dur.

La main de Brigitte vint alors chercher la sienne pour la placer contre son sexe de femelle affamée. Damien avait la bouche sèche. Il caressa alors sa mère, agitant amoureusement ses doigts autour de sa fente. Maria gémit puis s’agita, cambrant les fesses contre son fils.

La colonne de chair était, comme hier, bien logée entre ses cuisses. En se tortillant de plaisir, elle se retrouva bien vite avec le gland épais de Damien entre ses douces lèvres intimes. Elle avait l’envie folle de se donner à lui, qu’ils fassent l’amour passionnément comme seuls deux âmes sœurs le pouvaient. Luttant contre elle-même, elle se retint. Elle se dégagea doucement puis prit la colonne de chair dans ses mains. Un demi-sourire aux lèvres, Brigitte la plaça entre ses deux globes fessiers. Damien avait le cœur qui battait vite, très vite. Sa mère se retourna suffisamment pour qu’ils puissent échanger un baiser passionné puis elle commença à onduler. À chaque mouvement, le pénis de Damien frottait sur l’anus de sa mère. Brigitte se collait de plus en plus contre lui, accentuant la pression de seconde en seconde. Une main sur sa vulve, elle ne se contrôlait plus.

« Maman, c’est… Juste… Trop bon… »

Brigitte ne lui répondit pas, elle était déjà en train de surfer sur des vagues de plaisir. Avec sa deuxième main, elle saisit le pénis de Damien, lui arrachant un petit gémissement. Elle posa le gland directement contre son fondement. N’osant même plus respirer, Damien attendait.

« Je veux encore attendre avant de te donner ma fente d’amour, chuchota-t-elle, Je vais te laisser jouir dans mes fesses pour que tu aies un avant-goût des joies qui nous attendent mon bébé »

Elle n’avait pas de parler que Damien sentit l’anneau palpiter contre son pénis. Brigitte se cambra encore, faisait pénétrer millimètre par millimètre le gland de son fils. Il crut sentir l’orgasme monter sur le champ.

C’était chaud et terriblement étroit. Comme figé par crainte d’exploser tout de suite, il retient sa respiration, s’interdisant de bouger.

Sa mère, déjà dans un autre monde, chuchota :

« Hum… »

Les yeux clos, elle savourait chaque seconde de ce moment magique. Ils firent alors quelques petits mouvements de va-et-vient, laissant Damien pénétrer en elle toujours un peu plus.

« Je t’aime maman d’amour ! »

Un demi-sourire aux lèvres, Brigitte se tourna légèrement vers le ventre et son fils accompagna le mouvement pour se retrouver presque sur elle.

Il n’en revenait absolument pas, c’était sans doute le plus magique moment de sa vie. Il prit les mains de sa mère dans les siennes puis continua à la pénétrer tendrement. Elle l’accompagnait en cambrant à chaque fois qu’il venait buter contre elle, lui permettant ainsi de prendre pleinement possession de ses fesses. Il l’embrassa dans le cou tandis que sa mère gémissait de plus en plus fort.

Il passa ensuite une main sous son sein, ravi de tenir dans sa paume cette masse chaude et de sentir son téton déjà dur.

« Prend moi mon bébé, prend moi ! »

Et Damien accéléra la cadence et sans s’en rendre compte, il se retrouva entièrement allonger contre son amante. Elle serra sa main plus fort, signe qu’elle approchait de l’orgasme. Il savait que lui aussi ne tiendra plus très longtemps dans l’étroit conduit maternel.

« Jouis, jouis en moi mon amour ! »

Brigitte lâcha un feulement sensuel en se cambrant encore plus fort, ravagée par le plaisir. Damien sentit alors monter la sève et il s’explosa en elle. Il avait l’impression qu’il pourrait continuer à éjaculer dans les fesses de sa mère pour l’éternité.

Brigitte continuait à onduler, procurant à son fils l’orgasme le plus puissant de sa vie.

« Je te veux pour toujours ma petite femme »

Elle sourit, savourant les mots d’amour de son fils comme la plus belle des déclarations d’amour. Damien se laissa reposer totalement contre elle et ils restèrent ainsi plusieurs minutes. Inexorablement, il sentit son pénis se faire éjecter des fesses de son amante. Elle se dégagea tendrement de lui puis elle vint se blottir dans ses bras.

Ils se regardèrent dans les yeux longuement. Ils étaient le plus amoureux des couples.

Brigitte s’approcha de quelques centimètres et ils s’embrassèrent, heureux.

A Suivre

Brigitte

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

postrecap

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Supprimer la publicité en devenant donateur

Merci

En devenant donateur, vous nous soutenez et pour vous remercier, nous supprimons toute la publicité. En prime, vous avez accès à des histoires taboues et des photos  rien que pour vous !

Liste des histoires taboues

Voir la liste des histoires taboues par ordre alphabétique

Nouvelle Coquine

Solange 9

Sexe facile

Bloqueur de publicités

Notre site web est rendu possible par l'affichage de publicités en ligne pour nos visiteurs. Veuillez envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité.

Visio Skype

skype tel rose amateur

Webcam Skype

telrosegol

Médias de la Communauté

Rencontres

Sexe à distance

téléphone rose pas cher
Politique de confidentialité
Privacy & Cookies policy
Cookie nameActive
eu_cookies_bar
eu_cookies_bar_block
NOTRE POLITIQUE SUR LES COOKIES
En visitant notre site Web et en utilisant nos services, vous comprenez et acceptez la façon dont nous traitons les données personnelles conformément à notre politique de confidentialité. Nous respectons votre vie privée et le droit de contrôler vos données personnelles. Nos principes directeurs sont simples. Nous allons être ouverts avec quelles données nous collectons et pourquoi. Veuillez prendre un moment pour les lire. C'est important ! Les cookies sont de petites quantités d’informations stockées dans des fichiers au sein même du navigateur de votre ordinateur. Les cookies sont accessibles et enregistrés par les sites internet que vous consultez, et par les sociétés qui affichent leurs annonces publicitaires sur des sites internet, pour qu’ils puissent reconnaître le navigateur. Les sites Internet peuvent uniquement accéder aux cookies qu’ils ont stockés sur votre ordinateur.
En utilisant le Site Internet , vous consentez à l’utilisation des cookies déposés par notre Site. Le site Internet utilisent des cookies aux fins suivantes :
  • Usage du site : pour nous aider à reconnaître votre navigateur comme celui d’un visiteur précédent et pour enregistrer les préférences que vous avez déterminées lors de votre précédente visite sur le Site. Par exemple, nous pouvons enregistrer vos informations de connexion de sorte que vous n’ayez pas à vous connecter à chaque fois que vous visitez le Site ;
  • Réseaux sociaux : pour vérifier si vous êtes connectés à des services tiers (Facebook, Twitter, Google+…) ;
  • Ciblage : pour nous permettre de cibler (emailing, enrichissement de base) à postériori ou en temps réel l’internaute qui navigue sur notre Site ;
  • Mesure d’audience : pour suivre les données statistiques de fréquentation du Site (soit l’utilisation faite du Site par les utilisateurs et pour améliorer les services du Site) et pour nous aider à mesurer et étudier l’efficacité de notre contenu interactif en ligne, de ses caractéristiques, publicités et autres communications.
Vos Choix Concernant les Cookies et Balises Web Vous avez le choix de configurer votre navigateur pour accepter tous les cookies, rejeter tous les cookies, vous informer quand un cookie est émis, sa durée de validité et son contenu, ainsi que vous permettre de refuser son enregistrement dans votre terminal, et supprimer vos cookies périodiquement. Vous pouvez paramétrer votre navigateur Internet pour désactiver les cookies. Notez toutefois que si vous désactivez les cookies, votre nom d’utilisateur ainsi que votre mot de passe ne seront plus sauvegardés sur aucun site web. Pour plus d’informations relatives aux méthodes vous permettant de supprimer et de contrôler les cookies stockés sur votre ordinateur, consultez le site suivant : http://www.allaboutcookies.org/fr/ Comment configurer votre navigateur
  • Firefox :
    • 1. Ouvrez Firefox
    • 2. Appuyez sur la touche « Alt »
    • 3. Dans le menu en haut de la page cliquez sur « Outils » puis « Options »
    • 4. Sélectionnez l’onglet « Vie privée »
    • 5. Dans le menu déroulant à droite de « Règles de conservation », cliquez sur « utiliser les paramètres personnalisés pour l’historique »
    • 6. Un peu plus bas, décochez « Accepter les cookies »
    • 7. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Internet Explorer :
    • 1. Ouvrez Internet Explorer
    • 2. Dans le menu « Outils », sélectionnez « Options Internet »
    • 3. Cliquez sur l’onglet « Confidentialité »
    • 4. Cliquez sur « Avancé » et décochez « Accepter »
    • 5. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Google Chrome :
    • 1. Ouvrez Google Chrome
    • 2. Cliquez sur l’icône d’outils dans la barre de menu
    • 3. Sélectionnez « Options »
    • 4. Cliquez sur l’onglet « Options avancées »
    • 5. Dans le menu déroulant « Paramètres des cookies », sélectionnez « Bloquer tous les cookies »
  • Safari :
    • 1. Ouvrez Safari
    • 2. Dans la barre de menu en haut, cliquez sur « Safari », puis « Préférences »
    • 3. Sélectionnez l’icône « Sécurité »
    • 4. À côté de « Accepter les cookies », cochez « Jamais »
    • 5. Si vous souhaitez voir les cookies qui sont déjà sauvegardés sur votre ordinateur, cliquez sur « Afficher les cookies »
Save settings
Cookies settings