Vous êtes ici : Accueil > Les talents d’exhibitionniste de Brigitte Douzième partie
Confession Intime Histoires taboues Récit érotique Zoophilie

Les talents d’exhibitionniste de Brigitte Douzième partie

xfr.fr-couple-amateur-profite-de-ses-vacances-sexy-pour-faire-des-photos-partie-1

Brigitte exhibitionniste 

Lire le chapitre précédent

Brigitte s’est désaltérée et ils ont pris la direction de la voiture accompagnée
du père Marc. Une fois dans la voiture, Rémi a remercié Brigitte.

— C’est bien ma petite, tu ne m’en veux pas ?

— Non.

— On ne va pas attendre que l’on soit rentré pour ta récompense.


Rémi a ouvert son pantalon et Brigitte s’est penchée sur son entre-jambes. Le prêtre regarde la tête de Brigitte monter et descendre sur la petite queue raide de son ami.

— Désolé, je me retiens depuis tout à l’heure. HAA… Ha… Haaaaaaa !!!!

— Quelle gourmande ! Fais attention à ton cœur, Rémi. En tout cas, celle-là aura été plus coriace.


Ils ont quitté le prêtre, direction la ferme. Brigitte a eu du mal à conduire le cul en feu et la culotte pleine de sperme.


Arrivée à la ferme, elle m’a pris dans les bras.

— Je suis crevée et j’ai encore mal au cul !

— OK ! René voudrait que l’on fasse l’amour que tous les deux pour le site et il a
reçu une photo titrée « La petite jument “je sais pour ton cul.

— D’accord pour faire l’amour, mais je suis naze, tu te débrouilles.


René nous a conduits dans une chambre et positionné les caméras. Brigitte s’est allongée sur le lit.

— Tu vas devoir me déshabiller, je n’ai plus la force mon chéri.


J’ai déboutonné sa chemise et comme à chaque fois, je me suis tendu en voyant son soutien-gorge rempli. Je lui ai retiré et saisi ses seins pour les embrasser.

— Ça fait deux fois que tu te fais sodomiser et moi que dalle !!


Elle a rigolé.

— Tu vas devoir prendre rendez-vous mon chéri pour sodomiser ta cochonne.

— Oui, je crois.


J’ai retiré sa jupe puis sa culotte gluante.

— Surprise !!!

— Merde c’est dégoutant. Tu veux que je te nettoie.

— Non, prends-moi comme ça.


Pour la vidéo je l’ai embrassée partout, sauf la zone contaminée.
J’ai présenté mon gland à l’entrée de son vagin et poussé doucement, elle est tellement crevée que je la pilonne avec douceur, je le vois sur son visage apaisé. Dès que j’accélère, elle a mal et c’est pour cela que je me retire et me masturbe entre ses lèvres, j’éjacule en regardant ma belle étoile de mer.

— René ! Tu ne coupes pas l’enregistrement ?

— Non, regarde.


Je vois Rémi arriver avec black. Il approche de Brigitte qui a les cuisses écartées où l’odeur de sperme y est forte.

— Gouttes cette chatte Black.brigitte sexe


Rémi a approché le chien qui a immédiatement léché l’entre cuisses de Brigitte. Surprise, elle a levé la tête, le regard triste puis elle est retombée sur le lit. Elle a laissé le chien se régaler du sperme sur son vagin et son anus.
À ma surprise, je l’ai entendu émettre de petits gémissements de plaisir. Je suis moi-même excité en voyant le chien entre ses jambes que René a approché de son visage pour capturer le moment et faire un gros plan de black, plutôt de sa langue frénétique sur les lèvres de sa chatte. Quand il s’est retiré, Brigitte s’est totalement relâchée avec un petit sourire.

René a accompagné Brigitte dans la salle d’eau, pour la filmer sous la douche.
Rémi a sorti une enveloppe du buffet.

— Tiens Philippe, c’est votre part pour la vidéo avec le jeune handicapé et comme convenu nous avons versé la même somme à ses parents.


D’ailleurs, dans la semaine, Brigitte a reçu un appel de Monique, la maman de Joseph. Elle est heureuse de lui apprendre que le lit médicalisé est commandé et ma chérie a pu parler à Joseph en Visio.


Nous sommes maintenant début décembre et comme pour la première sodomie nous avons fait une pause, un peu plus longue, car le père Marc a été violent avec son anus et ses fesses.


René nous a envoyé un mail avec l’objet “Baby Tony “‘Brigitte qui va devoir prendre soin d’un bébé ‘.
Un membre de la communauté a proposé cette rencontre, il souhaite que l’on s’occupe de bébé Tony, on n’a pas plus d’informations. Rémi et René nous ont demandé de leur faire confiance.


Le jour J, on se rend à la ferme pour prendre le matériel vidéo. René m’explique qu’il a reçu du nouveau matériel.

— Tu vois Philippe, j’ai relié mon vivarium au net. Il y a des petites portes en plexiglas. Je positionne le rat et ce sont les internautes de mon site qui commande l’ouverture.

— Tu es un génie René. Ce sont eux qui donnent à manger à ton serpent ?

— Oui, mais il ne s’alimente pas souvent. Ce sont de gros rats.

— Il y a une caméra sur ton vivarium ?

— Oui, en direct. D’ailleurs j’ai une surprise, grâce à toi et madame Brigitte, j’ai commandé une caméra que tu va positionner sur ton torse, à l’hôtel tu devras la connecter au wifi et nouveauté, vous serez en direct sur le site.

— En direct ?

— Oui et par SMS, je pourrais t’envoyer des commentaires. Il y aura quand même les autres caméras.

— OK.

Pendant la route j’ai expliqué à Brigitte les nouveautés mises en place par René. Nous avons rendez-vous dans un hôtel à une petite heure de route, nous évitons les rencontres abonnées trop près de chez nous, de toute façon, on ne paye rien.


Arrivée sur place, on découvre la porte de la chambre d’hôtel entrouverte. Nous entrons dans la pénombre, Brigitte ouvre les rideaux qui laissent entrer la lumière.


Nous voyons tous les deux un lit parapluie et une feuille posée sur le lit de la chambre.


On se penche tous les deux dessus :


‘Chut !!! Bébé Tony dort. À son réveil il va falloir le changer, lui donner à manger et le recoucher.

Prenez bien soin de lui. ‘


Nous nous sommes approchés du lit parapluie. Et à voix basse :

— Je crois qu’on a trouvé bébé Tony.


Brigitte a posé sa main sur sa bouche pour cacher ses rires.

— Arrête-nous sommes en direct.


On a découvert un nain, semble-t-il, de notre âge, habillé d’un body et d’une couche. Ce jeune homme est vraiment de petite taille.

— Je mets les caméras en place, surveilles bien Baby Tony.


J’ai gloussé à mon tour.

— Philippe, il y a de quoi lui faire sa toilette dans la salle de bain.


Le temps de brancher les derniers fils. De petits gémissements, ce sont fait
entendre du lit du petit Tony.


— Il est réveillé ! Je vais mettre une serviette sur le lit, sors-le du sien.

– OK. Il est lourd !!


J’ai posé Baby Tony sur le lit et me suis rapproché pour montrer à nos
internautes le beau bébé.

— Il faut changer sa couche ?

— Oui, ce sont les consignes.

— Tu le fais Philippe !!

— Pourquoi moi !!????

— Et bien c’est moi qui suce, me fait prendre, par des hommes et femmes pour que Monsieur Philippe réalise ses fantasmes. Si tu ne le fais pas, tu ne toucheras pas à mon cul.

— Chantage !!! Bon OK.


J’ai dégrafé le body, laissant apparaitre la couche du petit bonhomme. Quand j’ai ouvert la couche, nous avons été saisis.

— Ho non !!! Il n’a pas fait çà !!!!

— On dirait que si !!!!xfr.fr-les-talents-dexhibitionniste-de-brigitte-douzieme-partie


J’ai regardé le gros bébé allongé sur le lit, il m’a fixé également avec ses beaux
yeux bleus.

– Bébé Tony tu abuses.

— Ha, ha, ha !!!! Je sors prendre l’air, bon courage, mon chéri.

— Rigole, rigole. Tu vas voir ton cul ce soir.


Mon téléphone a vibré, c’est René: ‘la communauté te souhaite bon courage ‘
avec plusieurs smileys MDR.


J’ai pris une grande respiration et nettoyé les fesses du galopin et surtout
refermé cette couche rapidement.

— Tu as fini !

— Oui, rentre, je vais aller mettre cette bombe dans la poubelle à l’extérieur. Une fois revenu, j’ai eu un nouveau message.

— Brigitte, tu dois le nourrir de façon naturelle et il reste nu pour l’instant.

– J’ai compris.

Brigitte s’est assise sur le lit, elle a retiré son tee-shirt et son soutien gorge et
a mis des oreillers dans son dos.

— Amène-le-moi.


J’ai soulevé Bébé Tony et l’ai posé sur les cuisses de Brigitte.

— Allez, tète mon bébé.

Il a ouvert la bouche avalée le téton de Brigitte.

— Il a faim le gros bébé.

— Il n’a pas que faim, regarde la belle queue tendue de Bébé Tony.

— En effet ! Alors mon bébé ! On se laisse aller ?


Brigitte a posé sa main sur son ventre pour le caresser et elle est venue saisir la queue du nain pour le masturber doucement.
Je me suis tenu droit devant eux pour que les internautes aient une bonne vue du direct et a ma surprise j’ai vu du liquide blanc sur les lèvres de Bébé Tony.

— Ton lait à l’air d’être bon.

— Du premier choix mon chéri.


Bébé Tony à caresser l’autre sein de ma femme pendant qu’elle le masturbe. J’ai vu ses yeux se fermer quand le bébé lui a léché le mamelon avec la langue.


Une dizaine de minutes plus tard j’ai lu sur mon téléphone : ‘Vous devez lui mettre une couche propre et le coucher ‘.

— Brigitte, on doit le changer et le coucher.

— Et bien à toi de jouer.


J’ai regardé Bébé Tony relâcher le téton tout rouge de ma chérie et humidifié de lait. Je l’ai allongé sur la serviette et au moment de refermer la couche.

— J’ai un problème.

— Quoi ???

— Il est trop tendu, je ne peux pas refermer sa couche. Il va falloir qu’elle ramollisse et il y a que toi qui peux faire quelque chose.
Brigitte s’est agenouillée entre les jambes du Bébé Tony et a retiré la couche, elle a saisi sa queue et lui à lécher le gland.

— Il n’est pas mignon se bébé, il ne veut pas aller faire dodo.


Pour le plaisir de la communauté, elle a léché ses testicules et remonté le long de sa tige à plusieurs reprises. Elle l’a sucé pendant plusieurs minutes avant de positionner la queue de notre bébé entre ses seins et de le masturber.

— Tu es un coquin mon bébé, tu ne veux pas te vider, tu veux abuser de ta nounou.


Sur ces mots, elle est montée sur le lit, se positionnant au-dessus de Bébé Tony, elle a saisi sa queue et passé le gland entre ses lèvres à plusieurs reprises.


— Tu veux baiser ta nounou mon coquin !!


Elle s’est assise doucement sur la queue de Bébé Tony, la faisant disparaitre
dans son vagin.

— Haaaaaaaa ! C’est bon !


Je la regarde monter et descendre sur la bite du gros bébé.

Un nouveau message : ‘Le Live a planté, trop de monde ‘.


Elle prend du plaisir avec Bébé Tony, elle saisit ses seins, se penche et Bébé Tony la tète à nouveau. Il tire dur sur son téton et en même temps, elle bouge son bassin pour bien sentir la queue en elle.
Après une longue succion, il relâche son sein. Brigitte relève le buste, son téton gauche est rouge vif et gonflé.
Ne sachant si le Live est de nouveau opérationnel, je m’approche quand même de sa poitrine pour saisir le moment.
Elle se retire et saisit la queue luisante de plaisir de Bébé Tony et la caresse tout en se retournant. Maintenant dos à lui, je film le gland glissant entre les lèvres gonflées de sa chatte et elle disparait à nouveau dans son vagin.

Elle intime maintenant un rythme plus soutenu, les cuisses grandes écartées face caméra.

— Elle est bonne ta queue mon bébé !!! Elle est bonne !!!


Je vois à nouveau le halo de jouissance blanc à la base de la queue de BébéTony.


Elle accélère encore, encore, encore…

— Ha, ha , ha… C’est bon !!!


Bébé Tony a tendu ses jambes et Brigitte s’est légèrement relevée, libérant sa queue qui projette un jet de sperme sur le nombril de ma chérie et sa toison.
Reprenant son souffle, elle a saisi la queue de Bébé Tony, remontant jusqu’à son gland, le sperme à continué à couler sur sa main.

— Voilà ! Elles sont bien vides ! On va pouvoir te coucher, mon bébé.


Elle lui a fait un clin d’œil.

— Philippe, tu vas pouvoir lui faire une petite toilette et lui mettre sa couche.

— Je vais prendre un gant de toilette avec de l’eau froide, je ne veux pas que
notre bébé soit de nouveau énervé.


Elle a souri.
J’ai pu lui mettre sa couche et l’étendre dans son lit. Brigitte s’est approché
de lui et susurre à voix basse :

— Bonne nuit mon bébé.


Nous avons ramassé le matériel et repris la route. Sur le chemin, j’ai reçu une
photo.
– René m’a envoyé une capture d’écran du chat, c’est un message de BébéTony : ‘Je t’aime ma nounou, merci d’avoir réalisé mon fantasme ‘.


Arrivé à la ferme, René est hystérique de joie.

— On a tout fait péter, tout… J’ai vais devoir acheter de nouveaux serveurs.

— On dirait que le Live a été un succès René.

— Oui, à part les plantages dus à l’affluence.


Rémi nous a de nouveau donné une enveloppe.
Sur le chemin du retour, Brigitte a eu un grand sourire en ouvrant
l’enveloppe.

— Il y a plus 5000 €.

— Cool ! Mais c’est pour toi, fais-toi plaisir.


Après mangé, Brigitte s’est levée fatiguée.

— Je prends une douche et au lit.

— Non, non, non, non…

– Comment ça non.

— C’est moi qui ai nettoyé la couche pleine de merde de Bébé Tony, tu me dois une récompense.

— Moi !!!???

— Oui, toi !! Je veux tes fesses. Tu me la promis.

— Je ne sais pas si tu le mérites, viens sous la douche, on verra.


Tous les deux sous la douche bien chaude, j’ai embrassé son dos.

— Ayant la caméra, je n’ai pas pu me faire plaisir en te regardant avec Tony.

— Et bien fais toi plaisir.

— J’y compte bien.


Je suis descendu doucement dans son dos l’embrassant. Elle s’est penchée, posant ses mains sur la vitre de la douche.
Ma langue s’est immiscée entre ses fesses, entre ses lèvres et poussant dans son vagin. Je suis remonté écartant ses fesses j’ai léché son anus à plusieurs reprises.

— Hoooo !! C’est bon mon chéri.

— Tu veux que je te prenne le cul.

— Oui mon chéri, sodomise-moi.


J’ai écarté ses fesses et posé mon doigt sur son anneau en faisant le tour. La voyant se trémousser de plaisir, je l’ai poussé doucement et entièrement dans son corps.

— Tu aimes mon doigt dans ton cul cochonne.

— Ho oui mon chéri.


Après quelques minutes à lui doigter l’anus je me suis relevé et savonné son dos. Je me suis collé à elle, j’ai glissé mon gland entre ses fesses et je me suis positionné à l’entrée.

— Je pousse ?

— Oui, vas-y, vas-y.


J’ai poussé doucement sentant mon gland entrer

— Ça va ?

— Oui mon chéri, continu !!


J’ai poussé de nouveau.

— C’est si bon de sentir ton anneau serré sur ma queue.

— Prends-moi maintenant !!!

J’ai accéléré doucement le rythme et lui est saisi un sein. J’ai pris sa main pour qu’elle se touche, la vulve.

— Caresse-toi ma chérie.


J’ai posé mes mains sur les parois de la douche pour la prendre plus fort.

— C’est tellement excitant de prendre ton cul, je ne vais pas pouvoir tenir longtemps.

— Si tu veux, je pourrais te le faire.sodomie-soumise-gros-plan-doigte

— Quoi ??

— Te sodomiser mon chéri.


Je n’ai pas résisté aux paroles de cette cochonne. Je lui ai pris les seins à pleine main et entré ma queue au maximum.

— Haaaaaaa !!!!! AAA ma chérie. Quelle extase de me vider dans ton cul.


Après avoir repris mes esprits, elle m’a de nouveau posé la question.

— Tu voudras que je te sodomise.

— J’avoue que je n’y ai jamais pensé, si c’est toi pourquoi pas. Une autre fois…

À suivre !

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

        
            

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Supprimer la publicité en devenant donateur

Merci

En devenant donateur, vous nous soutenez et pour vous remercier, nous supprimons toute la publicité. En prime, vous avez accès à des histoires taboues rien que pour vous !

Liste des histoires taboues

Voir la liste des histoires taboues par ordre alphabétique

Plan sexe

Nouvelle Coquine

Solange 9

Bons plans coquins

Bloqueur de publicités

Notre site web est rendu possible par l'affichage de publicités en ligne pour nos visiteurs. Veuillez envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité.

Visio Skype

skype tel rose amateur

Webcam Skype

telrosegol

Médias de la Communauté

Rencontres

Sexe à distance

téléphone rose pas cher
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. View more
Cookies settings
Accept
Politique de confidentialité
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active
NOTRE POLITIQUE SUR LES COOKIES
En visitant notre site Web et en utilisant nos services, vous comprenez et acceptez la façon dont nous traitons les données personnelles conformément à notre politique de confidentialité. Nous respectons votre vie privée et le droit de contrôler vos données personnelles. Nos principes directeurs sont simples. Nous allons être ouverts avec quelles données nous collectons et pourquoi. Veuillez prendre un moment pour les lire. C'est important ! Les cookies sont de petites quantités d’informations stockées dans des fichiers au sein même du navigateur de votre ordinateur. Les cookies sont accessibles et enregistrés par les sites internet que vous consultez, et par les sociétés qui affichent leurs annonces publicitaires sur des sites internet, pour qu’ils puissent reconnaître le navigateur. Les sites Internet peuvent uniquement accéder aux cookies qu’ils ont stockés sur votre ordinateur.
En utilisant le Site Internet , vous consentez à l’utilisation des cookies déposés par notre Site. Le site Internet utilisent des cookies aux fins suivantes :
  • Usage du site : pour nous aider à reconnaître votre navigateur comme celui d’un visiteur précédent et pour enregistrer les préférences que vous avez déterminées lors de votre précédente visite sur le Site. Par exemple, nous pouvons enregistrer vos informations de connexion de sorte que vous n’ayez pas à vous connecter à chaque fois que vous visitez le Site ;
  • Réseaux sociaux : pour vérifier si vous êtes connectés à des services tiers (Facebook, Twitter, Google+…) ;
  • Ciblage : pour nous permettre de cibler (emailing, enrichissement de base) à postériori ou en temps réel l’internaute qui navigue sur notre Site ;
  • Mesure d’audience : pour suivre les données statistiques de fréquentation du Site (soit l’utilisation faite du Site par les utilisateurs et pour améliorer les services du Site) et pour nous aider à mesurer et étudier l’efficacité de notre contenu interactif en ligne, de ses caractéristiques, publicités et autres communications.
Vos Choix Concernant les Cookies et Balises Web Vous avez le choix de configurer votre navigateur pour accepter tous les cookies, rejeter tous les cookies, vous informer quand un cookie est émis, sa durée de validité et son contenu, ainsi que vous permettre de refuser son enregistrement dans votre terminal, et supprimer vos cookies périodiquement. Vous pouvez paramétrer votre navigateur Internet pour désactiver les cookies. Notez toutefois que si vous désactivez les cookies, votre nom d’utilisateur ainsi que votre mot de passe ne seront plus sauvegardés sur aucun site web. Pour plus d’informations relatives aux méthodes vous permettant de supprimer et de contrôler les cookies stockés sur votre ordinateur, consultez le site suivant : http://www.allaboutcookies.org/fr/ Comment configurer votre navigateur
  • Firefox :
    • 1. Ouvrez Firefox
    • 2. Appuyez sur la touche « Alt »
    • 3. Dans le menu en haut de la page cliquez sur « Outils » puis « Options »
    • 4. Sélectionnez l’onglet « Vie privée »
    • 5. Dans le menu déroulant à droite de « Règles de conservation », cliquez sur « utiliser les paramètres personnalisés pour l’historique »
    • 6. Un peu plus bas, décochez « Accepter les cookies »
    • 7. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Internet Explorer :
    • 1. Ouvrez Internet Explorer
    • 2. Dans le menu « Outils », sélectionnez « Options Internet »
    • 3. Cliquez sur l’onglet « Confidentialité »
    • 4. Cliquez sur « Avancé » et décochez « Accepter »
    • 5. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Google Chrome :
    • 1. Ouvrez Google Chrome
    • 2. Cliquez sur l’icône d’outils dans la barre de menu
    • 3. Sélectionnez « Options »
    • 4. Cliquez sur l’onglet « Options avancées »
    • 5. Dans le menu déroulant « Paramètres des cookies », sélectionnez « Bloquer tous les cookies »
  • Safari :
    • 1. Ouvrez Safari
    • 2. Dans la barre de menu en haut, cliquez sur « Safari », puis « Préférences »
    • 3. Sélectionnez l’icône « Sécurité »
    • 4. À côté de « Accepter les cookies », cochez « Jamais »
    • 5. Si vous souhaitez voir les cookies qui sont déjà sauvegardés sur votre ordinateur, cliquez sur « Afficher les cookies »
Save settings
Cookies settings