Bi - Gay - Lesbien Histoires taboues et histoires de sexe Inceste

Les vacances coquines d’une famille incestueuse chapitre 3

Les vacances coquines d'une famille incestueuse chapitre 3

– Je savais au moment de notre rencontre, quel homme tu étais. Et à part ma mère et ma sœur, tu ne m’as jamais trompée derrière mon dos. Un petit écart de temps en temps ça ne fait pas mal quand on se raconte nos fantasmes et qu’on se dit tout.

– Et ça ne t’a rien fait de savoir que ta mère et ta sœur étaient pratiquantes de l’inceste ?

– Je vais t’avouer un truc, mais il faut vraiment que tu le gardes pour toi mon amour.

– Évidemment Brigitte !

– Il y a de ça plusieurs années, ma sœur était à un cours très particulier. Elle sortait du collège. Dans l’un de ses cours, sa professeure leur a fait faire un cours sur l’éducation sexuelle. Elle devait apprendre ce qu’était le vagin d’une femme. Les grandes et petites lèvres, le clitoris… etc.. La prof, en a déduit que les élèves étaient en âge de comprendre et de savoir la sexualité. C’est en partie vrai, mais pas que. La prof s’est complètement dénudée devant ses élèves. Elle s’est assise sur le bureau en écartant les cuisses, et elle leur a montré la constitution d’un vagin, en réel. Ensuite, elle leur montrer comment une fille se masturbe. Devant eux, elle s’est caressée et doigter le vagin. Elle a sorti un gode en forme de pénis, la lécher, et la introduit dans la chatte. Pour finir sa démonstration, elle s’est écartée l’anus avec ce même gode, en expliquant à ses élèves que l’anal serait pour un autre cours. Dans la classe, il y avait aussi la fille de la prof. Dans un second cours, elle s’est servie de sa propre fille en démonstration. D’après ce que m’a raconté ma sœur, elle a sodomisé sa propre fille devant toute la classe avec le gode. Sa fille était volontaire évidemment, et elle en voulait encore ! En rentrant à la maison, ce jour-là, ma sœur a voulu reproduire les mêmes gestes que sa prof. Sur le canapé, pantalon baissé, elle s’est masturbée, devant ma mère et moi. Elle ne pensait pas à mal, elle pensait que c’était normal de faire ça devant nous. Évidemment, ma mère était sous le choc en voyant ça, et m’a immédiatement dit d’aller dans ma chambre. J’ai entendu ma mère hurler après ma sœur. Une heure après, tout s’était calmé. Quand je suis revenue, j’ai vu de mes propres yeux ma sœur faire un cunnilingus à ma mère. Elle lui apprenait à comment lécher une chatte et comment doigter une fille sans lui faire de mal. Et depuis, elles n’ont plus jamais arrêté de se faire jouir.

– Oh putain… Et la prof elle est devenue quoi ?

– Il n’y a jamais eu aucune plainte sur elle, et la directrice était au courant de la façon dont enseigner la prof. C’était un cours particulier, les parents avaient le choix ou pas, de mettre leurs enfants dans ce cours. Il y avait une bonne vingtaine d’élèves quand même.

– Et ton père dans tout ça ?

– Mon père ? Il n’a jamais été au courant ! Aujourd’hui encore, il ignore ce que sa femme et sa propre fille font derrière son dos. D’ailleurs, je vais te dire un secret, mais tu t’en doutes peut-être être, maintenant… Tu sais, les dimanches quand nous partons manger chez mes parents ?

– Oui ?

– Souvent, ma mère et ma sœur s’absentent une heure. Elles prétextent qu’elles doivent discuter entre elles. Mais en réalité, pendant que nous sommes tous en bas à manger le dessert, elles se gouinent dans les chambres à l’étage. J’ai toujours voulu savoir de quoi elles parlaient toutes les deux, jusqu’au jour où je les ai vues. De mes propres yeux, j’ai vu ma sœur baiser ma mère par-derrière avec un strapon ! Et je crois qu’il y avait encore plein d’autres jouets… Mais ça, elles ne sont pas au courant que je le sais. J’ai aussi tôt fermé la porte.

– Ah bah zut… Moi qui croyais que c’était la première fois que ta mère et ta sœur faisaient ça ensemble, le jour où elles ont reçu ma bite dans le cul !

– Désolé de te décevoir !

– Tu m’as terriblement excité avec tes histoires, tu sais… Regarde comment je bande !

Philippe sort sa bite de sa braguette.

– J’ai envie de te prendre le cul, comme hier soir.

– La, dehors ?

– Oui.

– Mais on pourrait nous surprendre, Damien pourrait nous surprendre!

– Mais non, il n’est pas debout avant quelques heures. Montre-moi un peu ton cul, si depuis hier soir, il s’est refermé.

Philippe est toujours assis, face à lui, Brigitte se penche en avant pour lui faire voir son cul.

Il écarte ses fesses avec ses mains, pour pouvoir lécher plus facilement son petit trou de balle, encore dilaté de la veille. Il entre sa langue et crache sa salive gluante sur

Son ouverture, et il lubrifie l’intérieur de son anus avec trois de ses doigts.

– Je vois que je n’aurai aucun mal à t’enculer de nouveau !

– Effectivement !

Brigitte lève sa jupe et s’empale sur la grosse queue raide de son mari, qui s’enfonce jusqu’au plus profond de son cul comme une lettre à la poste. Position de la cowgirl retournée, elle se masturbe la chatte en gémissent de plaisir. C’est elle qui tien les reines de la cadence, elle rebondit sur sa queue sans interruption. Soudain, Brigitte lui pose une question embarrassante.

– Tu penses à qui la ? Demande-t-elle.

– À toi !

– Tu ne penses pas à ma mère ou ma sœur ?

– Vous n’avez pas tout le même cul, les yeux fermés je pourrais vous reconnaître ! Alors à ce moment précis, je ne peux que penser à toi ! J’ai une préférence particulière pour ton cul à toi.

– Tu parles, tu dis ça car je suis là hein ! Rigole-t-elle.

Plus loin, Damien ce réveil et sort de la tente. Après avoir soulagé sa vessie, il souhaite retrouver le reste de la famille au camping-car. Il se stoppe, en voyant ses parents remettre ça, mais cette fois en extérieur, là où n’importe qui pourrait les voir. Il regarde le membre de son paternel s’introduire dans le cul dilaté de sa mère. Son pénis parvient à s’introduire complètement. Avant même que Damien ai le temps de se masturber, qu’il voit le cul de sa mère éjecté le foutre que son père vient de larguer dans ses intestins. Damien s’interroge « mais ce n’est pas vrai, ils le font exprès pour qu’on les voie ou quoi ? ! ».

Brigitte, empreinte à son tour le sentier qui mène au lac pour se nettoyer.

200 m plus loin, elle voit sa fille se dénuder. Elle se cache derrière un arbre, et elle l’observe. Elle commence par sa simple petite veste, qui lui sert seulement à cacher ses seins, et elle termine par son petit string blanc. Julie se penche pour étaler sa veste sur le sol, dévoilant pour la deuxième fois sa chatte lisse à sa mère.

Face au lac, Julie s’assoit. Elle prend une grande respiration, et expire. Elle répète cet exercice plusieurs fois pour se détendre. Elle se murmure « j’ai sucée mon propre frère, c’est pas grave une bite reste une bite » plusieurs fois pendant sa relaxation. Au fur et à mesure qu’elle se détend, ses jambes s’écartent, dévoilant son entrejambe au paysage qui se dévoile devant ses yeux. Le brouillard se lève, dévoilant l’horizon.

Elle caresse ses seins, et entraîne sa main droite vers son clitoris pour le branler. Elle décalotte son petit bouton rose et le titille.

Comment ne pas être excitée en voyant sa propre fille se faire du bien, seule au bord de l’eau. « Ce n’est pas de l’inceste, si je me touche en observant ma fille se masturber ? Je suis sa mère quand même, c’est complètement immoral ! » Mais plus elle regarde sa fille, et plus ça l’excite. Cacher derrière l’arbre, elle se laisse aller. Elle soulève sa jupe pour accéder directement à sa vulve qui demande à être caressée. En se caressant, elle étale sur sa chatte le reste de foutre que Philippe lui à laisser. Ses yeux se ferment tellement le plaisir est intense, ses gémissements se font de plus en plus fort.

Soudain derrière elle, Damien interrompt sa masturbation.

– Ma… Maman ? !

– Oh merde, putain ! Damien, qu’est-ce que tu fais là ? !

– Bah… J’allais me rafraîchir au lac !

– Ah… Euh… Tu ne peux pas y aller pour l’instant !

– Pourquoi ?

– Car… Ta sœur est occupée !

Damien jette un coup d’œil, et voit Julie se masturber.

– Maman… Tu te masturbes en regardant Julie ? !

– Hein, quoi ? Pas du tout !

– Je t’ai surpris, maman… Mais tu as le droit de te faire plaisir ! C’est juste que… Je ne savais pas que tu avais des attirances pour Julie.

– Mais je n’ai aucunes attirances ! Et s’il te plaît, pourrais-tu au moins cacher cette bosse qui se forme sous ton bermuda au niveau de ton entrejambe… ? J’espère que ce n’est pas moi qui te fais cet effet ? !

– Oups, désolé maman ! Mais bon, surprendre une fille qui se masturbe, même si c’est ma mère, me fais toujours de l’effet.

– J’ai un vague souvenir de ton machin, là… Et je ne crois pas qu’elle avait l’air aussi grosse.

– De quel souvenir tu parles, au juste ?

– Quand je t’ai surpris en train de te satisfaire sur mes culottes, tu devais avoir 16 ans.

– Ah… Euh… Les choses ont bien évolué depuis !

– Je vois ça !

Avoir cette conversation avec sa mère, provoque à Damien une érection encore plus grande. Ce qui n’échappe pas à Brigitte.

– Euh… Nous devrions peut-être retourner au camping-car… Dit-elle voyant la bosse de son bermuda grossir.

– J’ai besoin de me rafraîchir avant. Répond-il.

– Non Damien ! Laisse ta sœur se détendre, on reviendra plus tard.

Sans insister plus, Damien regagne le camp avec sa mère.

Plus tard dans la journée, les quatre vacanciers sont dehors et discutent. Quand soudain, un autre camping-car se gare à une dizaine de mètres du leur. Ils ne sont pas là pour très longtemps. Ils souhaitent profiter du paysage et du lac, pour se détendre et se baigner en famille.

Après avoir pris leurs serviettes, ils passent devant nos tourtereaux pour emprunter le sentier.

Le père du second camping-car, entame la conversation :

– Bonjour, je vois que nous ne sommes pas les seuls à profiter de ce bel endroit.

– Effectivement, c’est un endroit magnifique ! Réponds Philippe.

– Il y a longtemps que vous êtes là ? Demande l’autre papa.

– Nous sommes arrivés hier soir, nous ne voulons plus partir d’ici. Répond-il en rigolant.

– Comme je vous comprends ! C’est notre fille qui nous a fait découvrir cet endroit l’année dernière. L’avantage, c’est que c’est très peu connu.

– Votre fille à de bons goûts il faut croire.

– C’est exact, oui. La voilà… C’est la dernière de la famille, mais déjà grande pour son âge ! Pas vrai Muriel ?

– Oui papa. !

– Et là, c’est Manon, notre plus grande fille de 21 ans, suivis de ma femme Marie Claude.

Les présentations continuent autour d’un petit apéro. Mais il est temps pour cette famille, d’aller se rafraîchir au lac.

Ils installent les serviettes, et se baignent.

Presque une heure après, Philippe, Brigitte, Julie et Damien empruntent à leur tour le sentier pour se rendre au lac.

Mais soudain, ils se stoppent. Arrivés à l’autre bout du sentier, ils tombent sur une scène incroyable, inimaginable, mais totalement vrais.

Les membres de l’autre famille, baisent tous ensemble en sans aucun tabou.

Le père, se tient sur ses genoux. Devant lui, en position levrette, se trouve sa plus jeune fille. Il lui tient les fesses, pour que sa bite pénètre le plus profondément possible, jusqu’à la base, le cul serré de sa jeune fille. Elle aime se faire démonter le cul par son père, et elle lui fait savoir.

– Hum papa, oui baise-moi ! Dilate-moi bien le fion avec ta grosse queue !

– Ton cul s’est extrêmement bien refermé depuis hier, petite garce !

– C’est pour mieux sentir ta grosse bite dans mon cul !

Muriel, ne s’arrête plus de jouir. Prise d’une grande excitation, elle se lâche totalement. Elle urine sur la serviette, c’est devenu impossible pour elle de s’arrêter de jouir. Face à elle, se trouve la chatte de sa mère, qui est allongée sur le dos. Muriel la dévore ! Sa mère, pendant qu’elle se fait dévorer la chatte, suce le gode ceinture de Manon qui est à genoux.

– Ma chérie, va prendre ta petite sœur en double. Demande la mère.

Manon, se glisse sous sa sœur. Muriel se positionne correctement sur le gode ceinture, et elle l’enfonce entièrement dans la chatte.

Par-derrière, son père recommence à l’enculé.

– Hum oui… Je suis là petite dernière de la famille, alors vous en profitez pour me prendre par tous les trous, c’est ça hein !

– Tu as tout compris petite sœur !

Manon, allongée sur le dos, souhaite prendre sa mère par le cul. Celle-ci, écarte ses jambes et s’assied face à sa fille, en introduisant le gode dans le cul.

– Toi par contre maman, tu as encore le cul bien ouvert !

– C’est normal, vous m’avez enculé pendant plus de trois heures hier, ta sœur et toi ! J’ai encore mal au cul !

– Bah oui, je te l’avais dit qu’il fallait une longue préparation pour que ton cul puisse accueillir deux godes !

– Et je ne regrette absolument rien !

– Tu as vraiment un bel anus, maman. J’aime tellement te le lécher, avec ta chatte dégoulinante de cyprine.

Le père de famille, s’apprête à éjaculer dans le cul de sa fille.

– Prête à te faire remplir le cul, ma chérie ?

– Oui papa ! Vide ta semence dans le corps de ta petite fille chérie !

De longs jets puissants remplissent son cul, qui déborde.

Pour recueillir la semence qui s’écoule, Manon et sa mère lèchent le cul de la petite dernière pour avaler le tout.

Dans la famille, rien ne se gaspille !

Pendant que Manon lèche sa sœur, son père en profite pour la baiser à son tour.

– Oh mais papa, tu en as encore envie ? Dit-elle surprise.

– Juste assez pour te remplir le cul à toi aussi !

– Oh oui… Oh oui papa, c’est bon ! Hum je jouis… Oh oui je jouis ! Oh… J’ai envie de pisser tellement tu me baises bien !

– Alors soulage-toi, ma fille ! Qu’est-ce que tu es bonne ! Le même cul que ta mère quand elle avait ton âge !

– Hé ! J’ai toujours un beau cul !

– Mais oui, je sais bien mon cœur !

Manon, se soulage. Elle étale son urine sur toute la surface de sa chatte et de son cul, facilitant la pénétration.

Son père, éjacule le restant de son foutre à l’intérieur de son cul.

Choqués par cet inceste en plein air, Brigitte et Philippe retournent au camp, tandis que Damien et Julie rejoignent le lac en prenant soin de s’éloigner suffisamment de leurs voisins campeurs.

Après avoir installé leurs serviettes, Julie se déshabille pour se mettre en maillot de bain.

Damien retire son bermuda pour rester en caleçon.

– Tu penses que c’est une vraie famille… ? Demande Julie au sujet de ce qu’ils viennent de voir.

– Je crois bien, oui. Putain c’est hallucinant !

Julie, reste assise sur sa serviette, à réfléchir.

Damien s’allonge sur le dos profitant du soleil qui réchauffe son visage, quand soudain, une soudaine érection apparaît.

Son caleçon forme une bosse impossible à dissimuler. Julie, le remarque immédiatement.

Elle ne se gêne pas de regarder sa bosse grossir de plus en plus, dessinant parfaitement les formes de son pénis.

Damien effleure subtilement son pénis avec ses doigts, ne s’imaginant pas que sa sœur est en train de le regarder.

– Ben alors Damien c’est la famille là-bas, qui ne met dans un état pareil ? Lui demande Julie en rigolant.

A Suivre

Brigitte

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

post recap2023

2 Commentaires

Cliquez ici pour poster un commentaire

Liste des histoires taboues

Voir la liste des histoires taboues par ordre alphabétique

Tel rose pas cher

Supprimer la publicité en devenant Premium

En devenant Membre Premium, vous nous soutenez et pour vous remercier, nous supprimons toute la publicité. En prime, vous avez accès à des histoires de sexe et du contenu exclusif rien que pour vous !

Bloqueur de publicités

Notre site web est rendu possible par l'affichage de publicités en ligne pour nos visiteurs. Veuillez envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité.

Visio Skype

skype tel rose amateur

Médias de la Communauté

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. View more
Cookies settings
Accepter
Refuser
Politique de confidentialité
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active
NOTRE POLITIQUE SUR LES COOKIES
En visitant notre site Web et en utilisant nos services, vous comprenez et acceptez la façon dont nous traitons les données personnelles conformément à notre politique de confidentialité. Nous respectons votre vie privée et le droit de contrôler vos données personnelles. Nos principes directeurs sont simples. Nous allons être ouverts avec quelles données nous collectons et pourquoi. Veuillez prendre un moment pour les lire. C'est important ! Les cookies sont de petites quantités d’informations stockées dans des fichiers au sein même du navigateur de votre ordinateur. Les cookies sont accessibles et enregistrés par les sites internet que vous consultez, et par les sociétés qui affichent leurs annonces publicitaires sur des sites internet, pour qu’ils puissent reconnaître le navigateur. Les sites Internet peuvent uniquement accéder aux cookies qu’ils ont stockés sur votre ordinateur.
En utilisant le Site Internet , vous consentez à l’utilisation des cookies déposés par notre Site. Le site Internet utilisent des cookies aux fins suivantes :
  • Usage du site : pour nous aider à reconnaître votre navigateur comme celui d’un visiteur précédent et pour enregistrer les préférences que vous avez déterminées lors de votre précédente visite sur le Site. Par exemple, nous pouvons enregistrer vos informations de connexion de sorte que vous n’ayez pas à vous connecter à chaque fois que vous visitez le Site ;
  • Réseaux sociaux : pour vérifier si vous êtes connectés à des services tiers (Facebook, Twitter, Google+…) ;
  • Ciblage : pour nous permettre de cibler (emailing, enrichissement de base) à postériori ou en temps réel l’internaute qui navigue sur notre Site ;
  • Mesure d’audience : pour suivre les données statistiques de fréquentation du Site (soit l’utilisation faite du Site par les utilisateurs et pour améliorer les services du Site) et pour nous aider à mesurer et étudier l’efficacité de notre contenu interactif en ligne, de ses caractéristiques, publicités et autres communications.
Vos Choix Concernant les Cookies et Balises Web Vous avez le choix de configurer votre navigateur pour accepter tous les cookies, rejeter tous les cookies, vous informer quand un cookie est émis, sa durée de validité et son contenu, ainsi que vous permettre de refuser son enregistrement dans votre terminal, et supprimer vos cookies périodiquement. Vous pouvez paramétrer votre navigateur Internet pour désactiver les cookies. Notez toutefois que si vous désactivez les cookies, votre nom d’utilisateur ainsi que votre mot de passe ne seront plus sauvegardés sur aucun site web. Pour plus d’informations relatives aux méthodes vous permettant de supprimer et de contrôler les cookies stockés sur votre ordinateur, consultez le site suivant : http://www.allaboutcookies.org/fr/ Comment configurer votre navigateur
  • Firefox :
    • 1. Ouvrez Firefox
    • 2. Appuyez sur la touche « Alt »
    • 3. Dans le menu en haut de la page cliquez sur « Outils » puis « Options »
    • 4. Sélectionnez l’onglet « Vie privée »
    • 5. Dans le menu déroulant à droite de « Règles de conservation », cliquez sur « utiliser les paramètres personnalisés pour l’historique »
    • 6. Un peu plus bas, décochez « Accepter les cookies »
    • 7. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Internet Explorer :
    • 1. Ouvrez Internet Explorer
    • 2. Dans le menu « Outils », sélectionnez « Options Internet »
    • 3. Cliquez sur l’onglet « Confidentialité »
    • 4. Cliquez sur « Avancé » et décochez « Accepter »
    • 5. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Google Chrome :
    • 1. Ouvrez Google Chrome
    • 2. Cliquez sur l’icône d’outils dans la barre de menu
    • 3. Sélectionnez « Options »
    • 4. Cliquez sur l’onglet « Options avancées »
    • 5. Dans le menu déroulant « Paramètres des cookies », sélectionnez « Bloquer tous les cookies »
  • Safari :
    • 1. Ouvrez Safari
    • 2. Dans la barre de menu en haut, cliquez sur « Safari », puis « Préférences »
    • 3. Sélectionnez l’icône « Sécurité »
    • 4. À côté de « Accepter les cookies », cochez « Jamais »
    • 5. Si vous souhaitez voir les cookies qui sont déjà sauvegardés sur votre ordinateur, cliquez sur « Afficher les cookies »
Save settings
Cookies settings