Vous êtes ici : Accueil > Lucie (pas la notre) nous raconte ses premières expériences sexuelles sans filtres
Divers Histoires taboues Récit érotique

Lucie (pas la notre) nous raconte ses premières expériences sexuelles sans filtres

Lucie (pas la notre) nous raconte ses premières expériences sexuelles sans filtres

Bonjour a tout le monde.

Lucie 26 ans, je suis une thérapie rien de grave juste pour me recentrer vous comprendrez mieux après, et j’ai pensé vous la partager pour échanger avec vous, je viens d’un petit village des Alpes.

Lucie (pas la notre) nous raconte ses premières expériences sexuelles sans filtres

Ma poitrine a poussé quand j’avais 13 ans, j’ai été la 1 ère de mon collège a 13 ans 1 min 40 s 35 kg 80D, ce qui m’a mis sous les projecteurs très jeunes et fait découvrir le sexe, aidé par deux grands frères de 15 et 17 ans en 2006. Pour mon psy je suis en train d’écrire et de me rappeler toutes les situations à partir de 13 ans ou ma nouvelle poitrine m’a mise dans des situations difficiles à gérer pour mon âge, mais qui m’ont toujours procuré plaisirs et excitations.

Photo envoyée par l’auteure

J’en ai déjà retranscrit 54 !! Et d’ailleurs une de mes premières représente bien tout le reste.

Ma première fois au lac d’Annecy avec mon tout nouveau bikini trop petit (en 2006 super dur pour moi de trouver un maillot même avec ma mère) début de l’été, je venais d’arriver après le collège avec plein de copains et copines. J’avais déjà mon maillot sur moi juste le temps de bien m’étaler la crème solaire et en 5 min on m’a arraché mon haut de maillot, mais moi j’étais comme l’année d’avant. Ça m’a même pas gênée et suis restée toute l’aprèm topless à jouer. Mais je voyais qu’on me regardait bizarrement (surtout les filles) et qu’on n’arrêtait pas de me toucher ces nouveaux trucs que même mes frères aimaient bien toucher.

Et avec ma Maman qui me demande comment j’ai perdu mon haut de maillot tout neuf et de mes 2 frères qui ricanent derrière. Il faut savoir que mes parents sont des naturistes endurcis, et que toute notre famille pratique 2 semaines tous les étés depuis que je suis née et déjà avant
et cet été-là en Ardèche avec ma nouvelle silhouette et 2 grands frères en manque et gardes du corps, j’ai dû sucé une 50 aines de gland et ma mère me demandait comment je faisais pour me faire des bleus à la poitrine.

Mon papa était fier de me présenter aux amis,” vous avez vu ma fille une vraie femme avec de très beaux arguments a 13 ans » la tournée du camp, j’ai été connue de suite merci Papa…

Voici le tout début de mes récits et peut être quelques photos, j’espère que sa vous plaira
a tout bientôt.

Lucie

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

recap

5 Commentaires

Cliquez ici pour poster un commentaire

Catégories

Liste des histoires taboues

Voir la liste des histoires taboues par ordre alphabétique

Bloqueur de publicités

Notre site web est rendu possible par l'affichage de publicités en ligne pour nos visiteurs. Veuillez envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité.

Bons plans coquins

Visio Skype

skype tel rose amateur

Bons plans

Médias de la Communauté

Sexe à distance

téléphone rose pas cher

Remontons le temps

error: Alerte: Notre contenu est protégé ;)