Vous êtes ici : Accueil > Ma belle mère veut mon sperme de la semaine
Histoires taboues Inceste

Ma belle mère veut mon sperme de la semaine

Ma belle mère veut mon sperme de la semaine

Salut,

Je m’appelle Ludovic, j’ai 24 ans et je suis un grand fan de votre blog. À force de vous lire, j’ai décidé de partager avec vous mon histoire taboue. Elle est parfaitement réelle même si je comprends tout à fait qu’elle puisse surprendre certains de vos lecteurs.

Ma belle mère veut mon sperme de la semaineMes parents sont divorcés et mon père s’est remarié il y a plus de 10 ans. C’est une femme que l’on appellerait aujourd’hui une MILF. Honnêtement, c’est une très belle femme blonde, une bonne poitrine et un corps comme personnellement je les aime. Elle est charnue sans être grosse. Elle a un tout petit ventre et de bonnes fesses. Je pense que mon père et moi avons les mêmes goûts en matière de femmes. Ce qui me pousse à vous écrire aujourd’hui ce n’est pas parce que ma belle-mère est une MILF. C’est surtout à cause de son attitude. Je vais essayer de raconter cela en essayant de ne rien oublier.

Je suis passé chez mon père un vendredi après-midi dans l’idée perverse et vicieuse je vous l’accorde, d’aller renifler une petite culotte de ma belle-mère. Je sais qu’elle porte des strings et des culottes en coton. Je savais pertinemment qu’il n’y aurait personne à la maison à ce moment-là. Je me suis donc glissé dans la maison en ayant pris soin qu’aucune voiture ne se trouvait dans l’allée. Je suis monté immédiatement dans la salle de bain pour aller explorer la panière à linge sale. J’étais déçu, car je n’ai trouvé. Je suis allé dans la chambre de mon père où j’ai découvert sur la commode, une petite culotte portée de ma belle-mère. Je l’ai reniflée, mon cœur s’est emballé et j’ai eu une érection extraordinaire !!! Je me suis allongé sur le lit et j’ai commencé à me caresser. J’avais enfilé la culotte directement sur ma tête. Je ne voyais rien, mais je sentais à pleine narine les effluves intimes de ma belle-mère. Sauf que dans cette position et cette situation, je n’ai pas vu qu’elle était rentrée dans la maison !Ma belle mère veut mon sperme de la semaine

Elle s’est présentée, je me suis relevé d’un bond et j’essaie d’enlever sa culotte. Elle m’en empêchait en me plaquant sa main sur la tête. Elle écrasait la culotte que je pouvais respirer à plein nez. J’ai essayé de me débattre, mais elle a pris ma bite dans sa main. Elle m’a félicité sur ma queue qui était bien dure et bien épaisse. Elle était flattée que ce soit sa petite culotte intime qui procure en moi une telle érection. Elle a commencé à me branler en me disant qu’elle allait vérifier si mon éjaculation était abondante grâce à elle. J’avais le cœur qui allait exploser ! J’essayais de me dégager, mais ses caresses étaient trop bonnes. Surtout lorsqu’elle a décidé de déposer sa bouche autour de mon gland pour me mordiller et m’aspirer comme une forcenée. Je couinais et je gémissais, car je sentais que j’allais jouir. Elle a alors gobé ma queue en gorge profonde et je sentais ses amygdales appuyer sur mon gland. D’un mouvement de gorge que je ne m’explique toujours pas aujourd’hui, elle m’a compressé la queue et m’a fait décharger. J’ai déversé de grosses quantités de foutre à l’intérieur de son estomac.

Ma belle mère veut mon sperme de la semaine

J’étais tétanisé et je n’osais pas enlever la petite culotte et croiser son regard. Elle l’a fait à ma place et m’a regardé droit dans les yeux avec les bras croisés. Elle s’essuyait le bord de la lèvre pour me montrer que je n’avais pas rêvé et qu’elle avait bien gobé mon foutre. Elle m’a dit que j’avais joui une grosse quantité et que mon sperme était délicieux. Elle m’a promis de ne rien dire à mon père à la condition que je revienne chaque semaine lui délivrer le foutre accumulé dans la semaine. Si je me masturbais et que je n’avais pas beaucoup de sperme à lui donner le week-end, elle dirait tout à mon père et c’était terminé de mon argent de poche et de tous les avantages que je pouvais avoir.

J’ai 27 ans aujourd’hui et cela continue ! Alors certes, on a dépassé le stade du chantage et nous faisons cela par habitude et par plaisir. Sauf que ma belle-mère ne se contente plus d’avaler mon foutre. J’ai le droit de la baiser chaque vendredi après-midi et je dois la remplir de foutre à l’endroit qu’elle a décidé. La bouche, les seins, le fond de son vagin ou le fond de son anus. Il m’est arrivé quelquefois de lui Ma belle mère veut mon sperme de la semaineéjaculer sur les pieds. J’aime cette femme qui est une véritable salope perverse totalement vicieuse. La dernière fois, elle me fait éjaculer sur sa poitrine et m’a demandé de venir nettoyer. Elle m’a dit que nous allions passer à un stade supérieur et qu’elle allait me faire goûter à mon propre foutre. Je vais donc devoir la remplir avant qu’elle se mette sur moi pour expulser ma semence mélangée à sa mouille. Inutile de vous dire que je suis excité au possible !

Si mon histoire tabou vous a plu, je ne manquerai pas de venir vous raconter la suite en n’omettant aucun détail. Nous sommes aujourd’hui vendredi matin, j’ai hâte d’être cet après-midi 15 heures pour retrouver ma belle-mère et lui faire une livraison de foutre qui sera des plus abondantes.

Ludovic 24 ans la Ciotat

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

recap

4 Commentaires

Cliquez ici pour poster un commentaire

Catégories

Liste des histoires taboues

Voir la liste des histoires taboues par ordre alphabétique

Bloqueur de publicités

Notre site web est rendu possible par l'affichage de publicités en ligne pour nos visiteurs. Veuillez envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité.

Bons plans coquins

Visio Skype

skype tel rose amateur

Bons plans

Médias de la Communauté

Sexe à distance

téléphone rose pas cher

Remontons le temps