Ma femme m’a fait prendre par son gros chien le cul en bombe

Bonjour,

je suis content de voir qu’il y a de nouveau des histoires de zoophilie sur le blog. Ça m’a donné envie de partager avec vous ma propre expérience.

Je m’appelle Samir, j’ai 33 ans et je suis marié. La situation est peu commune puisque ma femme a 47 ans. C’est une belle bourgeoise cougar qui m’utilise comme son objet sexuel. Pas de problème avec ça ! Ça arrange tout le monde. Je la satisfais elle avec mon corps et elle subvient à mon besoin financier, mais aussi à mes problèmes de papier. Et depuis peu, on a trouvé un nouveau terrain de jeu avec son chien.

Elle aime bien nous regarder jouer tous les deux. Secrètement, j’ai toujours eu envie de me faire prendre par cet énorme chien. C’est un saint-bernard ou un berger des Pyrénées, je ne me rappelle jamais ce que c’est. En tout cas, c’est un chien énorme qui pèse 85 kg. On joue régulièrement ensemble et je vois bien qu’il a une érection et ce que personne ne sait, c’est que moi aussi. J’ai très envie de baisser mon pantalon et de me faire prendre par cette énorme boule de poils.

Ce jour-là, ma femme sirote son cognac en fumant sa clope en nous regardant jouer. Je suis à quatre pattes en caleçon et le chien me grimpe dessus pour simuler l’acte sexuel. Évidemment, je le dégage. Mais ma femme m’appelle. Je me présente devant elle, elle baisse mon caleçon et voit que j’ai une grosse érection. Elle me masturbe et me malaxe les fesses. Pendant qu’elle fait ça, elle me dit qu’elle a compris mon petit jeu avec son chien et qu’elle aimerait bien voir un accouplement. Elle m’a pris dans sa bouche et a commencé à me sucer jusqu’à la garde. Elle adore me faire des gorges profondes. Pendant qu’elle faisait ça, elle me mettait deux doigts dans le cul. Comme elle a vu que c’était bien ouvert, elle s’est arrêtée de me sucer. Elle a retiré mon caleçon qu’elle a gardé et j’étais cul nu. Elle m’a dit de retourner jouer avec le chien et de faire ce qu’il fallait pour le satisfaire.

La queue en l’air et excité comme jamais, je suis retourné jouer avec son chien. J’avais le cul en bombe et il me léchait. Sa grosse langue passait de mes couilles à mon petit trou et je sentais le chien gémir. D’un coup, il m’a grimpé dessus et sans aucun ménagement a planté sa bite au début de mon anus. Contrairement à un humain, un chien n’a pas d’états d’âme ni le concept de la douceur. Il a poussé d’un coup et m’a déchiré l’anus. Ma femme encourage son chien à me baiser. Il voulait satisfaire sa maîtresse et remue de plus en plus. Il m’a pompé le cul pendant un moment jusqu’à ce qu’il s’arrête. Un soulagement de courte durée. Il venait de se nouer à mon cul de Maghrébin clandestin. Ma femme ayant compris que nous ne pouvions plus nous dégager l’un de l’autre est venue se mettre face à moi pour me donner sa chatte à lécher. Je me faisais défoncer le cul par son énorme chien pendant qu’elle collait sa vulve odorante sur mon visage. Honnêtement c’était très bon ! Je ne sais pas comment elle a fait, elle a réussi à se faufiler sous moi pour que nous soyons en position de 69. Je lui léchai la chatte pendant qu’elle me suçait la bite et que son clébard me défonçait le cul.

Voilà comment s’est passé le final de cette position. Le chien jouit le premier dans mon cul. Mon érection était de plus en plus forte surtout qu’elle était stimulée par la bouche experte de ma femme. Je lui aspire le fond de la vulve pour étouffer mes cris de jouissance. Le chien s’est retiré après que le nœud se soit défait. Le sperme coulait de mon cul dans les cheveux de ma femme. Je l’ai fait jouir et j’ai joui en même temps. J’ai déchargé dans sa bouche et elle a tout avalé.

Elle s’est relevée, avec toute la classe que je lui connais, elle a tamponné ses lèvres, a bu une gorgée de cognac et a rallumé sa cigarette. Elle m’a dit qu’elle était ravie, car elle venait de trouver une nouvelle façon de jouer. J’étais moi aussi content de ce qui venait de se passer. Et puis mon cœur s’est arrêté de battre lorsqu’elle m’a dit qu’elle allait maintenant me présenter officiellement à ses amies qui avaient de gros chiens prêts à être satisfaits par mon petit cul.

Sans que je ne le sache, ma femme faisait partie d’un groupe de vieilles bourgeoises zoophiles. Non seulement j’étais son objet sexuel et maintenant je vais devenir le vide couilles de son chien et de ceux de ses amis.

Ça ne s’est pas encore passé, mais j’ai hâte !

Samir 32 ans Amiens

histoires taboues
bantelskype

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

1 réflexion sur “Ma femme m’a fait prendre par son gros chien le cul en bombe”

  1. Tu as raison, il y a que deux site qui parle de la zoophi sur l’autre site il sont très très exigent sur l’orthographe et la narration.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page
XFR

GRATUIT
VOIR