Vous êtes ici : Accueil > Ma femme me trompe avec ma sœur chez moi
Bi - Gay - Lesbien Confession Intime Histoires taboues Inceste

Ma femme me trompe avec ma sœur chez moi

Lesbiennes chaudes se mangent le minou et se doigtent les trous

Ce que je vous raconterai aujourd’hui est la stricte vérité. Rien n’a été exagéré ni changé.

Je m’appelle Guillaume et j’ai 32 ans. Je suis marié et père d’une petite fille. Mon mariage est parfait et ma vie idyllique. Ma femme est une superbe blonde pulpeuse avec des seins généreux et un petit ventre que j’apprécie particulièrement. Nous ne sommes pas des libertins, nous n’avons pas une vie sexuelle trépidante, mais tout se passe bien, en tout cas elle ne se plaint pas et je n’ai jamais eu de soupçon sur le fait qu’elle me trompe. Comme quoi…

Il m’arrive de temps en temps de partir trois jours pour le travail. Je suis totalement serein, car j’ai une parfaite confiance ma femme. En plus, je sais que ma sœur passe la voir régulièrement, car ce sont de bonnes copines. Cette fois-là, j’ai fini plutôt que prévu. Je prends le train pour rentrer à la maison. Je ne dis rien à ma femme pour lui faire la surprise. Je récupère ma voiture à la gare, je m’arrête chez le fleuriste et je prends une bonne bouteille de vin. Je ne fais pas de bruit en rentrant à la maison et la maison me semble vide. C’est bizarre, parce qu’il y avait bien la voiture de ma femme dans le jardin.

J’explore la maison en commençant par le garage. Pourquoi ? Parce que ma femme a son atelier où elle s’exerce à la sculpture. Et là je suis surpris de découvrir la voiture de ma sœur. Bizarre ! Je continue et je m’apprête à monter les escaliers qui mènent à l’étage et aux chambres. À mi-parcours, j’entends des gémissements. Mon cœur s’emballe et mon sang ne fait qu’un tour. À ce moment-là, je suis persuadé que ma femme a un amant et je veux la surprendre pour la confondre et qu’elle ne me dise pas que ce n’est pas ce que je crois. Je continue de monter doucement le dos contre le mur comme si c’était une mission secrète. La porte de la chambre est grande ouverte, je passe la tête doucement et là… je reste sur le cul ! Ma femme et ma sœur sont en plein 69. Elles sont enchevêtrées l’une sur l’autre en train de se lécher la chatte.

La pression redescend, car ma femme n’est pas en train de me tromper au sens où je l’avais imaginé. J’allais entrer dans la chambre lorsqu’elles ont changé de position. Ma femme est restée allongée sur le dos et ma sœur est venue se mettre à califourchon sur le visage de ma femme pour qu’elle lui lèche la chatte. J’ai eu une érection en voyant ça. Je me suis avancé doucement dans la chambre. Mais comme elles étaient de dos toutes les deux, elles ne m’ont pas entendu ni vu. J’ai caressé les pieds de ma femme parce que je sais qu’elle adore ça et elle a fait un bon ! Là pour le coup c’était drôle à voir. Ma sœur a été éjectée par la surprise de ma femme et s’est retrouvée entre le lit et la table de nuit. Heureusement elle ne s’est pas fait mal. Lorsque toutes les deux ont compris qu’elles venaient de se faire griller, elles étaient vraiment très mal !

Ma femme au lieu de se démonter, est venue à quatre pattes comme une chienne vers moi pour me demander de participer. Sauf que je n’allais pas laisser passer ça ! Évidemment que j’avais envie de participer, mais il était hors de question que je montre ma faiblesse. Je devais me montrer en position de force et je leur ai passé une avoinée à toutes les deux. Lorsqu’elles ont vu que je ne rigolais pas, elles se sont décomposées et se sont vraiment senties coupables. Ma sœur qui est mariée et mère de deux enfants, était la plus mal des deux.

C’est là que j’ai usé de mon avantage en leur disant que si elles souhaitaient que je ne dise rien à personne et que je ne demande pas le divorce pour ma femme, elles allaient devoir m’inclure dans leur partie de jambes en l’air. J’ai toujours eu envie de ma sœur. C’est une belle femme maigre avec des petits seins fermes et un magnifique cul. Vous savez le genre de femme lorsqu’elle est debout et que les cuisses ne se touchent pas et que l’on peut découvrir son magnifique abricot. Je l’ai attrapée par les cheveux et je lui ai dit de me sucer la bite. C’est une grande première pour elle, mais elle était tellement dans une mauvaise position qu’elle a acceptée. Elle est surprise par la taille de mon sexe et s’est jetée dessus. Pendant ce temps, ma femme lui bouffait le cul avant de venir l’aider dans sa fellation. L’excitation était tellement forte que je les ai arrosées de foutre toutes les deux.

Heureusement que les fois suivantes, j’ai été plus performant ! Je suis allé plus loin que la pipe avec ma sœur vu que je l’ai baisée et que je lui ai même fait le cul. J’ai enculé ma sœur chez moi avec l’aide de ma femme !

Maintenant on est très complices tous les trois et notre sexualité a complètement changé. On s’arrange pour faire garder les enfants en même temps et on se retrouve chez nous pour des parties de sexe torride à trois.

J’espère que mon histoire sera publiée sur le blog. Il est vraiment génial, je vous adore surtout les séries de photos des sans-culottes 😉

A+ Guillaume 32 ans Grenoble.

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

recap

2 Commentaires

Cliquez ici pour poster un commentaire

  • Merci Guillaume, votre récit est excitant, j’espère que vous publierez d’autres histoires concernant ce trio.

  • Je suis tout à fait d’accord avec Bob74
    Très excitant merci à l’auteur ♂️♀️♂️

Catégories

Liste des histoires taboues

Voir la liste des histoires taboues par ordre alphabétique

Bloqueur de publicités

Notre site web est rendu possible par l'affichage de publicités en ligne pour nos visiteurs. Veuillez envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité.

Bons plans coquins

Visio Skype

skype tel rose amateur

Bons plans

Médias de la Communauté

Sexe à distance

téléphone rose pas cher

Remontons le temps