Bonjour,

Je me décide enfin à partager avec vous cette histoire taboue que j’ai vécue avec ma mère à l’âge de 19 ans. Je vivais alors encore avec elle à Nice pour terminer mes études. Il s’est passé quelque chose, nous n’en avons jamais parlé à qui que ce soit jusqu’à aujourd’hui.

Je m’appelle Bertrand, j’ai 24 ans, mais à l’époque j’en avais 19. J’habitais dans un appartement de Nice avec ma mère qui était séparée de mon père. Cela faisait plusieurs années et je ne lui connaissais aucun petit copain. Pourtant, ma mère est une belle femme ce que l’on appelle aujourd’hui une MILF. Tous mes potes m’ont toujours fait des réflexions sur elle en me disant qu’elle était bonne, etc. Évidemment comme c’est ma mère, je ne l’ai jamais vue sous cet angle. Jusqu’à ce jour de juillet que je vais vous raconter maintenant.

Ma mère dormait lorsque je suis entré dans sa chambreIl était environ 15 heures lorsque je suis rentré à l’appart ». Je n’ai pas fait de bruit, car je sais que ma mère se fait généralement plaisir avec une petite sieste dès qu’elle en a l’occasion. Je suis allé directement dans ma chambre pour poser mes affaires et au retour, je suis passé devant la sienne. La porte était entrouverte et je l’ai vue sur le dos avec le drap au genou et les cuisses écartées. Elle dormait à poings fermés et je n’ai pu m’empêcher de regarder ma mère. Je comprenais sur le moment tout ce que disaient mes copains. C’est vrai que ma mère est bonne ! Elle a un corps super attirant et je découvrais sous un autre regard sa poitrine qui est généreuse et excitante. Et pour la première fois sa chatte. Ma mère se rase intégralement ! Je suis resté un bon moment à la regarder et j’ai eu une érection. Rongé par le remords, je suis allé regarder la télé dans le salon. Quelques minutes plus tard, ma mère se levait et me rejoignait sur le canapé. Elle avait enfilé un jogging et un T-shirt et me questionnait sur ma journée.

Cela m’a travaillé. J’ai commencé à penser de plus en plus à ma mère et je bandais. Je me suis masturbé plusieurs fois sur son compte et j’ai toujours joui intensément. J’ai guetté chaque fois qu’elle faisait la sieste ou qu’elle dormait pour essayer d’en voir davantage. Un soir, j’ai entendu des bruits dans sa chambre et j’ai tapé à la porte pour lui demander si tout allait bien. Elle ne m’a pas répondu et j’ai donc ouvert la porte. Ma mère dormait, enfin c’est ce que je suppose. Aujourd’hui je n’en suis pas certain. Elle était cette fois-ci à plat ventre avec une jambe repliée et une autre tendue. J’avais une vision parfaite de ses fesses, de son anus et de sa chatte fendue. Je suis rentré et me suis approché au plus près d’elle. J’avais envie de la toucher, mais c’était impossible. Je suis resté longtemps à la regarder et chose impensable, j’ai eu envie de me branler. J’ai sorti mon sexe et je me suis masturbé devant elle. Je n’ai pas mis longtemps à jouir et même si j’ai mis ma main pour Ma mère dormait lorsque je suis entré dans sa chambre
récupérer mon sperme, une partie du jet a atterri sur ses fesses. J’étais catastrophé, car je ne pouvais pas la toucher de peur qu’elle ne se réveille. Je suis donc parti comme un voleur comme si de rien n’était.

Le lendemain matin, je n’ai pas vu ma mère puisque je suis parti plus tôt. J’ai eu peur en rentrant à la maison qu’elle me tombe dessus pour me « passer une avoinée » comme on dit dans le sud et qu’elle me chasse de la maison. Bizarrement, elle m’a accueilli comme d’habitude. J’étais content, car je me suis dit qu’elle ne s’est aperçue de rien. Elle m’a embrassé sur la joue et m’a dit qu’elle allait faire sa sieste. J’étais super content, car je savais que d’ici une petite demi-heure je pourrais aller la voir et m’exciter tout seul. Lorsque je suis entré dans sa chambre, elle avait la même position que la dernière fois, à plat ventre. J’ai commencé à sortir mon sexe et à me masturber. D’un seul coup, ma mère s’est retournée et m’a attrapé par le bras. J’ai bafouillé quelque chose qui devait ressembler à « ce n’est pas moi, j’ai pas fait exprès, ce n’est pas ce que tu crois, », etc. Ma mère m’a laissé finir de parler pour m’attraper par la bite. J’ai cru qu’elle allait me broyer le sexe pour me punir de mon voyeurisme incestueux. Au contraire, elle a mis à bouger sa main pour me branler. C’était délicieux. Alors que je lui demandais timidement ce qu’elle faisait, elle accentuait le mouvement en me disant que la veille j’avais gâché tout mon sperme et qu’aujourd’hui il en était hors de question. Elle m’a aidé à me déshabiller alors que je ne comprenais absolument pas ce qui se passait.

Ma mère dormait lorsque je suis entré dans sa chambre

Elle m’a fait me coucher dans son lit et s’est mise entre mes jambes. Elle a pris mon sexe dans sa bouche et m’a fait une pipe du tonnerre. Je ne savais pas quoi faire et j’étais tétanisé par le plaisir que je prenais. Ma mère s’est mise à tourner doucement dans le sens des aiguilles d’une montre pour m’enjamber et se mettre en position de 69. Elle a libéré sa bouche de mon sexe pour écarter ses fesses et me dire de la lécher. Timidement, j’ai approché ma langue du clitoris de ma mère pour finir par lui lécher la chatte à pleine langue. Je n’avais jamais enfoncé ma langue aussi profondément dans un vagin. Ma mère était excitée et me suçait de plus belle. Il n’aura pas fallu longtemps pour que l’on jouisse ensemble. J’ai éjaculé dans sa bouche et elle a joui dans la mienne. Elle a tout avalé et nous sommes restés un moment comme cela l’un sur l’autre en position de 69. Elle s’est relevée pour se coucher à côté de moi. Elle m’a félicité pour cette prestation et m’a dit de ne pas m’inquiéter. Elle m’expliquait qu’elle avait deux courses à faire en fin d’après-midi, mais qu’elle souhaitait que l’on passe une soirée tous les deux et que l’on baise !

Le soir venu, ma mère est revenue de ses courses, a foncé dans la salle de bain et s’est pomponnée comme pour aller à un rendez-vous. Elle avait juste mis un peignoir, mais qu’elle gardait ouvert sans la ceinture. Je la voyais déambuler avec son corps magnifique dans l’appartement devant moi et je bandais. Elle m’a demandé de me mettre nu ce qui était facile dans le sud, caMa mère dormait lorsque je suis entré dans sa chambrer il fait toujours très chaud surtout à cette période. J’ai bandé de plus belle. Comme elle a vu que j’étais en forme immédiatement, elle est venue me tailler une pipe à genoux devant moi face à la baie vitrée. N’importe qui aurait pu nous voir. Mais à ce moment-là on s’en foutait tous les deux. Je me suis lâché complètement et je lui ai attrapé la tête pour motiver sa fellation. Je l’ai ensuite entraînée dans sa chambre où je l’ai baisée. Oui, j’ai baisé ma mère à 19 ans dans sa chambre et sur son lit ! Et pas qu’une fois ! Cela été le début d’une année fantastique où nous vivions comme un couple. Je me tapais une femme mature et elle se tapait un petit jeune sauf que cette relation était un inceste. Je couchais avec ma mère et elle couchait avec son fils. Nous avons vécu tous les deux intensément pendant une année jusqu’à ce que je rencontre une fille de mon âge. Rapidement, j’ai dû mettre un terme à la relation sexuelle que j’avais avec ma mère ce qu’elle a finalement bien accepté et compris.

Aujourd’hui, nous n’en parlons plus et nous gardions ce secret entre nous jusqu’à maintenant. Chaque fois que je regarde ma mère, je la regarde comme une femme désirable et comme la regardaient mes potes à l’époque. J’ai toujours autant envie de la baiser et j’ai encore le goût de sa chatte qui me revient en bouche lorsque je pense à elle.

Bertrand, 24 ans, Nice

4 Commentaires
  1. Gicleur52 1 année Il y a

    Merci pour votre confession. c’est terriblement excitant et je n’ai pu m’empecher de me projeter. Un fan !

    • Auteur
      L&L 1 année Il y a

      on a fait pareil ici !!!

  2. Cyril 1 année Il y a

    Superbe histoire taboue merci !

  3. Philippe 4 mois Il y a

    Hummmmm très excitant je suis sur nice aussi j adorerais rencontrer ta maman
    [email protected]

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

©2017 XFR - Histoires taboues et téléphone rose - Mentions Légales - (DMCA) Remove content

Thanks!

Envie d'un dial chaud en direct sans attenteT'es chaud et tu as envie de jouir avec une femme au téléphone rapidement?

Appelle notre service maintenant et discute avec des amatrices coquines et libertines qui sont chez elles. Plus de 25 filles t'attendent 24h/24h et 7j/7j pour te donner du plaisir avec leur voix sensuelle et sexy. Elles feront tout pour te faire jouir !

Clique sur le numéro pour appeler directement.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?