Vous êtes ici : Accueil > Ma première expérience avec un autre homme…à l’hôpital
Confession Intime Histoires taboues

Ma première expérience avec un autre homme…à l’hôpital

Ma première expérience avec un autre homme…à l’hôpital

Bonjour les amis !

D’abord je voudrais remercier Franck et Lucie pour ce blog qui est vraiment génial. Merci à eux, grâce à vous je ne me sens pas tout seul lorsqu’en tant qu’homme, j’ai envie d’autre chose qu’une relation avec une femme. Bon je pense que tout le monde a compris lol.

J’essaie de la faire courte comment on me l’a demandé dans les consignes. Mais je vois que ces derniers temps personne n’y arrive J. Alors comme les autres, je me présente. Je m’appelle Maxime, j’ai 37 ans et j’habite le Havre. J’ai toujours été un hétéro convaincu. Je n’ai jamais détesté les homosexuels, ils m’étaient indifférents. Tout le monde fait ce qu’il veut. Il y a quelques semaines de cela, j’ai été hospitalisé pour des problèmes de dos. On a fait une petite rectification du canal lombaire, mais je devais garder le lit strict pendant trois jours.

Je suis célibataire et j’ai eu beaucoup de mal pour faire ma toilette. Comme je suis un homme, c’est un des gars du service qui est venu m’aider. Le premier jour, dès qu’il est venu j’ai su tout de suite que la situation était malsaine et qui se passait quelque chose. La façon dont il me caressait, le temps qu’il prenait pour me décalotter et tout. J’avoue que c’était très gênant, j’ai eu une érection et le pire dans tout ça, c’est que j’ai pris du plaisir. En fin d’après-midi, on est venu m’annoncer qu’une chambre particulière s’était libérée et que je pouvais l’intégrer. J’ai une bonne mutuelle alors je compte bien en profiter.

Mais ce que je ne savais pas, c’est que c’était l’aide-soignant ou l’infirmier, je ne sais pas ce qu’il est et au final, qui avait tout manigancé pour qu’on soit tranquille tous les deux et qu’il puisse faire ce qu’il voulait. Il est venu me faire ma toilette deux fois par jour ! Il prenait bien son temps, avec le gant il passait de partout il me faisait écarter les cuisses, il a insisté sur mon petit trou, mes couilles et ma verge. Sur la toilette du soir, comme je l’attendais et que j’étais excité, j’étais déjà en érection avant qu’il arrive. Il a toqué à la porte, il est entré avec un petit sourire malicieux. Enfin j’imagine puisqu’il avait le masque Covid.

Lorsqu’il a soulevé le drap, il a vu que je bandai. Il m’a alors regardé droit dans les yeux il a attrapé ma bite et il m’a branlé. Mon Dieu que c’était bon ! Je n’osais rien dire ni bouger. Il faisait ça avec une telle délicatesse, que c’était délicieux. Nous quand on se branle, on a tendance à aller vite. Eh bien lui faisait tout l’inverse. Il tirait bien ma peau vers le bas ce qui tirait sur mon gland. C’était extraordinaire ! Avec son autre main, il enveloppait ma bite et il me branlait comme si j’étais dans un fourreau. Il caressait de temps en temps mes tétons, chose que je ne connaissais pas. Là aussi j’ai découvert quelque chose et c’était extraordinaire. La toilette n’a pas duré longtemps parce que j’ai éjaculé ! Oups ! Je ne vous raconte pas la gêne qui s’est emparée de moi ! Il a souri, il a tout nettoyé proprement et il m’a dit qu’il reviendrait plus tard dans la nuit.

Il n’est pas revenu ce soir-là. Le lendemain matin ce n’était pas lui. C’est quelqu’un d’autre qui est venu faire ma toilette et je peux vous dire que j’ai vu la différence ! C’était mécanique, ça, c’est fait ! J’étais hyper déçu ! Mais le soir, j’ai été ravi de voir mon partenaire de jeu coquin revenir. Il a recommencé en prenant son temps en jouant avec mon téton avec sa main gauche et avec ma bite avec sa main droite. Et cette fois il m’a sucé ! Il a enveloppé ma verge avec sa bouche et il m’a pompé le gland. Oh putain c’était terrible ! Il m’a dit de le prévenir si je devais jouir. Ça n’a pas loupé, je pense, peut-être une minute après j’ai senti monter le jus. Il a récupéré un petit flacon comme quand on fait pipi. Il m’a branlé et m’a fait éjaculer là-dedans pour récupérer tout mon sperme. Il l’a glissé dans sa blouse et il est reparti avec.

Toute la nuit je me suis posé la question de savoir ce qu’il allait faire avec. Le jour de mon départ, il est venu me voir pour m’aider à me lever et m’habiller dans la salle de bain. Il a encore joué avec mon sexe et m’a laissé jouer avec le sien jusqu’à ce qu’on jouisse tous les deux. Il m’a glissé son numéro de téléphone et m’a dit de l’appeler si j’avais besoin de soins à domicile.

Honnêtement je l’ai fait ! Il est passé ce matin et nous avons fait un 69. Je ne suis pas en train de devenir homosexuel, mais je découvre plutôt la bisexualité c’est quelque chose de génial !

Voilà ce que je voulais partager avec vous, j’espère que mon témoignage apportera un peu de réconfort aux hommes qui lisent toutes ces histoires derrière leurs écrans et qui se sentent mal.

Bisous sur vos queues et à bientôt.

Maxime

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

recap

3 Commentaires

Cliquez ici pour poster un commentaire

Catégories

Liste des histoires taboues

Voir la liste des histoires taboues par ordre alphabétique

Bloqueur de publicités

Notre site web est rendu possible par l'affichage de publicités en ligne pour nos visiteurs. Veuillez envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité.

Bons plans coquins

Visio Skype

skype tel rose amateur

Histoires lues en ce moment

Bons plans

Médias de la Communauté

Sexe à distance

téléphone rose pas cher

Remontons le temps

error: Alerte: Notre contenu est protégé ;)