Vous êtes ici : Accueil > Ma première fois avec un mec TBM ou comment avoir le fion ouvert
Confession Intime Histoires taboues

Ma première fois avec un mec TBM ou comment avoir le fion ouvert

Ma première fois avec un mec TBM ou comment avoir le fion ouvert

Bonjour tout le monde !

Je m’appelle Sophia, je suis une Lilloise qui fait du tél. rose amateur pour Lucie et Franck. Ma fiche est sur Télrosefrance. Comme les copines, je viens partager dans cette confession intime un moment… on va dire… très particulier pour moi puisqu’il s’agit de ma première fois avec un homme très bien monté !

Ça faisait un moment que j’avais ce fantasme. La plupart des hommes qui m’appellent pour faire l’amour au téléphone me disent qu’ils ont une grosse bite et qu’ils me remplissent bien tous les trous à tel point que ça me coupe la respiration. Tout cela cogitait dans ma tête, j’ai voulu essayer. Par curiosité d’abord, et ensuite parce que je me suis dit que je serais mieux à même de décrire les sensations ressenties aux hommes qui m’appellent pour se branler au téléphone.

Alors je me suis mise en quête d’un homme très bien monté. Quelques photos de moi sur différents sites de rencontres libertins et j’ai fait une première sélection. Pour avoir la surprise, j’ai demandé à ce qu’on ne m’envoie pas de photos ni qu’on me parle de dimensions. Je voulais simplement savoir si les hommes avaient une vraie grosse bite. J’avais quand même mis quelques critères parce que vous les hommes, vous êtes toujours persuadés d’en avoir une grosse lol. Donc j’avais mis 18 cm minimum et quatre de large.

Le feeling a fait le reste, je suis tombée sur un homme qui s’appelait Clément et qui avait 27 ans. Nous nous sommes rencontrés dans un lieu public pour éviter tous problèmes et on a bu un café. Le mec était super charmant et j’aurais pu facilement en faire mon petit copain du moment. Nous avons passé une excellente soirée et nous avons décidé de nous revoir le lendemain.

Il est venu directement chez moi, on a pris un verre et on s’est enivrés. Il m’a caressée de partout et a fait monter la température dans mon corps. Il m’a dévoré le minou et lorsqu’il m’a mis la langue dans le vagin, il a fait un petit bruit. Il m’avouera après avoir pensé que j’allais être trop étroite pour la pénétration. C’était le grand moment, c’est à mon tour de découvrir son sexe. Je me suis mise à genoux et j’ai baissé son caleçon. Et là… Est apparu un monstre ! Je pense que même les blacks ne sont pas montés aussi gros que lui ! Le gars avait une bite démesurée. Quand je vous dis que je n’arrivais pas à faire le tour avec ma main, c’est la stricte vérité ! J’ai eu beaucoup de difficultés déjà à le prendre en bouche, mais j’y suis parvenue.

Il m’a dit que c’est moi qui devrais venir le chevaucher pour contrôler la pénétration. Il s’allonge sur le dos et je suis venue frotter ma vulve déjà bien humide contre son énorme gland. C’est comme essayer de faire rentrer le capuchon en plastique d’une bombe de déodorant. Je me suis frotté doucement, mais longuement dessus. Il a fini par rentrer et l’excitation aidant, j’ai pu coulisser entièrement sur son sexe. Je n’en revenais pas ! Ma vulve est venue se coller contre son pubis et ses couilles et pour le coup c’était vrai, j’en avais le souffle coupé ! J’ai joui pas moins de quatre fois sur la pénétration vaginale. Ç’a été extraordinaire !

Et puis lorsque j’étais en levrette, il a récupéré de la mouille avec son gland et m’en a tartiné la rondelle. Il a présenté son manche devant mon petit trou et a commencé à pousser. Je lui ai dit que ça ne rentrerait jamais et que je ne voulais pas souffrir. Il m’a dit de le laisser faire et qu’il avait beaucoup d’expérience. Évidemment si ça me faisait mal en arrêterait. Tout comme pour mon vagin, on a fait ça progressivement et il a réussi à rentrer. Alors là bien sûr il n’a pas pu aller jusqu’au bout. Je pense qu’il a bien dû me mettre une quinzaine de centimètres de son énorme bite.

Je me sentais complètement ouverte de partout ! Il s’est mis à me limer le cul et j’avais l’impression d’exploser ! Mais c’était tellement bon ! Ma chatte encore ouverte de la pénétration se vider littéralement. J’avais honte ! J’ai joui encore une fois avec un orgasme anal. Il s’est retiré pour jouir et il m’a littéralement inondé le dos. Je vous jure ! Une quantité impressionnante !

Lorsqu’il est parti, je suis allée dans la salle de bain et je me suis écarté les fesses. Mon anus était encore ouvert ! Le lendemain lorsque je me suis réveillée, je pouvais encore mettre un doigt dans mon cul sans toucher les parois. Je me suis dit que si ça continuait dans la journée, il fallait que j’aille consulter parce que je n’avais pas envie d’être incontinente ! J’ai contracté mes sphincters tout au long de la journée en étant assise et le soir tout est redevenu normal. Ouf !!!! Quand même, le mec il m’a dilaté le cul pendant presque 24 heures ! Je n’avais jamais connu ça auparavant, mais c’est certainement parce que je manque d’entraînement.

En tout cas, une si grosse bite c’est impressionnant ! Maintenant, j’ai tous les arguments et le ressenti nécessaire pour partager avec vous de bonnes pénétrations intenses avec vos grosses bites. Surtout que depuis je l’ai revu plusieurs fois, j’ai plein d’autres choses à raconter !

Gros bisous

Sophia

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

recap

3 Commentaires

Cliquez ici pour poster un commentaire

Catégories

Liste des histoires taboues

Voir la liste des histoires taboues par ordre alphabétique

Bloqueur de publicités

Notre site web est rendu possible par l'affichage de publicités en ligne pour nos visiteurs. Veuillez envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité.

Bons plans coquins

Visio Skype

skype tel rose amateur

Bons plans

Médias de la Communauté

Sexe à distance

téléphone rose pas cher

Remontons le temps

error: Alerte: Notre contenu est protégé ;)