Bi - Gay - Lesbien Histoires taboues et histoires de sexe

Ma première fois avec une homme… à 30 ans !

Ma première fois avec une homme... à 30 ans !

J’avais toujours eu une peur panique des gros zizis qui auraient pu me déchirer douloureusement et depuis mon adolescence j’ai toujours curieusement fantasmé sur un garçon, un homme, qui en aurait une toute petite, je sais c’est pas courant pour une femme.

En gros un homme gentil avec un sexe d’enfant voilà quel était mon fantasme.

Cette première fois date de deux ans, et j’ai actuellement trente deux ans.

Un jour au cours d’une conversation avec la fille de notre voisine, celle-ci me raconte que son frère faisait une fixette sur la taille de son pénis,

trop petit à son goût et qu’il en était très complexé !

Aussitôt je me suis dit qu’il fallait profiter de la situation.

Ce garçon était vierge, et moi vierge au sens relation avec un homme, tu devineras aisément que des godes ( des petits godes ) je m’en étais

servi depuis des années, donc plus vierge au sens hymen rompu !

En aparté je me suis introduite avec le petit doigt d’abord quand j’étais ado, puis l’index, et si progressivement et en prenant tellement mon temps

que je n’ai jamais saigné, j’ai mis des mois à passer le majeur, avec une grande satisfaction d’ailleurs !

C’est la sœur de ce jeune homme qui a servi d’entremetteuse, nous nous sommes rencontrés plusieurs fois et petit à petit une amitié s’est nouée,

Nous avions un point commun, une sorte de virginité partagée, un besoin de découvrir, et surtout sans rien avoir à se prouver,

nous avions les mêmes craintes, les mêmes espérances, et surtout du temps à y consacrer !

On s’est beaucoup parlé avant, des heures de confidences, d’échanges de souhaits, par exemple, tu vas rire, je n’avais jamais vu à trente ans

de sexe d’homme en érection et encore moins une éjaculation et ça me travaillait parfois, lui demandait à sa sœur de lui faire voir

son sexe mais avec refus systématique, ou à la rigueur de très loin !

Et pourquoi tout simplement ne pas commencer par là ?

Profiter de nos innocences mutuelles et s’apprivoiser l’un et l’autre ?

Ce jeune homme avait une particularité qui me séduisait, il était très doux et tendre et là franchement ça m’a fait totalement craquer !

Bien sûr j’ai tenu au courant ma compagne qui n’a rien trouvé de choquant à mon envie de faire l’amour avec lui, surtout si je

lui racontais les détails ensuite, roooh la coquine !

Serions-nous plus ouvertes chez les lesbiennes ?

Je me souviens c’était un mercredi après-midi, je suis allé le chercher presque chez lui depuis nos jardins mitoyens, spontanément nous

nous sommes tenus la main puis gagné mon domicile.

La première chose qu’il m’a dite c’est qu’il avait une envie folle de me caresser, que chez lui c’était une obsession, nous nous sommes

assis sur le canapé du salon, et je me suis déshabillée devant lui, en observant ses yeux j’ai constaté qu’il dégustais chacun de mes gestes

que je cherchais à faire naturellement sans en rajouter artificiellement, juste enlever mes vêtements, ce fut vite fait car je portais une petite robe

une culotte et un soutien gorge.

J’ai reçu de magnifiques compliments improvisés visiblement, il porta sa main devant sa bouche une peu comme si les mots ne lui venaient plus.

J’avoue que j’en ai été vraiment flattée, lui non plus n’en rajoutait pas et restait très naturel.

C’est moi qui l’ai déshabillé, il s’est laissé faire en m’aidant en se présentant facilement afin de me faciliter la tâche.

Aussitôt son petit sexe adorable s’est relevé, il bougeait dans tous les sens sans qu’il le touche.

Il a porté sa main sur son ventre en me signalant « qu’il allait partir » sans être experte j’ai bien compris ce que ça signifiait,

au lieu d’être déçue par une éjaculation plus que précoce, cette annonce m’a réjouie, encore une fois pour la raison du fait

que je devinais qu’en regardant mon corps dévêtu, ses sens avaient parlé pour lui, il était encore assis, sa petite chose toute raide

n’en pouvait plus, je me suis agenouillée et lui ai demandé de se lâcher de venir de jouir devant moi, en lui disant s’il te plait j’aimerais vraiment

te voir éjaculer, je n’ai jamais vu ça !

J’étais comme une petite fille intriguée par la vue d’un zizi de garçon qui doit se le tenir pour faire pipi, mystère incompréhensible pour une

enfant.

Lui était vraiment soulagé de ne pas être obligé de se retenir, ce qui lui a donné un petit répit, je me suis placée assez près de son sexe et très délicatement caressé, juste du bout des doigts…

Puis j’ai dit ; allez-allez, j’étais très impatiente et fixais mon regard sur le petit bout, je lui ai pris les deux mains et l’ai fixé dans les yeux,

j’ai bien senti qu’une force douce passait dans nos mains, une sorte de complicité tactile commune et là il a enfin éjaculé sur moi, en plusieurs jets,

d’abord une coulure sans pression qui est tombée par terre suivie de saccades que j’ai reçues sur mon torse, il m’en a mis partout et j’ai adoré…

Nous avons fait une pause en allant dans la salle de bain où nous avons plongé tous les deux dans un bain chaud, gentiment et nous nous sommes

lavés mutuellement avec de grandes précautions, énormément de douceur, je me suis mise debout afin qu’il me lave la fente, chose qu’il a fait avec une délicatesse qui m’a fait sortir les larmes, il y avait à la fois les gestes et son regard totalement ébahit, encore une fois j’en ai été terriblement flattée.

J’ai soudainement eu envie de faire pipi, et je l’ai fait devant lui accroupie devant la baignoire, directement sur le carrelage, « mon Dieu que c’est beau »

a-t-il prononcé, ce compliment a doublé le débit de ma vessie et je me suis vidée joyeusement en une plaque gigantesque !

Visiblement à part les compliments, il n’y avait pas que son esprit qui aimait voir ça, son petit sexe s’est à nouveau redressé !

Nous nous sommes essuyés avec soin puis on a regagnés nus la chambre d’amis que j’avais préparée au cas où…

On s’est allongé sur les draps et il m’a caressée comme une princesse, doucement, en prenant son temps, absolument partout, du bout des doigts

d’abord, de manière à peine appuyée ensuite, plus il s’approchait des zones érogènes moins je sentais la pression, comme un souffles léger, plus il s’en éloignait plus je pouvais compter ses doigts sans les regarder.

J’étais dans un état irréel, très confiante, totalement trempée et bien que couchée sur le dos, la tête relevée par un oreiller,

je pouvais voir mon clitoris sorti de son capuchon sans me pencher davantage !

J’avais également choisi cette position pout me voir pénétrer de vivre aussi visuellement ce beau moment.

Puis n’en pouvant plus, je lui ai demandé de venir en moi, et il l’a fait comme dans mes rêves, si progressivement que j’ai profité du moindre centimètre qui rentrait dans ma fente, c’est uniquement  une fois totalement pénétrée que j’en ai pris vraiment conscience, j’ai dégusté la pénétration délicate, elle m’a procurée un début de petit orgasme et surtout m’a terriblement détendue, je l’ai serré dans mes bras comme quand on fait dans un gros câlin, et dans cette position on a discuté, on s’est échangé nos sensations, commenté sans bouger nos impressions, lui la chaleur au début, moi cette aura incroyable entre les jambes et sensation profonde dans mon ventre, je ne sais combien de temps ça a duré, très longtemps en tout cas, petit à petit nos plaisirs respectifs se sont annoncés, comme une montée inexorable que nous ne cherchions pas à dominer mais à laisser faire, laisser aller…

C’est ce qui s’est produit, nous étions en ce moment là totalement enlacés, une vague de bonheur m’a envahie, j’ai senti en moi des saccades, était-ce mon imagination ou le fruit de son éjaculation, je ne sais pas, toujours est-il que ce fut merveilleux et trop bon pour moi, le plaisir maximum n’est redescendu que petit à petit comme la mer qui quitte la plage, gentiment sans ralentir les vagues, juste en les éloignant…

J’étais si bien dans ses bras qu’on est resté dans cette posture en s’endormant volontairement, dans un demi sommeil où on se repassait les images

mentalement…

J’ai pris un infini plaisir à dormir avec lui totalement enlacés, comme si je ne voulais pas qu’il s’en aille…

Marie-Christine

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

postrecap2023

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Liste des histoires taboues

Voir la liste des histoires taboues par ordre alphabétique

Tel rose pas cher

Supprimer la publicité en devenant Premium

En devenant Membre Premium, vous nous soutenez et pour vous remercier, nous supprimons toute la publicité. En prime, vous avez accès à des histoires de sexe et du contenu exclusif rien que pour vous !

Bloqueur de publicités

Notre site web est rendu possible par l'affichage de publicités en ligne pour nos visiteurs. Veuillez envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité.

Visio Skype

skype tel rose amateur

Médias de la Communauté

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. View more
Cookies settings
Accepter
Refuser
Politique de confidentialité
Privacy & Cookies policy
Cookie nameActive
NOTRE POLITIQUE SUR LES COOKIES
En visitant notre site Web et en utilisant nos services, vous comprenez et acceptez la façon dont nous traitons les données personnelles conformément à notre politique de confidentialité. Nous respectons votre vie privée et le droit de contrôler vos données personnelles. Nos principes directeurs sont simples. Nous allons être ouverts avec quelles données nous collectons et pourquoi. Veuillez prendre un moment pour les lire. C'est important ! Les cookies sont de petites quantités d’informations stockées dans des fichiers au sein même du navigateur de votre ordinateur. Les cookies sont accessibles et enregistrés par les sites internet que vous consultez, et par les sociétés qui affichent leurs annonces publicitaires sur des sites internet, pour qu’ils puissent reconnaître le navigateur. Les sites Internet peuvent uniquement accéder aux cookies qu’ils ont stockés sur votre ordinateur.
En utilisant le Site Internet , vous consentez à l’utilisation des cookies déposés par notre Site. Le site Internet utilisent des cookies aux fins suivantes :
  • Usage du site : pour nous aider à reconnaître votre navigateur comme celui d’un visiteur précédent et pour enregistrer les préférences que vous avez déterminées lors de votre précédente visite sur le Site. Par exemple, nous pouvons enregistrer vos informations de connexion de sorte que vous n’ayez pas à vous connecter à chaque fois que vous visitez le Site ;
  • Réseaux sociaux : pour vérifier si vous êtes connectés à des services tiers (Facebook, Twitter, Google+…) ;
  • Ciblage : pour nous permettre de cibler (emailing, enrichissement de base) à postériori ou en temps réel l’internaute qui navigue sur notre Site ;
  • Mesure d’audience : pour suivre les données statistiques de fréquentation du Site (soit l’utilisation faite du Site par les utilisateurs et pour améliorer les services du Site) et pour nous aider à mesurer et étudier l’efficacité de notre contenu interactif en ligne, de ses caractéristiques, publicités et autres communications.
Vos Choix Concernant les Cookies et Balises Web Vous avez le choix de configurer votre navigateur pour accepter tous les cookies, rejeter tous les cookies, vous informer quand un cookie est émis, sa durée de validité et son contenu, ainsi que vous permettre de refuser son enregistrement dans votre terminal, et supprimer vos cookies périodiquement. Vous pouvez paramétrer votre navigateur Internet pour désactiver les cookies. Notez toutefois que si vous désactivez les cookies, votre nom d’utilisateur ainsi que votre mot de passe ne seront plus sauvegardés sur aucun site web. Pour plus d’informations relatives aux méthodes vous permettant de supprimer et de contrôler les cookies stockés sur votre ordinateur, consultez le site suivant : http://www.allaboutcookies.org/fr/ Comment configurer votre navigateur
  • Firefox :
    • 1. Ouvrez Firefox
    • 2. Appuyez sur la touche « Alt »
    • 3. Dans le menu en haut de la page cliquez sur « Outils » puis « Options »
    • 4. Sélectionnez l’onglet « Vie privée »
    • 5. Dans le menu déroulant à droite de « Règles de conservation », cliquez sur « utiliser les paramètres personnalisés pour l’historique »
    • 6. Un peu plus bas, décochez « Accepter les cookies »
    • 7. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Internet Explorer :
    • 1. Ouvrez Internet Explorer
    • 2. Dans le menu « Outils », sélectionnez « Options Internet »
    • 3. Cliquez sur l’onglet « Confidentialité »
    • 4. Cliquez sur « Avancé » et décochez « Accepter »
    • 5. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Google Chrome :
    • 1. Ouvrez Google Chrome
    • 2. Cliquez sur l’icône d’outils dans la barre de menu
    • 3. Sélectionnez « Options »
    • 4. Cliquez sur l’onglet « Options avancées »
    • 5. Dans le menu déroulant « Paramètres des cookies », sélectionnez « Bloquer tous les cookies »
  • Safari :
    • 1. Ouvrez Safari
    • 2. Dans la barre de menu en haut, cliquez sur « Safari », puis « Préférences »
    • 3. Sélectionnez l’icône « Sécurité »
    • 4. À côté de « Accepter les cookies », cochez « Jamais »
    • 5. Si vous souhaitez voir les cookies qui sont déjà sauvegardés sur votre ordinateur, cliquez sur « Afficher les cookies »
Save settings
Cookies settings