Vous êtes ici : Accueil > Ma première partouze offerte par mon mari pour mes 40 ans
Confession Intime Histoires taboues Vieux - Jeunes

Ma première partouze offerte par mon mari pour mes 40 ans

Ma première partouze offerte par mon mari pour mes 40 ans

Bonjour tout le monde ! Je suis ravie que mon histoire ait été retenue par Franck pour être publiée sur le blog. On se régale avec mon mari de lire les confessions intimes des autres. Il m’a dit que je pourrais peut-être partager la grande surprise qu’il m’a faite pour mes 40 ans. C’est la raison pour laquelle je suis ici, je vais vous la raconter.

Nous sommes un couple d’une quarantaine d’années maintenant et nous avons découvert le libertinage au début de la trentaine. On a expérimenté tout un tas de choses au fur et à mesure, mais il y en a une que j’ai toujours voulu essayer, mais que je n’ai jamais osé demander, c’est la partouze. Je ne parle pas du sexe en pluralité du style gang bang. Ça, je l’ai déjà fait à mon petit niveau. Je parle de l’orgie de sexe avec des dizaines et des dizaines de couples se sont donné rendez-vous pour baiser.

Le soir de mes 40 ans, mon mari me dit de faire mon sac et que nous partons pour trois jours en week-end. Je suis contente même si je m’attends à quelque chose de tout à fait classique. Si j’avais su… Une fois bien installée à l’hôtel m’a demandé de me préparer pour aller dîner. Nous avons passé une superbe soirée, mais je ne savais pas qu’elle ne faisait que commencer.

Il a mis son GPS en marche et a suivi les indications pendant une vingtaine de minutes. Nous sommes arrivés dans une grande bâtisse bourgeoise dans un parc clos. C’était très impressionnant ! Il y avait des gardes à l’entrée et une fois le portail passé, il a bien fallu au moins trois minutes pour arriver jusqu’à la maison. Un voiturier nous attendait. Je me demandais bien ou est-ce qu’il m’avait emmenée. Excités par la nouveauté, nous passons la porte d’entrée.

Nous sommes accueillis par le maître des lieux qui discute 30 secondes avec mon mari tout en n’arrêtant pas de me regarder de haut en bas. Il nous invite à le suivre dans une pièce spéciale à l’étage. Cette pièce avait une glace sans tain comme il y a souvent en boîte de nuit pour la direction. Mon mari m’a demandé de fermer les yeux, m’a mise devant cette vitre et m’a demandé de regarder. Cette pièce devait faire 250 m² ! Je n’exagère pas, je suis agent immobilier lol. J’ai l’œil pour ça. Et dans cette pièce, il y avait des canapés, des tables, des coussins, des tapis, et tout un tas d’hommes et de femmes nues.

Ça baisait dans tous les coins ! Des jeunes, des vieux, des gros, des maigres, des poilus, des imberbes, tout ce petit monde baisaient ensemble ! Mon mari m’a murmuré à l’oreille que c’était le cadeau de mes 40 ans et que j’allais pouvoir enfin participer à une partouze. Son seul objectif était de me regarder prendre du plaisir. Il souhaitait m’accompagner à chaque instant de cette expérience.

Nous nous sommes mis nus et nous sommes entrés dans cette fameuse pièce. Beaucoup de regards se sont tournés vers nous et nous avons été accueillis chaleureusement. L’homme nous avait rejoints après s’être déshabillé. Il nous a mis à l’aise et nous a présentés à d’autres personnes qui se sont tout de suite mises à me caresser et me toucher. J’ai expliqué que je souhaitais faire le tour et voir un peu comment ça se passait. Les femmes étaient très souvent en levrette en train de sucer des hommes pendant que d’autres venaient les baiser par-derrière. Souvent en sexe anal ai-je remarqué sur le moment. Les hommes allaient et venaient dans ces croupes offertes sans que les femmes ne se retournent dans un instant. Elles encaissaient sans bouger les coups de bites des hommes. Pour faire le test, je me suis approchée de l’une d’entre elles et j’ai mis un doigt dans sa chatte. Aucune réaction hormis le plaisir !

Au bout d’un moment, les hommes sont revenus à la charge et même des femmes. Mon mari s’est éloigné et m’a regardé me faire entreprendre par tout ce petit monde. Je n’étais pas le centre d’attention bien sûr, mais il y a bien 7 ou 8 personnes qui sont venues se mettre autour de moi. Il y avait une représentation de tout ce que la nature peut offrir. Du jeune homme de 19 ans, au papy de 80 en passant par des Africains, des Arabes et ça, ce n’est que pour les hommes ! Des langues ont fouillé mes trous ainsi que des doigts puis des bites. J’ai essayé de garder le contact visuel avec mon mari, mais c’était difficile tellement il y avait de personnes autour de moi. Un moment j’ai vu qu’une femme s’est mise à genoux pour lui tailler une pipe, mais il l’a gentiment éconduite. Il avait vraiment envie de me regarder et il a été servi.

Pendant plus de quatre heures, je me suis fait sauter par des dizaines et des dizaines d’hommes et de femmes. J’ai léché de la minette, sucer des kilomètres de bites et j’ai pris des queues dans tous les trous. À la fin de la soirée, j’étais recouverte de sperme, j’étais gluante et j’étais épuisée. Il y avait des endroits pour se laver, mais je savais très bien ce dont avait envie mon mari. Je me suis habillée et nous avons demandé au voiturier de ramener la voiture. Il m’a questionnée sur tout le trajet du retour et je lui dis que j’avais adoré. Je devais maintenant le remercier.

Une fois arrivée dans notre chambre d’hôtel, je me suis déshabillée et je me suis mise nu devant lui. Je lui ai demandé de s’allonger sur le dos et je suis venue me mettre en position de 69. Il a pu respirer mes trous qui étaient complètement dilatés. Je n’ai pas voulu que les hommes éjaculent en moi. J’étais recouverte de sperme et de sécrétions. Mon mari en a nettoyé une grosse partie avant de me prendre. Il a eu l’autorisation évidemment de jouir en moi. Nous nous sommes endormis emboîtés l’un dans l’autre jusqu’au petit matin.

Lorsque j’ai ouvert les yeux, j’ai cru que c’était un merveilleux rêve. Sauf que je sentais fort le sexe ! J’ai compris que c’était la réalité. Je suis allée faire couler un bain et je me suis glissée dedans. C’était délicieux ! Mon mari m’a rejoint un quart d’heure plus tard et nous avons fait l’amour.

Je le remercie vraiment de cette attention si particulière pour mes 40 ans. Il a eu raison de me demander de partager cette histoire avec vous, car en l’écrivant je l’ai revécue et j’ai ressenti énormément de plaisir.

J’espère que mon récit vous aura plu et que j’aurais plein de votes ! Bisous à tous

Sylviane Clermont-Ferrand

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

1 commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Bons plans coquins

Liste des histoires taboues

Voir la liste des histoires taboues par ordre alphabétique

Catégories

Bloqueur de publicités

Notre site web est rendu possible par l'affichage de publicités en ligne pour nos visiteurs. Veuillez envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité.

Visio Skype

skype tel rose amateur

Bons plans

Webcam Skype

telrosegol

Médias de la Communauté

Rencontres

Sexe à distance

téléphone rose pas cher

Remontons le temps