Vous avez l’habitude de me lire dans mes « Vacances incestueuses inoubliables ». Ces récits sont, en règle générale du pur fantasme et de l’imagination.

Ce que je vais vous raconter aujourd’hui est totalement véridique et récent.gay anal sex 2 - Ma première séance de massage sexuel par un homme

Je fais partie des hommes entre soixante et soixante-dix ans, qui découvrent une certaine attirance pour les personnes du même sexe tardivement. Il faut savoir que quand nous étions jeunes, l’homosexualité était taboue, et même réprimée.

Je dois dire que le site de « Lisa et Lucie », ainsi que les échanges par messages que j’ai eus avec un des membres actifs, m’ont déterminé à franchir le pas.

J’habite une ville de province, où les mecs en recherche se retrouvent à la nuit tombée sur un parking bordant un parc avec des taillis profonds.

Je m’y suis rendu plusieurs fois, depuis le dernier mois. Au début, timidement, puis en prenant de l’assurance, je me suis enfoncé dans un bosquet où j’ai baissé mon pantalon et mon slip, et où j’ai commencé à me branler. Ce qui, forcément a attiré des voyeurs, et des participants.

Certains ont commencé à me toucher la bite, et d’autres ont sorti leur sexe, pour être branlé, eux aussi.

J’avoue que j’ai pris plus de plaisir à branler et à sucer, qu’à me faire branler. Un jour, où il pleuvait, nous n’étions que deux sur le parking. Le mec est monté dans ma voiture, et a sorti sa bite immédiatement. Elle était longue et fine. Il a proposé de me sodomiser. Je n’étais pas prêt pour cela. Je me suis contenté de lui procurer du plaisir avec ma bouche et mes mains. Bien qu’ensuite, je me suis branlé, en regrettant de ne pas l’avoir laissé faire.

Mes venues fréquentes sur le site de Lisa et Lucie, ainsi que mon désir de plus en plus fort de dépasser mes « barrières intellectuelles et morales », m’ont fait rechercher sur le net, les sites pouvant m’apporter satisfaction.

J’y ai trouvé, dans ma ville, un bar gay, où un certain soir par semaine est organisé une soirée naturiste. Tout le monde est à poil. Je m’y suis rendu, et pour un petit billet de 10 € (consommation comprise), j’ai pu regarder, participer à des branlettes, des suçages de queues, mais pas de sodomie (toujours pas prêt), pendant trois heures. Quel spectacle ! De voir toutes ces bites, des petites, des grosses, des « normales », qui s’activaient et tous ces mecs qui ne se prenaient pas le chou, et qui vivaient leur sexualité sans tabous. J’en suis reparti certain d’y revenir un jour prochain.

J’avais déjà dans l’idée de trouver un masseur sexuel homme, pour faire l’expérience. Grâce au Net, j’ai trouvé mon bonheur. J’ai pris rendez-vous. Et c’est ce que j’ai envie de vous raconter. Car je sors de ma première séance de massage sexuel par un homme, et j’ai pris un pied phénoménal. De plus, j’ai perdu ma virginité anale.

Ce matin, 11 heures. Je sonne à l’interphone d’un immeuble cossu. La porte automatique s’ouvre, après qu’une voix m’ait précisé « deuxième étage ».

Je monte, et sur le palier, une porte entrouverte. En m’approchant, je vois la tête d’un homme d’une cinquantaine d’années dans l’interstice. Il m’ouvre et m’invite à rentrer. Il est juste vêtu d’un string. Il n’est pas grand. Pas trop poilu, pas trop bedonnant. Je me sens tout de suite à l’aise.

Dans l’entrée les rideaux sont tirés et des bougies sont allumées. Une musique douce et légère est diffusée en fond sonore. L’homme me propose différents types de massages précisant que seul, le « sensuel », se fait tous les deux nus, et qu’il va jusqu’à l’orgasme. C’est bien évidemment celui pour lequel je suis venu et que je choisis.

Le masseur, à cet instant, rajouta : « Avec sodomie ? »

Je lui répondis que je ne l’avais jamais fait, que j’en avais très envie, mais que cela dépendait de la grosseur de son sexe.

Il me dit de me mettre nu, et de m’allonger sur la table de massage, sur le ventre.

C’était une table de professionnel, avec ouverture pour le visage. Je me déshabillais, et m’allongeais sur la table, les bras reposant sur le haut de la table, mes mains posées à hauteur de mon visage.

Je fermais les yeux, et me laissais bercer par la musique, goutant le début du massage procuré par les mains de mon masseur sur mon dos. Je compris qu’il se déplaçait en bout de table, quand il saisit mes pieds et les écarta pour que mes jambes soient ouvertes largement. Je sentis alors ses mains masser mes fesses, pour commencer, puis s’attarder dans ma raie, et enfin titiller mon anus.

Il refit le tour de la table, et au passage, je sentis sur mon coude qu’il avait ôté son string et que sa bite était raide. Il se plaça en bout de table, face à ma tête et entrepris de me masser les épaules.
Je sortis ma tête de son emplacement troué, et me suis remonté sur la table, pour pouvoir saisir sa queue avec mes lèvres.

gay anal sex 1 - Ma première séance de massage sexuel par un hommeJ’ai commencé par lécher son gland et son prépuce, puis je l’ai embouché tout entier. Sa bite était petite, pas plus de 10 centimètres, mais épaisse et bien raide.

Pendant que je le suçais, il continuait de me masser le dos en descendant très bas sur mes fesses, et en introduisant son doigt dans mon cul. Il me branlait l’anus en me pilonnant la bouche avec sa bite.

Puis, il se repositionna sur le côté de la table, et s’occupa uniquement de ma rondelle. Il me la lubrifia abondamment, et je sentis qu’il y introduisait autre chose que ses doigts. Cela me fit mal. Je le lui dit. Il retira la chose, puis la réintroduit. Je sentis que cela devait être rentré en entier, quand il commença à me limer le cul avec. J’avoue que cela ne me procurait pas un plaisir évident, que c’était même plutôt douloureux. Je lui demandais donc d’arrêter. Quand il posa la chose sur la table, je vis qu’il m’avait sodomisé avec un gode que je trouvais énorme. Il devait faire 20 cms en longueur, et au moins 3 cms en diamètre.

C’est le moment qu’il choisit pour me poser la question :

  • « Tu veux plutôt essayer avec ma bite ? »

A ma réponse positive, il monta sur la table, s’allongea sur mon dos et fit glisser sa bite dans ma rondelle.

Rien à voir avec le gros gode. Elle rentra facilement et, vu sa longueur, en totalité dans mon anus. Mon masseur me limait vigoureusement, et je dois avouer que je trouvais cela bon. Je soulevais mes hanches pour aller au-devant de ses coups de boutoir, et profitant du passage entre la table et mon ventre, sa main glissa pour saisir ma bite et la branler.

Il me retourna sur le dos, suréleva mes reins avec un coussin, rabattit mes jambes sur mon torse, en me les faisant tenir avec mes bras, puis posa son gland sur l’entrée de mon anus.

Il s’y enfonça d’un seul coup, et me pilonna le cul vigoureusement.

Quand je lui avouais à nouveau ma virginité anale, il me dit :

auteur - Ma première séance de massage sexuel par un homme

  • « Elle est bonne ta petite chatte de pucelle. Je vais bien te la limer, et je veux t’entendre me dire que tu aimes ça. »
  • « oh oui ! J’aime ça ! Je veux te sentir jouir dans mon cul. »
  • « C’est bien mon intention ! », me répondit-il, en appuyant encore plus fortement ses coups de reins.

Alors, je le sentis m’inonder le ventre de son foutre chaud.

Se remettant à quatre pattes entre mes jambes, il emboucha ma bite, toute raide, et me pompa jusqu’à ce que j’éjacule dans sa gorge.

C’était une première fois. Mais je peux vous garantir que cela ne sera pas la dernière, car, même si j’ai l’anus un peu irrité, j’ai pris un pied phénoménal.

Voila ce que je voulais vous raconter. Je dois vous avouer que je trouve plus facile de raconter des fantasmes et de faire marcher son imaginaire, à l’image de mes histoires déjà publiées, que de retranscrire des évènements qui se sont réellement produits.
Dans tous les cas, un grand merci à Lisa et Lucie, grâce à qui je me suis enfin « dessalé ».

tel rose sans attente
3 Commentaires
  1. Lisa Lucie
    arnaud 3 semaines Il y a

    hum très bonne histoire

  2. Lisa Lucie
    Tiboxfr 3 semaines Il y a

    Très très belle histoire
    J’adoreeeee
    Alors ça fait quoi d’etre Depucelé du cul ??

  3. Lisa Lucie
    Pierre 3 semaines Il y a

    Il faut vraiment choisir son gabarit pour une première, pour que cela soit agréable.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

©2018 XFR - Histoires taboues et téléphone rose - Mentions Légales  - (DMCA) Remove content - CGU - Cookies et confidentialité

 
hébergement de qualité
Thanks!

NOUVELLES FILLES ! 

5 nouvelles amatrices coquines ont rejoint le service depuis la rentrée ! Anne-Lise la méditerranéenne, Lara l'italienne, Camélia la vicieuse, Adèle la cougar, et Alexandra la rouquine ! 

Envie d'un dial chaud en direct sans attenteT'es chaud et tu as envie de jouir avec une femme au téléphone rapidement?

Appelle notre service maintenant et discute avec des amatrices coquines et libertines qui sont chez elles. Plus de 25 filles t'attendent 24h/24h et 7j/7j pour te donner du plaisir avec leur voix sensuelle et sexy. Elles feront tout pour te faire jouir !

Clique sur le numéro pour appeler directement.

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account