Ma soeur et ses copines se servent de moi comme cobaye sexuel Partie 2

Élodie et Thu Jin prirent place à mes côtés sur le canapé et s’allongèrent sur le ventre, leurs bouches orientées vers mon entrejambe. Morgane, elle, s’assit sur la table basse et commença à se caresser les seins tout en me fixant d’un air malicieux.

Les deux autres filles sortirent alors la langue de leur bouche et se mirent à lécher mes testicules dans un lent mouvement de va-et-vient.

Je contemplai avec une sensation de bonheur les deux jeunes femmes en train de s’appliquer à me donner autant de plaisir et ne pus résister à la tentation de faire glisser mes mains le long de leur dos jusqu’à leurs fesses que je caressai avec désir.

— Regarde-moi, petit frère.

Je relevai la tête vers ma sœur qui s’était mise à porter alternativement ses seins à sa bouche pour en lécher les tétons.

Fasciné par tant de coquinerie de la part de Morgane, je ne pouvais détacher les yeux de ce spectacle que je n’avais encore jamais osé espérer voir. Je fixais mon aînée d’un œil désirant tout en continuant à caresser les fesses de Thu Jin et d’Élodie qui n’étaient pas en reste non plus.

Les trois filles s’appliquaient tant et si bien qu’après quelques minutes, mon phallus reprit toute sa fermeté et sa vigueur.

— Parfait. Maintenant, nous allons pouvoir passer à la phase suivante de notre expérience.

Élodie et Thu Jin retournèrent s’assoir sur le canapé en face de moi et ma sœur poursuivit :

— Pour cette troisième expérience, je vais te faire une fellation. Tout ce que tu auras à faire, c’est de me laisser faire et d’éjaculer une fois que sentiras la jouissance venir. Ça marche ?

J’hochai la tête en signe d’approbation puis Morgane prit mon sexe en main et le porta à ses lèvres.

Dès le premier contact, ma sœur se révéla être une fellatrice hors pair. En effet, les bruits de succion provenant de la bouche de mon aînée et les caresses buccales que celle-ci donnait à mon pénis ne manquèrent pas de faire monter mon excitation d’un cran. Tant et si bien qu’au bout de quelques minutes, je répandis ma semence par puissants jets dans la bouche de Morgane.

Ma sœur avala mon sperme et recracha lentement mon phallus redevenu mou.

— Humm… Toujours aussi bonne, ta semence, Alex. Les filles, occupez-vous de mon petit frère. Qu’il puisse goûter au meilleur que j’ai laissé pour la fin.

Élodie et Thu Jin me rejoignirent sur le canapé et m’embrassèrent de part et d’autre du cou tandis que ma sœur s’était assise sur mes genoux et commençait à frotter ses fesses contre mon pénis dans un puissant mouvement de va-et-vient.

Les deux autres redoublèrent d’intensité dans leurs baisers tandis que Morgane accélérait son mouvement. Il ne fallut pas plus de quelques minutes pour que mon sexe redevienne dur.

Ma sœur se releva et ses copines regagnèrent l’autre canapé.

— Pour cette dernière expérience, tu seras encore passif. Étant donné que tu as apprécié le petit cocktail de poitrines que nous t’avons offert, je vais te faire une branlette espagnole. Autrement dit, je te masturberai avec mes seins. Comme avant, éjacule dès que tu sens la jouissance venir. D’accord ?

Je hochai à nouveau la tête en signe de compréhension puis Morgane s’agenouilla en face de moi et plaça mon phallus entre ses seins en commençant par me masturber d’un rapide mouvement de va-et-vient.

Tout en me caressant, ma sœur en profitait pour pousser de petits gémissements afin de m’exciter davantage. Ce petit stratagème fonctionna tant et si bien que quelques dizaines de secondes suffirent pour que je jouisse par saccades successives sur la poitrine de mon aînée.

Morgane se releva et porta ses seins à ses lèvres. Ma sœur lécha goulûment ses tétons et s’aida de son doigt pour amener à sa bouche la semence qu’elle n’avait pas pu prendre avec sa langue.

— Bon, voilà. Merci pour ton aide, petit frère. Tu peux retourner regarder ton film. Nous devons encore rédiger notre rapport en y inscrivant les résultats de nos expériences.

— Je peux voir les résultats ?

— Pas tout de suite. Mais nous te les montrerons une fois que nous aurons fini de rédiger notre rapport. Nous t’offrirons également une petite récompense pour avoir accepté d’être notre cobaye.

Après avoir récupéré mes vêtements sur le sol du salon, je regagnai ma chambre en y attendant qu’une seule chose : connaître mes résultats et la récompense que mes trois biologistes préférées comptaient m’offrir…

La suite demain même heure

histoires taboues
telephone rose amateur

Tél rose avec webcam

bantelskype

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

3 réflexions sur “Ma soeur et ses copines se servent de moi comme cobaye sexuel Partie 2”

  1. superbe histoire très excitent qui na jamais rêver de faire des chose avec sa sœur
    mais éjaculer quatre fois en si peut de temps c’est pas possible soit c’est une fiction soit il ment sur la duré de l’événement en tout cas très bonne histoire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page