Bi - Gay - Lesbien Histoires taboues et histoires de sexe Uro - Scato

Marie Christine confesse une envie pressante dans son enfance

Marie Christine confesse une envie pressante dans son enfance

Je devais avoir treize ou quatorze ans, nous nous promenions avec ma maman et une copine de classe, elle avait

mon âge, avant cette sortie champêtre, nous avions dîné et fini le repas avec une bonne tasse de café ( nous sommes en Belgique le café reste

une boisson nationale ) et comme chacun sait le café peut devenir diurétique…

Nous marchions sur un chemin bordés de verdure, autour de nous des bosquets ça et là apparaissaient comme des iles au milieu de la mer.

C’était le printemps et nous portions toutes des robes légères.

Nous étions assez loin de la maison et petit à petit je sentais venir une envie pressante, au début douce et agréable à ressentir puis

davantage insistante, un peu comme si ma vessie me disait : Marie Christine t’es bien gentille mais là j’ai trop envie !

Comme nous le faisions depuis des années, j’avais pris l’habitude de signaler mes envies à ma maman, celle-ci m’aidait à faire pipi

malgré mon âge avancé pour cette pratique courante pour les petites filles.

je n’ai plus pensé à ma camarade de classe et j’ai lancé :

 -Maman j’ai envie de faire pipi !

Maman s’est approchée de moi et m’a mis une main dans le dos comme pour me diriger vers un endroit qu’elle avait choisi.

Je suivais docilement le chemin qu’elle voulait que j’emprunte.

Ma camarade semblait au début intriguée et nous suivait .

À un endroit il y avait une petite place entourée de buisson, le sol bien plat, avec un peu d’herbe, maman m’a contournée, j’ai senti ses douces mains

relever la robe, saisir l’élastique de ma culotte et la faire glisser jusqu’aux chevilles.

Puis elle m’a prise par le creux des genoux et soulevée habilement, en un geste ample et maîtrisé me maintenant ainsi les jambes en l’air et le derrière près du sol

le tout dans un parfait équilibre !

Ma camarade de classe n’en revenait pas, elle est restée la bouche ouverte en nous regardant faire, ses yeux étaient quand-même dirigé vers ma fente,

mon pipi est sorti tout seul sans que je pousse, dans cette position les jambes appuient sur la vessie et favorisent une miction complète en une fois.

J’ai donc fait un gros pipi comme un grand bébé avec une satisfaction inégalée, il faut savoir pour les rares personnes qui pratiquent cette manière de faire

que le fait de se laisser faire, d’avoir une totale confiance envers celle ( ou celui ) qui aide, le confort incroyable dans cette position, la vue inégalable ce

cette qui pisse est fantastique, on peut voir son ventre et sa fente d’en haut, ses jambes, la culotte qui pend sur les chevilles, en levant le regard celle qui est au-dessus 

et son sourire, un vrai régal des sens, un partage divin…

Mon pipi terminé maman m’a reposée et reculottée, sous moi une grande flaque continuait à s’étaler, obligeant ma camarade à se décaler.

Puis c’est maman qui a fait pipi, et comme d’habitude, certes je ne l’ai pas soulevée, mais maintenue stable lorsqu’elle était accroupie,

je lui tenais une main et l’autre servait de dossier pour son dos, là aussi le spectacle vu d’en haut était sublime, je voyais les seins de maman et son sexe en train de délivrer

un jet de forme pincé avec une mélodie que certaine femmes font, les lèvres chantent parfois et c’est très excitant en plus , il y a même des hommes qui adorent ce chant du pipi féminin !

Une fois fini nous avons bien remarqué que ma camarade de classe trépignait, elle aussi avait envie et il est bien connu que chez les filles une qui pisse et la troupe qui est

autour fait pareil !

Avec un belle simplicité maman à demandé à ma camarade si elle voulait qu’elle l’aide, et elle a dit oui, elle était dans un autre monde à ce moment là à la fois très curieuse,

joueuse, et surtout en grande confiance !

Elle s’est laissée faire avec un bonheur indescriptible et nous a pissé un vrai déluge, j’étais accroupie sur le côté et j’ai bien vu son clitoris tout rose

bien sorti de son capuchon, ce qui prouvait s’il en est qu’elle avait vraiment aimé !

Et bien après ça nous avons franchi un cap dans nos relations, plus complices, on se sentait encore plus femmes toutes les trois, 

une sorte de connivence induite et silencieuse, celle qui s’exprime par de si jolis sourires des yeux !

Pour finir avec cette journée, ma camarade le soir même a dormi dans ma chambre et nous nous somme aimées avec passion et délicatesse.

Il a fallu changer les draps au petit matin…

Marie Christine

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

        
postrecap

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Supprimer la publicité en devenant donateur

Merci

En devenant donateur, vous nous soutenez et pour vous remercier, nous supprimons toute la publicité. En prime, vous avez accès à des histoires taboues rien que pour vous !

Liste des histoires taboues

Voir la liste des histoires taboues par ordre alphabétique

Nouvelle Coquine

Solange 9

Sexe facile

Bloqueur de publicités

Notre site web est rendu possible par l'affichage de publicités en ligne pour nos visiteurs. Veuillez envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité.

Visio Skype

skype tel rose amateur

Webcam Skype

telrosegol

Médias de la Communauté

Rencontres

Sexe à distance

téléphone rose pas cher
Politique de confidentialité
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active
eu_cookies_bar
eu_cookies_bar_block
NOTRE POLITIQUE SUR LES COOKIES
En visitant notre site Web et en utilisant nos services, vous comprenez et acceptez la façon dont nous traitons les données personnelles conformément à notre politique de confidentialité. Nous respectons votre vie privée et le droit de contrôler vos données personnelles. Nos principes directeurs sont simples. Nous allons être ouverts avec quelles données nous collectons et pourquoi. Veuillez prendre un moment pour les lire. C'est important ! Les cookies sont de petites quantités d’informations stockées dans des fichiers au sein même du navigateur de votre ordinateur. Les cookies sont accessibles et enregistrés par les sites internet que vous consultez, et par les sociétés qui affichent leurs annonces publicitaires sur des sites internet, pour qu’ils puissent reconnaître le navigateur. Les sites Internet peuvent uniquement accéder aux cookies qu’ils ont stockés sur votre ordinateur.
En utilisant le Site Internet , vous consentez à l’utilisation des cookies déposés par notre Site. Le site Internet utilisent des cookies aux fins suivantes :
  • Usage du site : pour nous aider à reconnaître votre navigateur comme celui d’un visiteur précédent et pour enregistrer les préférences que vous avez déterminées lors de votre précédente visite sur le Site. Par exemple, nous pouvons enregistrer vos informations de connexion de sorte que vous n’ayez pas à vous connecter à chaque fois que vous visitez le Site ;
  • Réseaux sociaux : pour vérifier si vous êtes connectés à des services tiers (Facebook, Twitter, Google+…) ;
  • Ciblage : pour nous permettre de cibler (emailing, enrichissement de base) à postériori ou en temps réel l’internaute qui navigue sur notre Site ;
  • Mesure d’audience : pour suivre les données statistiques de fréquentation du Site (soit l’utilisation faite du Site par les utilisateurs et pour améliorer les services du Site) et pour nous aider à mesurer et étudier l’efficacité de notre contenu interactif en ligne, de ses caractéristiques, publicités et autres communications.
Vos Choix Concernant les Cookies et Balises Web Vous avez le choix de configurer votre navigateur pour accepter tous les cookies, rejeter tous les cookies, vous informer quand un cookie est émis, sa durée de validité et son contenu, ainsi que vous permettre de refuser son enregistrement dans votre terminal, et supprimer vos cookies périodiquement. Vous pouvez paramétrer votre navigateur Internet pour désactiver les cookies. Notez toutefois que si vous désactivez les cookies, votre nom d’utilisateur ainsi que votre mot de passe ne seront plus sauvegardés sur aucun site web. Pour plus d’informations relatives aux méthodes vous permettant de supprimer et de contrôler les cookies stockés sur votre ordinateur, consultez le site suivant : http://www.allaboutcookies.org/fr/ Comment configurer votre navigateur
  • Firefox :
    • 1. Ouvrez Firefox
    • 2. Appuyez sur la touche « Alt »
    • 3. Dans le menu en haut de la page cliquez sur « Outils » puis « Options »
    • 4. Sélectionnez l’onglet « Vie privée »
    • 5. Dans le menu déroulant à droite de « Règles de conservation », cliquez sur « utiliser les paramètres personnalisés pour l’historique »
    • 6. Un peu plus bas, décochez « Accepter les cookies »
    • 7. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Internet Explorer :
    • 1. Ouvrez Internet Explorer
    • 2. Dans le menu « Outils », sélectionnez « Options Internet »
    • 3. Cliquez sur l’onglet « Confidentialité »
    • 4. Cliquez sur « Avancé » et décochez « Accepter »
    • 5. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Google Chrome :
    • 1. Ouvrez Google Chrome
    • 2. Cliquez sur l’icône d’outils dans la barre de menu
    • 3. Sélectionnez « Options »
    • 4. Cliquez sur l’onglet « Options avancées »
    • 5. Dans le menu déroulant « Paramètres des cookies », sélectionnez « Bloquer tous les cookies »
  • Safari :
    • 1. Ouvrez Safari
    • 2. Dans la barre de menu en haut, cliquez sur « Safari », puis « Préférences »
    • 3. Sélectionnez l’icône « Sécurité »
    • 4. À côté de « Accepter les cookies », cochez « Jamais »
    • 5. Si vous souhaitez voir les cookies qui sont déjà sauvegardés sur votre ordinateur, cliquez sur « Afficher les cookies »
Save settings
Cookies settings