Histoire de Sexe Histoires taboues

Marie-Claude ma nouvelle voisine Chapitre 17

Teste le sexe au téléphone avec une vraie femme chaude : Voir les profils des femmes disponibles
Le repas du samedi soir !

Éric : Le début du repas se passe dans une agréable ambiance, faites d’histoires et d’anecdotes, ponctuées de fous rires. Puis volontairement je fais tomber mon morceau de viande dans l’huile bouillante et aussitôt Marcel proclame :

« Tu as le droit à un gage ».

Éric : Il ne sait pas à ce moment-là, que cela va se retourner en ma faveur et j’accepte volontiers la « sentence » et demande :

« Qui de vous trois, me donne mon premier gage ? »

Marie-Claude ma nouvelle voisine Chapitre 17
Un trans au tél rose !

Marie-Claude : Je réponds très vite.

« Moi…. Allez je me lance… Retirer votre chemise et finissez le repas torse nu ».

Éric : Aussitôt, je m’exécute et retire ma chemise. Puis, c’est à ton tour de perdre ton morceau de viande. Je dis alors :

« Marcel, tu permets que je me venge ». Et sans attendre, je te dis :

« Marie-Claude fait nous une danse lascive, j’aime trop te voir te trémousser, cela me fait bander et aussi Thibo et Marcel, qui aime de plus en plus quand tu t’exhibes devant nous ».

Je prends alors la télécommande de la chaîne stéréo et aussitôt une musique envahie la pièce. Tu te lèves et commences à te trémousser devant nous, caressant parfois tes seins, dévoilant une épaule, puis l’autre, une cuisse et ensuite l’autre ou une fesse et lorsque le disque se termine et que tu regagnes ta chaise.

Marie-Claude : Oui je profite de l’occasion que m’offre Monsieur Éric, pour m’exhiber devant mon mari, mon voisin et son ami. J’aime de plus en plus m’exhiber et avec ce corsage trop juste au décolleté profond et cette jupe courte, je sais que cela me sera facile de dévoiler mon corps. Me trémoussant au centre de la pièce, je commence par caresser mes seins au travers de mon corsage, puis en dévoilant une épaule puis l’autre, je m’arrange pour faire apparaître mes tétons érigés puis je dévoile une cuisse ou une fesse, espérant ainsi monter que je ne porte rien sous ma jupe, puis je m’accroupis les cuisses ouvertes, afin de bien montrer ma chatte lisse à l’assistance qui bande encore plus à la fin de ma démonstration. C’est trempée et pas seulement de sueur que je regagne ma place à la fin du disque.

Éric : « Merci Marie-Claude, tu es très douée pour ce genre d’exercice, mais la prochaine fois, faudra nous en montrer encore plus ».

Marie-Claude : « heu… Oui, si je me prends un autre gage Monsieur Éric ! Chéri, tu veux bien? »

Marie-Claude ma nouvelle voisine Chapitre 17
Nouveaux profils

Marcel: « heu… Oui… Enfin pas trop tout de même ma chérie.! »

Éric : Puis, c’est au tour de Thibo et de Marcel d’être obligé de retirer leur chemise. Tu t’arranges alors pour avoir un autre gage.

Thibo s’exclame :

« À toi ma jolie de te mettre torse nu ».

Éric : N’attendant que cela, tu n’hésites pas un seul instant pour dégrafer ton corsage, le retirer et te retrouver seins nus à table devant nous trois.

Marie-Claude : Oui je n’attendais que cela, alors je n’hésite pas une seconde et ôte mon corsage, et me retrouve seins nus les tétons dressés devant vous. Marcel est surpris de me voir m’exhiber aussi facilement, moi si timide, prude et complexée, avant notre déménagement, mais ne se pose pas plus de question, excité de me voir ainsi et il bande comme un taureau, enfin un taurillon !

Puis, Marcel étant tellement excité, qui fait tomber un morceau de viande et se prends un gage.

Éric : « Marcel vu comment tu bandes, ton gage sera de te branler et d’éjaculer dans un verre à eau ».

Marcel : heu… Oui heu… D’accord ».

Et il commence à sortir sa bite en érection et commence à se branler, il ne tarde pas à éjaculer dans le verre en poussant un râle de plaisir et de soulagement, puis il repose le verre sur la table.

Marie-Claude : Puis aussitôt, vous faites exprès de faire tomber un morceau de viande pour avoir un gage, et là j’en profite pour dire :

« Chéri, mon amour, je vais te venger et donner le gage à Monsieur Éric si tu veux bien? »

Marcel : « Oui ma chérie, vas-y venge moi ! »

Marie-Claude : « Monsieur Éric c’est à votre tour de vous masturber et d’éjaculer dans le verre ».

Éric : « Je veux bien essayer, mais cela m’étonnerait que j’arrive à lâcher ma purée aussi vite que Marcel ! ».

Marie-Claude ! Vous baisez votre caleçon à vos pieds et commencer votre branlette. Je constate que Marcel regarde votre queue, vu son regard , il doit être impressionné par sa taille et sa circonférence. Alors j’en profite pour dire :

« Tu as vu chéri la taille de son engin comme elle est grosse »

Marcel honteux et humilié n’ose rien dire.

Puis au bout de plusieurs minutes, je vous dis :

« Ben dit donc Monsieur Éric, quelle endurance. Tu as vu chéri, toi au bout de 2 minutes tu as tout giclé, et là ça fait 10 minutes et il n’a toujours pas éjaculé. Bravo Monsieur Éric pour votre endurance ».

Éric : « Merci Marie-Claude, Oui tu as raison j’ai beaucoup d’endurance, en d’autres situations, personne ne s’en plaint, mais tout seul je n’y arrive pas malgré le beau spectacle que vous m’offrez Marie-Claude, il me faudrait de l’aide ».

Marcel : « Ah ne comptez pas sur moi ».

Marie-Claude : Comprenant qu’il a dit une connerie, il se tait, regrettant ses paroles tandis que vous me regardez … Je regarde alors mon mari …

« Je… Tu veux dire que c’est moi qui vais l’aider mon chéri ? »

Éric : Je te souris et réplique :

« Bien sûr Marie-Claude, c’est ce qu’il veut dire voyons, tu vois quelqu’un d’autre ici autrement ?
Ce n’est pas à Thibo que je vais demander non plus ».

Marie-Claude : « Non c’est vrai vous avez raison je ne vois que moi. Je… Bon d’accord, tu es sur Marcel ? ».

Mon mari sent que la situation lui échappe, mais l’alcool aidant, et sans savoir pourquoi il fait un signe de la tête, incapable de confirmer oralement.

Éric : « Oui ce serait parfait, ! ».

Tu t’agenouilles entre mes jambes et tu saisis mon sexe et commences à me branler. Pendant ce temps, Thibo est sur le point de jouir et il saisit le verre à eau ou Marcel a déjà éjaculé et lâche également une dose de sperme, un peu plus importante que celle de ton mari dans le verre.

Marie-Claude : A genoux entre vos cuisses, je branle votre sexe près de mon visage, une terrible envie de vous sucer et vous de me l’enfiler entre les lèvres … Mon mari est toujours en caleçon et on le voit bander de nouveau.

Éric : Sentant la jouissance montée, je te dis :

« Marie-Claude prend le verre ou Marcel et Thibo ont déjà joui, je vais ajouter ma contribution ».

En éjaculant une dose supérieure à ce qu’il y a déjà dans le verre, je m’arrange pour t’éclabousser et t’en mettre sur les mains, mais également au coin de la bouche.

Marie-Claude : « Holà ! J’en ai partout, je…Qu’est-ce que je fais de tout ça? ».

Éric : « hé bien tu les lèches voyons, tu ne veux tout de même pas perdre du sperme de cette qualité ».

Marie-Claude : « bah je ne sais pas… Je n’ai pas l’habitude, à vrai dire je ne l’ai jamais fait avec Marcel … Je… OK , en léchant mes doigts peut être que ça m’habituerait pour le faire avec Marcel , qui en fait beaucoup moins, tu aimerais chéri que je le fasse pour voir si j’aime et que tous les deux … Enfin tu vois ? »

Et là vous feriez une remarque à haute voix.

Éric : « Mais Marcel ça t’excite dis donc tu rebandes déjà ? »

Et m’adressant à toi .

« Allez Marie-Claude lèche, si Marcel bande, c’est signe qu’il est d’accord »

Marie-Claude : « Je…Bon d’accord … ».

Je me mets à lécher du bout de la langue ;.

« Ho ce n’est pas mauvais en fait ».

Et puis je continue en lapant de bon cœur jusqu’à tout nettoyer mes mains … À ce moment vous me dites :

« Et Marie-Claude ça me coule encore du gland, passe un coup de langue, sinon ça va tacher le tapis ».

Marie-Claude : « Et là sans oser regarder mon mari, je passe un coup de langue, puis une deuxième avant de dire à mon mari ».

« Chéri, c’est dingue en fait c’est vraiment bon, je suis désolée de ne jamais avoir voulu avec toi, on le ferra hein dis, moi, ».

Éric : Profitant que tu as la bouche ouverte, je t’attrape par les cheveux et m’enfonce totalement dans ta bouche.

Tu ne te préoccupes pas de la présence de Marcel et tu me suces jusqu’à me redonner de nouveau de la vigueur. Excité de te voir me tailler une pipe devant ton mari qui reste sans réaction, je ne tarde pas à éjaculer de nouveau. J’ai très envie de jouir au fond de ta gorge, mais je préfère jouir sur ton visage, maculant celui-ci d’une crème blanchâtre épaisse. Surprise par les jets de sperme, tu t’exclames :

Marie-Claude : « Oh ! Monsieur Éric vous m’en avez mis partout ! »

Éric : « hé bien ! Ne reste pas sans rien faire, récupère la crème avec tes doigts et lèches les et tu lécheras aussi tes mamelles que j’ai souillées ».

Marie-Claude : «Bien Monsieur Éric ».

Éric : Et tu commences à essuyer ton visage avec tes doigts que tu portes à ta bouche, te délectant de mon nectar. Puis c’est tes seins que tu lèches nettoyant parfaitement tes pis. Excitée de m’avoir sucé devant ton mari, tu prends un téton entre tes lèvres et commences à te téter puis tu fais la même chose avec le second, ce qui nous excite tous.

Je t’ordonne ensuite de débarrasser la table pour manger le dessert, et dis :

« Thibo donne un coup de main à Marie-Claude, car elle m’a épuisée cette coquine ».

Thibo se lève pour te donner un coup de main, et lorsque tu reviens avec la tarte, tu vois le verre à eau, rempli de sperme et me demandes :

« Monsieur Éric, qu’est-ce que j’en fais ?”

Éric : « Laisse le là, il servira un peu plus tard ».

Marie-Claude : Je dépose alors la tarte sur la table et commence à découper des parts. Thibo nous sert à tous un verre de vin. On s’assied et commençons la dégustation de la tarte. Je suis toujours seins nus et vous, Thibo et Marcel toujours en caleçon. Puis je demande si vous appréciez la tarte que j’ai préparée.

Éric : « Je te félicite pour ta tarte, imité en cela par mes deux compères ».

À suivre…

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

post

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Webcams sexy

Une TRANS débarque au telrose

Liste des histoires taboues

Voir la liste des histoires taboues par ordre alphabétique

Naviguer par catégories

Marie Lou téléphone rose

Marie Lou téléphone rose

Tel rose de Marie Lou

tel rose de marie lou