Vous êtes ici : Accueil > Mon grand-père m’a montré comment baiser avec ma grand-mère
Confession Intime Histoires taboues Inceste Vieux - Jeunes

Mon grand-père m’a montré comment baiser avec ma grand-mère

Mon grand-père m’a montré comment baiser avec ma grand-mère

Je vais vous raconter une histoire qui s’est déroulée dans les années 80. J’avais 17 ans l’époque et j’étais encore puceau. J’étais très proche de mes grands-parents et surtout de mon grand-père paternel. On parlait de tout ensemble. Entant que « pépé » marseillais, il avait un franc-parler et un bagout impressionnant. Il ne prenait pas de détour lorsqu’il voulait dire quelque chose. C’est comme l’Olympique de Marseille « droit au but » ! Enfin, c’est leur slogan, parce que Marseille peuchère… Lol

Un soir après l’école, je passe les voir comme je le fais régulièrement vu que nous n’étions pas loin. Mon grand-père voit que je n’ai pas la forme et vient tout de suite demander ce qui ne va pas. J’essaye d’éluder la question, car c’est un problème intime qui se pose à moi. Je rappelle que nous sommes dans les années 80, et que la sexualité n’était pas aussi débridée qu’aujourd’hui et que surtout nous n’avions pas Internet pour avoir des conseils ou des tutos ! Mon grand-père étant quelqu’un de têtu insiste et me force à parler.

  • Voilà, je me suis mis avec une petite. Tout va bien, c’est génial on s’entend bien et elle est très jolie !
  • Eh bien alors tout va bien ! Qu’est-ce que c’est qui te tracasse minot ?
  • Je…
  • Allez vas-y tu sais que tu peux tout dire à pépé !
  • En fait voilà. Je suis… encore puceau ! Je ne sais pas comment faire et je sens qu’elle va pas tarder à vouloir qu’on le fasse tous les deux. J’ai peur de lui faire mal et de faire mal tout court !
  • Ouhhhh c’est que ça ? T’inquiète minot ! Tu vas rentrer chez toi et je t’appelle. Soit disponible dans les jours à venir.

Je n’ai pas compris ce qu’il voulait dire et je suis rentré chez mes parents. Deux jours se sont passés lorsque mon grand-père appelle à la maison.

  • Minot ? Passe me voir ce soir vu que c’est le week-end et dis à tes parents que tu dors chez nous. Prends tes affaires on t’attend.

Pas eu le temps de répondre qu’il avait raccroché. Je vous avais dit qu’il était cash le pépé ! Je n’avais pas trop de boulot ni rien de prévu pour le week-end, alors j’ai fait ce qu’il m’a dit et me voilà débarqué chez eux. Je dis bonjour à ma grand-mère, je m’installe et je les aide à faire un peu de rangement, mettre la table et on passe à table. Tout le long du repas, pépé me regarde en me faisant des clins d’œil. Il faisait des allusions coquines à ma grand-mère qui en plus y allait de la surenchère ! Je ne sais pas si vous vous imaginez la scène. Ce sont quand même mes grands-parents !

Après avoir débarrassé, mon grand-père me dit de le rejoindre dans la chambre dans 20 minutes exactement. Je ne comprenais toujours pas ce qu’il voulait, mais tant pis. J’avais confiance en lui. Alors j’ai posé mon cul sur le canapé et j’ai regardé un peu la télé. C’est allé vite, à l’époque il n’y avait pas 300 chaînes ! Au bout de 20 minutes, je suis allé dans la chambre et j’ai ouvert la porte d’un coup. Et là… C’est le drame ! Je retrouve mes grands-parents à poil en train de baiser. Je referme tout de suite la porte en excusant.

  • Revient minot !
  • Mais non pépé, on se voit demain vous êtes occupés tous les deux. Bonne nuit.
  • Mais qu’il est con celui-là ! Viens je te dis, j’ai mis mémé en condition, elle est chaude, rentre, sinon tout va retomber.

À contrecœur je suis rentré dans la chambre. Ma grand-mère est venue me voir en étant toujours toute nue. Je vous laisse imaginer l’image que j’ai toujours de gravée dans mon cerveau. Elle m’a dit que mon grand-père lui avait tout expliqué et que c’était normal. Ils allaient faire avec moi ce qu’ils avaient fait à l’époque avec mon père. Première nouvelle ! Ma grand-mère s’est allongée sur le dos avec les cuisses écartées. Mon grand-père m’a dit de venir et ils m’ont tout expliqué ! Ce que c’était une chatte, un clitoris, une vulve, un vagin, des tétons, des mamelons, les zones érogènes, le doigté, la fellation, etc.

Pour vous donner une idée, je me faisais sucer par ma grand-mère pendant que je lui mettais trois doigts dans la chatte, guidé par mon grand-père. Une fois qu’on avait fait le tour des préliminaires, mon grand-père s’est placé derrière ma grand-mère en lui mettant son paquet sur le visage. Je me rappelle cette image qui m’avait fait sourire à l’époque. Il lui tenait les jambes relevées et m’a dit de venir me positionner entre ses cuisses pour la prendre. C’est con à dire, la situation est somme toute dramatique si on y réfléchit, mais j’avais une érection du tonnerre ! Je suis venu au-dessus de ma grand-mère et je me suis frotté la queue contre sa chatte. C’était chaud, c’était moite. Elle m’a attrapé par les fesses et m’a poussé en elle d’un seul coup ! Le bonheur ! J’ai eu un cours d’éducation sexuelle de la part de mes grands-parents. Mon grand-père a foutu sa bite demie molle dans la bouche ma grand-mère pour qu’elle le suce pendant que lui, m’expliquait le principe des va-et-vient, de l’angle de pénétration, de la vitesse, du rythme à avoir, etc.

Tout cela était si excitant que je n’ai pas pu me retenir et que j’ai éjaculé au fond du vagin de ma grand-mère.

  • T’inquiète minot ! C’est pas grave ! Ton père aussi la première fois a rempli mémé de foutre ! Allez, tu repenses à tout ça et demain matin on fait une interro surprise et on va voir ce que t’as retenu.

Ma grand-mère continue de sucer mon grand-père tandis que lui m’indique de prendre la porte. Je suis allé dans ma chambre sans croire ce qu’il venait de se passer. Inutile de vous dire que je n’ai pas beaucoup dormi cette nuit-là. J’ai quand même somnolé et chaque fois que j’ouvrais les yeux, je me disais que ce n’était pas vrai. Mais comme je voyais que j’étais bien chez mes grands-parents, la situation était bien réelle.

J’ai fini par m’endormir sur le petit matin lorsque mon grand-père a ouvert la porte en menant le petit déjeuner.

  • Tu as 30 minutes pour prendre des forces, on t’attend dans la chambre.

Je n’ai rien pu avaler et je me suis présenté devant la chambre de mes grands-parents 30 minutes plus tard. En ouvrant la porte, j’ai trouvé ma grand-mère en position de levrette avec mon grand-père à cheval sur son dos qui lui écartait les fesses pour me montrer sa croupe.

  • Viens prendre mémé en levrette et montre-moi si tu as retenu tout ce que je t’ai appris hier !

Voilà comment j’ai été dépucelé il y a 35 ans aujourd’hui. Certains ne me croiront pas et je m’en fous complètement. Aujourd’hui mes grands-parents sont décédés. Je leur dois beaucoup et je ne pourrais jamais oublier que ce sont eux qui ont fait mon éducation sexuelle le temps d’un week-end. Je pense très fort à eux en cette nouvelle année qui commence et croyez-le ou non, il y a beaucoup de relations incestueuses entre grands-parents et petits-enfants. Beaucoup plus que vous ne le croyez !

Christophe Martigues.

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

1 commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

  • Merci pour ce fabuleux récit. Rien de tel qu’un l’apprentissage avec ses anciens expérimentés et qu’ont aiment par dessus tout.
    Merci à l’auteur.

Rencontres

Webcam Skype

telrosegol

Catégories

Liste des histoires taboues

Voir la liste des histoires taboues par ordre alphabétique

Bloqueur de publicités

Notre site web est rendu possible par l'affichage de publicités en ligne pour nos visiteurs. Veuillez envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité.

Bons plans coquins

Visio Skype

skype tel rose amateur

Histoires lues en ce moment

Bons plans

Médias de la Communauté

Sexe à distance

téléphone rose pas cher

Remontons le temps