Mettez ce lien en favoris en cas de problèmes de connexion sur le blog. Vous pourrez nous retrouver et avoir des infos !

Bonsoir à tous en particulier aux filles,

Quand j’ai proposé le thème d’histoire taboue à Lucie, je savais que ça allait plaire ! tout ce que je vais raconter ici est la pure vérité.

Mon mari a une petite bite et je lhumilie avec laide de ma meilleure amie 1 - Mon mari a une petite bite et je l'humilie avec l'aide de ma meilleure amieJe m’appelle Claire, j’ai 43 ans. Je suis marié à Anthony 41 ans. Et vous savez maintenant qu’il a une petite bite. Alors pourquoi je me suis mariée avec lui ? C’est la question qui revient en général. Et bien parce que je l’aime déjà. Ensuite, on a su tirer parti de sa petite quéquette et ça nous a permis de vivre de super aventures coquines et libertines que nous n’aurions peut-être jamais tentées.

Le sexe de mon mari mesure moins de 10 cm. C’est pas beaucoup ! Mais si seulement, il était large… eh bien non, pour vous donner une idée c’est un peu comme votre majeur. Au début, je ne disais rien et j’arrivais quand même à prendre du plaisir. Mon vagin s’est adapté à sa queue et s’est resserré au fil du temps. Le bon côté des choses, c’est que mon mari a pu me dépuceler de l’anus vu la taille de sa bite ! c’était très bon soit dit en passant !

Le souci c’est qu’on avait vite fait le tour. Un soir, pour rigoler, je me suis mise à la taquiner sur la taille de sa queue. Je voyais qu’il bandait ! Il prenait du plaisir alors que je me moquais de lui. J’ai continué et je suis devenue odieuse ! Sa queue grossissait ! oui oui ! Il était très excité et moi aussi. Dans un élan d’excitation, je l’ai retourné sur le ventre, je lui ai écarté les fesses et je l’ai enculé avec mes doigts. Je lui disais que ce n’était pas un homme vu la taille de sa bite et qu’il ferait mieux de faire la femme et moi l’homme. J’ai pris mon vibro et je lui ai plant dans le cul en position maximale. Mon mari s’est retourné au bout de 2 minutes avec les mains pleines de foutre. J’avoue que c’était une première pour tous les deux parce que jamais on ne s’était intéressé à son cul à lui.

On a beaucoup parlé suite à ça et on a décidé d’approfondir la chose. J’ai acheté un gode ceinture et d’autres accessoires. Je le traite comme une petite merde lors de ces moments et on jouit très fort. Puis en lisant les histoires taboues du blog, j’ai eu l’idée d’humilier mon mari en public. Dilemme. Je lui en parle ou pas ? J’ai décidé que non. J’ai fait appel à ma meilleure amie qui est au courant de sa particularité. Elle a accepté non sans hésiter, de venir un soir à l’improviste.

Nous étions dans la chambre lorsqu’elle a sonné. Elle est entrée et je lui ai dit de venir nous rejoindre. Mon mari m’a lancé un regard tueur !

  • Je vous dérange pas au moins ? dit-elle
  • Ben non, qu’est-ce que tu veux que je fasse avec la petite bite de mon mari ?

Mon mari a la queue qui se lève sous son short

  • Ah bon ? il est pas équipé ? demande Élisabeth
  • Ah ça non ! tu veux voir ?
  • Oui ! montre-moi ça j’ai jamais vu de mecs avec une petite bite

J’ordonne à mon mari de sortir sa queue. Il bande fort et il rougit. Il sort sa bite et Élisabeth est surprise !Mon mari a une petite bite et je lhumilie avec laide de ma meilleure amie 2 - Mon mari a une petite bite et je l'humilie avec l'aide de ma meilleure amie

  • Mais il bande là ?
  • Oui…
  • Ah ouais quand même ! Ben comment vous faites alors ?

J’ai retourné mon mari sur le ventre et on a recommencé sauf que là j’avais le gode ceinture. J’ai commencé à le prendre par le cul lorsque…

  • Je peux essayer moi aussi ?

J’ai laissé la place à ma copine qui a enculé mon mari de manière beaucoup plus brutale ! Elle lui a demandé de se mettre sur le dos et de se branler. Elle avait ouvert son chemisier et il pouvait voir ses jolis seins fermes. Je suis passée derrière elle et je l’ai caressée. Une grande première pour toutes les deux. Elle a été surprise et m’a tendu ses lèvres. Nous nous sommes embrassées langoureusement oubliant même mon mari et sa petite bite. Un pur moment de bonheur !

Nous avons regardé mon mari jouir et du sperme est allé se loger sur le ventre d’Élisabeth. Je suis allé le nettoyer et cette nuit-là, nous avons fait l’amour à trois. Tout ça ne serait jamais arrivé si mon mari n’avait pas eu de petite bite.

Mon prochain projet est de faire venir un homme pour lui montrer ce que c’est qu’une grosse bite de mâle et le faire prendre par une vraie queue ou même me faire prendre devant lui. Je ne sais pas encore. Si vous avez des idées, je suis preneuse !!!

Bisous à tous et merci pour ce blog génial !!!

Claire

bantaboues - Mon mari a une petite bite et je l'humilie avec l'aide de ma meilleure amie

tel rose sans attente
7 Commentaires
  1. Lisa
    arnaud 9 mois Il y a

    J ai adorer

  2. Lisa
    Philippe 9 mois Il y a

    Bonjour Claire vraiment très beau récit je ne sais pas d’ou Vous êtes mes si vous étiez dans le coin je proposerais bien de venir
    Celui qui aura l honneur de venir seras chanceux
    Bisous
    [email protected]

  3. Lisa
    Boris 7 mois Il y a

    Bonjour Claire,

    Je me suis reconnu dans votre récit. La mienne est désormais enfouie totalement.......
    J'apprécie être humilié voire dominé, cela est logique.
    Je suis disponible pour toutes propositions.

    Bien à vous,
    Boris

    • Lisa Auteur
      Lisa 7 mois Il y a

      Salut Boris,

      si tu as envie de nous faire une petite histoire, fais toi plaisir 😉
      Je transmet à claire ton message.
      Lucie

  4. Lisa
    Boris 6 mois Il y a

    Bonsoir Lucie,
    Une petite histoire dit-elle...Lorsque vous avez que quelques centimètres entre les jambes, que vos testicules ne pendent pas, que lorsque l'érection est atteinte, votre gland dépasse à peine de la main d'une femme................que sur la plage aucune bosse ou "poutre apparente ne se devinent, vous êtes pour vos rencontres une petite bite.
    C'est ce que ma compagne m'avait résumé lors d'une dispute il y a quelques années. Elle m'avait présenté le marché clairement: soit tu obéis et tu la fermes "un peu souvent", soit chao ! j'ai acquiescé et pensé que l'on sait ce que l'on perd, que l'on ne sait pas ce que l'on gagne....Elle était belle, intelligente, vicieuse et ceci me plaisait bien. Elle m'excitait, m'exigeait ce qui lui passait par la tête et lorsque madame était de bonne humeur me laissait me masturber. Parfois je pouvais la déguster "toute crue"......c'était la récompense. Elle a bien sur ramené quelques conquêtes à la maison pour que je voie ce qu'un mâle digne de ce nom savait faire.......Là je l'ai vu jouir, hurler, en redemander, ne rien lui refuser.........dur à avaler (sans jeu de mots facile...).
    Il est évident qu'assez souvent elle m'ordonnait que je finisse les basses besognes, sucer des glands briants, son sexe inondé et collant....j'en passe.
    Un jour, surprise, elle vint avec une femme, splendide, sculpturale, une métisse d'une quarantaine d'années dont le regard était foudroyant. Ma compagne m'ordonna de me dénudé, elles se regardèrent et se mirent à sourire dans le plus grand des silences. Cette femme métisse avait un corps parfait, elle me fixa droit dans les yeux, m'ordonna de m'allonger sur le dos et s'assit sur ma bouche. J'ai cru qu'elle désirait que je la suce....ce que je fis, hé non, elle se releva en me giflant. Là, elle m'apprit qu'il fallait attendre ses ordres. Elle se remit au dessus de moi m'urinant un jet court et chaud dans ma bouche. j'ai failli vomir, je ne m'y attendais pas. Ensuite à genou les mains sur la tête, j'ai dû les admirer se gouiner avec fougue. Je n'en revenais pas de ma compagne, se doigter, sucer, goder par une black déchainée....
    Je ne bougeais pas, bandais comme un taureau et n'avais comme seule envie de me joindre à elles....Ce qui bien sûr ne fût pas proposé, dommage!!!
    Cette splendide métisse parla à l'oreille de sa complice et vint vers moi...Je bandais de plus en plus fort, elle regarda ma verge courte mais droite en souriant et me dit : "tu l'as déjà mesurée...?" ma compagne répondit 10cm sur 3 !!! elle rigola, la prenant avec mes deux pauvres couilles dans sa main, les serrèrent très fort. elle lâcha prise me voyant me tordre de douleur et décida que je pouvais me branler...Je ne demanda pas mon compte et astiqua mon bout avec vigueur, je jouis très vite, elle m'obligea à me lécher les doigts, ma compagne souriait et comprenait ma soumission totale. Cette métisse se caressait le clito devant moi et m'annonçant qu'une prochaine fois elle viendrait accompagnée de deux mâles pour elles deux et peut-être pour moi.....La semaine suivante ils sont venus......................................

  5. Lisa Auteur
    Lisa 6 mois Il y a

    wow si tu es d’accord, je vais basculer ton commentaire en article pour que tout le monde en profite 😉

  6. Lisa
    Boris 6 mois Il y a

    Pas de soucis....
    Merci,
    Boris

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

©2019 XFR - Histoires taboues et téléphone rose - Mentions Légales  - (DMCA) Remove content - CGU - Cookies et confidentialité

 
hébergement de qualité
Thanks!


Envie d'un dial chaud en direct sans attenteT'es chaud et tu as envie de jouir avec une femme au téléphone rapidement?

Appelle notre service maintenant et discute avec des amatrices coquines et libertines qui sont chez elles. Plus de 25 filles t'attendent 24h/24h et 7j/7j pour te donner du plaisir avec leur voix sensuelle et sexy. Elles feront tout pour te faire jouir ! Tu peux donc prendre ton pied avec une VRAIE femme qui est chez elle et qui a envie de fire l'amour au tél sans sortir de chez toi et en toute discrétion ! Une expérience que tu n'oublieras pas de sitôt !

Clique sur le numéro pour appeler directement.

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account