Vous êtes ici : Accueil > Mon mari aime le facesitting, que j’écrase ma croupe baveuse sur son visage
Fétiche - BDSM Histoires taboues

Mon mari aime le facesitting, que j’écrase ma croupe baveuse sur son visage

Mon mari aime le facesitting, que j'écrase ma croupe baveuse sur son visage

Mon mari a découvert grâce à moi qu’il aimait le facesitting. Je suis une femme dominante et je l’ai toujours été avec lui que ce soit dans notre vie de tous les jours ou dans nos relations sexuelles. Mais depuis quelque temps, mon mari a pris beaucoup plus de plaisir en termes d’humiliation et de soumission et a voulu devenir un vrai soumis. Il a voulu que je le traite comme si j’étais quelqu’un d’extérieur. Nous prenons du plaisir tous les deux dans cette situation, car cela lui évite d’avoir une maîtresse pour lui et moi un amant.

Ce qu’aime particulièrement mon mari et moi aussi bien sûr, c’est le facesitting. C’est-à-dire le fait que je vienne me coller la chatte et le Mon mari aime le facesitting, que j'écrase ma croupe baveuse sur son visage cul contre son visage et que je me frotte contre lui. Quelquefois il ne peut plus respirer si ce n’est mes odeurs intimes. Cela fait partie de son éducation de soumission et d’humiliation, je parle du fait que je ne m’essuie pas forcément les orifices après être allée aux toilettes. Mon mari découvre alors souvent au dernier moment l’état de mes trous. Hier par exemple j’avais envie de lire un magazine. Et je voulais profiter de ce moment de détente pour le coupler avec un moment de plaisir. J’ai demandé à mon mari de venir et de s’allonger en travers du lit. Il avait la tête juste au bord ce qui m’a permis de venir m’asseoir sur son visage. Je lui faisais un magnifique facesitting et j’y ai pris un plaisir certain.

Lorsque je suis arrivée au-dessus de sa tête, j’ai pris soin de bien écarter les cuisses et les fesses pour que ma vulve soit complètement ouverte ainsi que mon anus. Je suis alors descendue me plaquer contre sa bouche qui était totalement recouverte par mon vagin. Mon mari a eu l’agréable surprise de découvrir que j’étais allée faire un énorme pipi. Comme j’ai la chatte poilue, mais poils étaient complètement imbibés d’urine et de mouille. Mon vagin suintait lui aussi, mais vous pensez bien que cela n’a pas gêné mon mari. Il s’est régalé de me lécher la vulve tandis que je continuais de lire mon magazine.

Lorsque je me suis relevée quelques minutes plus tard, mon mari était rouge comme une pivoine. Je me suis retournée et j’ai vu qu’il bandait comme un taureau. J’ai décidé de lui faire grâce d’un 69. J’ai de nouveau plaqué ma vulve contre son visage, mais cette fois-là, je l’ai gratifié d’une bonne pipe. Mais je ne suis pas allée jusqu’à le faire jouir. Car après lui avoir fait le facesitting vaginal j’avais bien l’intention de me faire nettoyer le petit trou. J’ai donc écarté mes fesses jusqu’à ce que mon anus soit totalement révulsé. J’ai alors plaqué mon œillet contre sa bouche et j’ai demandé à mon mari de me nettoyer l’anus. Il m’a aspiré la rondelle et a découvert bien malgré lui que j’avais fait aussi de grosses commissions.

Voilà donc la passion de mon mari qui est aussi la mienne celle de la domination et de la soumission appuyée par certaines techniques comme le facesitting.

Maîtresse Carole 41 ans Bruxelles

Mon mari aime le facesitting, que j'écrase ma croupe baveuse sur son visage

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

6 Commentaires

Cliquez ici pour poster un commentaire

Rencontres

Webcam Skype

telrosegol

Catégories

Liste des histoires taboues

Voir la liste des histoires taboues par ordre alphabétique

Bloqueur de publicités

Notre site web est rendu possible par l'affichage de publicités en ligne pour nos visiteurs. Veuillez envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité.

Bons plans coquins

Visio Skype

skype tel rose amateur

Bons plans

Médias de la Communauté

Sexe à distance

téléphone rose pas cher

Remontons le temps