Mon mari est mon esclave sexuel et fait tout ce que je veux

Bonjour, c’est Annabelle,

Je vous ai raconté il y a un petit moment comment j’avais surpris mon mari en pleine adultère avec un autre homme. Si vous n’avez pas lu ma confession intime, je vous conseille de le faire avant de lire celle-là.

Maintenant que vous êtes au courant du premier épisode, comme promis, je vous raconte la suite. Mon mari est devenu mon soumis. Il fait tout ce que je lui demande de faire de peur que je raconte à tout le monde qu’il aime les bites. Au début je n’avais pas trop d’imagination. J’étais très terre à terre et je ne voyais que le bout de mon nez. Puis j’ai décidé de pousser le vice plus loin. Histoire de l’humilier, j’ai pris un amant que j’ai fait venir régulièrement à la maison. Moi qui ai toujours été fidèle, ça n’a pas été facile de prendre cette décision et d’aller jusqu’au bout des choses. Mais passons.

Lorsque mon amant vient, mon mari est obligé d’être là. Je veux qu’il soit là à me regarder me faire baiser dans tous les sens et par tous les trous. Mon mari n’a jamais eu accès à mon conduit anal. Je me suis fait violence pour pratiquer la sodomie et maintenant, mon amant profite de tous mes trous. Pour l’humilier encore plus, je veux que mon mari soit aux premières loges. Je lui tiens la tête près de l’orifice qui se fait marteler par les coups de reins de mon amant. Il a carte blanche vu que nous avons été testés tous les deux pour les MST et au coronavirus. Il peut librement décharger en moi. Que ce soit dans ma chatte ou dans mon anus. Mon mari doit ensuite venir tout nettoyer avec sa langue. La dernière fois il faisait la gueule, parce que je n’avais pas pris de douche avant de me faire sauter.

J’ai poussé encore plus loin mon humiliation et ma domination sur mon mari. Un soir, je lui dis de se préparer parce que j’allais sortir le gode ceinture pour lui éclater le cul. Je lui dis en ces termes. Je sais que mon mari maintenant n’a absolument plus peur que je balance tout. Il adore la situation et en profite. J’avoue que moi aussi ! J’y prends de plus en plus goût ! Bref. J’ai enfilé mon gode ceinture et j’étais face à lui pour qu’il me suce. C’est à ce moment-là que j’ai fait signe à mon complice d’entrer. Non ce n’était pas mon amant. J’ai pris quelqu’un sur un chat gay. Le mec n’est pas black, mais par contre il a une bite grosse comme mon avant-bras. Même moi je ne me sentirais pas de prendre ça dans la chatte. Par contre mon mari, il l’a prise dans le cul !

Pendant qu’il se faisait pénétrer, je le voyais pleurer. Il avait les larmes qui coulaient des yeux. J’ai compris que c’était du plaisir mélangé à la douleur. L’amant a finalement réussi au bout d’une heure ! Oui vous avez bien lu une heure ! À lui enfoncer sa queue jusqu’aux couilles. Lorsque le mec posait sa bite sur les fesses de mon mari, il lui arrivait plus loin que le bas du dos. C’était impressionnant ! Il a pris plaisir à vider ses couilles dans le cul de mon mari qui avait pour mission de ne pas laisser la moindre goutte de sperme s’en échapper.

Voilà, je me fais baiser et remplir pour mon amant devant lui, je lui fais éclater le cul par des mecs bien membrés, et j’ai tout plein d’autres choses pour lui. Et pour moi aussi ! Ce ne sont pas les idées qui manquent. Mais en ce moment c’est un peu compliqué pour faire des rencontres. Alors on fait avec ceux que l’on connaît déjà. Je vous les présenterai au fur et à mesure.

Annabelle.

histoires taboues

Tél rose avec webcam

bantelskype

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

1 réflexion sur “Mon mari est mon esclave sexuel et fait tout ce que je veux”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page