Vous êtes ici : Accueil > Mon plan cul avait une particularité digne d’un film d’horreur
Bêtisier des plans cul ratés Histoires taboues

Mon plan cul avait une particularité digne d’un film d’horreur

Mon plan cul avait une particularité digne d'un film d'horreur

Bonjour,

Je ne suis pas très rassuré de vous faire cette confession intime, mais après tout, le ridicule ne tue pas ! C’est en tant qu’anonyme que je viens témoigner sur le blog des filles qui ont vraiment des idées bizarres des fois ! Lol, mais bon, allons-y je joue le jeu !

Mon plan cul avait une particularité digne d'un film d'horreur

J’ai 25 ans, je suis célibataire et j’habite Limoges. Il n’y a pas beaucoup de jeune fille dans le coin, mais cela ne me dérange pas. J’ai toujours été attiré par les femmes mûres et quelquefois, je me fais des rencontres avec des MILF et c’est toujours, enfin la plupart du temps, génial. L’année dernière, j’ai essayé d’aller au-delà de la MILF. C’est-à-dire que j’ai voulu taper dans la cougar ou la femme mûre, on va dire la femme fin quarantaine début cinquantaine.

Après quelques recherches et quelques dialogues en ligne, je suis tombé sur une femme sympathique en discussion écrite et orale. On s’est bien entendu et on a échangé des photos. Vraiment, une belle femme. Même si on ne se retourne pas sur elle dans la rue, moi je la trouvais charmante. Comme je lui ai convenu aussi, on a trouvé un moment de libre tous les deux et on s’est rencontré.

Je suis allé chez elle et j’ai été très bien reçu. On a pris l’apéro, et on s’est chauffé mutuellement et on s’est embrassé. Elle m’a baissé le caleçon et m’a taillé une pipe. Très bonne suceuse, mais je sentais qu’il y avait quelque chose de différent. Mais bon sur le coup, je n’ai pas porté plus attention que cela. Je lui ai à mon tour bouffer la chatte en 69 puis nous sommes allés dans sa chambre pour passer aux choses sérieuses.

L’excitation montait crescendo et elle en voulait toujours plus. Je l’ai baisée dans différentes positions et c’est en levrette que cela s’est passé. Elle me disait qu’elle voulait que j’aille plus fort, toujours plus fort ! J’ai pris mes appuis et je lui ai vraiment défoncé le cul. Oui parce qu’en plus, elle était folle de sodomie. J’étais en train de lui exploser la pastille à grands coups de reins lorsque dans ma pulsion, je l’ai attrapé par les hanches et que je lui mis un coup plus puissant que les autres. J’ai entendu une sorte de « chkrrffrch » vraiment inintelligible et j’ai vu que quelque chose tombait devant elle. Je me suis arrêté pour lui demander si ça allait, j’ai décalé ma tête pour lui parler. C’est là que j’ai vu qu’elle avait un dentier et qu’il venait de sauter de sa bouche !

Mon plan cul avait une particularité digne d'un film d'horreur Elle m’a demandé de continuer, mais ça m’a un petit peu tout coupé sur le moment. Elle s’est excusée et l’a remis dans la bouche. Honnêtement, ça m’a rendu malade sur le moment ! Mais aussitôt qu’elle l’avait remis, elle est redevenue la belle femme que j’étais en train d’enculer quelques secondes plus tôt. Elle a attrapé ma bite dans sa main et m’a redonné de la vigueur. Elle m’a regardé dans les yeux et m’a dit cette phrase dont je me souviendrai toute ma vie : « tu veux que je te suce sans le dentier ? »

Je suis resté comme un idiot et je n’arrivais ni à parler ni à bouger. Elle a retiré son dentier devant moi et a repris ma bite en bouche. J’ai fermé les yeux comme si quelque chose de dégueulasse allait se passer. Mais à ma grande surprise, c’était la meilleure pipe de ma vie !!! En plus elle y mettait beaucoup de cœur, car je venais de l’enculer et qu’elle aimait beaucoup ses jus. Le plaisir montait rapidement, je lui caressais les cheveux et je lui baisais la bouche.

C’était chaud, c’était doux, aucun obstacle, c’était comme une petite chatte extrêmement humide ! Elle faisait jouer sa langue sur mon gland et me donner un plaisir de dingue. Je lui doigtais la chatte pendant ce temps et on a fini par jouir ensemble.

Je n’oublierais jamais cette pipe délicieuse, mais je ne peux quand même pas m’enlever cette image du dentier qui saute ni du moment où elle l’a remis dans sa bouche. Cela ne se voyait pas avant. Mais c’est le fait de cette manipulation qui m’a dégoûté sur le moment.

Alors voilà, ce n’est peut-être pas un vrai plan cul raté comme vous le vouliez les filles, mais c’était une mésaventure que je voulais partager avec vous.

Ivan 25 ans Limoges

Mon plan cul avait une particularité digne d'un film d'horreur

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

recap

1 commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Catégories

Liste des histoires taboues

Voir la liste des histoires taboues par ordre alphabétique

Bloqueur de publicités

Notre site web est rendu possible par l'affichage de publicités en ligne pour nos visiteurs. Veuillez envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité.

Bons plans coquins

Visio Skype

skype tel rose amateur

Bons plans

Médias de la Communauté

Sexe à distance

téléphone rose pas cher

Remontons le temps

error: Alerte: Notre contenu est protégé ;)