Histoires taboues et histoires de sexe Viol

Mon prof de Zouk m’a enculée après un cours très chaud et privé

Mon prof de zouk m'a enculée après un cours très chaud et privé

Je suis Mathilde, femme mariée de 40 ans. Mon mari ne me satisfait plus au niveau du sexe. La nuit, je me réveille souvent en sueur avec des envies de sexe. Je commence alors à me caresser et me doigter.

J’aime imaginer plusieurs hommes me faire des saloperies pendant des heures. Ce sont souvent des gros blacks avec des bites énormes comme des rondins de bois. Je les suce toutes l’une après l’autre, je les enfonce dans ma gorge jusqu’aux amygdales et j’aspire fort. Leurs burnes sont pleines de jus chaud, et je n’ai qu’une hâte, c’est d’en recevoir plein la gueule. Ceci n’est qu’un fantasme, mais je viens de rencontrer un homme qui pourrait peut-être me satisfaire.

Je vais à des cours de Zouk le samedi matin dans la salle communale de mon village. C’est le prof, un certain Baba, qui m’intéresse beaucoup. Il a l’air d’être membré comme un sanglier. Je viens au cours avec un legging hyper serré. Je ne mets pas de string en dessous. Mon mari ne remarque même pas qu’on voit ma fente à travers. Je pars comme ça au cours. On doit être une dizaine de filles, mais je sens les yeux pervers du prof black sur mon cul et mes cuisses bombées. Je suis persuadée qu’il veut me baiser, me défoncer comme une petite chienne. Il me lance des regards de plus en plus appuyés tout le long du cours.

Moi, je me trémousse comme une salope, je tends ma croupe lorsqu’il passe derrière moi. Je fais ça discrètement pour ne pas me faire griller par les autres filles. Lorsqu’il passe derrière moi pour vérifier si mes mouvements sont bons, il me frotte souvent le popotin avec le revers de sa main. Je sais très bien que c’est fait exprès, et ma chatte devient moite. Je suis un peu gênée, ça coule entre mes cuisses, et je vais me faire remarquer. Heureusement, c’est la fin du cours. Les filles se cassent aux vestiaires prendre leurs affaires et filent retourner voir leur mari. Moi je reste en espérant me faire atomiser le cul.

Baba fait genre de discuter avec moi de tout et de rien, mais dès que tout le monde est parti de la salle, il me demande de venir avec lui aux vestiaires pour me montrer un pas de danse spécifique.

Je sais très bien que je vais devoir lui purger les burnes, et je le suis comme une soumise docile.

C’est alors qu’il sort une paire de menottes et me jauge du regard. J’acquiesce rapidement des yeux, signifiant ma soumission, et il m’attache les bras en l’air à une canalisation. Il baisse la lumière et la salle devient lugubre comme dans un club libertin. Je me sens prise au piège. Baba peut faire ce qu’il veut de moi et de mes orifices, à part crier, je ne peux rien faire. Il déchire mon top d’un coup sec avec ses grosses mains de négro, et il commence tout de suite à malaxer ma petite poitrine innocente.

Je pointe comme une gamine excitée. Il me presse fortement les miches, à la limite de la douleur. Je serre les dents et tente de faire bonne figure, mais j’ai un peu peur. Il baisse son short et commence à se branler le manche en continuant son jeu avec mes nibards. Je vois très bien que son dard est immense, une bonne vingtaine de centimètres, beaucoup plus long et épais que celui de mon mari. J’espère qu’il ne va pas me la foutre dans le fion.

Il en a marre de mes loches et baisse mon legging jusqu’aux chevilles. Je le sens me violer du regard. Il expose mon corps comme si j’étais une chienne. Ma chatte épilée miaule et dégouline de jus épais. Je sens l’intérieur de mes cuisses recouvert de mouille. Je suis menottée de façon à être debout. Baba est plus grand que moi, et il peut facilement me baiser debout. Je crains le pire, car il se place derrière moi. Je ne le vois plus, mais je l’entends. Il crache un mollard sur mes fesses, je le sens couler lentement dans ma raie pour finir sa course sur mon petit anus étroit. Il va m’enculer, merde ! Il me prend par les hanches, pour mieux se caler dans mon derrière. Je sens son gros gland circoncis posé sur mon trou de balle. Il pousse un grand coup et moi je crie. Sa queue est fichée en moi jusqu’aux entrailles. J’ai mal, c’est dur, beaucoup trop dur. Heureusement, le salopard gicle assez vite après seulement quelques coups de burins. Je chie du sperme sur le sol, et Baba me détache.

Et c’est là que je me réveille encore une fois, seule, avec mon mari qui ronfle à côté et mes doigts calés dans ma chatte pleine de jus.

Mathilde 43 ans Saint-Priest

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

postrecap

3 Commentaires

Cliquez ici pour poster un commentaire

Supprimer la publicité en devenant donateur

Merci

En devenant donateur, vous nous soutenez et pour vous remercier, nous supprimons toute la publicité. En prime, vous avez accès à des histoires taboues et des photos  rien que pour vous !

Liste des histoires taboues

Voir la liste des histoires taboues par ordre alphabétique

Nouvelle Coquine

Solange 9

Sexe facile

Bloqueur de publicités

Notre site web est rendu possible par l'affichage de publicités en ligne pour nos visiteurs. Veuillez envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité.

Visio Skype

skype tel rose amateur

Webcam Skype

telrosegol

Médias de la Communauté

Rencontres

Sexe à distance

téléphone rose pas cher
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. View more
Cookies settings
Accept
Politique de confidentialité
Privacy & Cookies policy
Cookie nameActive
NOTRE POLITIQUE SUR LES COOKIES
En visitant notre site Web et en utilisant nos services, vous comprenez et acceptez la façon dont nous traitons les données personnelles conformément à notre politique de confidentialité. Nous respectons votre vie privée et le droit de contrôler vos données personnelles. Nos principes directeurs sont simples. Nous allons être ouverts avec quelles données nous collectons et pourquoi. Veuillez prendre un moment pour les lire. C'est important ! Les cookies sont de petites quantités d’informations stockées dans des fichiers au sein même du navigateur de votre ordinateur. Les cookies sont accessibles et enregistrés par les sites internet que vous consultez, et par les sociétés qui affichent leurs annonces publicitaires sur des sites internet, pour qu’ils puissent reconnaître le navigateur. Les sites Internet peuvent uniquement accéder aux cookies qu’ils ont stockés sur votre ordinateur.
En utilisant le Site Internet , vous consentez à l’utilisation des cookies déposés par notre Site. Le site Internet utilisent des cookies aux fins suivantes :
  • Usage du site : pour nous aider à reconnaître votre navigateur comme celui d’un visiteur précédent et pour enregistrer les préférences que vous avez déterminées lors de votre précédente visite sur le Site. Par exemple, nous pouvons enregistrer vos informations de connexion de sorte que vous n’ayez pas à vous connecter à chaque fois que vous visitez le Site ;
  • Réseaux sociaux : pour vérifier si vous êtes connectés à des services tiers (Facebook, Twitter, Google+…) ;
  • Ciblage : pour nous permettre de cibler (emailing, enrichissement de base) à postériori ou en temps réel l’internaute qui navigue sur notre Site ;
  • Mesure d’audience : pour suivre les données statistiques de fréquentation du Site (soit l’utilisation faite du Site par les utilisateurs et pour améliorer les services du Site) et pour nous aider à mesurer et étudier l’efficacité de notre contenu interactif en ligne, de ses caractéristiques, publicités et autres communications.
Vos Choix Concernant les Cookies et Balises Web Vous avez le choix de configurer votre navigateur pour accepter tous les cookies, rejeter tous les cookies, vous informer quand un cookie est émis, sa durée de validité et son contenu, ainsi que vous permettre de refuser son enregistrement dans votre terminal, et supprimer vos cookies périodiquement. Vous pouvez paramétrer votre navigateur Internet pour désactiver les cookies. Notez toutefois que si vous désactivez les cookies, votre nom d’utilisateur ainsi que votre mot de passe ne seront plus sauvegardés sur aucun site web. Pour plus d’informations relatives aux méthodes vous permettant de supprimer et de contrôler les cookies stockés sur votre ordinateur, consultez le site suivant : http://www.allaboutcookies.org/fr/ Comment configurer votre navigateur
  • Firefox :
    • 1. Ouvrez Firefox
    • 2. Appuyez sur la touche « Alt »
    • 3. Dans le menu en haut de la page cliquez sur « Outils » puis « Options »
    • 4. Sélectionnez l’onglet « Vie privée »
    • 5. Dans le menu déroulant à droite de « Règles de conservation », cliquez sur « utiliser les paramètres personnalisés pour l’historique »
    • 6. Un peu plus bas, décochez « Accepter les cookies »
    • 7. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Internet Explorer :
    • 1. Ouvrez Internet Explorer
    • 2. Dans le menu « Outils », sélectionnez « Options Internet »
    • 3. Cliquez sur l’onglet « Confidentialité »
    • 4. Cliquez sur « Avancé » et décochez « Accepter »
    • 5. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Google Chrome :
    • 1. Ouvrez Google Chrome
    • 2. Cliquez sur l’icône d’outils dans la barre de menu
    • 3. Sélectionnez « Options »
    • 4. Cliquez sur l’onglet « Options avancées »
    • 5. Dans le menu déroulant « Paramètres des cookies », sélectionnez « Bloquer tous les cookies »
  • Safari :
    • 1. Ouvrez Safari
    • 2. Dans la barre de menu en haut, cliquez sur « Safari », puis « Préférences »
    • 3. Sélectionnez l’icône « Sécurité »
    • 4. À côté de « Accepter les cookies », cochez « Jamais »
    • 5. Si vous souhaitez voir les cookies qui sont déjà sauvegardés sur votre ordinateur, cliquez sur « Afficher les cookies »
Save settings
Cookies settings