Odile la cougar dominée par son jeune amant Chapitre 2

Lire la première aventure d’Odile la cougar violée par un copain de son fils

Deux jours plus tard, Omar vient me chercher à la maison pour un après-midi câlin. Je n’en pouvais plus d’attendre, je crois que s’il ne m’avait pas arrêtée, je l’aurais violé sur place devant chez moi.

Il m’emmène dans un endroit très calme, bien après les cités. Il m’embrasse langoureusement et longtemps, puis me demande de me mettre nue, ce que je fais rapidement, car je n’ai qu’un bustier et une jupe. Il me caresse de long en large, la poitrine, le ventre entre les jambes ; il me fait jouir très rapidement après s’être occupé de mon clitoris en douceur et avec insistance.

J’ouvre les yeux, et là j’aperçois qu’il y a plein de voyeurs. Mon premier réflexe a été de serrer mes jambes et de cacher mes seins. Il me demande si ça me plaît d’être admirée par tous ces hommes ; j’ai un peu peur au début, mais nous sommes derrière les vitres de la voiture. Il me demande d’écarter les jambes et de me caresser devant ces hommes qui ont leur sexe à la main. Ces hommes qui se branlent derrière les vitres, c’est impressionnant !

Je suis maintenant entièrement nue. Les trois hommes s’approchent pour me regarder me caresser les seins et me doigter la moule ; j’écarte les jambes pour que la vue soit imprenable. Je suis trempée, mon vagin s’est ouvert comme une fleur. Ils jouissent rapidement sur la vitre et repartent sans demander quoi que ce soit. Omar défait son pantalon et me demande de le sucer. Je m’empresse de le satisfaire ; j’adore le faire jouir dans ma bouche, ce qui ne tarde pas à arriver.

Ensuite il ouvre la fenêtre ; je ne suis pas rassurée. Un homme s’approche, et il demande s’il peut me toucher. Mon amant, à ma grande surprise, lui répond oui. Je ne suis pas d’accord, mais mon Omar me dit :

— C’est ça, ou tu ne me verras plus ?

Omar a alors ouvert la porte ; il y a trois nouveaux hommes qui ont leur bite à la main et se masturbent allègrement.

Le premier s’approche et commence à me caresser les seins, les malaxant avec vigueur. Le deuxième s’approche et met sa main entre mes jambes. Pendant que mon amant me pénètre la chatte, il me caresse le clito. Ils me jouissent dessus très rapidement.

Omar me demande de sortir ; il me penche sur le capot et me prend en levrette devant deux Maghrébins qui se sont rapprochés pour suivre le spectacle. Ils baissent leur pantalon et se s’approchent. Mon amant me décale vers eux tout en continuant de me prendre en levrette ; il me lime de plus en plus fort.

Après avoir mis une capote, le premier me met son sexe dans la bouche pendant que je masturbe l’autre. Le premier a joui très rapidement, et l’autre, qui a un sexe plus fin, vient prendre sa place. C’est très excitant d’avoir une bite dans la chatte et la bite d’un inconnu dans la bouche. Après l’avoir pompé un long moment, il jouit dans son préservatif en grommelant des mots incompréhensibles. Omar et moi avons joui ensemble.

Après cet intermède très jouissif, je suis en train de penser qu’il fait de moi ce qu’il veut, et que je me comporte comme une salope.

Sam Botte

histoires taboues
telephone rose amateur

Tél rose avec webcam

bantelskype

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page