Vous êtes ici : Accueil > Odile la cougar dominée par son jeune amant Chapitre 3
Confession Intime Histoires taboues

Odile la cougar dominée par son jeune amant Chapitre 3

Son mec lui offre un black pour un plan candauliste

Nous nous embrassons puis allons directement dans la chambre de son studio. Nous nous assoyons sur le lit et Omar m’embrasse fougueusement en étreignant mes hanches. Après quelques instants, Omar me regarde avec un petit sourire malicieux et me dit :

– J’ai un cadeau pour toi.

– Vraiment ? Mais pourquoi ? répondis-je. Ce n’est pas mon anniversaire pourtant.

– Je sais mais je suis passé devant un magasin aujourd’hui et je t’ai tout de suite imaginé dedans. Tiens, regardes, ajouta-t-il en me tendant un petit sac.

J’ouvre timidement le sac et sort une paire de bas noirs et un body en dentelle très fine.

– Waou, c’est magnifique il ne fallait vraiment pas, dis-je les joues rouges.

– Ce n’est rien ma chérie. Tu peux les essayer ? me demanda-t-il.

– Bien sûr.

Je me lève ôte mes habits et mes sous-vêtements, dégrafe les deux boutons du body situé au niveau de l’entrejambe, l’enfile puis met les bas. C’est un ensemble très sexy. Mon dos est quasiment nu, mes seins et mon intimité transparaissent légèrement à travers la dentelle noire.

– Tu es somptueuse ma belle, me dit-il avec un énorme sourire de satisfaction sur le visage.

Je lui montre son cadeau sous tous ses angles en constatant que son regard fixe avec insistance mes fesses et ma poitrine. Il me serre contre lui, m’allonge sur le lit, m’embrasse et me montre un bandeau noir.

– Ça te dérange si je bande les yeux ma chérie ? dit-il toujours sur un ton charmeur.

– Non, pas du tout, répondis-je le cœur battant.

L’instant d’après je ne vois plus que du noir. Je sent ses lèvres se poser sur les miennes puis ses mains saisissent les miennes et les rapprochent au-dessus de ma tête.

– Et ça ne te dérange pas si je t’attache au lit ? ajouta-t-il avec une pointe de malice dans la voix.

– Non, répondis-je une fois de plus. Mais je te fais confiance n’oublies pas.

– Promis, dit-il.

Une ficelle passe autour de mes poignets et vient se nouer sur le haut de lit en fer forgé. Ses lèvres retrouvent une nouvelle fois les miennes pour y déposer un baiser puis plus un bruit. Le silence est pesant. L’attente insoutenable. Mon cœur bat plus fort à chaque seconde. Je ne peux qu’attendre la suite des événements. Je sent un mouvement à ma droite sur le lit puis une main se poser délicatement sur mon visage et l’orient dans cette même direction.

Je sent quelque chose caresser mes lèvres. Pendant une fraction de seconde je pense que c’est le pouce d’Omar mais je me rend rapidement compte qu’il s’agit de son gland décalotté et doux. Instinctivement, j’entrouvre les lèvres et embouche sensuellement le bout de son membre. Je le suçote et le lèche amoureusement.

– Tu aimes ma queue ? me demande Omar.

– Oui je l’adore, répondis-je avant de prendre son gland dans ma bouche.

– T’es une bonne suceuse tu sais ? ajouta-t-il en râlant de plaisir.

– HMMM, tentais-je de répondre en oubliant que ma bouche est obstruée.

Les mouvements de ma tête étant limités, je sent bientôt la bite d’Omar s’aventurer dans ma bouche. Son membre succulent fait de lents allers retours entre mes lèvres. Tandis que je le suce avec passion, il glisse sa main sous mon body, palpe tendrement mon sein dont le téton est dur de plaisir puis sa main caressa mon ventre dans sa longueur. Je sent les deux attaches du body s’ouvrir entre mes jambes puis le tissu se relever et découvre mon intimité fraîchement épilée.

Les doigts d’Omar se posent sur ma moule, la caressent, écartent tendrement ses petites lèvres, la découvrent chaude et envieuse puis deux d’entre eux la pénètrent sensuellement en la faisant pleurer de plaisir. J’écarte mes jambes presque en grand écart pour l’accueillir.

– Tu aimes te faire doigter comme ça ? Demande mon amant.

– HMMMM, que je répond en signe d’approbation.

– Tu veux un doigt en plus dans ta belle chatte ? Continue-t-il tandis que son sexe essaye de s’enfoncer toujours plus profondément dans ma bouche.

– Hmmm, dis-je en râlant de plaisir.

Je sent instantanément un doigt supplémentaire s’insérer dans ma grotte trempé. Mon Dieu que c’est bon. Omar me doigte sauvagement et mon bassin se tord dans tous les sens pour mieux ressentir son œuvre. Malgré mon souffle saccadé, je suce mon jeune amant de plus belle. Sa queue semble plus imposante que d’habitude dans ma petite bouche.

Ne pas voir ? Me jouer des tours et tout semble différent. Tout ce qu’Omar me fait semble différent. Ses caresses, le bruit de mes succions et celui de ses doigts qui pénètrent fougueusement mon antre trempé, l’odeur de ma cyprine, le goût de son sexe juteux. Tout est différent.

Omar retire ses doigts de ma grotte puis son sexe de ma bouche, provoquant un dernier bruit de succion.

Je reprend mon souffle. Ma poitrine monte et baisse rapidement tandis que je garde mes jambes ouvertes. Je sent soudain le pieu de mon jeune amant s’engouffrer profondément entre mes lèvres trempées et je ne peux réprimer un cri de plaisir. Son sexe est vraiment énorme. Je le sent au-dessus de moi, son bassin fait des allers retours frénétiques et son sexe lime l’intérieur de mon puits d’amour.

– Tu aimes te faire sauter comme ça ? Susurre Omar à mon oreille.

Mon cœur se fige. Omar, loin d’être même un peu essoufflé, parle le plus calmement du monde. Qui plus est, je sent son sexe mais pas son corps sur moi alors comme peut-il parler aussi près de mon oreille ? Je lui demande le souffle court.

– Omar, qu’est ce qui se passe ?

En guise de réponse, il enlève mon bandeau et ce que je vois ma glace le sang. A ma gauche se trouve Omar, tout habillé et souriant. En face de moi, entre mes jambes, en moi, se trouve Dominique, un ami d’Omar, qui continue de me baiser en souriant. Instinctivement j’essaye de me débattre mais je suis bien attachée.

– Qu’est ce qui se passe ? Que répète pour essayer de comprendre cette mascarade.

– Comme je sais que tu es une bonne salope, je veux faire partager ma chance avec Dom qui, comme tu as pu le constater, a très envie de te sauter.

M’explique mon jeune amant tout en continuant de sourire.

– Je me suis dit qu’on pourrait faire un plan à trois. Qu’en dis-tu.

Je le regarde un instant comme si ses mots n’atteignent pas mes oreilles. Dom continue ses vas et viens en moi et je lutte pour garder mon calme, et surtout ne pas leur montrer que je sent monter le plaisir. A l’intérieur je suis folle de rage. Je lui faisais confiance mais il a préféré me trahir.

– Alors détache moi, répondis-je.

Omar échange un sourire avec Dom et me détache promptement. Dom se retire et je m’agenouille face à Omar qui sort déjà son sexe bandé de son pantalon. Je le regarde avec passion et l’embrasse amoureusement. Avec un sourire charmeur je lui dis :

– A moi de t’attacher maintenant mon chéri.

Omar semble électrisé et son sexe bande de plus belle. Je l’assois dos au haut de lit et lie ses mains à la ferraille dans son dos. Je m’assois à califourchon sur lui tandis qu’il sourit, fier de ce qu’il a fait. Je l’embrasse puis sensuellement je viens à son oreille et lui susurre :

– Maintenant tu vas me regarder me faire sauter comme une salope par ton meilleur ami.

– Non tu n’as pas le… Commence à dire mon amant avant que je ne passe le bandeau dans sa bouche et que je le serre derrière sa tête.

Mon Omar, sexe à l’air, semble furieux et tente de se débattre. Sans le quitter des yeux je rejoins Dom qui est debout, la queue fièrement dressée, à côté du lit et de son ami. Dom semble perdu et fixe Omar du regard sans savoir quoi faire. Je saisis son visage, le détourne de son ami, l’embrasse tendrement comme pour le lui faire oublier puis, avant qu’il ne dise quoi que ce soit, je m’agenouille face à son sexe et le prend en bouche.

Je met tout mon cœur à le sucer, l’aspirer, l’enfoncer au plus profond de ma gorge, l’emballe, l’avale et le masturbe. Je saisis ses mains et les pose sur ma tête comme pour lui intimer l’ordre de baiser ma bouche à sa guise. Le choix de Dom est vite adopté et il commence à faire de vifs allers retours dans ma gorge. Je regarde Omar du coin de l’œil. Il ne semble pas apprécier à voir son ami défoncer ainsi la bouche de sa maîtresse.

Je sent que Dom va bientôt céder et je l’invite à se retirer. Je reprend une grande bouffée d’air, mon maquillage coule et un épais filé de bave me lie encore au sexe de Dom. Je me relève, embrasse Dom tout en fixant Omar avec un petit sourire en coin puis ôte mon body et me penche sur ce dernier en posant un genou sur le lit.

Nos visages ne sont qu’à quelques centimètres l’un de l’autre et Omar se débat tandis que je lui souris. Dom se place derrière moi, étreins mes hanches et me pénètre fougueusement. Je râle de plaisir face à mon Omar pour lui montrer que je prend un pied d’enfer. Le bruit du bassin de Dom claquant mes fesses semble énerver Omar au plus haut point, ce qui me fait jouir de plus belle.

Mon amant accélère le rythme mais je ne veut pas finir tout de suite. Ma vengeance n’est pas achevée. Aussi je lui fait signe de se retirer après quelques instants. Je suis brûlante et trempée de mouille et de sueur. Ma respiration est saccadée et mon cœur bat la chamade.

Omar est très contrarier mais malgré tout il bande comme un taureau et ça me fait sourire. Je sais qu’a cet instant, qu’il me déteste mais qu’en même temps il veut me prendre sauvagement et je veux entretenir cette frustration. Je m’allonges à l’envers sur ses jambes. Omar peut ainsi admirer sa maîtresse trémousser son entrejambe trempé sur son sexe.

Il se débat mais je m’agrippe à ses jambes et je continue de l’énerver. Je sais qu’il n’a qu’une envie : Baiser tous mes trous et me faire payer. Je sais qu’il veut me sodomiser et me faire mal. Je me cambre et invite Dom.

Celui-ci ne débande pas et s’accroupit derrière moi, prêt à recommencer à me baiser. Je sent son pieu se poser sur mes lèvres brûlantes, le saisis doucement et le remonte sur mon anus. Un silence s’installe dans la chambre. Dom semble pétrifié. Après tout, s’il a toujours eu envie de me sauter et voilà que ce soir je lui offre tout de moi. Il pourra se vanter de m’avoir prise dans tous les sens et par tous les trous.

Je sent son sexe se durcir un peu plus puis commencer à forcer l’entrée de mon petit puits d’amour. Omar lui dit qu’il ne lui a pas donner l’autorisation, comme si son ami allait se désintéresser d’un aussi joli postérieur offert. Quant à moi j’esquisse des grimaces de plaisir en sentant le sexe de Dom m’envahir peu à peu complètement. Il recule doucement puis revient tout aussi tranquillement. Son pieu se tend à l’intérieur de mon rectum. Je le sent complètement rentrer.

Soudain, sans prévenir, Dom accélère comme un démon tandis que je crie mon plaisir. Ses bourses frappent mon sexe avec virulence tandis qu’il me lime le cul devant mon amant. Une première explosion de foutre éclate dans mes entrailles puis il se retire et je sent mon entrejambe être arrosé de sperme. Les mains viriles de Dom me saisissent et m’envoient sur le lit à côté d’Omar. En une fraction de seconde Dom se met à califourchon sur moi en se masturbant et un torrent de nectar blanc et chaud se répand sur mon visage. Je prend sa queue et ses bourses en mains, son gland en bouche et je recueille ses derniers jets en moi.

Dom semble épuisé, vidé de toute énergie mais aux anges. Je me retourne vers mon Omar qui rage inlassablement, pose mes lèvres sur les siennes, essuies mon visage sur son tee-shirt, m’habille puis quitte les lieux.

Je sais que je n’aurais pas du bafouer ainsi la domination de mon amant. Mais il n’avait pas a me livrer a cet ami sans me consulter.

La suite demain soir Sam Botte

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Bons plans coquins

Liste des histoires taboues

Voir la liste des histoires taboues par ordre alphabétique

Catégories

Bloqueur de publicités

Notre site web est rendu possible par l'affichage de publicités en ligne pour nos visiteurs. Veuillez envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité.

Visio Skype

skype tel rose amateur

Bons plans

Webcam Skype

telrosegol

Médias de la Communauté

Rencontres

Sexe à distance

téléphone rose pas cher

Remontons le temps