Vous êtes ici : Accueil > Première expérience bisexuelle dans les vestiaires du stade
Bi - Gay - Lesbien Histoires taboues

Première expérience bisexuelle dans les vestiaires du stade

Première expérience bisexuelle dans les vestiaires du stade

Bonjour à tous,

Je m’appelle Romain, j’ai 24 ans et j’habite Pau. J’ai beaucoup réfléchi avant de venir ici vous raconter mon histoire tabou. J’ai décidé de le faire, car je pense que cela va pouvoir m’aider à accepter cette situation. Je vous en dis plus en vous racontant les détails. Je suis un jeune sportif et je m’entraîne dans un club officiel.

Première expérience bisexuelle dans les vestiaires du stade J’étais revenu ce jour-là au club, car j’avais oublié le chargeur de mon téléphone dans mon casier. Il n’y avait pas de match et je pensais vraiment être seul. Mais j’ai entendu de l’eau couler dans la douche. J’ai beau pratiquer le rugby, je reste tout de même quelqu’un de peureux. Je regarde beaucoup de films de peur et d’enquêtes paranormales et je me suis tout de suite mis dans cet état d’esprit. Je me suis approché de la douche avec la peur au ventre.

J’ai découvert qu’il y avait un homme plutôt jeune qui était en train de prendre la douche, mais surtout qui se caressait le sexe. Je ne le connaissais absolument pas. Une fois la peur passée, je me suis laissé envahir par une émotion de colère et j’allais lui demander des comptes lorsque je me suis aperçu que j’avais une forte érection. J’ai marqué un temps d’arrêt et j’ai regardé mon pantalon et envoyé la main pour savoir si c’était une excitation ou bien une réelle érection. Et bien le temps que je baisse le regard sur ma queue, je ne me suis pas aperçu que la douche s’était arrêtée et que le jeune homme s’était dirigé vers moi encore nu.

Je dis très souvent que tout peut basculer sur un quiproquo ou un malentendu. Voilà ce jeune homme qui ne Première expérience bisexuelle dans les vestiaires du stade me connaît pas, qui me voit en train de l’observer tout nu sous la douche et moi qui me palpe le sexe. Il a cru que j’étais un voyeur et cela ne l’a pas gêné bien au contraire ! Il envoyait sa main mouillée sur ma bite et j’étais paralysé. Mon cerveau me disait de le repousser, mais ma libido n’en a rien fait. J’étais très impatient et très excité de vivre cette nouvelle expérience. Beaucoup de mes collègues sont bisexuels et m’ont toujours dit que c’était une expérience extraordinaire. J’avais pour une fois l’occasion de tester cela sans me poser aucune question et sans avoir entamé la moindre recherche.

Je reste de marbre et je ne bronche pas. Il a baissé mon jogging et a libéré mon sexe. Mon érection devenait de plus en plus forte et commençait à me faire mal. Il a pris ma main pour la placer sur sa queue. Naturellement et instinctivement, j’ai commencé à le branler et j’ai ressenti comme une décharge électrique frissonnante parcourir mon corps. Ce qui se passait, c’est que j’étais terriblement excité, mais je n’osais me l’avouer à moi-même. Nous nous sommes masturbés ainsi un moment et je prenais un plaisir immense à cela.

Le jeune homme s’est accroupi un instant pour prendre mon sexe dans sa bouche. Il m’a sucé le gland, l’a léché avant de gober complètement mon sexe. Je me souviendrai toute ma vie de cette fellation réalisée par un homme. Il m’a appuyé ensuite sur les épaules pour que je fasse la même chose. Seulement, je n’étais pas encore prêt pour franchir cette étape.

Première expérience bisexuelle dans les vestiaires du stade

Il s’est donc accroupi de nouveau et a repris mon sexe en bouche pour terminer sa fellation. Il m’a laissé éjaculer sur sa joue, cette image restera gravée à jamais en moi. Une fois que j’ai eu les couilles vides, j’ai détalé comme un lapin avec un énorme sentiment de honte sur ce qu’il venait de se passer. Ce que j’ai fait est mal, car je l’ai laissé tout seul alors qu’il venait de me faire vivre une expérience bisexuelle surprenante.

Le plus drôle dans cette histoire est que la semaine suivante, j’étais en plein entraînement lorsque le coach nous a présenté son fils qui n’était autre que mon inconnu bisexuel avec qui j’avais vécu une expérience mémorable dans les vestiaires. J’étais très mal à l’aise, mais pas lui ! Je vous raconterai la suite très bientôt si mon histoire tabou vous a plu et surtout si je m’en sens le courage.

Romain 24 ans Pau

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

recap

5 Commentaires

Cliquez ici pour poster un commentaire

Catégories

Liste des histoires taboues

Voir la liste des histoires taboues par ordre alphabétique

Bloqueur de publicités

Notre site web est rendu possible par l'affichage de publicités en ligne pour nos visiteurs. Veuillez envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité.

Bons plans coquins

Visio Skype

skype tel rose amateur

Bons plans

Médias de la Communauté

Sexe à distance

téléphone rose pas cher

Remontons le temps