Vous êtes ici : Accueil > Prise par le cul comme jamais par son oncle
Histoires taboues Inceste Vieux - Jeunes

Prise par le cul comme jamais par son oncle

Prise par le cul comme jamais par son oncle

Cela fait déjà quelque mois que je me fais baiser par mon oncle. Et depuis je ne pense plus qu’à ça. Il faut dire qu’il a une bite énorme, bien plus grosse et plus longue que mon époux. Il me sodomise comme on ne me l’a jamais fait. Mon mari après une dizaine d’allers-retours n’en peut plus, mon oncle, lui, il peut rester des heures à me défoncer le cul !

Voilà mon histoire :

Mon mari est en voyage pour son travail en Allemagne. Au téléphone le frère de mon père m’a demandé s’il pouvait passer quelques jours chez moi. J’ai dit pourquoi pas ! Je suis vraiment heureuse qu’il vienne passer quelques jours avec moi ! ce sera l’occasion qu’il me tienne compagnie, au moment que mon mari ne sera pas ici.

Je préparais à manger quand mon oncle s’est mis à promener ses mains sur mes fesses puis sur mes seins qu’il s’est mis à caresser par-dessus ma robe qu’il m’a retirée délicatement et laisser tomber à terre. Ne portant rien dessous, je me suis retrouvée toute nue au milieu de la cuisine mon oncle parcourait mon corps avec sa langue.
Il suçait les bouts de mes seins, tournant et retournant autour de mes tétons qui durcissaient. Il m’occupe ainsi de mes deux seins d’une manière magique. Puis sa langue a repris son chemin en descendant jusqu’à ma chatte tiède et tout humide, sa langue se promenait sur ma chatte, je n’en pouvais plus, je me suis mise à hurler de plaisir.
Doucement, il m’a fait tourner, il a écarté mes fesses puis il a promené sa langue sur mon petit trou. Après quelques minutes, il se relevait, il a collé sa bite entre mes fesses, c’est penché sur moi et doucement à l’oreille il me dit : ma nièce, je vais te défoncer le cul, là, tout — suite dans la cuisine !Prise par le cul comme jamais par son oncle

Je me suis alors abandonnée à son bon vouloir, en lui criant : oui, va y encule moi, défonce-moi le cul, fait moi hurler. J’étais prêt à recevoir sa grosse bite dans mon cul. Il a alors posé sa bite sur mon petit trou et il m’a dit : je vais te faire hurler ma petite-nièce. Et il a commencé à introduire sa bite dans mon petit trou.
Et doucement il s’est mis à aller et venir lentement, s’enfonçant un peu plus à chaque mouvement. C’était douloureux, mais trop bon, je n’ai pu m’empêcher de lui dire : défonce-moi le cul à fond, oui va y c’est bon ! J’aime trop ça, défonce-moi le cul encore plus fort. Il m’a alors poussée contre le mur en me disant : tu la veux ma bite tu vas l’avoir. Et il s’est mis à me défoncer le cul. C’était au-delà de ce que je pouvais imaginer, à chaque coup de bite, mes pieds ne touchaient plus parterre, cela a duré un sacré moment avant qu’il ne se vide dans mon cul et qu’il se retire doucement. Après qu’il m’ait bien défoncé le cul dans le couloir, on est allé se doucher. Et on a mangé après. Puis on est allé au salon pour boire le café. Moi je n’en pouvais plus, j’avais encore envie de sa bite. Je me suis alors approchée de lui et je lui ai dit : tu sais, tonton je n’ai jamais fait de pipe jusqu’au bout, mais avec toi je suis prête à tout… Doucement, j’ai posé ma main droite sur sa bite qui a commencé à se dresser, je l’ai alors regardé dans les yeux et je lui ai dit : tu as une sacrée bite mon salaud. Et je me suis mise à la dévorer… Oui, je ne lui suçais pas la bite, je la dévorais. J’en avais plein la bouche, sa bite me paraissait encore plus grosse, plus raide !

Mon oncle me disait : va y ma nièce sucez moi la bite. Continuez comme ça… Je n’en revenais pas, je suçais la bite de mon oncle avec plaisir, pourtant dans mon for intérieur je pensais que j’étais un peu folle… Mais j’étais tellement heureuse d’avoir enfin quelqu’un qui s’occupe de mon corps. Et c’était la première fois que j’étais traitée ainsi. Oui jamais mon époux ne m’avait traitée de salope ou claqué les fesses en me baisant.

J’en fis part à mon oncle, il m’a alors attrapée par les cheveux puis il m’a dit : t’es vraiment une sacrée salope, tu sais, il y a longtemps que j’aurais du te défoncer. Je me suis mise à lui sucer la bite comme je ne l’avais jamais fait. Il me disait : ne t’arrête pas, continue, oui encore, tu me fais du bien… Ooooooooh que tu es une belle salope et que tu suces bien… et j’ai senti son sperme se déverser dans ma bouche, tellement il y en avait je n’ai pas pu tout garder ! J’ai alors avalé puis je lui ai nettoyé la bite. Il m’a prise par les cheveux et en souriant, il m’a dit : c’est bien ma nièce, à partir de maintenant tu vas me sucer comme ça tous les jours.

moloses236

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

1 commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Rencontres

Webcam Skype

telrosegol

Catégories

Liste des histoires taboues

Voir la liste des histoires taboues par ordre alphabétique

Bloqueur de publicités

Notre site web est rendu possible par l'affichage de publicités en ligne pour nos visiteurs. Veuillez envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité.

Bons plans coquins

Visio Skype

skype tel rose amateur

Histoires lues en ce moment

Bons plans

Médias de la Communauté

Sexe à distance

téléphone rose pas cher

Remontons le temps