Bi - Gay - Lesbien Histoires taboues et histoires de sexe

Retrouvailles coquines de deux copines de fac après un divorce Partie 3

Retrouvailles coquines de deux copines de fac après un divorce partie 1

J’ai embrassé Louise. Quand elle a posé sa main sur la mienne, j’ai perdu pied. J’y suis allée sans réfléchir, je l’ai embrassée fort. Je me fichais qu’elle soit une femme. Puis là, elle était mon amie, quelqu’un qui était là pour moi quand j’avais besoin d’elle — peut-être de toutes les façons possibles.

On a suffoqué de passion, haletant pour respirer. « Désolée », j’ai dit.

« Non, ne le soyez pas », dit-elle en souriant. Nous nous sommes embrassés à nouveau, cette fois beaucoup plus lentement. Nos mains se sont dirigé l’une vers les cheveux de l’autre, nos lèvres se sont caressées, nos langues se sont subtilement rencontrées au milieu.

On ne pouvait pas s’arrêter. Je ne voulais pas qu’elle le fasse.

Louise m’a repoussée, grimpant sur moi, me chevauchant sur mon canapé. Nous n’arrêtions pas de nous embrasser et de nous embrasser encore, c’était si doux et doux.

Louise a mis fin au baiser. « Normalement, je n’aime pas ça. »

« Moi non plus. Mais, je pense que j’en ai besoin », lui regardai-je dans les yeux.

« Alors je suis là. Tout cela pour vous », a dit Louise. Elle a ensuite fait quelque chose qui m’a fait élargir les yeux et avoir une montée d’envie de sexe. Elle a retiré sa robe et m’a montré ses seins nus.

« Suce-les », m’a-t-elle dit. Elle a apporté sa main à un de ses seins, la tenant pour que je le prenne bien en bouche.

« Je, euh, » j’ai bégayé.

« C’est bon, il n’y a que nous. Prenez-le, vous en avez besoin », dit-elle.Retrouvailles coquines de deux copines de fac après un divorce partie 3

J’ai hoché la tête, tapoté ma langue sur son mamelon en érection, je lui ai jeté un dernier regard, puis j’ai attrapé ce gros nichon et je l’ai sucé aussi fort que j’ai pu.

*

Oh merde ! J’ai presque atteint l’apogée en regardant une autre femme, enveloppé ces grandes et belles lèvres autour de mon mamelon. Thierry a eu de la chance de l’avoir. Je peux imaginer ces mêmes lèvres enroulées autour de sa bite. C’était un imbécile de tout jeter.

« Sophie ! » J’ai gémi. Elle a arrêté de sucer ma poitrine, de lécher ses lèvres, de me regarder.

« Oui ? »

« Est-ce qu’on va, tu sais ? » J’ai demandé.

« J’ai besoin de ça. J’ai besoin de toi. Oui, nous allons faire l’amour toutes les deux », dit-elle. « Embrasse-moi encore. »

J’ai fait ce qu’elle m’a demandé, en plantant ma bouche sur la sienne. Les deux s’ouvrent, les deux langues coulissent vers l’extérieur, les deux bouches sont jointes et fermées l’une sur l’autre.

Je me frottais contre elle, la chevauchant, à travers l’un des baisers les plus chauds que je n’aie jamais eus.

J’ai grignoté et tiré sur sa lèvre inférieure, souri, et je suis rentrée dans sa bouche avec ma langue cherchant le fond de sa gorge. J’aurais pu le faire toute la nuit — l’embrasser, lui sucer les lèvres et la langue.

Finalement, elle a mis fin au baiser, nous deux haletant pour respirer. Sophie a regardé son autre sein, puis m’a regardée.

« Oui », j’ai souri. « Je suis ton médicament, tu te souviens ? »

Elle a léché ses grosses lèvres et a hoché la tête lentement.

*

« Mmm, délicieux », pensai-je en suçant l’autre sein de Louise. J’aurais aimé qu’il y ait du lait dedans. C’était si bon, comme si tous mes problèmes et mon chagrin d’amour étaient emportés par ma meilleure amie qui me donnait son corps.

Elle a joui dans mes bras. Je n’arrivais pas à y croire. J’ai donné un orgasme à une femme. J’ai continué à sucer et sucer son sein, me demandant si j’étais lesbienne maintenant.

En lui souriant, en libérant son mamelon de ma bouche, j’ai encore dit le mot « lesbienne » dans ma tête.

« Allons nous coucher », ai-je suggéré.

« Vous êtes sûr ? »

« Oui, » répondis-je.

Louise m’a lâché, je me suis levée, on s’est tenu les mains et on s’est couché.

« Tu m’as fait jouir », dit-elle en marchant, poussant une longue mèche de cheveux derrière son oreille. Ses seins massifs traînaient encore.

« Je sais », nous sommes arrivés au pied de mon lit.

« J’aimerais vous rendre la pareille, » dit-elle.

« Comment ça ? » J’ai demandé.

Louise n’a rien dit, elle n’a fait qu’enlever le reste de sa robe. Elle se tenait nue devant moi, souriant doucement. J’ai regardé son corps désirable.

Je me déshabille ensuite tout en maintenant le contact visuel. Nous nous sommes tenues en face l’une de l’autre pendant un moment. J’imaginais qu’elle pensait la même chose que moi.

« Je suis sur le point d’avoir ma première expérience lesbienne », pensai-je. Je me suis rapprochée, nous nous sommes saisis du visage de l’autre et, une fois de plus, nous avons envahi la bouche de l’autre avec nos langues.

*

Retrouvailles coquines de deux copines de fac après un divorce partie 3N’enlevant pas ma bouche de celle de Sophie, je l’ai guidée jusqu’au lit, doucement sur son dos. Sur elle, j’ai embrassé son cou, entre ses seins, sur son ventre sexy et jusqu’à sa chatte.

Je l’ai malaxée un peu, j’ai attrapé ses jambes, ses genoux sur mes épaules et je me suis mis au travail. J’ai enfoncé ma langue dans sa grotte, goûtant quelque chose de familier, quelque chose que j’ai goûté sur mes propres doigts – humide, juteux, un bon gout de chatte.

Mes mains ont voyagé sur tout son corps, son estomac, ses seins. Mes pouces caressaient les lèvres de sa bouche, tandis que ma langue séparait les lèvres de sa chatte.

Je voulais tellement qu’elle éjacule, qu’elle oublie Thierry, qu’elle oublie le chagrin d’amour qu’il lui a causé. Avec ma langue enrobée de son délicieux nectar, j’ai léché et sucé son clitoris. La voir cambrer son dos, attraper ses propres seins et gémir bruyamment était incroyable. C’est ce dont elle avait besoin, et j’allais le lui donner.

Alors qu’elle gémissait, sa bouche s’est ouverte. J’ai glissé mes doigts pour qu’elle les suce. En tapotant continuellement ma langue contre son clitoris, j’ai enfoncé ces doigts trempés de salive dans sa chatte.

« Allez, bébé. Allez, » chuchotais-je à mon amie, regardant son visage, son corps, cherchant des signes en la doigtant.

J’ai continué à m’occuper de son clito. J’ai léché partout, j’ai mordillé ses lèvres de chatte ; j’ai oublié de respirer. Je l’embrassais sur l’intérieur de ses cuisses tout en retenant mon souffle.

« Allez, Sophie », j’ai encore chuchoté, l’exhortant à lâcher prise.

Elle a courbé le dos une fois de plus, j’ai vu ses muscles abdominaux tendus, et ses cuisses tremblent légèrement contre le côté de ma tête. « Oui, » pensai-je, « joui pour moi, bébé. S’il vous plaît ! »

« Louise ! » Sophie a crié, ses mains saisissant ma tête, me tenant en place, ma bouche couvrant son clitoris et mes doigts entrant et sortant d’elle.

« Oui ! » s’exclama-t-elle. C’était génial de la voir culminer, la regarder trembler, la regarder lâcher prise.

Le final demain ! 

Retrouvailles coquines de deux copines de fac après un divorce partie 3

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

        
postrecap

1 commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Supprimer la publicité en devenant donateur

Merci

En devenant donateur, vous nous soutenez et pour vous remercier, nous supprimons toute la publicité. En prime, vous avez accès à des histoires taboues rien que pour vous !

Liste des histoires taboues

Voir la liste des histoires taboues par ordre alphabétique

Nouvelle Coquine

Solange 9

Sexe facile

Bloqueur de publicités

Notre site web est rendu possible par l'affichage de publicités en ligne pour nos visiteurs. Veuillez envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité.

Visio Skype

skype tel rose amateur

Histoires lues en ce moment

Webcam Skype

telrosegol

Médias de la Communauté

Rencontres

Sexe à distance

téléphone rose pas cher
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. View more
Cookies settings
Accept
Politique de confidentialité
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active
NOTRE POLITIQUE SUR LES COOKIES
En visitant notre site Web et en utilisant nos services, vous comprenez et acceptez la façon dont nous traitons les données personnelles conformément à notre politique de confidentialité. Nous respectons votre vie privée et le droit de contrôler vos données personnelles. Nos principes directeurs sont simples. Nous allons être ouverts avec quelles données nous collectons et pourquoi. Veuillez prendre un moment pour les lire. C'est important ! Les cookies sont de petites quantités d’informations stockées dans des fichiers au sein même du navigateur de votre ordinateur. Les cookies sont accessibles et enregistrés par les sites internet que vous consultez, et par les sociétés qui affichent leurs annonces publicitaires sur des sites internet, pour qu’ils puissent reconnaître le navigateur. Les sites Internet peuvent uniquement accéder aux cookies qu’ils ont stockés sur votre ordinateur.
En utilisant le Site Internet , vous consentez à l’utilisation des cookies déposés par notre Site. Le site Internet utilisent des cookies aux fins suivantes :
  • Usage du site : pour nous aider à reconnaître votre navigateur comme celui d’un visiteur précédent et pour enregistrer les préférences que vous avez déterminées lors de votre précédente visite sur le Site. Par exemple, nous pouvons enregistrer vos informations de connexion de sorte que vous n’ayez pas à vous connecter à chaque fois que vous visitez le Site ;
  • Réseaux sociaux : pour vérifier si vous êtes connectés à des services tiers (Facebook, Twitter, Google+…) ;
  • Ciblage : pour nous permettre de cibler (emailing, enrichissement de base) à postériori ou en temps réel l’internaute qui navigue sur notre Site ;
  • Mesure d’audience : pour suivre les données statistiques de fréquentation du Site (soit l’utilisation faite du Site par les utilisateurs et pour améliorer les services du Site) et pour nous aider à mesurer et étudier l’efficacité de notre contenu interactif en ligne, de ses caractéristiques, publicités et autres communications.
Vos Choix Concernant les Cookies et Balises Web Vous avez le choix de configurer votre navigateur pour accepter tous les cookies, rejeter tous les cookies, vous informer quand un cookie est émis, sa durée de validité et son contenu, ainsi que vous permettre de refuser son enregistrement dans votre terminal, et supprimer vos cookies périodiquement. Vous pouvez paramétrer votre navigateur Internet pour désactiver les cookies. Notez toutefois que si vous désactivez les cookies, votre nom d’utilisateur ainsi que votre mot de passe ne seront plus sauvegardés sur aucun site web. Pour plus d’informations relatives aux méthodes vous permettant de supprimer et de contrôler les cookies stockés sur votre ordinateur, consultez le site suivant : http://www.allaboutcookies.org/fr/ Comment configurer votre navigateur
  • Firefox :
    • 1. Ouvrez Firefox
    • 2. Appuyez sur la touche « Alt »
    • 3. Dans le menu en haut de la page cliquez sur « Outils » puis « Options »
    • 4. Sélectionnez l’onglet « Vie privée »
    • 5. Dans le menu déroulant à droite de « Règles de conservation », cliquez sur « utiliser les paramètres personnalisés pour l’historique »
    • 6. Un peu plus bas, décochez « Accepter les cookies »
    • 7. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Internet Explorer :
    • 1. Ouvrez Internet Explorer
    • 2. Dans le menu « Outils », sélectionnez « Options Internet »
    • 3. Cliquez sur l’onglet « Confidentialité »
    • 4. Cliquez sur « Avancé » et décochez « Accepter »
    • 5. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Google Chrome :
    • 1. Ouvrez Google Chrome
    • 2. Cliquez sur l’icône d’outils dans la barre de menu
    • 3. Sélectionnez « Options »
    • 4. Cliquez sur l’onglet « Options avancées »
    • 5. Dans le menu déroulant « Paramètres des cookies », sélectionnez « Bloquer tous les cookies »
  • Safari :
    • 1. Ouvrez Safari
    • 2. Dans la barre de menu en haut, cliquez sur « Safari », puis « Préférences »
    • 3. Sélectionnez l’icône « Sécurité »
    • 4. À côté de « Accepter les cookies », cochez « Jamais »
    • 5. Si vous souhaitez voir les cookies qui sont déjà sauvegardés sur votre ordinateur, cliquez sur « Afficher les cookies »
Save settings
Cookies settings