Enceintes Histoires taboues et histoires de sexe Inceste Récit érotique

S’il te plait, papa non ! histoire sexe d’un père vicieux avec sa fille Chapitre 4

S'il te plait, papa non ! histoire sexe d'un père vicieux avec sa fille 5

Ce matin Jacques est déçu, il s’est réveillé tard et il n’a pas vu sa fille. Son Sommeil a été fortement perturbé par des érections nocturnes, il n’a pas voulu se masturber pour attendre le matin, mais sa fille est déjà partie. Il va devoir tenir toute la journée en attendant ce soir pour assouvir ses pulsions qui sont pleinement revenues.

Camille, elle, est de bonne humeur aujourd’hui, elle vient de quitter le travail où tout s’est très bien passé. Le soleil lui chauffe le visage à travers le pare-brise, elle est sur la route de l’école. Le traumatisme qu’elle a subi suite à l’agression sexuelle s’estompe doucement de son esprit.

Elle discute avec d’autres mamans devant la grille de l’école, elle aime cette routine et elle ne veut pas que ça change. Elle a le sourire en entrant dans la maison essayant de répondre à toutes les questions d’Arthur.

Camille prépare le gouter d’Arthur et se dirige vers l’appartement, elle toque à la porte et ouvre.

  • Papa ! Je peux descendre ?
  • Oui bien sûr !

En descendant l’escalier elle a malgré tout un petit sourire pour son père qui est allongé sur le lit avec un tee-shirt et un jogging, il regarde la télévision. L’urinal est posé au sol, plein.

  • Ça été aujourd’hui papa ?
  • Oui ça va mieux, la douleur a diminué.
  • Encore demain et tu vas pouvoir te lever.
  • Dès que je vais mieux je quitte ta maison, tu n’as pas que ça à faire de t’occuper de ton vieux père.

Jacques a réussi à se calmer dans la journée, il a repoussé son envie de se faire toucher à nouveau la queue par sa fille. Malgré tout il a une érection quand elle se penche pour récupérer son urine.

Le weekend est arrivé, Jacques ouvre les yeux, il regarde le radio réveil en s’étirant, il est 8 h 30.

  • C’est la grasse mat’ !!

Il s’assoit sur son lit, il est content son dos va beaucoup mieux. Il entend de la musique venant de la maison. Il monte pour aller prendre son petit déjeuner. Il regarde sa fille faisant son sport devant la télé.

  • Camille tu es bien courageuse de si bonne heure !
  • Ahhh ! L’ours est sorti de sa grotte, ça va mieux papa ?
  • Beaucoup mieux ! Mais je ne vais pas triturer mon corps comme tu le fais ce matin.

Jacques verse du café dans son bol en regardant sa fille faire ses exercices devant son coach télévisuel. Assis à table, sa queue est stimulée de bon matin, il voit la patte de chameau entre les cuisses de sa fille. En prenant une gorgé de café il entre sa main dans son bas survêtement et il marmonne.

— C’n’est pas parce que je me suis maitrisé pendant deux jours que tu dois me provoquer petite salope, ma queue est dure, mets-toi à poil à faire ta gym, je veux voir ta chatte et tes seins qui pendent.

  • Quoi Papa ?!
  • … Arthur est réveillé ?
  • Oui, il joue dans sa chambre.
  • C’est bien de faire du sport.
  • J’ai du mal à dormir depuis un moment, je cherche à me fatiguer afin d’avoir un meilleur sommeil.
  • J’ai des somnifères si tu veux, pour bien dormir, mais il vaut mieux les prendre ce soir car si tu les prends demain soir tu risques de ne pas te réveiller pour le boulot lundi.
  • Ok, je verrais ce soir.

Dans la journée Jacques a commencé à réunir ses affaires et nettoyer l’appartement, il compte retourner dans sa maison lundi. Camille est tout de même contente que son père quitte leur maison, elle va pouvoir oublier les révélations et l’agression du vieux Drouet.

Après le diner Camille demande un somnifère à son père pour être sûre de passer une nuit reposante, il lui découpe un médicament dans la plaquette.

Dans la nuit Jacques est réveillé par une envie pressante, il monte à la maison. Après s’être libéré, il va se laver les mains dans la salle de bain. En se séchant les mains il voit sur le meuble une culotte et un soutien-gorge propre. Il y a beaucoup de dentelle, en passant ses doigts dans le bonnet, la transparence l’excite, son pénis pousse le tissu fin de son pyjama.

  • Petite salope ! Tu montres tes mamelons à d’autres hommes pendant que ton mari est absent, les femmes infidèles comme toi méritent un coup de bite.

Il traverse le couloir en se masturbant, il va devoir se palucher en regardant la vidéo de la douche, mais il stoppe devant la porte de chambre de sa fille. Son cœur tape dans sa cage thoracique, il est planté devant la porte. Il éteint la lumière du couloir et attend que ses yeux s’habituent à l’obscurité.

  • Allez fait-le ! Ouvre la porte et regarde ! Vide-toi les couilles en la regardant ! Pour de vrai !!!

Il essaie de se motiver mais le stress est intense, si jamais elle se réveille et le surprend en train de se branler. Il pose sa main sur la poignée qu’il descend doucement.

  • Merde ! Il me faut mon portable.

Il retourne rapidement dans le petit appartement et attrape son téléphone. Il le met en mode avion et règle la luminosité de l’écran au plus bas, cela va lui servir de lampe. De nouveau devant la porte, l’angoisse le reprend.

  • Tu ne peux pas faire cela à ta fille ! Putain tu pars lundi ! Tu n’auras surement plus jamais l’opportunité de la voir, va la mâter bordel… !

Il s’est habitué à la vidéo de la salle de bain et elle ne le stimule plus comme au premier visionnage, maintenant il lui faut plus.

De nouveau il approche sa main tremblante de la poignée, il la baisse doucement et retient son souffle en ouvrant la porte. Il introduit sa tête et voit ses longs cheveux, ses épaules et son bras posé sur la couette. Il s’introduit dans la chambre et s’approche de sa fille, elle dort sur le côté face à lui.

Il constate que l’emballage du médicament est ouvert sur la table de chevet, elle a pris le somnifère. C’est une bonne chose pour ce qu’il envisage.

Il approche l’écran du téléphone de Camille et constate qu’elle dort très profondément. Il pose son doigt sur l’épaule de sa fille et glisse vers son bras, il butte sur la bretelle de la nuisette. Le contact avec le tissu lui fait rebondir le pénis dans le pyjama. Il laisse tomber son bas de pyjama sur ses pieds, il est debout, la bite et ses couilles poilues face à sa fille.

D’une main il se masturbe et de l’autre il déplace la bretelle sur l’avant-bras de Camille. Il agrippe la couette et la tire doucement de dessous son bras, il ne lâche pas des yeux le visage de sa fille pendant l’opération.

Maintenant le plus important, il soulève la couette et se met à genoux pour être à hauteur. Il doit se maitriser en voyant le sein de sa fille dessiné sur le satin, il attrape de nouveau la bretelle de la nuisette et la retire de son bras avec précaution, la nuisette ayant une ouverture profonde sous l’aisselle, mais malgré tout le sein tombant de sa fille reste bien caché.

  • Désolé ma chérie, je veux voir tes deux loches.

Jacques prend une grande respiration et introduit sa main dans la nuisette. Le plaisir est intense quand il saisit avec douceur le sein de sa fille, cette boule chaude dans sa main est une extase. Il le sort avec prudence et le pose devant ses yeux, il fait de même avec l’autre sein qui se pose naturellement sur son jumeau.

Jacques accélère la masturbation en détaillant le volume, la circonférence. Ses yeux analysent chaque centimètre de ses mamelons et tétons. Il les presse avec sa main libre mais il doit arrêter pour ne pas éjaculer trop vite.

Avant de continuer l’exploration il filme la poitrine de sa fille en la détaillant, il enregistre sa main pressant et caressant les seins de Camille. Il s’approche du téléphone pour laisser des commentaires.

  • Oh putain ! Petite salope tu montres tes seins à papa, tu devrais avoir honte.

Il reprend ses esprits et dépose la couette sur la poitrine de sa fille. Il continue à filmer et la soulève au niveau de son ventre. Camille a une jambe sur le matelas courbée et l’autre tendue. Il saisit le bas de la nuisette et la remonte, sa culotte apparait, son ventre, son nombril. Il pose le bout de ses doigts sur le ventre chaud de sa fille.

  • Bientôt ton mari va te donner un bébé, il nécessaire que tu cesses ton attitude de chaudasse devant les autres hommes, il va falloir grandir et fermer tes cuisses.

Jacques descend sa main sur le tissu de la culotte, il agrippe l’élastique et ouvre la fine protection. Il regarde le duvet naissant et piquant. Il introduit sa main dans la culotte de sa fille mais elle joint ses deux jambes sous l’intrusion. Il regarde immédiatement son visage, son rythme cardiaque augmente. Tout va bien elle dort.

  • Papa te stimule ma chérie, Il faut laisser passer papa, cela fait très longtemps que je n’ai pas touché ton minou, je vais te faire que du bien.

Il pousse doucement sa main mais elle est bloquée, le bout de son doigt effleure tout juste le début de ses lèvres. Pas moyen il va devoir faire autrement. Il s’empare du bas de son pyjama et passe du côté à Xavier. Il introduit sa tête sous la couette et il fait face aux fesses de sa fille.

Il filme sa main caressant la croupe de Camille, sur l’écran il voit le tissu de la culotte gonflé par la chatte de sa fille. Il prend une grande inspiration et déplace la culotte qui laisse apparaitre les grandes lèvres. Son pénis monte et descend tout seul sous la vue du minou de sa progéniture.

  • Oh merde ma chérie ! J’ai envie de goutter ton minou. Je ne vais pas pouvoir tenir !

Il écarte un peu plus la culotte et filme maintenant l’anus foncé de sa fille.

  • Tu vas te réveiller si j’introduis mon doigt dans ton cul ? J’ai envie de te faire tellement de choses…

Jacques sent qu’il peut venir à tout moment, ses mains tremblent. Il se recule et regarde la chatte de sa fille, ses pulsions sont au summum.

  • Oh, Pardon ma chérie, papa a envie de toi.

Jacques se glisse entièrement sous la couette avec précaution et avance son ventre de sexagénaire contre le dos de sa fille, il avance à tâtons et un air froid glisse dans son dos quand son gland entre en contact avec les lèvres du sexe de sa fille, elle bouge sous cette pénétration

  • Reste tranquille ma chérie, la queue à Papa va te faire du bien.

Son érection est bien franche et il pousse son gland coincé entre ses lèvres, il retire sa main pour passer le téléphone et filme sa queue poilue. Il aimerait lui saisir un sein mais il veut filmer la pénétration. Camille est sèche mais le gland de son père s’introduit. Sa queue se plie et un spasme traverse son pénis, il contracte ses fesses et se retire, le jet de sperme part sur le bas de pyjama qu’il a préparé.

  • Hmmmmmmmm ! Hmmmm !

Il replace la culotte et se retire doucement du lit, il est déçu et en même temps content de ne pas avoir éjaculé dans le vagin de sa fille. Il caresse les seins de Camille et les remets dans la nuisette.

  • Bonne nuit ma chérie, passe une nuit reposante.

Dans la salle de bain il ouvre son pyjama et regarde sa queue, du sperme s’écoule encore. Il prend la culotte propre de sa fille et glisse son gland sur l’entre jambe du tissu vert clair et dépose un filet de semence fraiche. En se lavant le pénis, il bande à nouveau et se masturbe en regardant la vidéo qu’il vient de faire.

  • J’aurai du te la mettre jusqu’au fond dans ta chatte de chaude, comme ta mère tu n’es qu’une pute.

Le lendemain matin, il monte avec un certain stress, mais il est seul à prendre son petit déjeuner, Arthur le rejoint seul ; sa toilette faite il dépose un mot sur la table et sort avec son petit fils.

Une heure plus tard, Camille s’étire. Elle est contente, elle a passé une bonne nuit. Dans le couloir elle réajuste sa culotte en marchant. En entrant dans la cuisine elle lit le mot sur la table avec un petit sourire.

  • Je suis parti chercher du pain avec papi, Arthur qui t’aime.

En prenant une gorgé de son thé elle ouvre son téléphone et appelle Xavier.

  • Bonjour mon chéri !!
  • Pas si fort ma chérie, j’ai une Norvégienne allongée à côté de moi.
  • Quand tu vas rentrer je vais te tuer salaud !
  • Cela va être difficile de faire un bébé à mon amour si je suis mort.
  • On fait le bébé et je te tue après !
  • Tu as mieux dormi Mimi ?
  • Très bien je suis contente, d’ailleurs j’ai rêvé que mon chéri me caressait les seins et faisait son petit cochon dans ma culotte.
  • Vendredi soir je vais faire mon petit cochon dans la culotte de mon amour.

Jacques et Arthur reviennent après leur balade dans la maison, il est de nouveau stressé mais la tension redescend quand il voit le sourire de sa fille qui cuisine. Elle fait un gros bisou à Arthur qui file dans sa chambre

  • Salut ! On dirait que tu as passé une bonne nuit ?
  • Oui très bonne.

Le tee-shirt de Camille se balade sur ses épaules, l’érection est immédiate quand il voit la bretelle de soutien-gorge vert clair.

  • Ta chatte va sentir le sperme. Pense-t-il…

Blois

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

post recap2023

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Liste des histoires taboues

Voir la liste des histoires taboues par ordre alphabétique

Tel rose pas cher

Supprimer la publicité en devenant Premium

En devenant Membre Premium, vous nous soutenez et pour vous remercier, nous supprimons toute la publicité. En prime, vous avez accès à des histoires de sexe et du contenu exclusif rien que pour vous !

Bloqueur de publicités

Notre site web est rendu possible par l'affichage de publicités en ligne pour nos visiteurs. Veuillez envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité.

Visio Skype

skype tel rose amateur

Médias de la Communauté

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. View more
Cookies settings
Accepter
Refuser
Politique de confidentialité
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active
NOTRE POLITIQUE SUR LES COOKIES
En visitant notre site Web et en utilisant nos services, vous comprenez et acceptez la façon dont nous traitons les données personnelles conformément à notre politique de confidentialité. Nous respectons votre vie privée et le droit de contrôler vos données personnelles. Nos principes directeurs sont simples. Nous allons être ouverts avec quelles données nous collectons et pourquoi. Veuillez prendre un moment pour les lire. C'est important ! Les cookies sont de petites quantités d’informations stockées dans des fichiers au sein même du navigateur de votre ordinateur. Les cookies sont accessibles et enregistrés par les sites internet que vous consultez, et par les sociétés qui affichent leurs annonces publicitaires sur des sites internet, pour qu’ils puissent reconnaître le navigateur. Les sites Internet peuvent uniquement accéder aux cookies qu’ils ont stockés sur votre ordinateur.
En utilisant le Site Internet , vous consentez à l’utilisation des cookies déposés par notre Site. Le site Internet utilisent des cookies aux fins suivantes :
  • Usage du site : pour nous aider à reconnaître votre navigateur comme celui d’un visiteur précédent et pour enregistrer les préférences que vous avez déterminées lors de votre précédente visite sur le Site. Par exemple, nous pouvons enregistrer vos informations de connexion de sorte que vous n’ayez pas à vous connecter à chaque fois que vous visitez le Site ;
  • Réseaux sociaux : pour vérifier si vous êtes connectés à des services tiers (Facebook, Twitter, Google+…) ;
  • Ciblage : pour nous permettre de cibler (emailing, enrichissement de base) à postériori ou en temps réel l’internaute qui navigue sur notre Site ;
  • Mesure d’audience : pour suivre les données statistiques de fréquentation du Site (soit l’utilisation faite du Site par les utilisateurs et pour améliorer les services du Site) et pour nous aider à mesurer et étudier l’efficacité de notre contenu interactif en ligne, de ses caractéristiques, publicités et autres communications.
Vos Choix Concernant les Cookies et Balises Web Vous avez le choix de configurer votre navigateur pour accepter tous les cookies, rejeter tous les cookies, vous informer quand un cookie est émis, sa durée de validité et son contenu, ainsi que vous permettre de refuser son enregistrement dans votre terminal, et supprimer vos cookies périodiquement. Vous pouvez paramétrer votre navigateur Internet pour désactiver les cookies. Notez toutefois que si vous désactivez les cookies, votre nom d’utilisateur ainsi que votre mot de passe ne seront plus sauvegardés sur aucun site web. Pour plus d’informations relatives aux méthodes vous permettant de supprimer et de contrôler les cookies stockés sur votre ordinateur, consultez le site suivant : http://www.allaboutcookies.org/fr/ Comment configurer votre navigateur
  • Firefox :
    • 1. Ouvrez Firefox
    • 2. Appuyez sur la touche « Alt »
    • 3. Dans le menu en haut de la page cliquez sur « Outils » puis « Options »
    • 4. Sélectionnez l’onglet « Vie privée »
    • 5. Dans le menu déroulant à droite de « Règles de conservation », cliquez sur « utiliser les paramètres personnalisés pour l’historique »
    • 6. Un peu plus bas, décochez « Accepter les cookies »
    • 7. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Internet Explorer :
    • 1. Ouvrez Internet Explorer
    • 2. Dans le menu « Outils », sélectionnez « Options Internet »
    • 3. Cliquez sur l’onglet « Confidentialité »
    • 4. Cliquez sur « Avancé » et décochez « Accepter »
    • 5. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Google Chrome :
    • 1. Ouvrez Google Chrome
    • 2. Cliquez sur l’icône d’outils dans la barre de menu
    • 3. Sélectionnez « Options »
    • 4. Cliquez sur l’onglet « Options avancées »
    • 5. Dans le menu déroulant « Paramètres des cookies », sélectionnez « Bloquer tous les cookies »
  • Safari :
    • 1. Ouvrez Safari
    • 2. Dans la barre de menu en haut, cliquez sur « Safari », puis « Préférences »
    • 3. Sélectionnez l’icône « Sécurité »
    • 4. À côté de « Accepter les cookies », cochez « Jamais »
    • 5. Si vous souhaitez voir les cookies qui sont déjà sauvegardés sur votre ordinateur, cliquez sur « Afficher les cookies »
Save settings
Cookies settings