Bi - Gay - Lesbien Histoires taboues et histoires de sexe Inceste

Toute la famille est confinée et c’est très chaud ! Deuxième partie

Toute la famille est confinée et c'est très chaud ! Deuxième partie

Moi, je vais enfin pouvoir aller voir ma sœur…

La porte est ouverte, je lui fais acte de ma présence avant d’entrer.

– Coucou petite sœur, ça va ?

– Ça va, et toi ?

– Tranquille. Dit, je voulais m’excuser pour ce matin.

– Oh, ce n’est pas grave j’avais déjà oublié. Je ne peux pas t’en vouloir, ce n’est pas simple pour tout le monde. Pour moi non plus, mais on s’y fait…

– On s’y fait, oui… (menteuse) En tout cas, si un jour tu changes d’avis, je suis là.

– Merci Damien. (Elle m’embrasse sur la joue, et je quitte la chambre)

Vous vous attendiez à ce qu’il y ait quelque chose entre elle et moi maintenant ? Raté !

Mais j’aurai bien voulu. Il vaut mieux que je garde des forces pour ce soir… Je file dans ma chambre faire quelques bricoles.

Plus tard, je redescends dans le salon prendre un peu l’air. En bas des escaliers, je vois derrière le bar de la cuisine, appuyer contre, mon père en train de se faire sucer. Quoi ! ? Julie en redemande ? En m’avançant, je vois que c’est ma mère qui s’occupe de lui. Elle à l’air d’apprécier… Je m’éloigne doucement et je vais sur le balcon. J’aimerais tellement rejoindre mon père, il ne dirait peut-être pas non… Mais de toute façon c’est trop tard, je l’entends jouir. Mon père me rejoint sur le balcon, il ne savait pas que j’étais là.

– Oh, tu es là !

– Ouais.

– Ça fait longtemps ?

– Suffisamment…

– Ah excuses moi, nous vous croyons en train de dormir.

– Nous avons passé l’âge de la sieste, papa.

Je décide de lui tendre un piège.

– En fait, je t’ai cherché tout à l’heure.

– Ah, quand ça ?

– Bah il y a 2 heures environ.

– J’étais sûrement en train de refaire le tuyau de l’évier à la salle de bains…

Il est mal à l’aise, et décide de fuir la conversation. Soudain, ma mère me rejoint à son tour.

– Il t’en reste un peu sur le coin des lèvres, maman…

– Oups, voilà.

– Alors, lequel a meilleur goût ?

– De quoi tu pars… Ah oui ! J’ai une petite préférence pour le tien.

– Tu en auras encore ce soir si tu es gentille.

Elle s’approche de moi.

– Oh, mais… Je suis très gentille moi… Me dit-elle en caressant mon corps. Salope, mais gentille. Et toi, tu seras vilain ?

– Hum… Ça dépendra de comment tu me chauffe…

– Et…la ? Elle me touche le sexe a travers mon pantalon.

– Tu mérites une dilatation ! Prépare-toi pour ce soir cochonne !

Elle m’a tellement excité, que je n’ai qu’une envie, c’est de soulager mon excitation. Ce soir est encore loin…

19 h 30, voilà l’heure du dîner. Comme à notre habitude, on s’installe tous autour de la table avec les informations de la télévision en arrière-plan.

Ce soir, c’est haricots verts et Steak haché.

– Hum, c’est très bon, maman. Lui dis-je.

– Merci Damien.

– C’est vrai chérie, c’est délicieux comme toujours. Réplique mon père.

– Et il n’y a pas que ça de délicieux… Lui répond ma mère avec une très très grande insinuation et un regard coquin.

Ma sœur mange à coter de moi, et je sens qu’elle s’excite. Il ne lui faut pas grand-chose.

J’observe du coin de l’œil, sa main descendre vers la zone interdite mais très humide, exercée quelques légères caresses du bout de ses doigts a travers son petit short en jean. Ses cuisses s’écartent doucement, pour ne pas éveiller les soupçons.

Moi, je continuais à manger, tout en observant ce petit moment délicat.

Il m’est impossible de cacher mon érection sous mon survêtement, la bosse est très voyante.

Au pire moment, ma mère me demande de lui rapporter une cuillère dans le tiroir derrière moi. Évidemment, il faut que je me lève.

– Euh, maintenant ? Lui dis-je.

Évidemment, qu’elle me répond. Alors je n’ai d’autre choix que de me lever devant tout le monde, et tout le monde à tout vu ! Mon père et ma sœur sont gênés, ma mère elle rigole en me fixant. Je lui donne la cuillère.

– Merci mon chéri…

En lui donnant, contre toute attente, j’ai vu le sexe de mon père complètement sorti de son pantalon, en train de se faire branler par ma mère.

Ma sœur le savait, d’où son excitation. Et honnêtement, ça m’excite aussi. J’ai une envie folle de sortir mon sexe devant tout le monde et de me branler, de toute façon nous sommes une famille de pervers, alors ça gênera qui ?

Mais ceci n’est qu’un fantasme évidemment. Je me retire prendre l’air au balcon.

Ce soir là, minuit. Je suis tranquillement installé sur ma chaise longue admirant la lune se refléter dans la piscine. J’attends impatiemment ma mère qui se fait attendre.

Mais à la place, c’est Julie qui me rejoint. Elle s’appuie sur la balustrade contemplant la beauté du paysage. Je la rejoins.

– Belle vu, pas vrais. Me dit-elle.

– Magnifique.

– Tu fais quoi ici tout seul ?

– J’admire ce paysage, c’est magique.

– On aurait dit que tu attendais quelqu’un.

– Oh non, personne en vue.

– Ah… OK.

– Tu sais, je t’ai vu tout à l’heure à table…

– Tu as vu quoi ?

– Ton excitation en voyant papa se faire branler par maman.

– Ah ah ouais j’avoue. Qu’est-ce qu’il leur a pris ?

– Ils aiment le risque de se faire prendre par nous, enfin je suppose.

– C’est chose faite.

– Ouais… Dite… Elle t’excite la bite à papa ?

– Pourquoi cette question ?

– Juste comme ça, tu avais l’air d’apprécier.

– J’ai aimé cette situation cocasse, c’est tout.

– C’était peut-être une invitation, non ?

– Une invitation ? Je ne crois pas que maman accepterait.

– Mais sinon, tu l’aurais fait ?

– Je crois oui. Et toi ?

– Moi aussi, c’était excitant.

– Je suis allée me finir dans la chambre perso.

– On a des parents pervers…

– Pas que les parents… Toi aussi, je te rappelle !

– Exact. Oui j’aime le cul.

– Tu aimes le cul à quel point… ?

Ma mère arrive, mettons fin à notre conversation qui devenait intéressante. Ma sœur remonte dans sa chambre.

– Alors petite maman ?

– Alors quoi ?

– Il était comment ce dessert ?

– Un très bon dessert, avec beaucoup de crème anglaise. J’ai tout avalé.

– Et, tu en veux encore ?

– Hum. C’est une proposition ?

Elle s’avance vers moi, et elle met sa main dans mon pantalon (je n’ai pas de caleçon).

– Oh fiston, c’est moi qui te fais bander comme ça ?

– Oh oui maman !

– Alors… Je te suce espèce de pervers !

Elle descend mon pantalon jusqu’au pied, et elle saisit ma queue pour se la mettre dans la bouche. Il n’y à pas a dire, elle suce vraiment comme une experte ! Elle humidifie ma bite avec sa salive, pour que ses mains glissent dessus. Elle descend, et elle me lèche les couilles pour remonter sur mon gland. Sa langue est magique ! Elle se fraye un chemin avec sa langue sur la fente de mon pénis, et elle remet entièrement ma bite dans la bouche. Avec sa main, elle me malaxe les testicules.

– Détend toi. Me dit elle.

Ses doigts glisse vers mon côté le plus obscur. Ils atteignent les parois sensibles de mon anus. D’une légère pression, elle introduit le premier doigt sans trop de difficulté. Mon cœur s’accélère, c’est la première fois que quelque chose entre en moi de cette manière, et en plus, c’est ma mère qui le fait. Après plusieurs vas et viens, elle en introduit un deuxième. Je sens mon anus se détendre et s’ouvrir de plus en plus.

– Penche toi en avant. Me dit-elle.

Avec ses deux mains, elle écarte mon trou sombre et elle le lèche en y introduisant sa langue. Je sens ses doigts pénétrer en moi après chaque coup de langue. Plus les minutes passent, plus je sens que mon anus s’agrandit. Il y a de la place pour y entrer quatre doigts, et c’est ce qu’elle fait. C’est tellement bon, tellement bandant. Pourquoi je n’ai jamais fait ça auparavant…

– Alors, tu aimes te faire enculer par ta mère ?

– Oh la la oui ! Continue.

– Ne bouge pas.

Elle part récupérée quelque chose dans la cuisine, et en revenant, je la vois avec une courgette dans les mains. Elle l’entoure d’un préservatif, et centimètres par centimètres elle l’introduit dans mon anus. 15cm actuellement en moi, que c’est bon ! Je gémis de plaisir. Elle me pénètre à chaque fois un peu plus.

En le retirant complètement, mon rectum est grand ouvert. Sans perdre une seconde, elle salive à l’intérieur et y introduit encore la courgette.

– Tu aimes prendre des légumes dans le cul toi ! Regarde un peu comment ton cul s’est dilaté mon fils.

– Oh oui maman, j’aime que tu m’encules. J’aime ta grosse bite, défonce-moi comme je le fais avec toi.

Elle accélère de plus en plus, j’ai la bite dure comme de l’acier. Elle me défonce le cul et elle en prend plaisir la vilaine !

Ne pouvant résister elle non plus, elle se masturbe la chatte pleine de cyprine en y introduisant ses doigts.

Elle me laisse avec la courgette dans le cul, et elle me demande de lui lécher la chatte sur la chaise. Je lui obéis. Je m’encule avec la courgette les genoux à terre, et je lui lèche la chatte toute gluante de cyprine, mais tellement délicieuse. Je la doigte, et je me branle avec ma main pleine de cyprine.

Je me relève sur mes genoux, et je baise ma mère. Je la prends par les hanches, je lui caresse les seins… Elle jouit de plaisir, mais ce n’est pas fini. Je retire la courgette et je lui mets une autre capote, pour lui mettre dans la chatte en attendant que je m’occupe de son cul. Elle se branle avec, et moi je lui dilate le trou.

Après quelques minutes, elle s’appuie sur la balustrade face à la mer, en continuant à se branler avec ce si beau légume.

J’arrive par-derrière, et je lui enfonce ma bite d’acier dans son si joli cul. Et un double pour maman, une !

Je fais monter la pression, et j’éjacule à l’intérieur en continuant mes coups de reins, je n’ai pas envie de m’arrêter tellement j’en veux encore. Son cul déborde, mais je continue. Je sens qu’une autre giclée arrive, je me retire légèrement, mais je laisse mon gland à l’intérieur et je branle la partie qui est à l’extérieur… Et je lui offre la deuxième tournée !

Le sperme dégouline sur sa chatte, et je frotte mon sexe contre celle-ci. Ma mère se retourne et s’agenouille devant mon sexe pour me le nettoyer avec sa bouche. Le sperme encore dans son cul fini par terre.

Cette fois, nous avons franchi un niveau hors norme. Vivre un truc pareil avec sa propre mère, c’est tellement bon…

Elle s’installe sur la chaise longue, en elle se masturbe l’anus avec ses doigts. Elle en redemande la salope.

– Tu en redemandes hein, maman ?

– Je crois que j’en ai eu assez pour ce soir, mais j’aime voir la façon dont tu me regardes me masturber petit vicieux. Tu m’as sacrement déglinguer le cul, tu sais.

– Et toi tu m’as ouvert le mien, comme jamais il ne l’a été.

– Tu as aimé ?

– Oh si tu savais à quel point ! Je le sens encore ouvert.

– Je suis contente de t’avoir dépucelé le cul, tu vas pouvoir accueillir une bonne bite.

– De quelle bite tu parles ?

– Combien de bite, tu vois dans cet appartement ?

– Ah non maman, la courgette oui, mais ça, je ne suis pas prêt.

– C’est juste un fantasme, t’en fais pas.

– Cool maman. Je vais aller prendre ma douche et me coucher.

Au moment d’ouvrir la porte de la salle de bains, j’entends de légers gémissements provenant de la chambre de Julie. La porte était entre-ouverte, je pouvais tout voir.

Au fond de sa chambre, il y a un grand miroir sur lequel y est collé un gode rose en silicone. En mode levrette, ma sœur se l’enfourche dans la chatte. Oh qu’elle est bonne, quel sein ! Elle y prend beaucoup de plaisir. Je ne l’avais jamais vu jouir, elle est extrêmement belle et excitante. Soudain, j’entends la salle de bains s’ouvrir, alors je me précipite dans ma chambre en laissant la porte légèrement ouverte.

Mon père en sort, complètement nu avec son membre pointant au plafond. Il entre dans la chambre à Julie, en laissant la porte grande ouverte. Je m’y approche doucement, et je vois qu’elle…

À suivre

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

postrecap2023

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Liste des histoires taboues

Voir la liste des histoires taboues par ordre alphabétique

Tel rose pas cher

Supprimer la publicité en devenant Premium

En devenant Membre Premium, vous nous soutenez et pour vous remercier, nous supprimons toute la publicité. En prime, vous avez accès à des histoires de sexe et du contenu exclusif rien que pour vous !

Bloqueur de publicités

Notre site web est rendu possible par l'affichage de publicités en ligne pour nos visiteurs. Veuillez envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité.

Visio Skype

skype tel rose amateur

Médias de la Communauté

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. View more
Cookies settings
Accepter
Refuser
Politique de confidentialité
Privacy & Cookies policy
Cookie nameActive
NOTRE POLITIQUE SUR LES COOKIES
En visitant notre site Web et en utilisant nos services, vous comprenez et acceptez la façon dont nous traitons les données personnelles conformément à notre politique de confidentialité. Nous respectons votre vie privée et le droit de contrôler vos données personnelles. Nos principes directeurs sont simples. Nous allons être ouverts avec quelles données nous collectons et pourquoi. Veuillez prendre un moment pour les lire. C'est important ! Les cookies sont de petites quantités d’informations stockées dans des fichiers au sein même du navigateur de votre ordinateur. Les cookies sont accessibles et enregistrés par les sites internet que vous consultez, et par les sociétés qui affichent leurs annonces publicitaires sur des sites internet, pour qu’ils puissent reconnaître le navigateur. Les sites Internet peuvent uniquement accéder aux cookies qu’ils ont stockés sur votre ordinateur.
En utilisant le Site Internet , vous consentez à l’utilisation des cookies déposés par notre Site. Le site Internet utilisent des cookies aux fins suivantes :
  • Usage du site : pour nous aider à reconnaître votre navigateur comme celui d’un visiteur précédent et pour enregistrer les préférences que vous avez déterminées lors de votre précédente visite sur le Site. Par exemple, nous pouvons enregistrer vos informations de connexion de sorte que vous n’ayez pas à vous connecter à chaque fois que vous visitez le Site ;
  • Réseaux sociaux : pour vérifier si vous êtes connectés à des services tiers (Facebook, Twitter, Google+…) ;
  • Ciblage : pour nous permettre de cibler (emailing, enrichissement de base) à postériori ou en temps réel l’internaute qui navigue sur notre Site ;
  • Mesure d’audience : pour suivre les données statistiques de fréquentation du Site (soit l’utilisation faite du Site par les utilisateurs et pour améliorer les services du Site) et pour nous aider à mesurer et étudier l’efficacité de notre contenu interactif en ligne, de ses caractéristiques, publicités et autres communications.
Vos Choix Concernant les Cookies et Balises Web Vous avez le choix de configurer votre navigateur pour accepter tous les cookies, rejeter tous les cookies, vous informer quand un cookie est émis, sa durée de validité et son contenu, ainsi que vous permettre de refuser son enregistrement dans votre terminal, et supprimer vos cookies périodiquement. Vous pouvez paramétrer votre navigateur Internet pour désactiver les cookies. Notez toutefois que si vous désactivez les cookies, votre nom d’utilisateur ainsi que votre mot de passe ne seront plus sauvegardés sur aucun site web. Pour plus d’informations relatives aux méthodes vous permettant de supprimer et de contrôler les cookies stockés sur votre ordinateur, consultez le site suivant : http://www.allaboutcookies.org/fr/ Comment configurer votre navigateur
  • Firefox :
    • 1. Ouvrez Firefox
    • 2. Appuyez sur la touche « Alt »
    • 3. Dans le menu en haut de la page cliquez sur « Outils » puis « Options »
    • 4. Sélectionnez l’onglet « Vie privée »
    • 5. Dans le menu déroulant à droite de « Règles de conservation », cliquez sur « utiliser les paramètres personnalisés pour l’historique »
    • 6. Un peu plus bas, décochez « Accepter les cookies »
    • 7. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Internet Explorer :
    • 1. Ouvrez Internet Explorer
    • 2. Dans le menu « Outils », sélectionnez « Options Internet »
    • 3. Cliquez sur l’onglet « Confidentialité »
    • 4. Cliquez sur « Avancé » et décochez « Accepter »
    • 5. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Google Chrome :
    • 1. Ouvrez Google Chrome
    • 2. Cliquez sur l’icône d’outils dans la barre de menu
    • 3. Sélectionnez « Options »
    • 4. Cliquez sur l’onglet « Options avancées »
    • 5. Dans le menu déroulant « Paramètres des cookies », sélectionnez « Bloquer tous les cookies »
  • Safari :
    • 1. Ouvrez Safari
    • 2. Dans la barre de menu en haut, cliquez sur « Safari », puis « Préférences »
    • 3. Sélectionnez l’icône « Sécurité »
    • 4. À côté de « Accepter les cookies », cochez « Jamais »
    • 5. Si vous souhaitez voir les cookies qui sont déjà sauvegardés sur votre ordinateur, cliquez sur « Afficher les cookies »
Save settings
Cookies settings