Bi - Gay - Lesbien Histoires taboues et histoires de sexe Inceste

Toute la famille est confinée et c’est très chaud ! Quatrième partie

Toute la famille est confinée et c’est très chaud ! Quatrième partie

Aujourd’hui, les repas de famille ne sont plus du tous les mêmes ! 4 jours sont passés depuis ce jour, et mon père n’est pas encore au courant de notre relation. Mais il ne tardera pas à découvrir la vérité… Il est 22 heures, ma mère et mon père viennent de terminer de faire l’amour.

— Je te sens beaucoup plus épanoui qu’avant, Brigitte. Je me trompe ?

— Non, tu as raison. Il y a eu du changement dans ma vie.

— Du changement ? Comment ça, tu ne sors pas de l’appartement.

— C’est surtout sexuellement qu’il y a eu du changement.

— C’est-à-dire, explique-moi.

— On peut tout se dire, pas vrai ?

— Évidemment !

— Bon alors, je te dis tout, si tu m’avoues ta relation avec Julie. Car je sais la vérité, mais je veux t’entendre me le dire.

— … Bah… Euh… OK c’est vrai !

— Mais encore ?

— De quoi encore ?

— Raconte-moi ce que vous faites tous les deux.

— Tu ne le prendras pas mal ?

— Je sais toute la vérité, si je l’avais mal pris tu le serais.

— Bon alors oui, avec Julie nous avons des relations sexuelles depuis quelques semaines. Elle est consentante, et elle m’en redemande.

— Vous avez des limites ?

— Aucune limite ! On pratique la sodomie à chaque rapport.

— C’est ce que je voulais entendre.

— En parlant de ça… Damien nous à découvert. Julie nous a sucé tous les deux.

— Oui je sais…

— Ah bon ? !

— C’est de ça, mon changement.

— Explique-toi.

— Pour te la faire courte, je baise avec Damien !

— Quoi ! Sérieux ?

— Oui, sérieux. Il me sodomise lui aussi à chaque rapport.

— Le petit Damien qui encule sa mère… Il cache bien son jeu.

— Comme toi avec Julie, vous avez bien caché votre petit jeu.

— Il baise mieux que moi ?

— Il m’encule plutôt très bien oui. Et en récompense je le suce comme sa chienne. J’avale tout !

— Tu es une salope aussi avec ton fils alors… !

— Et aussi avec Julie ! On s’est toutes les deux bouffé le minou.

— Tu as aussi couché avec elle ? !

— Oui, et Damien nous à nous a maté, il s’est branlé pendant toute la scène ! Elle et moi, on a joui comme des garces sans retenues.

— J’espère assister à la scène la prochaine fois.

— Ne t’inquiète pas, tu auras l’occasion de nous enculer toutes les deux !

Pendant ce temps-là, ma sœur et moi regardons la télé. Mais il n’y a rien d’intéressant, et Julie zappe les chaînes. Comme à son habitude, elle est en string avec un long t-shirt. Moi, je suis vêtu d’un simple caleçon et un t-shirt. Elle est allongée sur le canapé, et moi assis sur le fauteuil à côté. Bien malgré elle, elle tombe sur une chaîne porno. Elle regarde quelques minutes.

Soudain, ma mère descend des escaliers et nous regarde en train de voir du porno. Nous ne l’avons pas entendu… Elle s’avance vers nous, et nous dit :

— Alors les cochons, on regarde un porno en famille ?

— Oh putain maman… Tu m’as fait peur ! Dis Julie.

— Bon les enfants, Philippe sait tout sur nous ! J’ai tout dit, et ça à plutôt l’air de lui plaire.

— Hum… C’est bon ça. Bien jouer, maman. S’exclame Julie.

— Voilà, vous pouvez vous amusez entre vous, moi je retourne voir votre père… Il m’a encore bourrée le cul ce soir !

— Ohh maman… Attends ! Ne remonte pas maintenant… J’ai envie de toi. Regarde comment je bande.

— Ta sœur est là pour toi, maintenant.

— Mais j’ai envie qu’elle nous regarde, ensuite elle s’occupera de moi.

— Vite fait alors, j’ai promis à Philippe que je serais sage.

Julie s’agenouille devant ma queue généreuse, elle suce mes couilles en me branlant, en remontant sur le gland. Elle salive sur cette bonne bite, et me suce encore plus profond. Julie admire, elle se doigte en nous regardant faire.

Ma mère est descendue sans culotte, mais avec un simple t-shirt long. Elle le relève, et s’assied sur ma bite qui entre délicatement dans la chatte. Elle écarte les jambes pour que Julie ne rate rien. Nos cuisses s’entrent choc, mes couilles tamponnent sur sa chatte. Toujours dans la même position, cette fois je rentre ma bite dans son cul. La pénétration est facile, car son anus est déjà généreusement ouvert par mon père.

Sentir ses parois se refermer à chaque passage de ma queue, et les rouvrir à nouveau quand je m’enfonce en elle me fait de l’effet.

Qu’elle est bonne, ma mère ! Quel cul !

Elle se penche en arrière, et repose son dos sur mon torse. Ma sœur retire totalement son string, et elle prépare son cul a accueillir ma bite. Elle s’encule de trois doigts à bien humidifier par sa salive et sa cyprine. Elle se lève, et penche son cul devant la belle bouche de ma mère, qui à présent lui lèche le cul. À son tour, elle entre ses doigts dans le rectum de Julie.

— Quel joli cul, ma fille… Hum.

— Tu aimes trifouiller dedans, pas vrai ?

— Oh oui ! Regarde comment maman te dilate bien le trou. (Elle salive à l’intérieur et enfonce quatre doigts).

— Oh, maman, c’est bon ! Encore… Je sens mon cul s’ouvrir à chaque passage de tes doigts.

— Tu es prête à recevoir la bonne bite de ton pervers de frère !

— Oh oui, encule-moi profondément grand frère !

Ma mère se retire, et ma sœur prend sa place. Son cul est un peu plus serré, mais je parviens à le lui mettre entièrement, jusqu’à la base de mon sexe.

Nous nous levons, et Julie se courbe sur le bord du canapé. J’aime l’enculé sans me précipiter. Je laisse le temps à ma bite d’entrée complètement dans son rectum. Je l’attrape par les hanches, et je provoque de légers coups de bassins. Ma mère observe en se doigtant encore le cul.

— Alors petite sœur, comme ça, tu aimes la sodomie hein ! Ça fait quoi de recevoir la bite de son frère dans le cul ?

— J’adore ça… Oh oui, continue ! Muuummmm… Je la sens dans mon ventre ! Continue, j’aime l’idée de savoir que c’est toi, mon frangin qui me sodomise ! Depuis le temps que j’en rêvais… Hum, OH oui ! Maman, tu peux aller me chercher le gode STP.

Elle va dans sa chambre le récupérer, et revient.

— Frangin, essaie de me le mettre dans le cul.

— En même temps que ma bite ?

— Oh oui, je rêve d’un double !

Brigitte n’en revient pas. Selon elle, c’est impossible.

Sa fille est encore plus salope qu’elle…

Je lui lèche le cul, je pénètre son gode et mes doigts en même temps pendant plusieurs longues minutes. Son anus est encore plus ouvert qu’avant.

— Prépare-toi !

Je commence par entrer m’a bite, et quelques doigts. Ensuite, centimètre par centimètre, j’enfonce doucement le gode… Le plus dur est fait, son cul s’est ouvert à la pression, et le bout du gode est à entrer. Oh la, je n’ai jamais vu un cul aussi ouvert, aussi dilaté !

Ma mère observe ça, et n’en croit pas ses yeux.

— Quelle perverse ma fille !

Et voilà, le gode est complètement au fond de son cul, comme ma bite.

— Oh oui ! J’ai eu mal au début, mais maintenant qu’est-ce que c’est bon !

Et je la baise… Ma mère est choquée ! Tellement, qu’elle décide de prendre son cul en photo, et en vidéo pour le lui montrer.

— OUI VAS-Y CONTINUE À ME BAISER ! OH PUTAIN J’EN PEUX PLUS, C’EST TELLEMENT BON !

— Tu aimes avoir deux bites dans le cul, salope !

— Oh la, je sens qu’il est dilaté ! Oh… moui… Oh c’est bon !

Elle se masturbe la chatte, et éjacule de son liquide sur le canapé.

— Je vais décharger ! Oh putain je vais me vider dans ton cul !

— Remplis-moi, frangin ! Fais déborder le cul dilaté de ta salope de sœur !

Sans attendre, je me vide littéralement les couilles en elle.

Quand je retire le tout, son cul est encore grand ouvert.

Pour vérifier à quel point elle a le cul ouvert en rentre son poing entier sans difficulté.

Ma mère, en fait de même. Elle a encore du mal à réaliser de voir à quel point le cul de sa propre fille est grand ouvert.

— Alors maman, tu aimes entrer ta main en moi ?

— Oui chérie, laisse-moi t’enculer encore un peu…

Le lendemain matin, je retrouve seul mon père au salon devant son café. Vu qu’il est au courant de tout, j’appréhende un peu.

— Bonjour, papa.

— Bonjour fiston, bien dormi ?

— Très bien, et toi ?

— Oh, moi oui comme d’habitude.

— Cool… Maman dort encore ?

— Oui, Julie aussi.

— D’accord… Je te ressers un café ?

— Je veux bien, merci.

— Bien… Maman t’a tout raconté alors… ?

— À propos de vos sauteries ? Oui, tout. Même votre petite aventure hier soir… Elle m’a dit que tu as enculé Julie en double ?

— Ah, oui… C’est elle qui l’a voulue. Je n’ai jamais vu un cul aussi grand ouvert.

— Elle est bonne à prendre, comme ta mère.

— C’est vrai, elles ont un cul qui donne envie.

— Ça te dirait qu’on baise ta mère tous les deux ? J’ai hâte de la voir se faire prendre par son fils.

— Euh, oui OK. Si elle est d’accord…

— C’est elle qui m’en a parlé hier soir.

— OK alors.

Ma sœur nous rejoint.

— Coucou les deux hommes de ma vie, ça va ?

Elle marche bizarrement contrairement à d’habitude.

— Ça va, et toi ? Tu as mal quelque part ? Demande mon père.

— Oui, au cul !

— Suite à hier soir… ?

— C’est ça… Les nouvelles vont vite ! Il n’est pas totalement fermé, je peux encore largement me rentrer les doigts. Tu m’as vachement bien sodomisé hier, frangin !

— Tu l’as voulu petite sœur !

— Baise-moi encore… !

— Quoi, maintenant la ? !

— Oh oui ! Baise ma chatte, on verra le reste plus tard.

Sans attendre, j’enlève mon caleçon et Julie s’assied sur la table les jambes écartées à côté de mon père qui boit son café.

J’écarte la ficelle de son string, et je la prends ! Je lui caresse le dos et les seins, je l’ai sucé. Mon sexe fait des va et viens dans cette chatte humide. J’enfourche ma langue dans sa bouche et lui roule une pelle.

Mon père sort sa bite de son pantalon, et il se branle en nous regardant.

Réveillée par les gémissements de Julie, ma mère descend dans le salon et découvre cette scène qui se déroule sous ses yeux.

Elle rejoint mon père, et ils nous observent tous les deux.

Julie se met en levrette sur le sol, et moi je continue de la baiser. Mon père lui tend sa bite, et elle le suce. Pendant ce temps-là, ma mère écarte les jambes debout de chaque côté de Julie, et elle s’avance vers moi pour que je lui lèche la chatte.

— Encule-moi. Me dit Julie.

Sans hésiter, je pénètre dans son anus encore dilaté de la veille.

Ma mère, rejoint la bite de mon père pour aider Julie à le sucer.

Il se fait sucer par sa fille et sa femme, et moi j’encule ma sœur. Officiellement, nous sommes une famille de baiseurs ! J’espère que notre plus grande sœur, Manon, ne le découvrira jamais ! Même si, un jour j’espère bien me l’a faire… Mais c’est une autre histoire.

— Papa, tu veux son cul ?

Julie se lève jusqu’au canapé, et mon père va la rejoindre pour l’enculé.

Elle se met en levrette, et il l’encule par-derrière.

Ma mère me suce sur le fauteuil à côté. Elle décalotte mon grand et me branle avant de mettre sa bouche et de me sucer. Elle salive sur mon gland, et elle se rentre mon sexe ultra-bandant au fond de la chatte, et elle saute sur ma bite tout en jouissance. On se roule une pelle, tu tolères, on se mélange avec nos salives, je caresse en même temps ses seins.

Soudain, mon père arrive derrière elle. Il lui lèche l’anus, il la dilate avec doigts et il l’a pénétré. Mon père et moi, on prend ma mère en double. Elle jouit sans retenues, résonnant dans tout l’appartement.

Plus tard, on décide tous les deux d’enculer ma sœur en double anale.

— Hep sœurette, ça te dit qu’on te prenne en double anal ?

— Hum, oh oui venez me sodomiser !

Ma mère lui prépare le cul, elle le lèche, le doigte, et lui entre le gode. En attendant, moi j’encule ma mère par-derrière.

Peu après, Julie est prête ! Elle s’appuie debout contre le canapé. Mon père et moi, on se colle nos deux glands à l’entrée de son anus, et on pousse en même temps. Julie pousse un léger cri de douleur, mais de courte durée. Nos deux glands sont maintenant dans le cul.

Julie hurle de plaisir.

— OH OUI ! Vous êtes bons ! J’aime sentir vos bites dans mon cul !

On se retire, et on s’enfonce à nouveau un peu plus loin.

— Oh le la oui ! Encore !

On recommence l’opération, et nos bites sont intégralement en elle. Son cul s’écarte toujours plus avec nos va-et-vient incessants. Les parois de son cul branlent nos bites, oh oui c’est bon !

Ma mère prend des photos pour immortaliser ce double anal incestueux !

Le cul de Julie prend la forme d’une balle de tennis, quand on retire complètement nos bites. Je lui crache à l’intérieur, et j’étale ma salive en entrant plusieurs de mes doigts dans son rectum. Son cul bave d’une substance visqueuse blanche, facilitant davantage encore une fois la pénétration de nos deux sexes.

— Oh oui ! Se faire enculer par sa famille c’est formidable… Continuez à me défoncer le cul !

— Oh sœurette, mais quel cul ! Tu es trop bonne !

Mon père, me tape une main sur l’épaule avec un sourire, comme pour me dire que nous sommes chanceux.

Et c’est vrai, nous sommes ultras chanceux ! Mon père et moi, on baise quand même bien ma sœur, et elle aime ça !

Ça doit faire 45 minutes que nous sommes en train de l’enculer.

À présent, nous sommes sur le sol côte à côte, toujours en train de la sodomiser. Elle est accroupie sur nous, en train d’enculer ma mère avec son gode.

Soudain, mon père et moi on éjacule tous les deux dans son cul.

On reste sur le sol, et les deux lesbiennes viennent nous pomper.

— À ton tour, maman. Viens que je t’encule encore une fois.

Oui, j’ai encore envie de baiser ma mère. Accroupie sur moi, elle saisit ma queue et se l’introduit. C’est elle qui dirige. Julie, et derrière elle en train de la lécher. Mon père, propose sa queue et ma mère accepte de le sucer. Il lui fournit une dernière giclée dans la bouche.

Ma mère, change de position. Elle s’appuie les coudes sur le canapé, les genoux à terre, et je la sodomise encore en la tenant par les seins.

— Vas-y mon fils ! Vas-y, tu y es presque ! Encule ta mère, oui encore !

— Oh maman je vais jouir une seconde fois !

Et j’éjacule une seconde fois, dans son cul.

— Vas-y maman, goûte cette bite qui sort directement de ton derrière et de celle de ta fille !

— C’est délicieux ! Nos culs ont très bon goût ! Sans parler de ta délicieuse bite sodomisant. Je suis heureuse qu’on puisse satisfaire nos désirs sexuels en famille, même si ce n’est pas moral.

— Personne n’en saura rien, maman ! Réponds Julie.

— Et pas un mot n’a Manon, même si c’est votre sœur.

Quelle bonne matinée ! Depuis le temps que j’en rêvais, c’est maintenant fait… On a baisé en famille ! Quelle putain de bonne famille ! On aime tous le cul, je n’aurais jamais cru ça, il y a quelques semaines. Fini les branlettes en solitaire, j’ai aujourd’hui ma mère et ma sœur qui sont prêtes à me satisfaire, et inversement.

J’ai bien mérité un autre café. J’en sers un aussi à Julie et Brigitte.

Mon père est à la douche, et nous, nous sommes toujours aussi nus dans la cuisine. Il n’y a plus de tabous entre nous de toute façon.

Soudain, quelqu’un sonne à la porte. Ma mère part ouvrir, totalement nue.

C’est le voisin d’à côté, qui vient nous voir pour voir si nous allons bien, car il a entendu plusieurs cris… Les cris de jouissance…

À suivre…

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

postrecap

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Femmes chaudes

Sexe Gratuit

Liste des histoires taboues

Voir la liste des histoires taboues par ordre alphabétique

Supprimer la publicité en devenant Premium

En devenant Membre Premium, vous nous soutenez et pour vous remercier, nous supprimons toute la publicité. En prime, vous avez accès à des histoires de sexe et du contenu exclusif rien que pour vous !

Bloqueur de publicités

Notre site web est rendu possible par l'affichage de publicités en ligne pour nos visiteurs. Veuillez envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité.

Visio Skype

skype tel rose amateur

Webcam Skype

telrosegol

Médias de la Communauté

Rencontres

Sexe à distance

téléphone rose pas cher
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. View more
Cookies settings
Accepter
Refuser
Politique de confidentialité
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active
NOTRE POLITIQUE SUR LES COOKIES
En visitant notre site Web et en utilisant nos services, vous comprenez et acceptez la façon dont nous traitons les données personnelles conformément à notre politique de confidentialité. Nous respectons votre vie privée et le droit de contrôler vos données personnelles. Nos principes directeurs sont simples. Nous allons être ouverts avec quelles données nous collectons et pourquoi. Veuillez prendre un moment pour les lire. C'est important ! Les cookies sont de petites quantités d’informations stockées dans des fichiers au sein même du navigateur de votre ordinateur. Les cookies sont accessibles et enregistrés par les sites internet que vous consultez, et par les sociétés qui affichent leurs annonces publicitaires sur des sites internet, pour qu’ils puissent reconnaître le navigateur. Les sites Internet peuvent uniquement accéder aux cookies qu’ils ont stockés sur votre ordinateur.
En utilisant le Site Internet , vous consentez à l’utilisation des cookies déposés par notre Site. Le site Internet utilisent des cookies aux fins suivantes :
  • Usage du site : pour nous aider à reconnaître votre navigateur comme celui d’un visiteur précédent et pour enregistrer les préférences que vous avez déterminées lors de votre précédente visite sur le Site. Par exemple, nous pouvons enregistrer vos informations de connexion de sorte que vous n’ayez pas à vous connecter à chaque fois que vous visitez le Site ;
  • Réseaux sociaux : pour vérifier si vous êtes connectés à des services tiers (Facebook, Twitter, Google+…) ;
  • Ciblage : pour nous permettre de cibler (emailing, enrichissement de base) à postériori ou en temps réel l’internaute qui navigue sur notre Site ;
  • Mesure d’audience : pour suivre les données statistiques de fréquentation du Site (soit l’utilisation faite du Site par les utilisateurs et pour améliorer les services du Site) et pour nous aider à mesurer et étudier l’efficacité de notre contenu interactif en ligne, de ses caractéristiques, publicités et autres communications.
Vos Choix Concernant les Cookies et Balises Web Vous avez le choix de configurer votre navigateur pour accepter tous les cookies, rejeter tous les cookies, vous informer quand un cookie est émis, sa durée de validité et son contenu, ainsi que vous permettre de refuser son enregistrement dans votre terminal, et supprimer vos cookies périodiquement. Vous pouvez paramétrer votre navigateur Internet pour désactiver les cookies. Notez toutefois que si vous désactivez les cookies, votre nom d’utilisateur ainsi que votre mot de passe ne seront plus sauvegardés sur aucun site web. Pour plus d’informations relatives aux méthodes vous permettant de supprimer et de contrôler les cookies stockés sur votre ordinateur, consultez le site suivant : http://www.allaboutcookies.org/fr/ Comment configurer votre navigateur
  • Firefox :
    • 1. Ouvrez Firefox
    • 2. Appuyez sur la touche « Alt »
    • 3. Dans le menu en haut de la page cliquez sur « Outils » puis « Options »
    • 4. Sélectionnez l’onglet « Vie privée »
    • 5. Dans le menu déroulant à droite de « Règles de conservation », cliquez sur « utiliser les paramètres personnalisés pour l’historique »
    • 6. Un peu plus bas, décochez « Accepter les cookies »
    • 7. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Internet Explorer :
    • 1. Ouvrez Internet Explorer
    • 2. Dans le menu « Outils », sélectionnez « Options Internet »
    • 3. Cliquez sur l’onglet « Confidentialité »
    • 4. Cliquez sur « Avancé » et décochez « Accepter »
    • 5. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Google Chrome :
    • 1. Ouvrez Google Chrome
    • 2. Cliquez sur l’icône d’outils dans la barre de menu
    • 3. Sélectionnez « Options »
    • 4. Cliquez sur l’onglet « Options avancées »
    • 5. Dans le menu déroulant « Paramètres des cookies », sélectionnez « Bloquer tous les cookies »
  • Safari :
    • 1. Ouvrez Safari
    • 2. Dans la barre de menu en haut, cliquez sur « Safari », puis « Préférences »
    • 3. Sélectionnez l’icône « Sécurité »
    • 4. À côté de « Accepter les cookies », cochez « Jamais »
    • 5. Si vous souhaitez voir les cookies qui sont déjà sauvegardés sur votre ordinateur, cliquez sur « Afficher les cookies »
Save settings
Cookies settings