Vous êtes ici : Accueil > Une journée spéciale promotion Chapitre 1
Histoires taboues Récit érotique

Une journée spéciale promotion Chapitre 1

De retour de là-haut sur la montagne, Brigitte en arrivant dans la vallée, fut accueilli par Philippe, son mari, qui l’aida à vider le coffre de sa voiture et de ranger ses affaires, avant qu’elle reprenne ses habitudes de vivre nue du matin au soir et du soir au matin.

Une fois les affaires rangées, une fois que Brigitte s’est déshabillée, Philippe annonça :

Chérie J’ai eu ce matin par courrier une bonne nouvelle, mais je vais la dévoilée après lorsque nous serons tous réunis pour le diner ; en attendant chérie j’ai envie de te faire l’amour !

Hummmm, l’amour maintenant avant l’apéro, une fellation pendant l’apéro, un cuni avant le fromage et le dessert, et encore une fois l’amour avant de dormir, avant le traditionnel réveil matin.

Oui ma chérie tu te rappelles encore, tu reprends tes habitudes d’avant le jeu d’échange.

Chérie, allonge-toi sur le dos, masturbe-toi, pendant que je fais de même, ce sera cette fois-ci une baise classique : la missionnaire.

Ils firent l’amour dans cette position, elle eut rapidement une jouissance comme elle n’en a plus eu pendant une semaine. Elle eut un orgasme au moment où Philippe éjacula en elle.

Chérie, Fabienne la pauvre me l’a raconté, tu n’as pas dû jouir beaucoup de fois avec Raymond.

Non malheureusement deux orgasmes et encore appelons cela des minis orgasmes.

Nous sommes descendus et après avoir embrassé mon monde, et avant de passer à table, Philippe nous fait une annonce en nous lisant un courrier qu’il a reçu ce matin.

Toutes mes félicitations pour votre promotion ! Au poste de sous-directeur. Étant donné la qualité de votre travail, cela est tout à fait mérité et une telle reconnaissance n’arrive certainement pas assez tôt…

Vous voici prêt(e) à affronter un nouveau challenge professionnel et je ne peux que vous souhaiter courage et réussite dans toutes vos entreprises. Encore bravo et tous mes compliments !

Et Philippe rajouta, qu’il allait avoir rendez-vous lundi matin avec le Directeur.

Félicitation chéri, félicitation, papa, félicitation, beau papa, il a eu droit à des embrassades à ne plus en finir.

Pour fêter cette promotion, je vous invite tous à l’apéritif :

Julie, si tu veux bien nous servir le champagne !

Oui, papa chéri !

Après avoir trinqué, Brigitte décida de le féliciter à notre façon :

Nous allons te féliciter par une fellation en duo !

Julie et Manon vous débutés, suivie de Marie Claude et Muriel et moi je termine.

Ainsi Julie à droite Manon à gauche s’occupèrent de la queue de leur père, lorsqu’une suçait le gland, l’autre léchait la hampe et s’occupait des couilles. Julie prit ensuite la queue entière dans sa bouche jusqu’à ce qu’elle bute au fond de la gorge, puis entama un va-et-vient. Elles changèrent de rôle avant de passer la queue aux suivantes.

Pour ne pas éjaculer, Philippe leur demanda d’interrompre un court instant, afin que Brigitte ne soit pas oubliée, car la semence revenait à elle.

Après avoir éjaculé dans au fond de la gorge de Brigitte, elle embrassa tout le monde afin de partager le sperme de Philippe.

Il était temps de passer à table. La discussion portait plus sur la promotion que sur le sexe.

Le portable de Muriel se mit à sonner, c’était Damien qui prenait des nouvelles d’elle et du bébé. Damien demanda alors à parler à sa maman Fabienne (il ne savait pas que le jeu des échanges avait cessé prématurément).

Maman, ma chérie, enfin tu es de nouveau là !

Oui, mon chéri, pourquoi avec Fabienne tu n’étais pas bien ?

Si maman, mais c’est toi que j’aime et j’ai envie de te baiser maintenant.

Chéri, je te rappelle plus tard, car c’est le portable de Muriel, elle n’a presque plus de batteries.

D’accord maman. Je quittais la cuisine pour aller dans ma chambre afin de pouvoir faire l’amour avec mon fils. Avant de l’appeler j’ai sorti le sex toy connecté que j’introduisis dans mon vagin puis le mis en fonction avec mon smartphone, j’appelais mon fils avec le tél. fixe et nous avons commencé à faire l’amour, tout en augmentant et diminuant les vibrations. J’ai eu vite un orgasme. Damien a quand à lui éjaculer en même temps.

Pour terminer la conversation, j’ai annoncé la bonne nouvelle à Damien pour la nomination au poste de sous-directeur de son père.

Puis il embrassa sa maman et raccrocha pour appeler son père pour le féliciter.

Le dimanche matin Brigitte retrouva le traditionnel réveil matin qui lui fit défaut pendant une semaine. Elle retrouva aussi som amant Rocky le berger allemand qui honora sa maitresse par une baise matinale avant même de prendre le petit déjeuner, puis la journée se passa tranquillement par quelques ébats entres femmes.

Vint la journée de lundi, grand jour pour Philippe qui prenait ce jour la sous-direction de l’entreprise et qui allait être reçu par le directeur qui allait officialiser cette nomination.

Julie et Marie Claude au travail, Manon, seule rescapée de là-haut sur la montagne, se rendait à son travail, il ne restait que Muriel et moi.

J’allais rejoindre dans sa chambre Muriel pour échanger quelques caresses et quelques baisers, lorsqu’in the moon se mit en marche.

Il n’est même pas huit heures qui peuvent bien venir à cette heure-ci ?

Je descendis enfila mon enfile vite et par l’interphone demanda qui c’est :

Bonjour, Fabienne, c’est Véronique, la coiffeuse !

Bonjour, Véronique, c’est Brigitte ! Viens et rentre !

Je l’accueillais, elle m’a dit que Fabienne l’a invitée à venir tôt le matin, car elle va rejoindre la ferme auberge lorsque toi tu reviens. Je lui ai expliqué que nous avons arrêté le jeu. Elle croyait que nous étions fâchées. Non, Véronique, nous sommes de très bonnes amies.

Avant même que je lui demande si elle veut boire quelque chose et le but de sa visite matinale, elle entreprit de se déshabiller entièrement. J’étais surprise, mais excitée de la voir nue en face de moi, elle me dit :

Fabienne m’a invitée pour me faire l’amour ! Sans rien dire, je quittais mon enfile vite, la prenant par la main, je l’ai emmenée dans ma chambre, nous nous sommes enlacées, embrassées longuement avant de nous allongées et de faire l’amour, pendant une bonne partie de la matinée.

Voulant avoir le cœur net, j’ai appelé Fabienne, à cause de Véronique, en lui signifiant qu’elle aurait pu me prévenir. Sa réponse fut : j’ai oublié !

Véronique me remercia d’avoir fait l’amour avec, à la place de Fabienne, se rhabilla et me fit la bise et s’en alla.

Je me dis, bizarre de venir juste pour faire l’amour et repartir aussitôt fini. J’espérais qu’elle reste pour la journée, elle devait être déçue de ne pas pouvoir faire l’amour avec Fabienne.

Il était dix heures, mon portable sonne tiens mon chéri que me veut-il ?

Chéri, habille-toi, tu es invité à la réception qui aura lieu à onze heures trente en mon honneur et le directeur veut faire ta connaissance.

Tu veux que je m’habille simple ou sexy ?

Sexy ma chérie. Mets tes sous-vêtements que j’adore, d’accord mon chéri a tout à l’heure, je t’aime !

Hum s’il me demande de m’habiller sexy, il veut me pousser dans les bras de quelqu’un.

Alors Brigitte si tu ne veux pas être en retard, il va falloir que tu te dépêches !

Vite une douche, mais non pas ça maintenant Brigitte !                                                                        (Comme c’est son habitude quand elle est sous la douche elle se masturbe)

Après la douche, la séance de maquillage et puis elle est partie s’habiller dans sa chambre.

Elle prépara sur le lit son tailleur, veste jupe courte moulante son porte-jarretelles et ses bas. Elle s’habilla et regarda dans son miroir si tout allait bien, un dernier coup de peigne et un passage de rouge à lèvres. La voilà prête pour partir. Elle descendit et croisa Muriel, elle l’informa de son départ pour la réception, un bisou vite fait sur sa bouche et elle s’en alla rejoindre l’entreprise ou son chéri l’attend.

Arriver sur place, il fallait que je montre patte blanche pour accéder dans l’enceinte de l’usine. Le gardien qui contrôlait mon badge devait avoir la trique en apercevant mes cuisses dénudées et la peau blanche au-dessus de mes bas et qui sait s’il ne cherchait pas à savoir qu’elle est la couleur de ma culotte.

Vous pouvez y aller, madame, votre mari vous attend.

Merci, monsieur !

Je me garai sur le parking et Philippe vint à ma rencontre. Il m’ouvrit la porte et pour m’exhiber devant lui je sortis une jambe et laissa l’autre à l’intérieur ce qui avait pour effet de découvrir ma chatte complètement. Je sortis alors de la voiture me rajusta et embrassait monsieur le sous-directeur.

J’espère ne pas être en retard chéri !

Non viens, nous avons encore deux minutes, il me prit par la main et en se dirigeant vers la salle de réunion ou la cérémonie à lieu il me dit : chérie tu es très sexy, je suis certain que tu vas plaire au directeur, laisse-toi séduire chérie !

En entrant dans l’ascenseur, une femme en mini robe nous rejoignait, elle nous salua et mon mari me la présenta comme étant sa nouvelle secrétaire. Nous sommes arrivés au quatrième étage précédé de la jolie secrétaire en mini, nous pénétrons dans la salle de réunion ou une trentaine de collaborateurs nous attendaient.

Nous étions les derniers à être attendus, la cérémonie pouvait débuter.

Le PDG prenait la parole par un discours, sur le bilan de la société, et autre projet à venir. Puis vint le tour au PDG d’annoncer un nouveau sous-directeur, il appela Philippe à le rejoindre devant le pupitre. Il nomma Philippe officiellement à ce poste et demanda à ce que je rejoigne mon mari au podium.

Le PDG demanda à Philippe de prononcer quelques mots et de présenter son épouse, alors avant de passer à table, Philippe me présenta à chacun des collaborateurs et collaboratrices présents.

Nous nous installâmes à table pour le déjeuner.

Assise à droite du PDG en face de mon mari qui avait sa secrétaire en mini (Sylvie) nous prenons l’apéritif et la discussion n’était plus professionnelle, mais plus axée sur nos vies, nos loisirs, etc..

J’avais remarqué depuis le début que de nombreux hommes et même des femmes me détaillait de la tête aux pieds sur ma tenue vestimentaire, sur le décolleté en V de ma veste de tailleur sous laquelle j’étais seins nus, sur mes jambes gainées de bas tenus par un porte-jarretelles.

Il n’a pas fallu longtemps pour que je sente une main se poser sur ma cuisse, cette main qui descendait de ma cuisse jusqu’au genou puis remonter sur ma cuisse en troussant ma jupe, puis redescendre une seconde fois pour remonter sur ma cuisse jusqu’à toucher ma fente humide. Il était comme paralysé lorsqu’au toucher de mon bas ventre il ne trouva pas de culotte.

Il voulut retirer sa main, mais j’ai posé ma main sur la sienne afin qu’il continue ses caresses. Heureusement que des grandes nappes cachais son jeu.

Quand soudain le PDG retira, sa main de ma chatte essuya ses doigts gluants de cyprine après la serviette et s’excusa, il avait un téléphone urgent à donner. Il se leva, quitta la salle.

J’avais alors remarqué que la secrétaire de mon mari (Sylvie) avait sa main du côté de mon mari, je la regardais et lui sourit, elle me rendait son sourire se rendant alors compte que j’approuvais ce qu’elle faisait. Mon mari avait sa braguette ouverte et Sylvie sa main branlait discrètement sa queue.

Le PDG revint alors que le déjeuner se terminait et que petit à petit la salle se vidait. Il ne restait plus que nous quatre.

Alors le nouveau sous-directeur se leva à son tour suivie par sa secrétaire, avant qu’il rejoigne son bureau, le PDG s’adressa à nous :

Nous organisons samedi soir mon épouse et moi une soirée échangiste, si vous êtes tentés, vous êtes les bienvenues. Philippe et Brigitte qu’en pensez-vous ? Et vous Sylvie et votre mari ?

Sylvie répondit de suite par la négative, ce n’est pas que je ne veux pas, mais c’est mon mari, il est extrêmement jaloux, et puis il y a les enfants. Et seule ? Oh encore moins. Dommage Sylvie, si vous changer d’avis, vous me le faites savoir.

Et vous deux, Philippe et Brigitte ?

Il y aura qui d’autre à cette soirée ?

Seulement vous deux, je viens de lui téléphoner et elle sera ravie de faire votre connaissance.

Alors c’est d’accord que vous viendrez pour 18 heures samedi, vous pouvez rester pour la nuit et même le dimanche si cela vous tente. D’accord et merci, mais nous resterons que jusque dix heures, nous avons prévu autre chose depuis longtemps.

Pas de soucis, Philippe, sachez aussi que ce sera la première fois que nous nous échangeons, je suis certains que vous nous initieriez.

Sur cela je vais devoir vous laisser j’ai un rendez-vous important, Brigitte je vous autorise de rester encore avec Philippe si vous le désirez.

Merci, monsieur !

Appelez-moi Jérome !

Il m’embrassa sur les deux joues et parti rejoindre son bureau.

Quant à Philippe il m’emmena dans son nouveau bureau de sous-directeur accompagné de sa secrétaire Sylvie une jolie blonde d’une trentaine d’années. Arrivé à son bureau, il s’adressa à sa secrétaire et à moi :

Sylvie, je tiens à t’informer que Brigitte est au courant de notre liaison comme je suis au courant de ses liaisons, nous sommes un couple libertin et nous ne nous cachons rien.

Brigitte c’est la secrétaire dont je t’ai parlé plusieurs fois. La seule différence est que son mari n’est pas au courant et qu’il ne doit pas l’être. Autre différence, elle n’a jamais eut de liaison avec une femme, et elle aimerait essayer, mais n’a pas encore eu l’occasion, si tu pouvais l’initier ?

Quand ? Maintenant ?

Non, elle prendra rendez-vous.

Chéri je vais devoir te laisser j’ai encore à faire à la maison, j’ai embrassé mon mari ce dernier à demander à Sylvie de me raccompagner jusqu’à la voiture.

Dans l’ascenseur elle me demanda si elle pouvait venir demain soir après le travail :

Oui il n’y a pas de souci, je t’attends Sylvie vers 17 h 30.

D’accord !

Je lui ai fait une bise sur sa bouche avant l’arrivée de l’ascenseur au rez-de-chaussée.

Arrivée à la voiture je m’assis de nouveau comme pour la descente, une jambe dedans et l’autre dehors.

Oh c’est donc vrai que vous ne portez pas de culotte, votre mari n’arrête pas de me le faire savoir.

Vous devrez essayer !

À suivre !

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

        
            

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Supprimer la publicité en devenant donateur

Merci

En devenant donateur, vous nous soutenez et pour vous remercier, nous supprimons toute la publicité. En prime, vous avez accès à des histoires taboues rien que pour vous !

Liste des histoires taboues

Voir la liste des histoires taboues par ordre alphabétique

Plan sexe

Nouvelle Coquine

Solange 9

Bons plans coquins

Bloqueur de publicités

Notre site web est rendu possible par l'affichage de publicités en ligne pour nos visiteurs. Veuillez envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité.

Visio Skype

skype tel rose amateur

Webcam Skype

telrosegol

Médias de la Communauté

Rencontres

Sexe à distance

téléphone rose pas cher
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. View more
Cookies settings
Accept
Politique de confidentialité
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active
NOTRE POLITIQUE SUR LES COOKIES
En visitant notre site Web et en utilisant nos services, vous comprenez et acceptez la façon dont nous traitons les données personnelles conformément à notre politique de confidentialité. Nous respectons votre vie privée et le droit de contrôler vos données personnelles. Nos principes directeurs sont simples. Nous allons être ouverts avec quelles données nous collectons et pourquoi. Veuillez prendre un moment pour les lire. C'est important ! Les cookies sont de petites quantités d’informations stockées dans des fichiers au sein même du navigateur de votre ordinateur. Les cookies sont accessibles et enregistrés par les sites internet que vous consultez, et par les sociétés qui affichent leurs annonces publicitaires sur des sites internet, pour qu’ils puissent reconnaître le navigateur. Les sites Internet peuvent uniquement accéder aux cookies qu’ils ont stockés sur votre ordinateur.
En utilisant le Site Internet , vous consentez à l’utilisation des cookies déposés par notre Site. Le site Internet utilisent des cookies aux fins suivantes :
  • Usage du site : pour nous aider à reconnaître votre navigateur comme celui d’un visiteur précédent et pour enregistrer les préférences que vous avez déterminées lors de votre précédente visite sur le Site. Par exemple, nous pouvons enregistrer vos informations de connexion de sorte que vous n’ayez pas à vous connecter à chaque fois que vous visitez le Site ;
  • Réseaux sociaux : pour vérifier si vous êtes connectés à des services tiers (Facebook, Twitter, Google+…) ;
  • Ciblage : pour nous permettre de cibler (emailing, enrichissement de base) à postériori ou en temps réel l’internaute qui navigue sur notre Site ;
  • Mesure d’audience : pour suivre les données statistiques de fréquentation du Site (soit l’utilisation faite du Site par les utilisateurs et pour améliorer les services du Site) et pour nous aider à mesurer et étudier l’efficacité de notre contenu interactif en ligne, de ses caractéristiques, publicités et autres communications.
Vos Choix Concernant les Cookies et Balises Web Vous avez le choix de configurer votre navigateur pour accepter tous les cookies, rejeter tous les cookies, vous informer quand un cookie est émis, sa durée de validité et son contenu, ainsi que vous permettre de refuser son enregistrement dans votre terminal, et supprimer vos cookies périodiquement. Vous pouvez paramétrer votre navigateur Internet pour désactiver les cookies. Notez toutefois que si vous désactivez les cookies, votre nom d’utilisateur ainsi que votre mot de passe ne seront plus sauvegardés sur aucun site web. Pour plus d’informations relatives aux méthodes vous permettant de supprimer et de contrôler les cookies stockés sur votre ordinateur, consultez le site suivant : http://www.allaboutcookies.org/fr/ Comment configurer votre navigateur
  • Firefox :
    • 1. Ouvrez Firefox
    • 2. Appuyez sur la touche « Alt »
    • 3. Dans le menu en haut de la page cliquez sur « Outils » puis « Options »
    • 4. Sélectionnez l’onglet « Vie privée »
    • 5. Dans le menu déroulant à droite de « Règles de conservation », cliquez sur « utiliser les paramètres personnalisés pour l’historique »
    • 6. Un peu plus bas, décochez « Accepter les cookies »
    • 7. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Internet Explorer :
    • 1. Ouvrez Internet Explorer
    • 2. Dans le menu « Outils », sélectionnez « Options Internet »
    • 3. Cliquez sur l’onglet « Confidentialité »
    • 4. Cliquez sur « Avancé » et décochez « Accepter »
    • 5. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Google Chrome :
    • 1. Ouvrez Google Chrome
    • 2. Cliquez sur l’icône d’outils dans la barre de menu
    • 3. Sélectionnez « Options »
    • 4. Cliquez sur l’onglet « Options avancées »
    • 5. Dans le menu déroulant « Paramètres des cookies », sélectionnez « Bloquer tous les cookies »
  • Safari :
    • 1. Ouvrez Safari
    • 2. Dans la barre de menu en haut, cliquez sur « Safari », puis « Préférences »
    • 3. Sélectionnez l’icône « Sécurité »
    • 4. À côté de « Accepter les cookies », cochez « Jamais »
    • 5. Si vous souhaitez voir les cookies qui sont déjà sauvegardés sur votre ordinateur, cliquez sur « Afficher les cookies »
Save settings
Cookies settings