Vous êtes ici : Accueil > Une journée spéciale promotion Chapitre 6
Bi - Gay - Lesbien Histoires taboues Inceste Récit érotique

Une journée spéciale promotion Chapitre 6

Un journée spéciale promotion Chapitre 6

Suite de la journée spéciale promotion 5

La nuit fut ultra courte surtout pour Marie Claude qui n’a même pas regagné sa chambre, elle aussi a dormi sur place et s’est réveillée avec une heure de retard réveillant au passage Julie.

Pas le temps de prendre une douche, juste le temps de s’habiller et de boire un café.

Philippe lui s’est réveillé au moment ou Julie et Marie Claude sont partis à ces côtés-personne, dans le lit jumeau Sylvie, lui non plus n’avait pas pris sa douche, un coup de flotte dans sa figure, il ne s’est même pas rasé en descendant, il découvrit Brigitte et Manon se réveillant. Quant à Muriel elle était la seule à avoir regagné sa chambre de bonne heure.

Puis c’était le branle-bas de combat, il était grand temps de ce lever pour tous, Manon sortait de sous la douche s’habillait, bien qu’elle commence à travailler plus tard, elle s’est levé plus tôt afin de leur préparer le petit déjeuner.

Sylvie à son tour sortait de la douche, elle a juste enfilé une robe de chambre pour se rendre dans la chambre pour réveiller Marion et Kevin. Brigitte vint et proposa à Sylvie de s’occuper de Kevin pendant qu’elle s’occupait de Marion pour gagner du temps.

Après un rapide petit déjeuner, Sylvie s’habilla, et s’apprêtait à se rendre avec les enfants à la voiture de Brigitte lorsque cette dernière lui proposa de l’accompagner pour plus de sécurité.

Arrivée à l’école tout se passa bien, pas de Serge en vue, la personne chargée de l’accueil nous à rassurée, la directrice les a informés et que tout se passera bien ce soir.

Mais Sylvie n’est cependant pas très rassurée, elle le précisa à Brigitte :

La sécurité des enfants est assurée depuis l’école jusqu’au portail, là je suis d’accord, mais ce qui se passe après le portail n’est plus de son ressort.

Chérie ne te tracasse pas maintenant tu verras tout se passera bien ce soir, je serais là, Julie sera là, il y aura les gendarmes ou est le problème, allez vient je t’offre un bon petit déjeuner. Et après il est temps que Brigitte aille prendre sa douche, car je suis pleine de sperme et de cyprine.

Brigitte se gara sur le parking d’une boulangerie-pâtisserie salon de thé et avant de descendre de voiture elle s’empressa d’embrasser Sylvie à pleine bouche. Elle n’a même pas remarqué qu’elles s’offraient en spectacle à un homme qui était assis dans une camionnette garée à côté et qui avait une vue sur les deux femmes qui se roulaient une pelle et avaient les mains sous leurs robes.

À l’intérieur du salon de thé en prenant le petit déjeuner, les mains se perdaient sous les robes. Sylvie, je ne te reconnais plus, nous avons baisé toute la nuit et tu es toujours en manque.

Brigitte c’est de votre faute à vous tous que je suis devenue ainsi.

Tu n’aimes pas ? Si Brigitte j’adore, mais le fait que tu le fais en public me gêne un peut.

À la maison il y a les enfants alors il faut bien que je joue ailleurs.

Sylvie, tu ne te masturbes jamais chez toi ? Si, mais quand les enfants sont à l’école ou quand ils dorment.

Après ce petit déjeuner nous sommes rentrés à la maison et sur tout le parcours Sylvie avait la main posée sur la cuisse de Brigitte.

Pour Brigitte la douche s’imposait, elle se précipitait dans la salle de bain en pensant que Sylvie allait la rejoindre. Mais cette dernière retira sa robe et nue alla s’allonger sur le canapé dans le salon. Elle alluma la télé, mais s’endormit de suite.

Brigitte, en descendant de l’étage, ne pouvait pas s’en empêcher de lui faire un baiser sur sa bouche et un autre sur son sexe. Elle ne réagit pas, la laissa dormir,

Elle prépara avec l’aide de Muriel le déjeuner.

Même Muriel à eut droit aujourd’hui de multiples caresses sur ses seins sont ventre, sa chatte et son cul. Mais qu’a-t-elle donc aujourd’hui Brigitte se demanda Muriel, est-ce le fait qu’elle peut se promener nue ou est-ce les séquelles de l’orgie de la nuit dernière.

Marie Claude et Julie ne vont pas tarder à rentrer du travail et Sylvie dort encore.

Muriel va réveiller Sylvie s’il te plait !

Elle se rendit dans le salon, s’agenouillait devant le canapé, posa ses lèvres sur la fente de Sylvie et se mit à lécher, petit à petit elle se réveilla, croyant que c’était Brigitte.

Ah c’est toi Muriel ! Oui Sylvie c’est l’heure de te lever, à table pour le déjeuner.

Quoi déjà ? Hé oui tu as bien dormie.

Le déjeuner terminer, la vaisselle aussi, il va bientôt s’habiller pour aller récupérer les enfants à l’école.

Sylvie et Julie s’habillèrent, se maquillèrent et se sont rendue devant l’école ou attendait déjà un certain nombre de parents d’élèves. Avant de descendre de voiture, Sylvie scruta si elle voyait Serge qui était le premier à attendre devant le portail. À quelques mètre de là une femme qu’elle n’avait jamais vue, toutes les autres étaient des visages familiers sauf cette femme. M’adressant à Julie :

Je parie tout ce que tu veux que cette femme est la salope de mon mari, c’est la première fois que je la vois.

Au même moment un véhicule de la gendarmerie arrivait et s’arrêtait. Nous descendons de la voiture, car les élèves ne devaient pas tarder. Serge s’aperçut de ma présence et se tourna vers l’inconnue qui s’approcha de lui, il murmura quelque chose à ses oreilles et l’inconnue me jeta un coup d’oeil méchant. C’est à cet instant que les élèves sortaient de l’école. Les tous les élèves sont sorties sauf Marion et Kevin, devant le portail il ne restait que Serge, l’inconnue et nous deux et au loin deux gendarmes.

Quand la porte de l’école s’ouvrait, Marion et Kevin accompagné par un membre du personnel enseignant se dirigèrent vers le portail de sortie. Serge me regarda d’un air méchant et comme j’étais plus près du portillon, me bouscula à tel point que j’ai perdu l’équilibre et j’ai chuté. Julie vint m’aider à me relever, les gendarmes sont intervenus, en le tenant à l’écart, alors l’inconnue a dit que les enfants revenaient à lui en brandissant le papier.

Le gendarme demanda à voir le document, il a de suite attestée que ce document n’est pas valable et à demandé à Sylvie de présenter le sien. Elle montra le document au gendarme qui tenait Serge, celui-ci commença alors à devenir menaçant, alors les gendarmes décidèrent de le menotter et de l’embarquer.

L’accompagnateur qui avait éloigné Marion et Kevin de la scène revint et nous a remis les enfants. Julie comme une mère prit Kevin et Marion par la main et arriva à la voiture, Julie dit à Sylvie :

Installe-toi à l’arrière avec tes enfants et je prends le volant.

Nous sommes rentrés, la vie reprenait son cours en espérant que ces histoires prennent fin.

À suivre !

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

        
            

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Supprimer la publicité en devenant donateur

Merci

En devenant donateur, vous nous soutenez et pour vous remercier, nous supprimons toute la publicité. En prime, vous avez accès à des histoires taboues rien que pour vous !

Liste des histoires taboues

Voir la liste des histoires taboues par ordre alphabétique

Plan sexe

Nouvelle Coquine

Solange 9

Bons plans coquins

Bloqueur de publicités

Notre site web est rendu possible par l'affichage de publicités en ligne pour nos visiteurs. Veuillez envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité.

Visio Skype

skype tel rose amateur

Histoires lues en ce moment

Webcam Skype

telrosegol

Médias de la Communauté

Rencontres

Sexe à distance

téléphone rose pas cher
Politique de confidentialité
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active
eu_cookies_bar
eu_cookies_bar_block
NOTRE POLITIQUE SUR LES COOKIES
En visitant notre site Web et en utilisant nos services, vous comprenez et acceptez la façon dont nous traitons les données personnelles conformément à notre politique de confidentialité. Nous respectons votre vie privée et le droit de contrôler vos données personnelles. Nos principes directeurs sont simples. Nous allons être ouverts avec quelles données nous collectons et pourquoi. Veuillez prendre un moment pour les lire. C'est important ! Les cookies sont de petites quantités d’informations stockées dans des fichiers au sein même du navigateur de votre ordinateur. Les cookies sont accessibles et enregistrés par les sites internet que vous consultez, et par les sociétés qui affichent leurs annonces publicitaires sur des sites internet, pour qu’ils puissent reconnaître le navigateur. Les sites Internet peuvent uniquement accéder aux cookies qu’ils ont stockés sur votre ordinateur.
En utilisant le Site Internet , vous consentez à l’utilisation des cookies déposés par notre Site. Le site Internet utilisent des cookies aux fins suivantes :
  • Usage du site : pour nous aider à reconnaître votre navigateur comme celui d’un visiteur précédent et pour enregistrer les préférences que vous avez déterminées lors de votre précédente visite sur le Site. Par exemple, nous pouvons enregistrer vos informations de connexion de sorte que vous n’ayez pas à vous connecter à chaque fois que vous visitez le Site ;
  • Réseaux sociaux : pour vérifier si vous êtes connectés à des services tiers (Facebook, Twitter, Google+…) ;
  • Ciblage : pour nous permettre de cibler (emailing, enrichissement de base) à postériori ou en temps réel l’internaute qui navigue sur notre Site ;
  • Mesure d’audience : pour suivre les données statistiques de fréquentation du Site (soit l’utilisation faite du Site par les utilisateurs et pour améliorer les services du Site) et pour nous aider à mesurer et étudier l’efficacité de notre contenu interactif en ligne, de ses caractéristiques, publicités et autres communications.
Vos Choix Concernant les Cookies et Balises Web Vous avez le choix de configurer votre navigateur pour accepter tous les cookies, rejeter tous les cookies, vous informer quand un cookie est émis, sa durée de validité et son contenu, ainsi que vous permettre de refuser son enregistrement dans votre terminal, et supprimer vos cookies périodiquement. Vous pouvez paramétrer votre navigateur Internet pour désactiver les cookies. Notez toutefois que si vous désactivez les cookies, votre nom d’utilisateur ainsi que votre mot de passe ne seront plus sauvegardés sur aucun site web. Pour plus d’informations relatives aux méthodes vous permettant de supprimer et de contrôler les cookies stockés sur votre ordinateur, consultez le site suivant : http://www.allaboutcookies.org/fr/ Comment configurer votre navigateur
  • Firefox :
    • 1. Ouvrez Firefox
    • 2. Appuyez sur la touche « Alt »
    • 3. Dans le menu en haut de la page cliquez sur « Outils » puis « Options »
    • 4. Sélectionnez l’onglet « Vie privée »
    • 5. Dans le menu déroulant à droite de « Règles de conservation », cliquez sur « utiliser les paramètres personnalisés pour l’historique »
    • 6. Un peu plus bas, décochez « Accepter les cookies »
    • 7. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Internet Explorer :
    • 1. Ouvrez Internet Explorer
    • 2. Dans le menu « Outils », sélectionnez « Options Internet »
    • 3. Cliquez sur l’onglet « Confidentialité »
    • 4. Cliquez sur « Avancé » et décochez « Accepter »
    • 5. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Google Chrome :
    • 1. Ouvrez Google Chrome
    • 2. Cliquez sur l’icône d’outils dans la barre de menu
    • 3. Sélectionnez « Options »
    • 4. Cliquez sur l’onglet « Options avancées »
    • 5. Dans le menu déroulant « Paramètres des cookies », sélectionnez « Bloquer tous les cookies »
  • Safari :
    • 1. Ouvrez Safari
    • 2. Dans la barre de menu en haut, cliquez sur « Safari », puis « Préférences »
    • 3. Sélectionnez l’icône « Sécurité »
    • 4. À côté de « Accepter les cookies », cochez « Jamais »
    • 5. Si vous souhaitez voir les cookies qui sont déjà sauvegardés sur votre ordinateur, cliquez sur « Afficher les cookies »
Save settings
Cookies settings