Vous êtes ici : Accueil > Un moment de sexe dément avec ma tante
Confession Intime Histoires taboues Inceste

Un moment de sexe dément avec ma tante

Grosse sodomie profonde en fin de journée pour femme mariée

Un moment de plaisirs déments avec ma tante….

Si en 2017 j’avais la soixantaine passée où il m’arrivait certain week-end de bricoler chez des particuliers au noir aimant en ce temps là, poser de la tapisserie ou encore peindre. Et si à ma grande surprise, la seule tante qui me restait ma tante Marianne, plus âgée que moi, veuve avec une fille qui depuis des années ne réside plus avec elle, mais qui laisse ma tatie très bien conservée et combien encore jeune dans sa tête et qui de plus chez laquelle lorsque je travaillais encore, j’allais déjeuner une fois par semaine me faisant en ce temps là, toujours de bons petits plats mais tout cela sans avoir jamais été plus loin.
Alors bien sur j’aurais été étonné, si la semaine passée, cette dernière m’aura téléphoné, me sollicitant de venir faire quelques travaux chez elle, peinture et tapisserie dans son petit salon, me précisant bien sur qu’elle ne manquerait pas de bien me payer. Je me suis donc rendu chez ma tatie ce vendredi matin, où si à mon étonnement, elle avait acheté le matériel nécessaire, si durant la matinée, tout se passait au mieux, nous aurons déjeuné ensemble à midi, à papotant de mille choses, pris le café, après quoi ma tatie prétextant être un peu fatiguée me fait part aller se reposer dans sa chambre.

Si j’aurais pour ma part repris mon travail, arrive un moment, où intrigué, je suis allé écouter à la porte, où là, n’en croyant pas mes oreilles, j’entendais la télé marcher et les gémissements d’un film qui me semblait porno. Et si j’aurais été à regarder par le trou de la serrure, on ne pouvait rien voir à part le meuble de télé et la télé elle-même. Je suis donc reparti bosser, je l’avoue étant tout excité, après de plus avoir hésité à entrer ! Mais bon, c’était ma tatie et il me fallait garder mon sang froid.
Plus tard ma tatie est ressortie comme si de rien n’était, toute pimpante me jetant un grand sourire tout en se laissant à des je vois que ça avance bien mon petit neveu chéri, lui répondant bien sur tatie…Mais je vais à présent arrêter et reviendrais demain. Et si de retour le soir chez moi, à repenser à cette journée, j’avoue ne pas m’être retenu à me branler ma petite queue, fantasmant à ma tatie la voyant se branler sa chatte devant un film porno.

Et bien sur, le lendemain je suis donc retourné pour reprendre et terminer mes travaux chez ma tatie. Et si dans la matinée, elle s’est absentée pour aller ce jour là voter, aussitôt partie, ne pouvant retenir ma curiosité, j’en aurais bien sur profité pour aller faire une visite dans sa chambre, où j’aurais très vite trouvé son tiroir à dessous dont certains combien sexy, où de plus, j’aurais alors découvert une K7 porno et combien je bandais alors à imaginer ce qu’il pouvait y avoir . Et ne résistant ensuite à mettre la K7, m’installant sur le lit défait de ma tante, je ne résiste à me branler ma petite queue, à visionner ce spectacle pervers mais combien bandant, où toutefois entendant une voiture arriver au loin et se garer, très vite je me précipite, pensant avoir tout bien rangé et serais ressorti de la chambre.
Et heureusement que j’avais fait vite, car ma tatie est arrivée aussitôt, où une fois entrée, m’étant remise à mon travail, nous auront conversé quelques minutes, cette dernière se laissant à me dire « il a bien avancé mon petit neveu.. » avant qu’elle n’aille dans sa chambre se changer, y passant un bon moment, revenant alors dans une tenue que j’aurais de suite trouvée combien excitante, avec de plus, un sourire combien coquin, venant vers moi, toujours sur mon échelle, le dos tourné à tatie, je sens soudain les mains de cette dernière, longer mes jambes où combien surpris, je lui fais « que fais tu tatie… , arrête…arrête. » où cette dernière tout en continuant son petit jeu, se laisse alors à « ça t’excite mon petit neveu d’espionner ta tatie en son absence, la prochaine fois, remets tout en place un peu mieux mon coquin » continuant ses petites caresses qui bien sur ne manquent de suite de mettre ma petite queue cachée derrière mon jeans en érection.

Et là, si de plus tatie me bloque contre l’échelle, n’essayant aucunement de descendre bien trop pris par les mains de cette dernière et le plaisir que je ressentais, qui ensuite fait de plus glisser la tirette de mon jeans, y introduisant sa main pour en extirper ma queue, combien en érection, ne pouvant me retenir sur mon échelle, à des « Oh Ouiiiiii tatie…Ouiiiiii..Continue… j’adore… ». Si enfin à un moment toujours ma queue en bouche et à me tripoter, mon jeans finit par tomber le long de mes jambes, ma tatie surprise que je ne portais pas de caleçon, la laissant à un sourire pervers se met de plus à laisser partir sa main entre mes fesses, s’y promener tout comme le long de ma petite raie, finissant par introduire l’un de ses doigts dans mon trou de cul me laissant encore à des gémissements déments de « Encore tatie..Ouiiiiii…. Encore… C’est trop bon» Et si là, n’y tenant plus, finissant dans ma position sur cette échelle à ressentir des crampes, je supplie ma tatie de me laisser descendre, où si pardon, mais la petite salope me fait alors promette aussitôt descendu, de me mettre tout à poil, acceptant à cet instant tout ce qu’elle voudra, elle me relâche alors, où si je descend enfin de mon échelle, mon jeans au bas des jambes, comme promis je retire déjà, pour ensuite retirer ma chemisette, où si tatie combien souriante avec son petit neveu tout à poil, me dépose un bisou, ne me retenant cette fois à me saisir de la garce de tatie, pour me jeter sur elle et se dévorer de longues et torrides minutes nos bouches et nos langues comme l’auraient faits deux petits jeunes déchainé alors que nous étions loin de ses âges, même si je dois avouer que tatie savait encore combien y faire…

Et si après cela voulant à mon tour avec une envie folle, profiter de ma perverse tatie, cette dernière m’interrompt alors par un « chuuttttt, chuuttttt » pointant sa main vers sa chambre à coucher où si elle m’y entraîne ensuite, laissant à nouveau ses mains se promener sur moi tout à poil, tout en me disant « tu as envie de baiser ta tante hein ??, avoue mon petit salaud.., je suis sur que tu as envie de la chatte et du cul de ta tatie… ». Et si en effet cela était à cet instant combien vrais, ne me retenant en rien, quelques secondes suffisent pour retirer à celle-ci, sa tenue combien excitante, de plus sous laquelle elle était elle aussi tout à poil, la faisant ensuite basculer sur ce lit, où si elle se laisse déjà à gémir, me lançant « comme il est bandant mon petit neveu chéri… », où sans plus, je me jette entre ses jambes, lui bouffant sa chatte déjà toute humide d’envie et de cyprine, laissant mes mains à toutes les perversité possibles, finissant moi aussi tout en ayant introduit ma langue au fond de cette chatte, tout en la caressant de partout, je finis par laisser mon index à son tour glisser dans son trou de cul que je lui branle où combien ma tatie ne pouvant se retenir à des Ohhh…Ouiiiiii…, encore mon petit salaud… profites de ta tatie autant que tu en as envie…, fais moi encore du bien » ses ébats pervers et réciproques durent encore de longues et sublimes minutes.

Arrive alors un moment, où tatie me fait ensuite signe, pointant son doigt vers la table de chevet où en l’ouvrant, je trouve étonné une boite de préservatifs, très vite je me saisi de l’un deux pour l’enfiler autour de ma queue en feu, revenant très vite sur le lit où me positionnant derrière ma tatie adorée, empoignant ses deux seins un peu pendants, mais peu importe, où si la garce se laisse encore à des « Ouiiiiii…. Ouiiiiii…baise moi… encules moi…vas-y mon petit salaud » où alors je laisse entrer ma queue dans ce trou de cul, sentant le corps de ma tatie s’abandonner, parfois se raidir sous mes coups queues, où si à un moment ma main se glisse entre ses jambes, à lui branler de plus sa chatte, ma tatie alors déchainée, n’en finit plus de se laisser à gémir, presque à hurler de ce plaisir……

Et si ses jeux pervers et déments perdurent encore de longues minutes, me sentant à la limite de l’explosion, je me retire de ce trou de cul, pour alors changer de position, faisant basculer ma tatie sur le dos, où là encore si la salope se remet à me dire des mots salaces, comme, « Ca t’excite de baiser ta tante hein” ou encore “oui baise ta tante petit salaud”, cela m’encourageait de plus, redoublant d’effort dans des va et viens effrénés, n’y tenant plus, je laisse alors ma queue se glisser encore et encore dans cette chatte trempée, où quelques torrides minutes suffisent alors que ma tatie se le laisse des « Ohhh.. Ouiiiiii.., comme c’est bon mon petit salaud à moi.., combien ta queue est dur.., je vais jouir.., ça me viens… ça me viens…partant alors dan un démentiel orgasme où si au même instant n’y tenant plus moi-même et dans des gémissements réciproques, je laisse jaillir sans retenue mon sperme bien sur dans le préservatif, mais tout de même au fond de la chatte de tatie,
Restant prostrés tous deux après ses moments de plaisirs indescriptibles, reprenant quelques instants nos bouches et nos langues dans une étreinte encore démentielle, tatie me remercie ensuite me disant juste qu’elle n’avait jamais joui comme cela avec personne et qu’elle espère bien sur que nous remettrons cela à très vite.

Fin

Gégé

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Bons plans coquins

Liste des histoires taboues

Voir la liste des histoires taboues par ordre alphabétique

Catégories

Bloqueur de publicités

Notre site web est rendu possible par l'affichage de publicités en ligne pour nos visiteurs. Veuillez envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité.

Visio Skype

skype tel rose amateur

Histoires lues en ce moment

Bons plans

Webcam Skype

telrosegol

Médias de la Communauté

Rencontres

Sexe à distance

téléphone rose pas cher

Remontons le temps