Mettez ce lien en favoris en cas de problèmes de connexion sur le blog. Vous pourrez nous retrouver et avoir des infos !

Mon après-midi au sauna gay (3)

Lettre à mon partenaire de caresses, qui aime le récit de mes aventures au sauna.

Les lundis après-midi au sauna se suivent, mais ne se ressemblent pas forcément ! Ce dernier lundi a été fantastique !

Le type que j’espérais revoir n’était pas là, mais je n’ai pas perdu au change.

Quand je suis arrivé, après être passé au vestiaire, m’être mis nu, les hanches juste entourées d’une grande serviette, je me suis dirigé vers les douches, en constatant, au passage, qu’il y avait beaucoup de serviettes de bain accrochées au porte-manteau du hammam.

Je n’ai donc pas trop trainé sous la douche et je suis entré dans le hammam. Comme d’habitude, j’ai laissé à mes yeux le temps de s’accoutumer à la vapeur intense qui flottait dans la salle. De nombreux mecs étaient assis, en train de se branler, et d’autres, faisaient face à un partenaire assis qui leur prodiguaient des fellations. Mon coin préféré, dans l’angle du fond étant libre, je m’y suis assis. Juste à côté d’un mec qui se tirait sur la bite, et sur ma droite, à un mètre environ, un homme était assis et matait ce qui se passait dans la pièce. J’étais bien installé, la jambe droite repliée avec le pied sur le banc, le pied à proximité du mec de droite. La jambe gauche, écartée et allongée, me permettait de frôler avec mon pied le pied de l’homme qui s’astiquait le manche. J’avais la queue raide et je me branlais doucement.Sauna gay xfr 550x413 - Un nouvel après-midi au sauna gay raconté par Pierre le coquin

À cet instant, le type sur ma droite m’a regardé, et avec mon pied, j’ai touché son bras, ramenant sa main vers mes jambes. Il a compris mes attentes, et s’est rapproché. Sa main a saisi ma bite et il a commencé à me branler doucement. Puis je l’ai vu se reculer sur le banc de pierre et se pencher, le visage tourné vers mes jambes. Ses lèvres se sont saisies de mon gland et il a commencé à me sucer en alternant les embouchures courtes et l’enfoncement complet de mon sexe dans sa bouche. Il suçait divinement bien, et j’ai commencé à geindre légèrement. Cela a attiré l’attention du mec à ma gauche, qui a profité de la situation pour participer à la fête. Il a approché sa bouche de ma poitrine et m’a aspiré le téton qui était à sa portée. Excellent ! Instinctivement je me suis laissé glisser un peu sur le banc, afin de libérer l’accès à mes fesses et à mon petit trou. Il a compris la manœuvre et je l’ai vu mouiller son doigt et l’approcher de mon anus. Il me l’a introduit doucement, d’abord, et puis profondément ensuite. Quel délice ! Un mec qui me suçait comme un dieu, et l’autre qui me baisait le cul avec son doigt en me tétant le sein. À ce moment-là, je ne geignais plus, je gueulais presque. Inutile de dire qu’on assurait le spectacle et que plusieurs hommes s’étaient rapprochés et admiraient la scène en se tirant sur la queue, en solitaire ou en partenariat avec un autre.

J’ai saisi la bite du mec qui me doigtait le cul et je le branlais. Sa queue me parut être tout à fait du gabarit que j’espérais. Je lui demandais doucement à l’oreille : « Tu veux me la foutre dans le cul ? » À son acquiescement, je me suis levé, penché vers le banc, pour que l’autre gars puisse continuer à me sucer, et j’ai écarté les jambes, présentant ma rosette au mec qui allait me déflorer le cul. Timidité ? Surprise ? Autre sentiment ? Le mec a mis son gland sur mon trou, mais s’est excusé, car il n’arrivait pas à me pénétrer, sa bite ayant ramolli. Je lui ai dit que ce n’était pas grave, que j’allais faire un tour, et que je repasserais par le hammam, avant de partir, et qu’il aurait peut-être retrouvé la forme à ce moment-là.

Après être repassé sous la douche, je suis allé me baigner dans le grand bain à remous. Un homme sorti du hammam est venu s’asseoir à un mètre, environ de moi, dans le bain. C’était un des mecs qui avait maté le spectacle précédemment. Ma technique d’approche, écartement des jambes, amena mon pied à frôler sa jambe. Il écarta, lui aussi ses jambes et nos pieds se caressèrent. Il se déplaça vers moi, sur le banc et sa main se glissa sur ma cuisse vers mon sexe. J’en fis autant, et nous nous retrouvâmes à nous branler mutuellement. Sa bite me paraissait dans l’eau tout à fait du gabarit que j’attendais pour me déflorer l’anus. Je me suis soulevé légèrement pour qu’il comprenne qu’il pouvait passer sa main sous moi et me toucher le fion. Ce qu’il fît, mais dans l’eau, la pénétration, même d’un doigt ne s’avère pas possible. Je lui ai alors demandé s’il avait envie de me dépuceler, et s’il voulait qu’on aille dans une cabine. Rien que de lui dire, j’ai cru que j’allais jouir, car je sentais que l’heure tant attendue était arrivée. J’ai choisi une cabine où il y avait une lumière tamisée, je ne voulais pas être dans le noir total. Je voulais voir ce qui allait se faire.

J’ai étalé ma serviette sur le matelas en plastique posé sur le sol, et je m’y suis mis à quatre pattes, les jambes bien écartées. En tournant la tête, je voyais l’homme, debout derrière moi, la bite dressée. Plus grosse que ce que je l’avais imaginée dans l’eau. Il s’accroupit et posa son gland sur mon anus. Il poussa, mais cela ne rentrait pas. C’était trop gros. Je lui ai alors demandé de lubrifier et mon trou et son sexe, puis d’y aller doucement. Je compris qu’il se lubrifiait la queue, et je sentis ses doigts me graisser le cul. Il en profita pour y introduire un puis deux doigts. N’y tenant plus je lui ai demandé de me baiser, de me bourrer le cul avec son mandrin.

auteur 550x405 - Un nouvel après-midi au sauna gay raconté par Pierre le coquin

Sexe de l'auteur

Il posa à nouveau son gland sur ma rosette et poussa. Je sentis son sexe forcer l’entrée de mon cul. Cela se fit sans douleur. Il retira son gland de mes fesses, et le remit sur mon anus. À ce moment-là, il poussa fort et rentra en entier d’un seul coup dans mon fion. Sous la surprise, j’ai dû pousser un petit cri, mais qui n’était pas de douleur. Alors, il se mit à me limer vigoureusement, et plus il le faisait, plus je sentais qu’il allait loin. Et… j’aimais ça ! Je pense, mais je ne me rappelle plus, lui avoir dit des grossièretés, du genre : « Oui ! Bourre-moi bien ! Baise-moi ! » J’ai eu vraiment l’impression que je mouillais du cul.

Il m’a fait me retourner et en me mettant les jambes sur ses épaules, il m’a sodomisé profondément, tout en me branlant. Je me laissais faire totalement. Je n’avais pas imaginé que je prendrais tant de plaisir à me faire enculer. Il a voulu que je le suce. J’étais pas trop partant, car sa bite sortait de mon cul, mais quand il s’est mis en position de 69, je me suis rendu compte que sa queue était propre et ne sentait pas mauvais. Nous nous sommes donc sucés pendant un certain temps et je lui ai demandé de me baiser à nouveau, car je voulais le sentir se vider dans moi. Il me fit m’allonger sur le ventre, m’écarta les jambes et me pénétra d’un seul coup. Il ne me lima pas longtemps très profondément avant que je l’entende gueuler : « Putain ! Je jouis ! C’est fort ! C’est bon ! » Et, là j’ai senti son foutre chaud me remplir le cul. Je bandais comme un fou.

Le gars, pas égoïste, me retourna et me suça à fond jusqu’à ce que je lui jouisse dans la bouche.

Nous étions crevés, tous les deux. Mais, moi, j’étais content ! Je m’étais enfin fait déflorer la rondelle, et j’avais trouvé cela très agréable.

Nous avons discuté un peu. Je lui ai proposé de venir me rendre visite chez moi. Et pourquoi pas, faire une partie à trois. Il m’a répondu que malheureusement, cela ne serait pas possible. Il est marié. Et il doit trouver des prétextes pour pouvoir venir au sauna de temps en temps. En ce moment, il était censé être à une foire aux vins. Je n’ai pas manqué de lui faire savoir que j’espérais qu’il avait apprécié la dégustation, en regrettant qu’il ne puisse pas se libérer plus souvent.

Pierre

tel rose sans attente
9 Commentaires
  1. Lucie
    Tiboxfr 4 semaines Il y a

    Tout simplement bandant a souhait
    Très excitant hmmmm

  2. Lucie
    Tiboxfr 4 semaines Il y a

    Très belle histoire avec un dénouement super hot et un depucelage du cul . Que dire de la photo de @vac14 !!! Très belle bite

  3. Lucie
    arnaud 4 semaines Il y a

    j'ai adoré ton histoire et ta vu c'est bon une bite dans le fion et surtout avec du sperme dedans moi perso je kiff

    • Lucie Auteur
      Lucie 4 semaines Il y a

      je ne peux pas m'empecher de penser au risque de maladie... désolée de casser le truc mais je suis comme ca

      • Lucie
        Pierre 4 semaines Il y a

        Y'a pas de risque ! Je fais le test de la salive avant... C'est à dire, je la goute en la suçant et en fonction du goût, je sais si le partenaire est sain ou pas... lol !
        Non, tu as entièrement raison, mais vu que ces hommes sont essentiellement bi et mariés, je pense que cela réduit le risque, mais...
        Fumer, tue ! Manger, tue ! Baiser, peut tuer ! La vie tue !

        • Lucie
          Theo 4 semaines Il y a

          Bonjour Pierre ton expérience est très lubriquexcitante pas trop loin de chez moi il y a un sauna gays il parait qu'il y a beaucoup de ces hommes qui sont mariés , je sens que je vais y aller car je voudrais savoir pourquoi justement il y a autant d'hétéros qui viennent se faire plaisir avec des personnes de même sexe

          • Lucie
            Pierre 4 semaines Il y a

            N'hésite pas à faire l'expérience. Même si la première fois que tu iras, tu ne fais que "jouer" au voyeur. A titre personnel, j'ai attendu quelques visites avant de surmonter ma "timidité", et oser tendre la main pour caresser un autre sexe que le mien.
            Tu nous raconteras... j'espère ! Et Lisa et Lucie, aussi, j'en suis sûr. Sa

  4. Lucie
    Carole 4 semaines Il y a

    Eh oui belle romance qui est l'exact de nombreux hommes mariés (que je côtoie) de tenter l'aventure homosexuel , si pour la plupart leurs femmes le savaient ,killers .....

    • Lucie
      David 4 semaines Il y a

      Je te cache pas que j'ai déjà failli le faire surprendre devant une cam par ma femme... Et c était pas une cam de nana...

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

©2019 XFR - Histoires taboues et téléphone rose - Mentions Légales  - (DMCA) Remove content - CGU - Cookies et confidentialité

 
hébergement de qualité
Thanks!


NOUVELLES FILLES ! 

5 nouvelles amatrices coquines ont rejoint le service ! Alexia la charnue, Angélique la mature, Caroline la Milf, Mélanie la folle du sexe et Yasmina une cougar très chaude.

Envie d'un dial chaud en direct sans attenteT'es chaud et tu as envie de jouir avec une femme au téléphone rapidement?

Appelle notre service maintenant et discute avec des amatrices coquines et libertines qui sont chez elles. Plus de 25 filles t'attendent 24h/24h et 7j/7j pour te donner du plaisir avec leur voix sensuelle et sexy. Elles feront tout pour te faire jouir ! Durée moyenne d'une conversation 7 minutes. Tu peux donc prendre ton pied pour 2.80€ sans sortir de chez toi et en toute discrétion ! Une expérience que tu n'oublieras pas de sitôt !

Clique sur le numéro pour appeler directement.

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account