Vous êtes ici : Accueil > Une famille incestueuse chaude partage ses aventures libertines Partie 8
Bi - Gay - Lesbien Confession Intime Histoires taboues Récit érotique Zoophilie

Une famille incestueuse chaude partage ses aventures libertines Partie 8

Une famille incestueuse chaude partage ses aventures libertines Partie 8

Suite de la partie 7

Après l’après-midi et la soirée, passer tranquillement, et avant le diner, Damien nous invita à un pot de départ, il est allé chercher chez le boulanger deux miches surprises qu’il eût commandées.

Comme il faisait mauvais à l’extérieur, il allait faire ce pot dans la salle à manger.

Pour nous, tous, ce fut une surprise que seule Muriel était au courant.

Damien était un peu déçu par l’absence de son père, mais il va l’appeler demain après-midi.

Damien n’étant pas un adepte des grands discours, espérait seulement pouvoir être présent lors de l’accouchement. Au cas où, il ne pourra pas assister Muriel, Julie a acceptée d’assistée à l’accouchement et à déclarer la naissance à la mairie.

Pour remercier Julie, Muriel l’a embrassé amoureusement.

Voilà, Damien nous souhaita un bon appétit et nous avons tous levé nos verres à sa réussite et dans l’espoir que dans trois mois et demi il puisse assister à la naissance de son bébé et surtout aussi que sa mutation sur Nancy soit officielle.

Nous étions dans l’ambiance de cette réception, Damien avait mis un peu de musique, lorsque Manon est venue nous prévenir que Muriel ne va pas bien, elle est dans la cuisine, allongée parterre, mais consciente. Damien appelle le Samu, le médecin du Samu a posé des questions à Muriel et il nous a informés que c’est un malaise vagal. Elle doit se reposer et cela ira mieux.

Damien changea alors son plan quitte à faire deux fois le trajet. Il est évident que Muriel ne sera pas du voyage, alors il envisage de faire le voyage aller-retour avec la voiture de Marie Claude et au retour prendre la sienne, au moins nous pourrons nous relayer.

Dans ce cas, je voudrais que nous partions à vingt-deux heures à la place de minuit.

Marie Claude et Manon vont dormir un peu, maman tu nous prépares une thermos de café et des petits pains stp. D’accord chéri !

Manon, tu viens dormir avec moi ? Oui ma belle !

Damien leur dit, soyez en forme ! Manon répondit : Oui frangin !

Damien : Arrête Manon, ça suffit déjà que la sœurette m’énerve !

Julie et Manon en chœur : oui frangin !

Maman ? Oui, Julie ! Cette nuit nous dormirons avec toi, Martine avec toi et Muriel avec moi ! Je ne veux pas laisser Muriel seule, pour l’instant elle est avec Damien, mais dès qu’il part je la cherche.

D’accord, ma chérie !

Pour le réveil matin ce sera moi maman chérie.

Nous trois sommes allés nous installés dans le salon, maman est allée fouiller dans le meuble ou nous avons les DVD, cd et K7, elle a trouvé une ancienne K7 porno : « je baise ma mère, j’encule ma sœur » elle l’a inséré dans le lecteur et nous dit : les filles préparer vos godes !

Elle s’installa entre nous deux et appuya sur lecture. Elle adore ce film, car c’est presque la copie exacte de ce que nous pratiquons, sauf que les rôles sont inversés, dans le film c’est la mère qui réveille le fils par une fellation, et chez nous c’est le père ou le fils qui réveille la mère.

Dès le début nous avons nos doigts dans nos vagins. Nous avons décidé que la première partie sera la masturbation avec les doigts, dès que l’orgasme se déclenche vous prenez le gode et vous allez jusqu’au suivant, celle d’entre nous qui a le second orgasme en premier aura le droit de se faire baiser par Sultan.

Finalement c’était Martine qui a gagné. Elle a préféré sortir dans la cour pour se faire prendre par son chien.

Il est vingt-deux heures, Damien, Manon et Marie Claude ont déboulé l’escalier, ils ont pris un café et ont emmener les petits pains et la thermos.

Ils nous ont embrasser amoureusement avant de partir et je leur aie dit de ne pas oublier de dire au revoir à Martine, elle est dehors en train de faire crac crac avec son chien.

Allez bonne route et à demain.

Martine avait terminé sa partie, elle est rentrée et elle a filé directement dans la salle de bain se doucher. En passant devant la chambre de Damien, elle entendait des pleurs. De suite elle appela Brigitte viens vite Muriel est en pleurs !

Nous sommes montés et avons trouvé Muriel qui s’apprêtait à s’ouvrir les veines du bras gauche avec une lame de rasoir. Nous sommes arrivées à temps, elle venait juste de se faire une petite entaille au poignet qui saignait à peine, Julie est allée chercher un désinfectant et lui a fait un pansement.

Nous l’avons emmené dans notre chambre. Maman l’a prise dans ses bras en la réconfortant du mieux quelle pouvait,

Maman est-ce que je dois prévenir Marie Claude et Damien ? Si tu veux, mais surtout ne dit pas qu’elle a fait une tentative de suicide, tu n’as qu’a dire quelle à refais un malaise et que tout va bien.

Julie appela, Marie Claude, pas de réponse, le répondeur, de même pour Damien, alors j’ai essayé Manon.

Allo Manon ? Oui ?

C’est moi, Julie ! Tu m’entends ? Très mal !

Passe-moi Marie Claude, si possible ! Oui, attends qu’elle se gare !

Allo, Julie, que se passe-t-il ?

Écoute, Marie Claude, Muriel, euh…. Qui à t-il Julie explique toi, il est arrivé quelque chose à ma fille ?

Marie Claude elle a fait une tentative de suicide, mais elle va bien ce n’est pas grave ne t’inquiète pas ! Quoi, elle à bouffer des médicaments ? Non, elle voulait s’ouvrir les veines, mais nous sommes arrivés à temps grâce à Martine. Elle à une toute petite entaille au niveau du poignet gauche, elle a saigné un peu, mais elle va bien. A-t-elle dit la raison ? Non, mais il faut se rendre à l’évidence elle se met en tête qu’elle ne verra plus Damien pendant cinq mois, elle va accoucher ce n’est pas certain qu’il sera la tout cela la perturbe !

Tu veux qu’on fasse demi-tour ? Non, elle va passer la nuit avec nous.

Embrasse-la de nous trois et nous la verrons demain après-midi. Gros bisous et merci ma chérie !

Je suis retourné dans la chambre, Muriel, était blotti contre maman qui la consolait, essuyait ses larmes qui coulait sur ses joues, caressait son ventre, quand elle m’a vue revenir elle voulait que je la prenne dans ces bras alors maman m’a cédé la place ? Je l’ai serrer dans mes bras, alors elle m’a dit : Julie mon amour, embrasse-moi, comme tu sais si bien le faire ! Oui, ma chérie ! Viens Julie pose ta bouche sur la mienne, donne-moi ta langue que je te donne la mienne.

Maman et Martine nous laissaient un moment seules, et elle en profitait pour aller faire un peu de ménage dans la chambre de Muriel.

Pendant l’absence de maman et de Martine, Muriel revenait doucement sur terre et s’excusa pour avoir fait cette bêtise, Muriel oublis la et pense à l’avenir, nous sommes tous la, nous t’aimons tous, ta maman elle t’aime, ma maman, Manon, Damien, Papa et moi, nous t’aimons tous et nous serons toujours la pour t’aider tu le sais bien. Pense à ton bébé qui va naitre, ton footballeur comme dit Damien.

Julie, je voudrais t’avouer quelque chose, tu sais tenir un secret ?

Oui, Muriel dit moi : « je suis tombée amoureuse de toi et cela depuis le premier jour »

Moi aussi Muriel je t’aime à la folie !

Julie, je ne suis pas jalouse, et j’aime Manon aussi, je sais que dès que cela est possible vous allez vous marier. J’aurais dû demander ta main avant, dès le début.

Si je comprends bien Muriel, entre toi et Damien ce n’est pas le grand amour ?

Si Julie je l’aime, mais pas autant que toi !

Juste encore une chose, ma chérie, acceptes-tu d’être la marraine de mon bébé et témoin au mariage ?

Oui, mon amour avec joie !

Sur cela nous nous sommes de nouveau embrassés à pleine bouche, lorsque les autres sont revenus.

Brigitte et Martine merci pour tout, je me suis rendu compte de la grosse bêtise que j’allais faire. Je vous promets que je ne recommencerais plus ? Et c’est grâce à Julie que je suis revenue sur terre, je ne voulais en aucun cas vous causer de la peine.

Je vous annonce aussi que je suis tombée amoureuse de Julie et qu’elle a accepté d’être la marraine de mon bébé ainsi que mon témoin si Damien veut m’épouser.

Muriel, je suis contente pour toi que tu récupères et que tu reconnais que tu as fait une bêtise, mais tu le sais bien que nous t’aimons tous, moi aussi je suis tombée amoureuse de toi comme de ta mère, depuis que nous nous sommes rencontrés dans le train au retour du long voyage.

Muriel, je sais que tu es amoureuse de Julie, mais soit franche avec moi, es-tu amoureuse de Damien ?

Oui, Brigitte, je l’aime, mais moins que j’aime Julie que je considère comme ma sœur.

Muriel, tu sais que Julie est amoureuse de Manon et dès que le divorce est prononcé et que la loi le permet elles vont se marier.

Je sais, je ne suis pas jalouse, mais je regrette de ne pas avoir fait la demande avant que Julie rencontre Manon. Cela, ne nous empêchera pas de nous aimer, même si je vais habiter à Nancy Julie restera mon amante.

Bien il se fait tard, allons tous au lit, nous en reparlerons demain.

Du côté de Damien, ce n’était pas la même ambiance, cela devient monotone sur l’autoroute A4 et bien que Manon dormait à l’arrière que Marie Claude a donné le relai à Damien l’ennuie et la pensée pour Muriel l’empêchait de dormir. Marie Claude remarqua que Damien a sorti sa bite et commençait à se branler. Préférant que Damien tienne, le volant des deux mains a pris la relève. La main gauche branlant la bite de Damien, la main droite branlant sa chatte, sans que Damien fasse la demande, Marie Claude s’est penchée pour le sucer. Elle demanda à Damien s’il trouve un endroit où s’arrêter, elle a envie de baiser. Damien, s’arrêta sur le premier parking et chercha un endroit un peu à l’écart, difficile à trouver, le parking était pris par de nombreux camions.

Marie Claude lui dit Damien prend moi n’importe où entre deux camions, la laissait indifférente si quelqu’un nous voyait, je meurs d’envie d’avoir ta grosse bite en moi vite.

Elle descendit de voiture et se dirigea entre deux camions et releva sa robe sur sa croupe et se pencha en avant, prenant appui sur une roue, Damien vint de suite derrière elle la tenant par les hanches à insérer son sexe dans la chatte trempée et la baiser. Pour étouffer les cris, Damien a mis sa main devant la bouche, elle a vite eu un orgasme alors qu’au même moment un plafonnier s’alluma dans la cabine du camion stationner à côté. Il se retira, elle laissa tomber sa robe et ils se remirent en route. Manon quand à elle c’était réveiller n’a rien vu, mais se doutait bien que nous avons joué ensemble.

Damien à dit à Manon : je te baise une fois arriver. Et il a tenue sa promesse, à peine rentrer il a fait allonger Manon sur la table de la cuisine et la pénétrer, tandis que Marie Claude commençait à mettre les habits et les affaires de Muriel dans les sacs et cartons. De toute façon ce sera tout, le reste, sont les affaires qui partiront à Toulouse demain après-midi.

Nous chargeons la voiture et Damien nous invita à prendre un petit déjeuner copieux au café où il a l’habitude de se rendre. Il était bien connu, car dès son entrée ce qui devait être la patronne une jolie femme qui devait avoir trente-cinq ans vêtue d’une mini jupe moulante noire et d’un chemisier blanc transparent laissant apparaître un soutien-gorge blanc, lui fit la bise et demanda des nouvelles de Muriel, elle s’étonna de ne pas la voir avec lui.

Damien fit les présentations et l’informa qu’elle a fait hier un malaise. La pauvre n’a pas de chance, dit Geneviève. Il commanda alors trois sandwichs que nous emmènerons et après avoir réglé l’addition et après les au revoir, nous reprîmes la route en pensant arriver vers dix-huit heures.

Ce matin, ni Julie, ni Martine et encore moins Muriel, n’avait envie d’avoir une quelconque pratique sexuelle, même pas maman qui est toujours en manque ne voulait rien savoir à part nos embrassades matinales qui s’éternises à chaque fois rien même pas un doigt qui se perd sur une chatte. Elle attendait le moment où papa allait rentrer de son voyage aux USA.

Maman à tu tenu papa au courant que Martine est ici et que son chien te baise ?

Non Julie, ce sera une surprise pour lui.

Il sait que j’en meurs d’envie, mais ne pense pas que je l’ai réalisé.

Quand il rentre, tu vas lui dire tout de suite ?

Julie, tu es curieuse, laisse-moi faire ma chérie !

Maman je t’en pris !

Déjà lorsqu’il rentre, c’est son habitude après un déplacement, il n’a même pas posé ses valises qu’il va me sauter dessus !

Donc le déjeuner se fera tard aujourd’hui ?

J’essaierai de raccourcir Julie, tu vois très bien que personne n’est en forme depuis que Muriel a fait la bêtise. Je lui raconterai au moment le plus propice. Il comprendra.

Après le déjeuner tu l’invites à te baiser, et pendant que vous êtes en action j’emmène Martine et Sultan au jardin secret.

Tu écourtes la baise comme moi et tu emmènes papa au jardin secret. Martine va s’arranger pour que Sultan me pénètre quand vous venez. Après nous verrons ? Si Martine a envie de se faire baiser qu’elle lui taille une pipe c’est le code pour la baise.

Julie va voir ce que fait Muriel, cela m’étonne qu’elle ne soit pas encore descendue, et en même temps change son pansement.

Oui, maman chérie !

En passant à ses côtés, je lui ai fait un baiser amoureux, vitesse grand V.

Martine me dit : hé ben c’est du rapide ce matin d’habitude tu en as pour deux minutes !

En arrivant dans la chambre, Muriel a refait une crise d’anxiété, elle était assise sur le lit et pleurait, je l’ai reprise dans mes bras, j’ai tout essayé pour qu’elle se calme, mais elle ne retrouvait pas le

sourire d’avant. Alors il me vint une idée, en me disant si elle pleure c’est qu’elle a du chagrin et ce chagrin vient parce qu’elle ne verra plus son chéri pendant cinq mois, et qu’elle se trouve en manque. Si je lui faisais un bon cuni ? Qui sait ? Suffit d’essayer.

Je me suis agenouillé à ses pieds, j’ai écarté ses cuisses et je me suis mise à lécher sa vulve, alors Muriel a posé ses deux mains sur ma tête pour que je ne quitte pas sa chatte. Elle s’est mise à hurler de plaisir en criant « oui chérie ! Ouiiii va y ! ouiiiiiiiiiii encore encore je jouiiiiiiiiiiiiii »

oh que c’était bon, merci mon amour, viens embrasse moi !

Après quelques minutes elle décida de venir avec moi dans la cour rejoindre maman et Martine.

Je lui ai retiré le pansement et pour plus de sécurité je lui ai refait un nouveau bien qu’elle ne saignait plus.

Voilà, nous attendons avec impatience le retour de Philippe.

À suivre

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

        
            

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Supprimer la publicité en devenant donateur

Merci

En devenant donateur, vous nous soutenez et pour vous remercier, nous supprimons toute la publicité. En prime, vous avez accès à des histoires taboues rien que pour vous !

Liste des histoires taboues

Voir la liste des histoires taboues par ordre alphabétique

Plan sexe

Nouvelle Coquine

Solange 9

Bons plans coquins

Bloqueur de publicités

Notre site web est rendu possible par l'affichage de publicités en ligne pour nos visiteurs. Veuillez envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité.

Visio Skype

skype tel rose amateur

Webcam Skype

telrosegol

Médias de la Communauté

Rencontres

Sexe à distance

téléphone rose pas cher
Politique de confidentialité
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active
eu_cookies_bar
eu_cookies_bar_block
NOTRE POLITIQUE SUR LES COOKIES
En visitant notre site Web et en utilisant nos services, vous comprenez et acceptez la façon dont nous traitons les données personnelles conformément à notre politique de confidentialité. Nous respectons votre vie privée et le droit de contrôler vos données personnelles. Nos principes directeurs sont simples. Nous allons être ouverts avec quelles données nous collectons et pourquoi. Veuillez prendre un moment pour les lire. C'est important ! Les cookies sont de petites quantités d’informations stockées dans des fichiers au sein même du navigateur de votre ordinateur. Les cookies sont accessibles et enregistrés par les sites internet que vous consultez, et par les sociétés qui affichent leurs annonces publicitaires sur des sites internet, pour qu’ils puissent reconnaître le navigateur. Les sites Internet peuvent uniquement accéder aux cookies qu’ils ont stockés sur votre ordinateur.
En utilisant le Site Internet , vous consentez à l’utilisation des cookies déposés par notre Site. Le site Internet utilisent des cookies aux fins suivantes :
  • Usage du site : pour nous aider à reconnaître votre navigateur comme celui d’un visiteur précédent et pour enregistrer les préférences que vous avez déterminées lors de votre précédente visite sur le Site. Par exemple, nous pouvons enregistrer vos informations de connexion de sorte que vous n’ayez pas à vous connecter à chaque fois que vous visitez le Site ;
  • Réseaux sociaux : pour vérifier si vous êtes connectés à des services tiers (Facebook, Twitter, Google+…) ;
  • Ciblage : pour nous permettre de cibler (emailing, enrichissement de base) à postériori ou en temps réel l’internaute qui navigue sur notre Site ;
  • Mesure d’audience : pour suivre les données statistiques de fréquentation du Site (soit l’utilisation faite du Site par les utilisateurs et pour améliorer les services du Site) et pour nous aider à mesurer et étudier l’efficacité de notre contenu interactif en ligne, de ses caractéristiques, publicités et autres communications.
Vos Choix Concernant les Cookies et Balises Web Vous avez le choix de configurer votre navigateur pour accepter tous les cookies, rejeter tous les cookies, vous informer quand un cookie est émis, sa durée de validité et son contenu, ainsi que vous permettre de refuser son enregistrement dans votre terminal, et supprimer vos cookies périodiquement. Vous pouvez paramétrer votre navigateur Internet pour désactiver les cookies. Notez toutefois que si vous désactivez les cookies, votre nom d’utilisateur ainsi que votre mot de passe ne seront plus sauvegardés sur aucun site web. Pour plus d’informations relatives aux méthodes vous permettant de supprimer et de contrôler les cookies stockés sur votre ordinateur, consultez le site suivant : http://www.allaboutcookies.org/fr/ Comment configurer votre navigateur
  • Firefox :
    • 1. Ouvrez Firefox
    • 2. Appuyez sur la touche « Alt »
    • 3. Dans le menu en haut de la page cliquez sur « Outils » puis « Options »
    • 4. Sélectionnez l’onglet « Vie privée »
    • 5. Dans le menu déroulant à droite de « Règles de conservation », cliquez sur « utiliser les paramètres personnalisés pour l’historique »
    • 6. Un peu plus bas, décochez « Accepter les cookies »
    • 7. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Internet Explorer :
    • 1. Ouvrez Internet Explorer
    • 2. Dans le menu « Outils », sélectionnez « Options Internet »
    • 3. Cliquez sur l’onglet « Confidentialité »
    • 4. Cliquez sur « Avancé » et décochez « Accepter »
    • 5. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Google Chrome :
    • 1. Ouvrez Google Chrome
    • 2. Cliquez sur l’icône d’outils dans la barre de menu
    • 3. Sélectionnez « Options »
    • 4. Cliquez sur l’onglet « Options avancées »
    • 5. Dans le menu déroulant « Paramètres des cookies », sélectionnez « Bloquer tous les cookies »
  • Safari :
    • 1. Ouvrez Safari
    • 2. Dans la barre de menu en haut, cliquez sur « Safari », puis « Préférences »
    • 3. Sélectionnez l’icône « Sécurité »
    • 4. À côté de « Accepter les cookies », cochez « Jamais »
    • 5. Si vous souhaitez voir les cookies qui sont déjà sauvegardés sur votre ordinateur, cliquez sur « Afficher les cookies »
Save settings
Cookies settings