Vous êtes ici : Accueil > Une famille incestueuse se lance dans l’exhibition Partie 6
Confession Intime Histoires taboues Inceste

Une famille incestueuse se lance dans l’exhibition Partie 6

Une famille incestueuse se lance dans l’exhibition Partie 6

Suite de la partie 5

De retour dans la propriété, maman et Marie Claude étendait le linge.

Julie enleva sa robe suivie par Manon ;

Bonjour, maman, coucou Marie Claude,

Maman je t’amène du travail, tu ne vois pas que je suis déjà débordée comme çà !

Maman allez, tu ne sais même pas de quoi il s’agit !

Maman, Manon, désire que tu épiles sa toison !

Julie, tu aides Marie Claude pendant que je m’occupe de Manon !

Viens dans ma chambre, nous serons mieux !

Au passage Brigitte récupéra dans la salle de bains une serviette et le matériel de rasage. Elle demanda à Manon de s’allonger. Brigitte alors exécuta l’épilation et à la fin Brigitte approcha son visage du sexe de Manon, sa bouche déposait des bisous sur ses lèvres intimes, avant que sa langue entre en action,

Brigitte que faite vous, j’apaise le feu du rasoir cela te fera du bien ! Brigitte continua ses soins, maintenant elle écartait de ses mains les lèvres intimes afin que sa langue puisse pénétrer dans son vagin.

Après les soins ce fut un cunnilingus que Manon surprise au début appréciait à présent et en demandait même de continuer au moment ou Brigitte voulut s’arreter. Elles finirent en 69 !

Brigitte terminait ses soins en appliquant sur son bas ventre une crème apaisante.

Marie Claude et Julie se doutait bien que Brigitte n’allait pas seulement l’épiler, mais qu’elle allait en profiter pour l’amener dans son lit.

Brigitte resta en cuisine pour préparer le déjeuner qui resta limité ce midi à un déjeuner féminin, Philippe ayant téléphoner pour nous annoncer qu’il ne rentre que ce soir.

Pendant ce temps Marie Claude a décidé de faire bronzette, elle s’est allongé sur un transat s’est emparé de son livre. Le livre devait être excitant, car en même temps sa main libre descendait sur son bas ventre pour se masturber.

Manon en revenant de son épilation regardait Marie Claude se masturber avant de me rejoindre.

J’étais assise sur un banc en train de rêvasser lorsqu’elle m’a présenté son minou tout lisse. Dit donc, tu es toute belle ma chérie en passant mes doigts sur sa chatte. Elle s’est assise à mes côtés m’a enlacé.

J’ai ressenti alors que Manon voulait me dire quelque chose, mais hésitait.

Manon, qu’as-tu ? Parle, dis-moi ce que tu as sur ton cœur ! Julie, je t’ai trompée ! Comment ça ?

Elle me raconta ce que maman a fait après l’épilation.

Et alors Manon a tu aimer ? Oh oui ! Et toi tu as participé oui elle s’est mise en 69 !

Où est le problème, Manon ! Nous on aime bien que maman nous lèche, nous le faisons tous les jours !

Quoi tu fais l’amour avec ta mère ! Oui, Manon ! Mais c’est de l’inceste ! Chut ne dit pas ce mot, dit plutôt que c’est de l’amour maternel !

J’ai cru que j’avais fait une bêtise. Au contraire, elle me roula une pelle !

Et ton père, il le sait ? Oui il le sait ! Ne me dis pas que tu couches avec ton père ! Oui Manon, disons que c’est de l’amour paternel !

Tu m’as dit que tu as un frère ! Oui Damien, et il me fait l’amour, disons que c’est de l’amour fraternel !

Et avec sa mère ? Oui il la baise aussi !

J’espère Manon que tu n’es pas choquée ! Disons que je suis surprise !

Ainsi hier tu m’as menti, j’avais raison, tu branlais ton père ! Oui, Manon !

Julie raconte moi comment ta commencer avec ton père, ta mère, ton frère !

Manon, ça risque d’être long ! Attend Manon, je vais te raconter par épisodes.

Ainsi je lui racontais l’épisode 1 : la première fois avec maman !

Comme dans cet épisode est relaté mon viol, ensemble, blottie l’une contre l’autre, Manon s’est mise à pleurer, je n’ai pas pu m’empêcher de pleurer avec elle.

Suivie de l’épisode 2 : la première avec papa et de l’épisode 3 ; avec mon frère.

Suivir les récits entre Damien et maman et pour ne pas oublier les relations entre Marie Claude et nous autres.,

Manon regarde Marie Claude s’est assoupie, viens nous allons la réveiller en douceur que préfère-tu ? Aller lécher son minou ou te faire lécher le tien ?

Je préfère être léché !

Bien alors tu vas t’asseoir sur son visage et en même temps je la lèche !

Marie Claude s’est effrayée lorsque Manon a posé sa chatte sur son visage.

Manon ainsi que Marie Claude ont vite fait d’avoir un orgasme !

Dit moi Marie Claude qu’a-t-il de si excitant ton roman « le crime de l’orient express » ? Pour que tu te sois masturbé en le lisant ?

Rien d’excitant, mais je fantasmais sur l’un des personnages du livre !

Maman nous appelait pour déjeuner, en déjeunant nos discussions se tournèrent plus sur le sexe qu’autre chose, maintenant que Manon recommence à vivre une vie normale, il y a cependant encore un hic, ce sont les relations entre elle et les hommes.

Manon si tu le désires ont en reparlera après le déjeuner si tu le veux !

Oui Brigitte j’aime me confier à vous ! Aller servez vous avant que çà refroidisse.

Manon était assise à côté de Maman, Marie Claude en face de Manon et moi en face de maman !

Soudainement je me suis aperçu qu’une main de Manon disparaissait sous la table, fausse alerte, elle est remontée immédiatement.

Trente secondes plus tard, Manon se levait de son pied, elle rapprochait la chaise de maman puis chercha le panier à fruits quelle posa devant nous sur la table. En se rasseyant, elle gardait la main gauche sous la table, avant de se poser sur la cuisse de maman, je m’aperçus alors que son bras bougeait.

Curieuse, j’ai fait tomber ma fourchette, me suis penchée maman avait les cuisses écartées et Manon fouillait sa chatte. Puis une idée me vint en voyant les bananes encore vertes dans la corbeille à fruits, avec une banane je me suis glissée sous la table à poser la banane à l’entrée de son vagin, Manon tiens enfonce la au fond de son vagin branle la bien et lorsqu’elle est au bord de l’extase tu la sors pour la peler, ensuite tu la remets en place et tu pourras déguster la banane spéciale Brigitte !

La position était inconfortable, Brigitte se leva et entraina Manon dans le salon où elle s’allongea à même le sol et demanda à Manon d’enfiler la banane et de se mettre tête-bêche, Marie Claude et moi-même nous étions spectatrices en nous masturbant mutuellement.

Maman broutait la chatte de Manon, Manon godait la chatte de maman avec la banane lorsqu’elle demanda à Manon de la peler, elle sortait la banane, la pelait et la remettait. Manon prenait son dessert « banane à la cyprine »,

La sonnerie du portable interrompait sa masturbation, c’était Philippe qui lui demandait de se tenir prête pour la suite du scénario de mercredi en nocturne la conduite nue. Il m’informa que je ne dois rien dire ni à Manon ni à Romain, d’accord, Philippe !

J’informais Julie et Brigitte sans que Manon l’entende, mais Brigitte n’était pas d’accord de poursuivre aussi longtemps que Manon et Romain sont logez chez nous !

Marie Claude se proposa de faire la vaisselle ainsi que le ménage, elle nous demanda d’aller faire une petite promenade ! D’accord

Marie Claude si quelqu’un nous cherche nous sommes à la chapelle !

Manon, nous allons faire une promenade, ça te tente de venir avec nous ? Oui, ça me changera les idées !

Enfile-toi une robe, on t’attend !

J’avais mis la même robe que la veille ainsi que Manon sans la zipper, cela lui laissant le dos nu jusqu’à la taille. Maman portait le chemisier blanc transparent qu’elle laissa déboutonner et une mini-jupe.

Tu a quoi dans ton sac maman, regarde, un double gode et le gode ceinture, il vaut mieux prévenir que guérir.

Manon posa une question à Brigitte

Brigitte, tu fais souvent l’amour à l’extérieure avec tes enfants ? Je te parle à l’extérieure de ta propriété !

Avant quand mon fils était là, je le faisais régulièrement, maintenant moins ! Jamais eut de problème non jusqu’à présent !

Avec Philippe, sans les enfants, oui nous avons déjà été surpris, mais nous n’avons jamais eu de problème !

Maman c’était là ou je me suis foulé la jambe la veille de mon anniversaire !

Manon regarde, je tressautais et hop mes seins à l’air ! Cette fois-ci je ne te rhabille pas coquine !

Nous voilà arrivés à la chapelle, Manon retira sa robe la première, maman retirait sa jupe et son chemisier, moi j’étais la dernière.

Trois femmes nues dans une clairière, devant une chapelle, assise dans l’herbe, cela ferait une belle toile si un peintre était présent !

Manon ! oui Brigitte cela fait la seconde journée que tu fais l’amour avec nous et tu te débrouilles bien !

C’est grâce à vous trois que cela est possible.

Brigitte sortit du sac le double gode.

Manon, tu te masturbes depuis longtemps, je suppose ! Non Brigitte, lorsque je me suis fait violé j’étais vierge et ensuite la vue d’un gode me faisait penser au sexe du violeur ! Bien sûr j’utilisais mes doigts l’année d’après !

Donc tu ne connais pas le double gode ! Non

Tu peux l’utiliser en solo, en double solo comme en ciseau avec ta partenaire

Julie va te faire une démonstration en double solo !

Julie s’allongea et se caressa afin de lubrifié son vagin se sentant assez mouillé, elle insérait le gode dans son vagin, puis elle se masturbe afin de lubrifié le gode qu’elle retire au moment voulu et insère la partie lubrifiée dans son anus, ensuite elle le plie et insère le reste dans sa chatte !

Les ciseaux, allonge-toi dans le sens opposé à Julie rapproche toi d’elle jusqu’à ce que vos deux chattes se touchent bouger excitée avant d’insérer le double gode !

Après l’orgasme Brigitte voulait qu’elles essayent le gode ceinture, mais Manon voulue faire une pause pipi elle est partie derrière la chapelle et est revenue en larmes, Julie l’aperçu la première elle la prise dans ses bras.

Qui y a-t-il Manon ? Pourquoi ces larmes ?

Je suis malheureuse Julie ! Avec nous ! Non avec Romain ! Ne dis pas cela, Romain, il t’aime !

J’ai fait une grosse bêtise, je n’aurais jamais dû l’épouser !

Aller Manon ressaisie toi !

Vous êtes tellement gentille avec moi, Brigitte, je te considère comme ma seconde maman, Marie Claude et toi Julie comme mes sœurs !

Et Philippe ? (plus un mot longue hésitation) comme mon second père.

Je peux t’appeler maman ? Oui, bien sûr, Manon !

Demain, c’est le dernier jour ! Je ne veux pas vous quitter, je veux rester avec vous !

Manon Romain a tout fait pour te sortir de la merde (excuse-moi du terme) et maintenant tu veux le quitter !

Tu sais tu peux venir nous voir tous les jours 45 km ce n’est pas loin ! Ce n’est pas seulement çà maman c’est s’il apprend que je fait l’amour avec vous, il va me tuer !

Comment peux-tu dire cela ? Il n’en saura rien crois moi !

Aller Manon tout ira bien viens embrasse moi, maman va te faire l’amour ça va te faire du bien chérie !

Sur cela je prenais le double gode qui prenait la position en ciseaux, nos chattes se frôlaient, j’enfournais le gode dans la grotte de Manon puis dans la mienne, nous accordions nos mouvements et Julie s’accroupissait et présentait sa chatte aux lèvres de Manon qui la tenait par les hanches, quelques minutes après elle quitta Manon pour s’installer sur ma bouche. Je tenais Julie par ses hanches elle frottait sa chatte sur ma bouche, ma langue pénétrait son vagin, nos gémissements nos cris s’amplifiaient et couvraient tous les bruits pouvant nous alerter de la venue de personnes indésirable.

Quand soudain Manon a entendu un craquement ;

Mince Romain ! Il nous a surpris en pleine action, piqua une colère, se précipita vers Manon levant sa main en la traitant de sale pute. Julie a eu le réflexe de s’interposer avant qu’il la frappe, en revanche c’est Julie qui a été légèrement touchée sans provoquer de blessure.

Je voulais récupérer nos vêtements ainsi que les portables, mais m’en empêchait.

Trouvant le sac avec les godes, il embarquait nos vêtements trouva le portable à Manon et pris des photos et mêmes enregistrait une vidéo nous menaçant de diffusée les photos et vidéos

Il s’en est pris ensuite à Julie et à moi nous accusant de pratiquer l’inceste et d’avoir prostitué sa femme !

Maintenant Manon tu viens on s’en va ! Non Romain je te quitte demain je demande le divorce et je porte plainte pour violence !

Julie intervint ; je porte plainte pour coups et blessures !

Manon pour la dernière fois tu viens ou je te cherche par la force !

Manon se trouvait protéger derrière Julie et je me plaçais à côté de Julie lorsqu’il s’approcha de nous en voulant nous bousculer, Julie lui asséna un coup de genou sur ses couilles, ce qui la fait reculer par la douleur,

Bravo Julie bien fait ! Voyant que nous ne cédons pas, il prit le sac avec nos vêtements et nos portables, s’adressant encore une fois à Manon dernière chance pour toi tu viens ? Non dégage je ne veux plus te voir.

Bien vu que c’est ainsi vous restez ici ou vous rentrez à poil et vos affaires vous pouvez les chercher à la gendarmerie avec les photos !

Manon n’en pouvait plus, elle s’effondra dans les bras de sa nouvelle maman.

Julie cherchait une solution n’en trouvant pas dans l’immédiat, mais où est donc papa ! Comment ce fait-il que Romain est venu seul qui lui a dit que nous sommes ici ?

Je suppose que Romain passe par la maison récupérer ses affaires et va encore traumatiser Marie Claude !

Maman attend s’il passe à la maison récupérer ses affaires, Marie Claude et papa seront mis au courant !

Maman rappelle toi, tu as dit à Marie Claude que si quelqu’un nous cherche nous sommes à la chapelle ! Ah mince c’est vraie, faut pas s’en prendre à Marie Claude, de toute façon tous sont au courant que nous venons souvent ici !

Julie nous ne pouvons quand même pas rester ici, essayons de rentrer, au moins d’aller jusqu’à la bifurcation là ou ce sentier devient un chemin souvent emprunter par les chasseurs ou les forestiers, et si le risque est trop grand on peut toujours quitter le chemin et couper à travers en longeant le chemin !

Manon, aller du courage, tout va bien se passer !

Maman reste avec Manon, je pars en reconnaissance et je vous fais signe si tout va bien ! Ne pars pas trop loin Julie ! Non, ne t’inquiète pas, je reste à distance respectable !

A Suivre !

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

postrecap

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Affamées de grosses bites

Son amant est un black avec une vraie BBC

Bons plans coquins

Liste des histoires taboues

Voir la liste des histoires taboues par ordre alphabétique

Bloqueur de publicités

Notre site web est rendu possible par l'affichage de publicités en ligne pour nos visiteurs. Veuillez envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité.

Visio Skype

skype tel rose amateur

Bons plans

Webcam Skype

telrosegol

Médias de la Communauté

Rencontres

Sexe à distance

téléphone rose pas cher