Histoires taboues et histoires de sexe Viol Xstory

X story Jenny a vécu un viol hardcore histoire choc

Ma déviance sexuelle est que je sors pour me faire violer car j’aime ça
Teste le sexe au téléphone avec une vraie femme chaude : Voir les profils des femmes disponibles

Attention histoire de viol

Jenny a trouvé Missy à Boston, elle a une maison dans un vieux quartier, c’était la maison de sa grand-mère Rai, elle lui a été léguée, c’était une grande maison de 5 chambres, 3 salles de bain, deux niveaux avec un sous-sol complet, il y avait une cave à légumes dans l’arrière-cour qui avait été jointe à l’arrière de la maison des années auparavant, entre la maison et la clôture de la porte voisine il y avait l’ancienne mine de charbon,

Jenny est allée au magasin de surplus et a acheté de la corde, du ruban adhésif, des bidons d’essence, des fusées éclairantes, des MRE, des bottes de combat, une tenue entièrement noire, ainsi qu’un uniforme et des insignes de l’entreprise locale de services publics, qu’elle a achetés dans cinq magasins de surplus différents et qu’elle a portés cinq fois,

Une personne lui a demandé ce qu’elle faisait. D’une voix grave et monocorde, elle a répondu qu’en regardant les codes de date sur les compteurs, ceux-ci devaient être remplacés tous les cinq ans,

Elle est entrée chez Missy et a cherché autour d’elle tout ce qui pourrait faire échouer son plan, elle a cherché des caméras, des câbles de déclenchement, n’importe quoi, elle a trouvé des caméras, elle a regardé le compteur et elle est partie.

Jenny a observé la maison, elle a vu Missy et quelqu’un d’autre quitter la maison, Missy était en larmes, un taxi attendait pour les prendre, Jenny l’a entendue dire au chauffeur de taxi qu’elle devait aller à l’aéroport pour rentrer chez elle, Jenny a souri, elle sait que Max et Meg sont morts, c’est une bonne chose, a-t-elle pensé,

Jenny a observé la maison et les lumières se sont allumées à l’intérieur, la radio s’est allumée aussi, mais aucun mouvement, il était 19 heures, à 23h36 les lumières et la radio se sont éteintes, toujours aucun mouvement dans la maison, cela a duré deux jours de plus, Jenny a compris les minuteries, elle a attendu et la lumière s’est éteinte à 23h36, elle s’est glissée dans la cour toute vêtue de noir, elle est passée devant la caméra et ensuite dans la maison sans être vue,

Jenny s’est cachée dans le sous-sol jusqu’à ce qu’il fasse jour, elle s’est glissée dans les escaliers et a regardé autour d’elle, elle est ensuite montée dans les escaliers et a vérifié les chambres à coucher, une fois qu’elle s’est assurée qu’il n’y avait personne d’autre, elle est retournée au sous-sol et a vérifié le reste, elle a trouvé la salle de jeux de Missy, la vieille cave à légumes, c’était d’un silence assourdissant, on pouvait entendre une goutte d’eau dans cette pièce et il n’y avait pas de bruits extérieurs,

Jenny ouvrit un placard et trouva le casier de la salle de jeux, tous les types et toutes les tailles de didlos, de plugs de fesses, de fouets de toutes tailles, de pinces à tétons, de cordes, d’aiguilles, de cutters, de couteaux, de pinces, de marteaux et de clous, d’agrafes et de pistolets à agrafes, si ce n’est pas là, c’est que cela n’existait pas.

Jenny retourna dans le sous-sol principal, regarda autour d’elle et trouva d’autres choses qu’elle pourrait utiliser sur Missy et sa partenaire, Jenny prépara deux endroits pour que ses victimes y restent car elle obtiendrait ce qu’elle voulait d’elles.

Jenny s’est glissée dans les escaliers pendant la journée et a mangé la nourriture qu’elle a trouvée dans l’endroit, Missy avait passé une commande et avait oublié de la mettre en attente, la nourriture a été livrée et l’homme est parti, Jenny a regardé pour voir si quelqu’un l’avait remarqué, elle s’est assise et a regardé pendant une heure, personne ne semblait avoir vu quoi que ce soit, elle a attendu jusqu’à ce qu’il fasse nuit et qu’aucune lumière ne soit allumée dans la maison, elle s’est glissée dehors et a attrapé la nourriture et elle est retournée dans les escaliers,

Jenny se demandait dans combien de temps Missy serait de retour après s’être occupée de la succession de sa famille, le lendemain matin elle l’a appris, Missy est rentrée à la maison,

Missy est entrée et le chauffeur de taxi a déposé ses sacs dans la maison, Missy lui a donné un pourboire et il est parti, Missy a traîné les sacs jusqu’aux escaliers, elle était sur le point de monter les escaliers avec un des sacs mais elle a entendu un bruit, elle s’est arrêtée net, le bruit qu’elle a entendu était le même que celui que Max a entendu avant de crier de douleur, l’armement du marteau d’un revolver, Missy s’est retournée très lentement vers le bruit,

Jenny se tenait juste à l’intérieur de la salle d’eau du rez-de-chaussée, tout ce que l’on pouvait voir était une main inébranlable tenant un canon pointé vers Missy, Missy fixait l’arme, elle demanda ce que vous vouliez, Jenny sourit et entra dans la lumière, Missy devint blanche comme un drap,

Jenny dit à Missy de mettre les mains sur la tête, ce qu’elle fait, Jenny lui dit ensuite de marcher jusqu’à la salle de jeux, Missy fait ce qu’on lui dit, Jenny lui dit de se déshabiller, Missy regarde Jenny, Jenny lui dit de se déshabiller, ce qu’elle fait, elle monte sur le banc, Missy monte sur le banc, Jenny l’a regardée dans les yeux et a frappé Missy au visage avec le pistolet, Jenny a fait voler Missy du banc et l’a fait s’écraser sur le sol en ciment dur, la tête la première, Missy n’a pas bougé, elle est restée étendue là, saignant de la tête, Jenny lui a donné un violent coup de pied dans le dos, Elle n’a pas bougé, Jenny a enfoncé le canon du pistolet dans la chatte de Missy et lui a dit de retourner sur le banc, Missy a bougé aussi vite qu’elle le pouvait, Jenny a retiré le canon de Missy et lui a dit de mettre ses jambes dans ces attaches, ce qu’elle a fait, Jenny a ensuite dit à Missy de mettre ses bras dans ces liens, ce qu’elle a fait, Jenny a serré les liens pour qu’elle ne puisse pas bouger du tout, Missy était penchée sur le banc, de sorte qu’elle n’était pas sur le banc mais au-dessus, Jenny a pris le pistolet et l’a mis dans une boîte sur le comptoir, elle a fermé la boîte et l’a verrouillée,

Jenny ouvre l’armoire à jouets et demande à Missy si tu veux me vendre ton terrain pour 1 dollar, Missy dit non, Jenny sourit et demande si tu es sûre, Missy dit que ce n’est pas à vendre, Jenny dit O c’est à vendre et je le veux, Missy dit non, Jenny prend un gode de 12 pouces dans l’armoire à jouets et marche derrière Missy, Jenny a pris la tête du jouet et l’a placée sur le trou du cul de Missy, Jenny a poussé, Missy a serré son cul, Jenny a ri, une chatte stupide seulement, une chatte stupide serrerait, Jenny a pris le jouet et l’a posé sur le comptoir, elle s’est dirigée vers un sac d’articles que Missy n’avait jamais vus auparavant,

Jenny a sorti un pot, elle a couvert l’étiquette avec sa main, elle a ouvert le pot sous le nez de Missy, ses yeux se sont mis à pleurer et elle a essayé de s’éloigner de l’odeur, c’était trop fort, Missy a demandé ce que c’était, Jenny a souri et a dit que tu le sentiras bientôt, Jenny a pris un pinceau et l’a mis dans le pot, elle a pris le pinceau et a peint le trou du cul de Missy avec, c’était froid pendant une seconde et puis c’était comme du feu liquide, Missy a crié ENLEVEZ-MOI MON CORPS EST EN FEU, O FUCK, ÇA FAIT MAL, O FUCK,

Jenny a pris le gode et l’a enfoncé dans son trou du cul, Missy n’a pas réagi car son cul était en feu, Jenny a connecté une des machines à baiser au didlo monstre et a commencé à la baiser profondément et longuement, le cul de Missy saignait à cause de la brûlure chimique du trou du cul, elle pleurait,

Jenny a demandé si tu voulais vendre maintenant, Missy a dit oui, je vais vendre, mais arrête de souffrir, Jenny a arrêté la machine, elle a lâché la main gauche de Missy pour signer les papiers, Missy les a signés, Jenny a apporté les papiers à une personne qu’elle connaissait pour qu’elle en soit témoin sans poser de questions, l’argent peut acheter beaucoup de choses.

Jenny a pris les papiers, les a mis dans un sac à fermeture éclair et les a posés sur le comptoir. Missy l’a regardée et lui a demandé si elle allait me laisser partir, Jenny a remis la main de Missy en place et a dit non,
Jenny sort un autre jouet, c’est un masque avec un godemiché dans la bouche, il peut aussi être gonflé, Jenny met le masque sur Missy et lui enfonce le godemiché dans la bouche, Missy sait qu’il est inutile d’essayer de dire quoi que ce soit car c’est impossible.

Jenny a passé un coup de fil et s’est éclipsée, elle a fait signer les papiers et les a envoyés à sa mairie, elle possédait la ferme de Missy et elle était libre et claire, Jenny est revenue dans la maison et a tout de suite retiré le masque de Missy, Jenny a ensuite allumé la machine à baiser avec le gode dans le cul de Missy, Missy a crié car le sang avait séché et provoquait des tiraillements et ce qui ressemblait à des déchirures,

Jenny a demandé à Missy si elle voulait du lubrifiant, Missy a supplié, oui s’il vous plaît, oh mon dieu oui s’il vous plaît, Jenny a pris le pinceau du pot et a peint le gode avec, Missy a crié alors que le produit chimique entrait dans son corps encore et encore, son cul était en feu encore plus, elle saignait encore aussi, Jenny a pris le pot et l’a placé devant Missy pour qu’elle puisse lire l’étiquette, il y avait écrit Deep Heat, pas pour un usage interne, si l’usage est prolongé une brûlure chimique peut être causée, ne pas utiliser sur des plaies ouvertes,

Missy s’est écriée tu me brûles avec ça, Jenny a souri et a dit bébé tu n’en sais pas la moitié, elle est allée dans la boîte à jouets et a sorti un crochet de cul, elle a regardé et a vu que la boule à l’extrémité pouvait être changée, elle a enlevé la petite boule et a mis un trois pouces, elle a peint la boule avec Deep Heat et l’a enfoncée dans le cul de Missy, elle a crié, Jenny a pris de la corde et en a attaché une extrémité au crochet, puis a pris l’autre extrémité et l’a passée dans la bouche de Missy. Elle a tiré si fort que la corde a coupé la bouche de Missy et a forcé sa mâchoire à s’ouvrir, elle a essayé de crier, Jenny a continué à tirer sur la corde de plus en plus fort, coupant sa bouche plus profondément, ce qui a fait que le crochet s’est enfoncé plus profondément dans son cul, déchirant son trou du cul, à chaque coup de corde, elle a fait basculer la tête de Missy aussi loin que possible en arrière, Missy saignait de sa bouche et de son cul,

Jenny a peint une chaleur intense sur la bouche de Missy et plus encore sur son cul, Missy n’a fait que pleurer car c’est tout ce qu’elle pouvait faire, Jenny a sorti des pinces-étaux de son sac à malices, elle en a pris une sur son téton gauche et l’a serré, Jenny a fait la même chose sur son téton droit, Missy n’a fait que gémir de douleur, Jenny a attaché deux cordes aux pinces-étaux et a tiré les cordes vers l’avant pour les attacher à l’une des machines à baiser. Elle l’a mise en marche sur un modèle et une vitesse aléatoires, la machine a tiré ses mamelons et les a relâchés, puis l’a fait lentement, puis rapidement, puis seulement une petite traction, puis une longue traction, Missy devenait insensible à la douleur dans son corps,

Jenny a fouillé dans son sac à malices et en a sorti un pistolet à agrafes, elle s’est approchée du visage de Missy et lui a dit : ” Regarde ça, tu pourras voir tout sans avoir à cligner des yeux “, Missy l’a regardée en se demandant de quoi tu parlais, Missy l’a découvert lorsque Jenny a attrapé sa paupière gauche et l’a tirée vers le haut et sur son front, puis a entendu et senti le pistolet à agrafes se déclencher sur son front, elle a essayé de crier, mais rien d’autre que des bruits de gargouillis ne sont sortis, Jenny a fait de même avec sa paupière droite,

Jenny a pris une paire de ciseaux et a marché derrière Missy et a accroché le capuchon sur le clitoris de Missy, elle a glissé la pointe des ciseaux à travers le haut du capuchon, elle a fermé le ciseau, Missy a essayé de continuer à crier, Jenny a souri, Jenny a pris une paire de pinces d’escrime, ce qui est devenu son outil favori, elle a marché derrière Missy à nouveau, elle a pris le crochet de l’outil et a accroché le clito de Missy et a tiré fort, il s’est déchiré, Missy tremblait et essayait de crier, elle était folle de douleur,

Jenny est allée dans son sac et en est revenue avec des hameçons barbelés, elle a enfoncé 6 hameçons dans chaque lèvre de la chatte, elle a enfoncé 6 plus gros hameçons à l’arrière des jambes de Missy, Jenny a passé du fil de pêche dans l’œillet de chaque hameçon, elle avait travaillé avec 12 hameçons de chaque côté de la chatte et des jambes, Jenny aimait la patte que cela faisait, la chatte de Missy était grande ouverte, Jenny sort 12 boîtes de balles de tennis, chaque boîte contient 4 balles, Jenny ouvre chaque boîte et enfonce une à une les balles dans la chatte de Missy, vous pouvez voir le ventre de Missy se gonfler avec chaque nouvelle balle après qu’elle ait eu 6 boîtes en elle, Jenny travaillait dur car elle en enfonçait de plus en plus dans la chatte de Missy, tout ce que Missy pouvait faire était de gémir avec la douleur.

Jenny a introduit toutes les boules dans Missy, mais les garder à l’intérieur était une autre histoire, mais alors que la dernière était enfoncée, Jenny a tiré les lèvres intérieures de Missy à travers son trou de chatte et les a agrafées à son os pelvien, Missy a senti les agrafes entrer en elle, elle a senti l’os être forcé à prendre les agrafes, elle avait l’esprit engourdi par tout cela,

Jenny est restée près de Missy et lui a dit qu’elle était impressionnée, Max s’est évanoui plusieurs fois pendant qu’elle lui ôtait la vie, Missy avec son regard de choc à tout moment a regardé Jenny, Jenny a dit ne t’inquiète pas chatte, tu mourras aussi, tôt ou tard.

Jenny a enlevé les pinces-étau de Missy, elle a pris sa main gauche et l’a tirée derrière son dos et a forcé son épaule à se déboîter, le bras de Missy s’est mis à flotter, Jenny l’a glissé dans les cordes sur son dos, Jenny a pris le bras droit et l’a tordu et a forcé son épaule à se déboîter, Jenny a pris les pointes de 6 pouces et les a enfoncées dans le banc à travers le côté du sein de Missy, elle a fait cela pour les deux seins et les deux côtés du banc, Missy était coincée sur le banc sans aucun moyen de s’en sortir,

Alors que le cul de Missy est en l’air et que le jouet continue de baiser son trou du cul, Jenny retire le jouet de son cul et prend un tuyau d’arrosage qu’elle connecte à un plug de cul remplissable à l’eau, elle enfonce le plug dans son cul et met l’eau en marche, le plug s’envole, elle remet le plug en place et le fixe avec du ruban adhésif, Elle met trois rouleaux de ruban adhésif pour s’assurer qu’il ne sortira pas, elle remet l’eau en marche, un débit très lent, elle regarde les balles de tennis sortir de sa chatte, les lèvres de sa chatte se déchirent à cause des agrafes, Missy saigne de plus en plus, elle ne peut rien faire,

Environ 15 minutes passent, la chatte de Missy est déchiquetée, les balles de tennis sont expulsées par l’eau maintenant dans son cul alors que le plug a éclaté en elle et l’a inondée, elle est étendue sur le banc, respirant à peine, elle supplie Jenny de la tuer, Jenny y va à fond, à fond, à fond,

Jenny a fermé l’eau, elle a brûlé toutes les blessures de Missy pour l’empêcher de se vider de son sang, Jenny est restée dans la maison pendant une semaine, elle s’éclipsait la nuit et apportait du gaz et d’autres produits inflammables dans la maison, elle a tout mis en place, puis l’appel qu’elle attendait est arrivé.

Jenny a réglé l’inflammable à retardement, elle est partie avec Missy toujours vivante et respirant, de sorte que lorsqu’ils la trouveront, elle aura de la fumée dans les poumons, et toutes les autres preuves auront disparu,

Jenny est rentrée chez elle le lendemain matin, elle a volé avec un avion cargo, et personne n’a fait attention à elle car elle s’est habillée comme un homme, le camion s’est garé près du dépôt de marchandises avec le reste des voitures et des camions, elle avait deux fermes à s’occuper maintenant, elle s’est mise au travail et l’a fait à la surface tout en cherchant le chef et Tina,

La fin

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

post

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Si vous avez une adresse GMAIL, je vous offre un premium contre un petit service. Mp ou lucie@xfr.fr Kissoux !

X
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. View more
Cookies settings
Accepter
Refuser
Politique de confidentialité
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active
NOTRE POLITIQUE SUR LES COOKIES
En visitant notre site Web et en utilisant nos services, vous comprenez et acceptez la façon dont nous traitons les données personnelles conformément à notre politique de confidentialité. Nous respectons votre vie privée et le droit de contrôler vos données personnelles. Nos principes directeurs sont simples. Nous allons être ouverts avec quelles données nous collectons et pourquoi. Veuillez prendre un moment pour les lire. C'est important ! Les cookies sont de petites quantités d’informations stockées dans des fichiers au sein même du navigateur de votre ordinateur. Les cookies sont accessibles et enregistrés par les sites internet que vous consultez, et par les sociétés qui affichent leurs annonces publicitaires sur des sites internet, pour qu’ils puissent reconnaître le navigateur. Les sites Internet peuvent uniquement accéder aux cookies qu’ils ont stockés sur votre ordinateur.
En utilisant le Site Internet , vous consentez à l’utilisation des cookies déposés par notre Site. Le site Internet utilisent des cookies aux fins suivantes :
  • Usage du site : pour nous aider à reconnaître votre navigateur comme celui d’un visiteur précédent et pour enregistrer les préférences que vous avez déterminées lors de votre précédente visite sur le Site. Par exemple, nous pouvons enregistrer vos informations de connexion de sorte que vous n’ayez pas à vous connecter à chaque fois que vous visitez le Site ;
  • Réseaux sociaux : pour vérifier si vous êtes connectés à des services tiers (Facebook, Twitter, Google+…) ;
  • Ciblage : pour nous permettre de cibler (emailing, enrichissement de base) à postériori ou en temps réel l’internaute qui navigue sur notre Site ;
  • Mesure d’audience : pour suivre les données statistiques de fréquentation du Site (soit l’utilisation faite du Site par les utilisateurs et pour améliorer les services du Site) et pour nous aider à mesurer et étudier l’efficacité de notre contenu interactif en ligne, de ses caractéristiques, publicités et autres communications.
Vos Choix Concernant les Cookies et Balises Web Vous avez le choix de configurer votre navigateur pour accepter tous les cookies, rejeter tous les cookies, vous informer quand un cookie est émis, sa durée de validité et son contenu, ainsi que vous permettre de refuser son enregistrement dans votre terminal, et supprimer vos cookies périodiquement. Vous pouvez paramétrer votre navigateur Internet pour désactiver les cookies. Notez toutefois que si vous désactivez les cookies, votre nom d’utilisateur ainsi que votre mot de passe ne seront plus sauvegardés sur aucun site web. Pour plus d’informations relatives aux méthodes vous permettant de supprimer et de contrôler les cookies stockés sur votre ordinateur, consultez le site suivant : http://www.allaboutcookies.org/fr/ Comment configurer votre navigateur
  • Firefox :
    • 1. Ouvrez Firefox
    • 2. Appuyez sur la touche « Alt »
    • 3. Dans le menu en haut de la page cliquez sur « Outils » puis « Options »
    • 4. Sélectionnez l’onglet « Vie privée »
    • 5. Dans le menu déroulant à droite de « Règles de conservation », cliquez sur « utiliser les paramètres personnalisés pour l’historique »
    • 6. Un peu plus bas, décochez « Accepter les cookies »
    • 7. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Internet Explorer :
    • 1. Ouvrez Internet Explorer
    • 2. Dans le menu « Outils », sélectionnez « Options Internet »
    • 3. Cliquez sur l’onglet « Confidentialité »
    • 4. Cliquez sur « Avancé » et décochez « Accepter »
    • 5. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Google Chrome :
    • 1. Ouvrez Google Chrome
    • 2. Cliquez sur l’icône d’outils dans la barre de menu
    • 3. Sélectionnez « Options »
    • 4. Cliquez sur l’onglet « Options avancées »
    • 5. Dans le menu déroulant « Paramètres des cookies », sélectionnez « Bloquer tous les cookies »
  • Safari :
    • 1. Ouvrez Safari
    • 2. Dans la barre de menu en haut, cliquez sur « Safari », puis « Préférences »
    • 3. Sélectionnez l’icône « Sécurité »
    • 4. À côté de « Accepter les cookies », cochez « Jamais »
    • 5. Si vous souhaitez voir les cookies qui sont déjà sauvegardés sur votre ordinateur, cliquez sur « Afficher les cookies »
Save settings
Cookies settings