Vous êtes ici : Accueil > Booster son couple en regardant du porno ensemble !
Sexo

Booster son couple en regardant du porno ensemble !

Booster son couple en regardant du porno ensemble !

Ils pensaient être au bord de la rupture. Alors, par hasard ou par choix conscient, ces couples ont intégré une nouvelle habitude à leur routine devenue pesante: mater du porno, ensemble. Un rituel qui, contre toute attente, les a rapprochés.

On dit que dans un couple, la communication est la clé. Pourtant, parfois, c’est plutôt le silence qui rabiboche les âmes en mal de compréhension. Ou dans ce cas précis, le silence face à l’action. Celle, de l’autre côté de l’écran, de plusieurs pros du porno et de leurs caresses, leurs étreintes, leurs gémissements pensés pour exciter l’assemblée. Si généralement, les amateurs et amatrices de films X préfèrent s’adonner à un visionnage en solo, pour Gabrielle, Charlotte et leur partenaire respectif, c’est une habitude qu’ils et elles ont prise à deux.

Une sorte de remède inattendu à une ambiance plutôt morose au sein de leur relation, un ingrédient qui leur a permis de s’ouvrir sur leurs désirs profonds. De partager plus facilement leurs envies, au lit comme dans la vie. Aujourd’hui, après quelques mois à pratiquer ce rendez-vous “érotique et ludique”, décrit Gabrielle, elles nous racontent ce qu’il leur a apporté. Et l’affirment : sans ça, ils se seraient peut-être séparés.

“On partageait enfin un truc purement par plaisir”

Charlotte a 35 ans et vit en banlieue parisienne. Ça fait maintenant deux ans qu’elle a emménagé chez son conjoint. Dont 13 mois dans un contexte sanitaire difficile à gérer. Ces dernières semaines, la règle des 10 kilomètres a de nouveau mis un terme à leurs rituelles retrouvailles avec leurs ami·e·s au coeur de la capitale. Le face-à-face aurait pu être éprouvant, nous confie la jeune femme par téléphone, mais leur couple va “beaucoup mieux qu’avant”.

“L’année dernière, à la même époque, j’étais à deux doigts de faire mes bagages”, se souvient-elle. “Le confinement d’avril 2020 nous a foutu un sacré coup. A force de passer notre temps l’un sur l’autre dans un petit appartement, on ne se supportait plus. La proximité a failli avoir raison de notre complicité.” C’était sans compter sur un heureux “hasard”.

Un jour où elle ouvre l’ordinateur de son partenaire pour imprimer des documents, elle ne résiste pas à l’envie de faire un tour dans son historique de navigation. Elle tombe sur une ribambelle de liens de sites de cul, et ressent des émotions qu’elle qualifie elle-même de “confuses”. “J’étais amusée, vexée et à la fois interloquée : avec si peu de temps perso, comment a-t-il fait pour réussir à mater du porno sans que je m’en aperçoive ?”

Rapidement, elle lui en parle. “Je ne voulais pas en faire tout un plat, je ne trouve pas ça très problématique : chacun a droit à son jardin secret. Mais je me suis dit aussi que ce serait dommage qu’il pense qu’il faille me le cacher”. Et puis, lui vient une idée : pourquoi ne pas s’y mettre à deux ? “Au début, il doutait un peu de mon sérieux, voire de ce qu’on pouvait bien trouver à, je cite, ‘se rincer l’oeil sur des acteurs’. J’ai insisté par défi et par envie qu’on se réunisse autrement que devant la liste des courses ou les infos ultra-anxiogènes de BFM”. Il finit par accepter, le rendez-vous est fixé au soir-même.

“On a choisi à deux un site plutôt mainstream, et on s’est mis d’accord sur la catégorie qu’on souhaitait explorer en premier. Je n’y connaissais rien en mots-clés, il m’a guidée, et on a lancé un plan à trois. C’est marrant, j’avais toujours voulu tenter mais je ne lui en avais jamais parlé. Après quelques minutes timides à voir ce trio se chauffer, j’ai lâché le morceau, et nos langues se sont déliées.” D’abord pour décoincer la situation par l’humour, puis pour emboîter le pas des protagonistes. “On s’est sauté dessus et on a coupé la vidéo. Quelques minutes ont suffi à nous exciter… Et on a recommencé la semaine d’après.”

Elle analyse : “On partageait enfin un truc purement par plaisir, qui nous fasse vibrer. Ça nous a rappelé nos débuts, quand tout avait le goût d’aventure, et redonné une sorte d’insouciance à une relation qui commençait à flancher.” Un constat qui, à en croire Christie Hartman, experte en sexe et en relations, n’a rien d’étonnant. La spécialiste explique par ailleurs à Women’s Health que “regarder du porno ensemble signifie que vous n’avez pas à cacher quoi que ce soit. Et le fait d’être ouvert·e et honnête renforce votre lien”.

“Evoquer mes fantasmes a intensifié ma confiance en lui”

Regarder des films porno a sauvé leur couple
Regarder des films porno a sauvé leur couple

Côté innovation sexuelle aussi, le rituel peut avoir du bon. La spécialiste l’assure : “Cela encourage les couples à essayer des jeux de rôle, de nouvelles positions ou des actes qu’ils n’ont jamais faits auparavant”. Elle ajoute : “Une petite aventure est bonne pour une relation, surtout après avoir été ensemble pendant longtemps”. Et puis, c’est aussi un moyen d’engager une conversation que d’aucuns jugeraient périlleuses : celle des fantasmes qu’on craint d’avouer – et d’autant plus sur l’oreiller. Gabrielle, 26 ans en couple depuis 3 ans, se reconnaît dans ce dernier cas.

“Mon copain sentait bien que je ne prenais pas complètement mon pied au lit”, admet-elle quand on lui demande ce qui a motivé cette activité d’un genre singulier. “Et je ne savais pas vraiment comment lui décrire non plus.” Un mélange de timidité et de méconnaissance du sujet, estime la jeune femme, qui la pétrifie dès que la discussion est abordée. “Ça a contribué à créer une certaine frustration, puis une distance entre nous.” C’est son compagnon qui lui propose de regarder film X, un soir alors qu’ils sont couchés. “Un peu pour rigoler je pense”, imagine-t-elle. “Mais je me suis dit ‘et pourquoi pas ?'”.

Elle a une condition : trouver un site qui ne soit pas une ode au sacrosaint male gaze. “Je lis tellement de choses négatives sur le porno que je voulais m’assurer que j’y trouve aussi mon compte”. Ils s’accordent sur une séquence qui met en scène une jeune femme en train d’être attachée par une autre. Le shibari, ou l’art japonais du bondage érotique. Alors que la tension et les sensations semblent s’emparer de l’actrice, le corps de Gabrielle s’anime. “Ça m’a fait un effet incroyable. Je m’en rappelle encore ! J’étais en feu, et mon copain l’a remarqué.” Si contrairement à Charlotte et son compagnon, le couple termine le clip, la suite est tout aussi torride.

Quelques jours plus tard, devant une autre scène chaude, elle se livre sur ce qu’elle aimerait qu’il lui fasse en même temps. Ses barrières tombent, et c’est pour le mieux. “Identifier puis évoquer mes fantasmes avec lui a intensifié la confiance que je lui porte. Je sais désormais que je peux tout lui dire, que je suis dans un ‘safe space’. C’est également un secret très excitant, qui nous a rapproché·e·s, ça ne fait aucun doute”.

“Le porno peut contribuer à favoriser l’intimité émotionnelle et sexuelle”, affirme au HuffPost US le psychologue et thérapeute conjugal David Schnarch. “Une part importante de mon travail pour aider les couples à développer une connexion sexuelle plus profonde passe par les images érotiques. Celles-ci, ainsi que les fantasmes de masturbation, peuvent être des outils utiles pour les aider à se développer en tant qu’adultes.”

Une approche qui, tant qu’elle est consentie et libératrice, gagnerait certainement à se démocratiser. Alors, à nous le tour ?

Source Huffingtonpost

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Rencontres

Webcam Skype

telrosegol

Catégories

Liste des histoires taboues

Voir la liste des histoires taboues par ordre alphabétique

Bloqueur de publicités

Notre site web est rendu possible par l'affichage de publicités en ligne pour nos visiteurs. Veuillez envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité.

Bons plans coquins

Visio Skype

skype tel rose amateur

Bons plans

Médias de la Communauté

Sexe à distance

téléphone rose pas cher

Remontons le temps