Comment casser la routine sexuelle dans un couple gay?

Avec le temps, les relations sexuelles s’espacent et le couple à l’impression d’avoir fait « le tour de la question ». Le Dr Pierre Cahen, sexologue et médecin au Checkpoint-Paris, nous révèle les sept principes à la base de son « plan de redressement du désir »

 LE VOULOIR TOUS LES DEUX
Il n’y a aucune honte à être moins intéressé par le sexe. Ce sont les décalages de désir entre les partenaires qui posent plutôt problème. Partir en guerre contre la monotonie nécessite de s’inscrire ensemble dans la même démarche… et de se parler sans se juger.

 ARRÊTER DE COMPTER
Les relations sexuelles sont passées de quotidiennes à hebdomadaires, avant de devenir mensuelles. Et alors ? Il n’existe pas de fréquence « normale » ou « pathologique ». Le couple doit cultiver la qualité répondant à l’envie, plutôt que la quantité répondant au besoin.

 SORTIR DU LIT
Cantonner le sexe au lit conjugal est certainement l’habitude « plan-plan » la plus courante chez les couples. Changez ! Dans les autres pièces de l’appartement, en voiture ou au travail, dans la paille ou sur la plage… les nouveaux lieux sont stimulants et permettent l’invention des scénarios les plus osés.

 RENDRE L’AUTRE (UN PEU) JALOUX
Faire jouer la corde de la jalousie, en regardant un autre garçon devant son compagnon par exemple, peut produire ses effets. En revanche, l’infidélité ou l’introduction d’un troisième partenaire n’est pas une bonne idée au moment où le couple cherche à se retrouver sexuellement.

 RESTER BIEN DANS SON CORPS ET DANS SA TÊTE
À 40, 50 ou 60 ans, on ne peut pas toujours « assurer » comme à 20 ans. Plus de la moitié des hommes âgés rencontre des troubles du désir liés au manque d’exercice, à la fatigue ou à une maladie. Une consultation chez le médecin peut résoudre beaucoup de difficultés.

 TOUT ESSAYER (OU PRESQUE)
Il n’est pas forcément nécessaire de s’engager dans des relations sadomasochistes pour sortir de l’ordinaire ! Mais varier les pratiques et réaliser quelques fantasmes permet d’éviter que les rôles sexuels des partenaires se figent avec le temps.

OSER L’ABSTINENCE !
L’abstinence sexuelle, souvent vécue comme un problème lorsqu’elle est subie, peut constituer une solution. Décrétée pour quelques jours, elle fait monter la tension sexuelle en permettant aux partenaires de jouer à se provoquer. Un peu comme au temps où ils se draguaient…

Sturb

histoires taboues

Tél rose avec webcam

bantelskype

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page