LGBT devient un sandwich chez une grande enseigne et enrage les partisans

Lgbt devient un sandwich chez une grande enseigne et enrage les partisansLe lancement par l’enseigne Marks & Spencer d’un «sandwich LGBT» dans ses magasins britanniques et irlandais suscite des réactions écœurées.

C’est un classique dans les vastes rayons sandwiches des supérettes outre-Manche. Il y a toujours quelqu’un pour rebaptiser les traditionnelles garnitures LBT, «laitue-bacon-tomate», en les appelant «lesbian-bi-trans». Cette vieille blague n’a sans doute pas échappé à Marks & Spencer (M&S). À l’approche de la saison des prides, la célèbre chaîne de grands magasins s’est en effet mise à vendre des sandwich «LGBT» grâce à l’ajout de guacamole dans le trio d’ingrédients habituel.

Pour 4,45 euros (environ 5,10 fr.), l’article est proposé, comme il se doit, dans une boîte bariolée aux couleurs de l’arc-en-ciel. On peut y lire que les bénéfices sont reversés à deux organisations accueillant des jeunes LGBTQ+ en détresse.

Indigestion rainbow
Ce n’est certes pas la première fois qu’une déclinaison rainbow d’un produit populaire apparaît sur le marché – on a connu des vodka, des burgers ou des biscuits aux couleurs de la pride. Mais cette fois, l’accueil du sandwich LGBT se révèle assez mitigé, voire hostile.

Le malaise semble tenir au fait que contrairement à d’autres opérations, où le symbole LGBT était simplement intégré au packaging, celle-ci fait correspondre chaque orientation/identité à un ingrédient. Sur les réseaux sociaux, beaucoup d’internautes ont ainsi ironisé sur les lesbiennes transformées en feuilles de salade ou sur le sort peu enviable réservé aux bisexuel·le·s, réduit·e·s à une tranche de bacon… Au passage, on a relevé le caractère peu diététique du snack («Nous autres gays sommes notoirement salés!»).

360°

histoires taboues

Tél rose avec webcam

bantelskype

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page