Gay Sexo

Osez parler de l’homosexualité féminine

Osez parler de l'homosexualité féminine

L’homosexualité féminine

Elle est moins l’objet d’un rejet et de moqueries que l’homosexualité masculine. Elle est aussi moins courante[1]. Elle est plus secrète, moins militante. Tout au plus, les hommes penseront que deux lesbiennes vivent une relation un peu infantile qui évoluera dans le temps vers l’hétérosexualité, car elles sont passagèrement déçues des hommes. Ou alors, si elles vivent ensemble, ils penseront qu’elles sont simplement de bonnes copines. Mais aussi, elle est acceptée par une grande partie des hommes car cela les fait fantasmer : ils se feraient alors facilement voyeurs…

L’on peut distinguer en général deux catégories de femmes vivant dans l’homosexualité : les « viriles ou butch », et les « féminines ou fems ».

Le premier groupe est constitué de femmes qui ont généralement été élevées comme de véritables garçons manqués, ou ayant été entourées de certains modèles féminins très traumatisants, durant leur enfance. Elles ont alors une mentalité que l’on pourrait qualifier de masculine : elles se maquillent très peu ou pas du tout, ont souvent une coiffure et un habillement plutôt masculin, concurrencent les hommes en étant volontaires, combatives, dominatrices. Le second groupe est au contraire constitué de femmes plutôt féminines dans leur apparence et leur comportement avec l’entourage ; elles sont souvent passives et soumises, et parfois bisexuelles.

Deux femmes qui vivent en couple sont des personnes qui ont choisi à un moment donné de leur existence de devenir indépendantes des hommes, au niveau affectif, sexuel, économique et social. L’identité « lesbienne » aujourd’hui n’est pas seulement une orientation sexuelle, mais aussi un refus des règles du jeu établies par les hommes, parfois un acte politique d’affirmation, de défense du féminisme.

Selon un sondage BSP publié par le magazine gay Têtu en 1997, 11% des lesbiennes (et 7% des gays) sont parents. Beaucoup de ces femmes sont en effet passées par une expérience de couple hétérosexuel avant de prendre conscience de leur identité.

Notons qu’à l’intérieur du couple lesbien, il y a une forte tendance à la fusion et à la surprotection. Les deux partenaires se sentent obligées de tout se raconter et de tout partager, sans qu’il ne puisse subsister aucun secret.

Une blague court dans le milieu lesbien: « Que font des lesbiennes au deuxième rendez-vous ? Elles commandent le camion de déménagement. »
Les mots qui reviennent le plus souvent sont  fusion  et  fidélité. N’oublions pas qu’un couple de filles, c’est une fille puissance deux et que, chez elles, sentiments et sexualité sont souvent imbriqués.
Certaines parmi la jeune génération voudraient des relations plus libres, se détacher de ce qu’elles appellent « la sucrerie du sentiment », mais ça leur est difficile… « Chassez le naturel, il revient au galop ».

Le lien amoureux entre deux femmes contient des éléments de la relation primaire entre une mère et sa fille. L’une des femmes aura des attitudes maternelles, l’autre des attitudes infantiles.

Beaucoup de femmes à préférence homosexuelle ont été abusées par leur père ou un autre homme. Ces abus peuvent être de nature sexuelle, émotionnelle, mentale ou physique en sorte qu’elles ont été profondément traumatisées et déçues par les hommes. Comme elles ne désirent pas réveiller les souvenirs de ces abus, elles se tournent alors vers d’autres femmes pour recevoir réconfort, amour et compréhension. Ce peut être aussi le cas chez certains hommes à préférence homosexuelle, qui se tournent alors vers les hommes car ils ont été déçus des femmes, ou abusés par elles.

Les comportements à risque, liés au fait qu’une femme lesbienne veut s’affirmer, soutenir certaines revendications, et parfois même s’autodétruire à cause d’un désespoir intérieur, ne sont pas rares : consommation abusive de tabac, d’alcool, de médicaments et de produits psycho-actifs illicites, relations sexuelles non protégées, conduites suicidaires, etc.
La peur du sida, ainsi que le désir de « tout connaître » a conduit nombre de jeunes filles ou de femmes à avoir des relations homosexuelles. Mais aussi parfois (et ce n’est pas courant) le facteur déclenchant a été un séjour en milieu carcéral, (à cause de la promiscuité et de l’absence de présence de personnes de l’autre sexe).

Oser en parler

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

        
postrecap

1 commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

  • j’en connais deux de couples de lesbiennes on voit nettement qui est active et qui est passive et physiquement on est loin du fantasmes masculin de bombes lesbiennes

Supprimer la publicité en devenant donateur

Merci

En devenant donateur, vous nous soutenez et pour vous remercier, nous supprimons toute la publicité. En prime, vous avez accès à des histoires taboues rien que pour vous !

Liste des histoires taboues

Voir la liste des histoires taboues par ordre alphabétique

Nouvelle Coquine

Solange 9

Sexe facile

Bloqueur de publicités

Notre site web est rendu possible par l'affichage de publicités en ligne pour nos visiteurs. Veuillez envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité.

Visio Skype

skype tel rose amateur

Webcam Skype

telrosegol

Médias de la Communauté

Rencontres

Sexe à distance

téléphone rose pas cher
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. View more
Cookies settings
Accept
Politique de confidentialité
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active
NOTRE POLITIQUE SUR LES COOKIES
En visitant notre site Web et en utilisant nos services, vous comprenez et acceptez la façon dont nous traitons les données personnelles conformément à notre politique de confidentialité. Nous respectons votre vie privée et le droit de contrôler vos données personnelles. Nos principes directeurs sont simples. Nous allons être ouverts avec quelles données nous collectons et pourquoi. Veuillez prendre un moment pour les lire. C'est important ! Les cookies sont de petites quantités d’informations stockées dans des fichiers au sein même du navigateur de votre ordinateur. Les cookies sont accessibles et enregistrés par les sites internet que vous consultez, et par les sociétés qui affichent leurs annonces publicitaires sur des sites internet, pour qu’ils puissent reconnaître le navigateur. Les sites Internet peuvent uniquement accéder aux cookies qu’ils ont stockés sur votre ordinateur.
En utilisant le Site Internet , vous consentez à l’utilisation des cookies déposés par notre Site. Le site Internet utilisent des cookies aux fins suivantes :
  • Usage du site : pour nous aider à reconnaître votre navigateur comme celui d’un visiteur précédent et pour enregistrer les préférences que vous avez déterminées lors de votre précédente visite sur le Site. Par exemple, nous pouvons enregistrer vos informations de connexion de sorte que vous n’ayez pas à vous connecter à chaque fois que vous visitez le Site ;
  • Réseaux sociaux : pour vérifier si vous êtes connectés à des services tiers (Facebook, Twitter, Google+…) ;
  • Ciblage : pour nous permettre de cibler (emailing, enrichissement de base) à postériori ou en temps réel l’internaute qui navigue sur notre Site ;
  • Mesure d’audience : pour suivre les données statistiques de fréquentation du Site (soit l’utilisation faite du Site par les utilisateurs et pour améliorer les services du Site) et pour nous aider à mesurer et étudier l’efficacité de notre contenu interactif en ligne, de ses caractéristiques, publicités et autres communications.
Vos Choix Concernant les Cookies et Balises Web Vous avez le choix de configurer votre navigateur pour accepter tous les cookies, rejeter tous les cookies, vous informer quand un cookie est émis, sa durée de validité et son contenu, ainsi que vous permettre de refuser son enregistrement dans votre terminal, et supprimer vos cookies périodiquement. Vous pouvez paramétrer votre navigateur Internet pour désactiver les cookies. Notez toutefois que si vous désactivez les cookies, votre nom d’utilisateur ainsi que votre mot de passe ne seront plus sauvegardés sur aucun site web. Pour plus d’informations relatives aux méthodes vous permettant de supprimer et de contrôler les cookies stockés sur votre ordinateur, consultez le site suivant : http://www.allaboutcookies.org/fr/ Comment configurer votre navigateur
  • Firefox :
    • 1. Ouvrez Firefox
    • 2. Appuyez sur la touche « Alt »
    • 3. Dans le menu en haut de la page cliquez sur « Outils » puis « Options »
    • 4. Sélectionnez l’onglet « Vie privée »
    • 5. Dans le menu déroulant à droite de « Règles de conservation », cliquez sur « utiliser les paramètres personnalisés pour l’historique »
    • 6. Un peu plus bas, décochez « Accepter les cookies »
    • 7. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Internet Explorer :
    • 1. Ouvrez Internet Explorer
    • 2. Dans le menu « Outils », sélectionnez « Options Internet »
    • 3. Cliquez sur l’onglet « Confidentialité »
    • 4. Cliquez sur « Avancé » et décochez « Accepter »
    • 5. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Google Chrome :
    • 1. Ouvrez Google Chrome
    • 2. Cliquez sur l’icône d’outils dans la barre de menu
    • 3. Sélectionnez « Options »
    • 4. Cliquez sur l’onglet « Options avancées »
    • 5. Dans le menu déroulant « Paramètres des cookies », sélectionnez « Bloquer tous les cookies »
  • Safari :
    • 1. Ouvrez Safari
    • 2. Dans la barre de menu en haut, cliquez sur « Safari », puis « Préférences »
    • 3. Sélectionnez l’icône « Sécurité »
    • 4. À côté de « Accepter les cookies », cochez « Jamais »
    • 5. Si vous souhaitez voir les cookies qui sont déjà sauvegardés sur votre ordinateur, cliquez sur « Afficher les cookies »
Save settings
Cookies settings