Vous êtes ici : Accueil > Qu’est-ce que le Jelqing, cette méthode pour agrandir la taille de la verge?
Sexo

Qu’est-ce que le Jelqing, cette méthode pour agrandir la taille de la verge?

Qu’est-ce que le Jelqing, cette méthode pour agrandir la taille de la verge?

Sur Internet et les forums de discussion, le “jelqing” est présenté comme une méthode naturelle et efficace pour étirer le pénis et augmenter son volume. En réalité, cette pratique n’est pas sans risque, avertissent les urologues.

Petit, moyen, grand… Chez de nombreux hommes, la taille du pénis au repos et en érection est synonyme de virilité. Les plus complexés par leur membre peuvent chercher des moyens pour gagner quelques centimètres en recourant à des techniques controversées comme la chirurgie d‘allongement du pénis. Récemment, une méthode fait parler d’elle sur les forums en ligne : le “jelqing”. De quoi s’agit-il ? Cette pratique consiste à tirer sur la peau du pénis en semi-érection afin d’augmenter l’afflux sanguin dans les corps caverneux (tissus qui se remplissent de sang avec l’excitation). Les adeptes assurent que ce geste répété plusieurs fois par jour créerait des micro-déchirures au niveau des tissus érectiles, favorisant la croissance de nouvelles cellules, l’épaississement des tissus et l’élargissement pénien. Les partisans de ce procédé vantent aussi les bénéfices sur l’érection, qui serait plus importante à force de pratique.

Problème, cette méthode n’a rien de recommandable pour les urologues qui s’inquiètent des risques de blessures au niveau des corps caverneux. “Lorsque vous utilisez cette technique d’étirement, vous causez essentiellement une lésion micro-vasculaire au niveau des corps érectiles du pénis, le corps caverneux”, met en garde Yaniv Larish, urologue à New York, citée par le magazine Rolling Stone.

UN RISQUE DE MALADIE DE LAPEYRONIE

Plus grave encore, étirer le pénis de cette façon pourrait exposer à la maladie de Lapeyronie avec de lourdes répercussions sur la vie sexuelle. Cette maladie se caractérise par une fibrose de l’enveloppe du corps caverneux, potentiellement liée à des microtraumatismes de la verge survenus lors de rapports sexuels notamment. Douloureuse dans deux cas sur trois, cette affection peut s’accompagner de déformation du pénis (une courbure importante) et parfois de troubles érectiles. “Un homme qui cherche à gagner en longueur de pénis et qui a un pénis fonctionnel tout à fait normal finit par l’endommager au point de ne plus pouvoir le faire fonctionner en tant qu’organe sexuel“, précise la spécialiste.

En France, 3 à 9 % des hommes seront touchés au cours de leur vie par une maladie de Lapeyronie, parfois sans le savoir, estime l‘association française d’urologie.

Source topsante.com

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

recap

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Catégories

Liste des histoires taboues

Voir la liste des histoires taboues par ordre alphabétique

Bloqueur de publicités

Notre site web est rendu possible par l'affichage de publicités en ligne pour nos visiteurs. Veuillez envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité.

Bons plans coquins

Visio Skype

skype tel rose amateur

Bons plans

Médias de la Communauté

Sexe à distance

téléphone rose pas cher

Remontons le temps